[memo] Condensation/ventilation.

Auto-construction, fonctionnement, informations...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

[memo] Condensation/ventilation.

Messagepar Yannyaco » Ven Fév 23, 2007 12:59 pm

salut à tous
dans la rubrique "tout ce qui fonctione" nous cherchons une solution à la condensation et même les gouttes dans les Marvels
Nous nous demandons quelle est la perte de rendement due à ces gouttes. je me suis dit que p-bricoleur aurait sûrement la réponse (j'ai tendance à croire que tu réponds parfaitement et clairement à tout type de question !).
tout dépend sûrement de la surface voilée, de la taille des gouttes et du rayonnement qui fera évaporer.
J'ai posé un capteur couvert de buée dans le jardin et ai suivi l'évaporation de celle-ci. Elle est entièrement partie lorsque le capteur a atteint 114°C. Mais ce n'était que de la buée. Les gouttes ne partent apparemment qu'après plusieurs jours à haute température.

saurais-tu nous donner une idée des pertes ?

merci
A+
Yann
yann
Avatar de l’utilisateur
Yannyaco
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 95
Enregistré le: Jeu Avr 20, 2006 23:27 pm
Localisation: Nord pays de loire

Messagepar p_bricoleur » Sam Fév 24, 2007 18:41 pm

Bonjour,

Tu as l'impression que j'ai réponse à tout car je ne réponds que quand je sais (ou plutôt crois savoir, je me trompe aussi).
S'agissant de partager des informations théoriques et/ou pratiques, il me semble que ça ne sert à rien d'ajouter des contre-vérités aux questions qui se posent.

Qu'il y ait de la buée dans les capteurs la nuit et le matin est normal, vu les grandes différences de température entre jour au soleil et nuit à la rosée.
Par contre des gouttes qui restent pusieurs jours, ça ne semble pas normal, car cela veut dire que l'intérieur du capteur reste très humide.

Je suppose que les trous de ventilation sont ouverts dans ton expérience.

N'y aurait-il pas de l'humidité condensée au fond du capteur sans pouvoir s'écouler, ou l'isolant du capteur n'est-il pas humide (quelle est la matière) ?

Je manque d'expérience pratique sur le sujet.

Avec des capteurs bois bricolés, il n'y avait que peu de buée car le bois jouait le rôle d'absorbeur, et ces capteurs étaient peu étanches.

Au niveau rendement, il y a 2 points :
- la buée freine et diffracte les rayons solaires, cela crée du rayonnement indirect et réduit bien l'efficacité, même si une partie de l'énergie entre tout de même
- la chaleur nécessaire pour vaporiser la buée (chaleur latente) n'est pas collectée par le capteur.

L'impact me semble difficile à calculer.

En cas de buée faible qui disparait une fois le capteur chaud, pas de problème, cela ne dure pas et est inévitable. Donc la perte de rendement ne dure que peu de temps.

Si la buée voire des gouttes restent longtemps, c'est anormal, et cela impacte plus lourdement le rendement. Surtout en hiver quand le soleil est faible et ne reste pas longtemps.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar andrebayle » Dim Fév 25, 2007 2:42 am

Bonsoir à tous

Au début de mon projet solaire j' avais envisagé de fabriquer des capteurs plans, dans lesquels j' aurais fait un vide partiel, avec une pompe à vide, et en installant des renforts pour caler la vitre

L' idée étant de sortir assez d' air de dedans le capteur pour lutter contre l' effet de convection.

D' ailleurs un constructeur a mis sur le marché des capteurs plans sous vide, ou remplis de gaz neutre

Mais l' idée de la pompe à vide vaut aussi pour éliminer la condensation plus vite. Il faut aussi pour ça que le capteur soit assez étanche pour permettre l' opération, ne pas y aller trop fort pour ne pas imploser la vitre, et ne pas la faire fonctionner à des T° trop importantes, les membranes n' aimeraient pas

Bon je sais, c' est 1h 1/2 du matin, mais les cas désespérés peuvent toujours y penser :D

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 884
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar collavini daniel » Dim Fév 25, 2007 8:12 am

bonjour, sur mon premier essai de capteur fabriqué avec des radiateurs j avais le meme probleme j ai mis trois coudes de 8x12 ,1 en bas et deux en haut avec en bout un filtre du stille reducteur de bruit d echappement pneumatique pour creer une circulation d air. par la suite je me suis apperçu que j avais une legere fuite a plus de 65°, corriger par la suite mais j ai toujours les tubes d event et je n ai plus de probleme de condensation. a+

collavini daniel
Newbie
Newbie
 
Messages: 29
Enregistré le: Lun Déc 26, 2005 21:30 pm
Localisation: villeneuve sur lot 47300

[memo] Condensation/ventilation.

Messagepar Guinebault » Lun Mar 05, 2007 17:46 pm

Vu sur le site outilsolaire au sujet de la ventilation au bas de ce message:

Le capteur solaire SUNMASTER SK20 Light Maxima
- Surface totale 2,5 m2, surface d'entrée = 2,32 m2
- Dimensions : 1.225 x 2.025 x 90 mm.
- Poids à vide 35 kg.
- Absorbeur en cuivre avec tubes (diam. 8 mm.) soudés par ultrasons, raccordés à deux collecteurs (diam. 18 mm)
- Couche sélective INTERPANE SUNSELECT (absorption = 95%, émission 5%)
- Couverture transparente réalisée en verre 4 mm d'épaisseur avec une face en prisme moulé et à haute performance solaire.
- Coffre en profilés d’aluminium, fond en tôle d'aluminium anodisé
- Isolation arrière composée de 60 mm de laine minérale pressée et l'isolation latérale de 25 mm de laine minérale

"- La ventilation du capteur se fait par une cartouche remplie d'un granulé absorbant l'humidité et la poussière, connectée au capteur par un tuyaux PVC (Common Air System)."

Qui a l'expérience de ce système ou similaire?

A+

Guinebault
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 340
Enregistré le: Dim Déc 25, 2005 18:37 pm
Localisation: 74 Allinges

Messagepar p_bricoleur » Lun Mar 05, 2007 18:37 pm

Bonjour,

J'en ai vu à une expo.
Ces capteurs sont très diffusés en Allemagne et de mémoire ils ont un avis technique CSTB, donc installables avec subvention.

Un tuyau plastique transparent relie le milieu du haut du capteur à une bouteille plastique contenant des granulés absorbant.
La bouteille doit être installée à l'abri et dans un endroit facile d'accès.
Elle doit être changée tous les 2 ans, et il y en a une par capteur.

Je pense que ce système marche moyennant l'obligation de changer les bouteilles régulièrement, à un coût que je soupçonne significatif.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar Guinebault » Lun Mar 05, 2007 21:14 pm

Bonjour,

Je pense qu'il suffit de trouver les granulés, ensuite, les uns et les autres
trouveront une solution pour le récipient (petite bouteille d'eau minérale par exemple assez épaisse) et le raccordement.

Les chimistes du site connaissent-ils le produit ci-dessous et son efficacité?

Un site de granulés absorbants:
http://laurylab.com/index.php?ID=105883 ... aType=cata


GEL DE SILICE (actigel) – 47615
Granulé avec indicateur de saturation
SiO2, xH2O
Absorbant de l'humidité, neutre, ni déliquescent, ni corrosif. Ce produit imprégné de chlorure de cobalt, vire du bleu au rose au fur et à mesure qu'il se charge d'humidité. Il peut être régénéré par chauffage à 170° C environ.


Réf. 47615 cdt 5kg 81.3€

A+

Daniel.

Guinebault
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 340
Enregistré le: Dim Déc 25, 2005 18:37 pm
Localisation: 74 Allinges

Messagepar photon » Mar Mar 06, 2007 14:30 pm

Il s'agit de silicagel.

J'ai trouvé un provider dans la région lilloise lorsque je m'interessais à la climatisation solaire.

Cela se vend 1 € le kg.

C'est immortel.
Cela adsorbe 5 fois son volume d'H20.
Cela se regenere au dela de 100°.

C'est le même produit que l'on retrouve dans les tubes d'aspirine et dans les poches des vêtements neufs.

photon
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 159
Enregistré le: Sam Jan 07, 2006 19:30 pm
Localisation: Bouffemont 95

Messagepar jean-pierre peretti » Mar Mar 06, 2007 16:09 pm

[quote="photon"]Il s'agit de silicagel.

J'ai trouvé un provider dans la région lilloise lorsque je m'interessais à la climatisation solaire.

Cela se vend 1 € le kg.

C'est immortel.
Cela adsorbe 5 fois son volume d'H20.
Cela se regenere au dela de 100°.

C'est le même produit que l'on retrouve dans les tubes d'aspirine et dans les poches des vêtements neufs.[/quote]

Bonjour

Est-ce également le même produit que celui vendu en sachets pour les bacs de déshumidification des locaux d'habitation?
Ce dernier passe en phase liquide au fur et à mesure de sa saturation.

JpPeretti

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar olivierd » Mer Mar 07, 2007 0:54 am

bonsoir
Le produit des sachets de déshumidification, en phase liquide, j'n' ai renversé un bac sur de la moquette dans un local de rangement, ça ne séche pas, c'est un peu gras mais ça n'a pas taché...
je ne sais pas quelle toxicité il a ni si on peut le re-sècher...
olivier
Ca y estn j'ai un véhicule électrique (Une Diabline), reste à la remettre en état.
Avatar de l’utilisateur
olivierd
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 266
Enregistré le: Jeu Jan 05, 2006 0:42 am
Localisation: Carrières sur Seine (78)

Messagepar Malognes » Mer Mar 07, 2007 8:34 am

Bonjour,

[quote="jean-pierre peretti"]
Bonjour

Est-ce également le même produit que celui vendu en sachets pour les bacs de déshumidification des locaux d'habitation?
Ce dernier passe en phase liquide au fur et à mesure de sa saturation.
[/quote]

Ce produit est du chlorure de calcium ou sel de déneigement.

A+

Malognes
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 732
Enregistré le: Dim Déc 11, 2005 16:06 pm
Localisation: Mons Belgique

Messagepar jean-pierre peretti » Mer Mar 07, 2007 11:41 am

"...Ce produit est du chlorure de calcium ou sel de déneigement..."

Merci Malognes; vu le comportement du produit, il n'est peut-être pas propice à l'usage envisagé pour les capteurs.
JpPeretti

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar photon » Mer Mar 07, 2007 14:46 pm

Si on le place dans le bas d'une bouteille dont le goulot est connecté au capteur ca doit le faire.

Pas trop de manip avec les mains, c'est déhydratant, beaucoup plus que le silicagel,

photon
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 159
Enregistré le: Sam Jan 07, 2006 19:30 pm
Localisation: Bouffemont 95

Messagepar jeantout » Mer Mar 07, 2007 15:00 pm

Salut,
C'est bien que vous pensiez au silicagel, j'avais mentioné ce produit dans un précédent message, mais manifestement cà avait fait plouf.
ce produit est connu depuis longtemps, et utilisé en son temps notamment pour assainir les cartons contenant des machines electroniques durant leur transport, ce produit se régénère en le chaufant et est ensuite à nouveau disponible pour absorber l'humidité. J'en etais un utilisateur, et c'est tout ce que j'en sais. A+ G R

jeantout
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 369
Enregistré le: Sam Déc 10, 2005 23:10 pm
Localisation: La Gaude 06

Messagepar Malognes » Jeu Mar 08, 2007 8:59 am

Bonjour,

[quote="Guinebault"]
"- La ventilation du capteur se fait par une cartouche remplie d'un granulé absorbant l'humidité et la poussière, connectée au capteur par un tuyaux PVC (Common Air System)."
[/quote]

Suite aux variations de températures (dilatation- rétraction de l'air) en supposant que le capteur soit le plus hermétique possible : pourquoi ne pas travailler avec le même air déshydraté en circuit fermé via la connection.

A+

Malognes
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 732
Enregistré le: Dim Déc 11, 2005 16:06 pm
Localisation: Mons Belgique

Suivante

Retourner vers Capteurs plans

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités