Page 2 sur 3

MessagePosté: Sam Jan 05, 2013 10:58 am
par dopra
[quote="domwood"]bonjour

si tu peux retrouver la source concernant des Ø plus faibles pour les retours, je suis intéressé de lire ce qui est dit

je suis aussi intéressé par ta réflexion sur la réalisation pratique de l'échelle dans le mur.[/quote]

salut,
non, désolé mais je sais pas ou j'ai lu ou entendu ça, peut être qu'un plombier ayant travailler sur du chauffage central en thermosiphon pourrait éclaircir?

pour le mur chauffant, je pense noyer les tuyaux dans un mur terre pour avoir l'inertie et redonner la nuit quand il fait bien froid, le but étant de mettre le studio + atelier en hors gel.
pour la réalisation de l'élément chauffant, étant donné qu'il va être dans le mur en terre,il faut qu'il soit d'une seul pièce sans raccord donc je pense a faire une échelle en cuivre qui sera aussi plus performant qu'un serpentin en per ou pex a cause du termosiphon
je pense a deux collecteur de D22 horizontaux et des tuyaux en 10/12 verticaux.
il faut que je détermine la surface de cet échangeur et aussi la surface nécessaire des capteurs(lmt112 peint) en donnant la priorité au chauffage et aussi éviter l'amoncellement de neige en les inclinants fortements,
en plus moins de risque de surchauffe l'été pour l'ECS
je retourne prendre des cotes dimanches pour avoir les cotes précises de liaisons capteurs maison.
bonne journée et merci pour votre participation :roi: n'oublier pas la galette :lol:

MessagePosté: Sam Jan 05, 2013 11:51 am
par Bernard (de Cagnes)
Bonjour,

j'ai toujours mis le même diamètre en aller et en retour, il n'y a pas de raison de changer de diamètre, le débit est le même.

Je pense que 10/12 en vertical est trop petit pour du thermosiphon, je passerais en 14 ou même en 16.

MessagePosté: Sam Jan 05, 2013 13:26 pm
par domwood
re

je pense pour ma part que du 10/12 ira bien, vu la multiplication des tubes verticaux. tu vas devenir le roi des piquages cuivre !

la terre est un matériau séduisant mais je me méfierais de son retrait (plus de contact avec les tuyaux après séchage). j'avais commencé à regarder les expériences en plâtre banché sur le forum. les finitions peuvent être différentes de la masse. autre point à voir, la pérennité des brasures et du cuivre dans le matériau de masse. notamment le plâtre, il me semble.

tout ça m'est un peu sorti de l'esprit aujourd'hui mais il me semble que je m'étais intéressé à concevoir le mur chauffant en l'isolant du mur en pierre d'origine, pour ne pas perdre trop de calories.
j'aime bien le cuivre mais d'avoir beaucoup de piquages noyés dans la masse n'est pas l'idéal. surtout si tu interviens chez quelqu'un d'autre. les mauvaises expériences sont plus faciles à gérer quand on les vit chez soi.

MessagePosté: Sam Jan 05, 2013 15:48 pm
par dopra
bien, c'est vrai que vu le prix du cuivre en gros diametre et puis le fait que j'avais ça que j'avais utilisé pour faire des capteurs
[img][img]http://nsa30.casimages.com/img/2013/01/05/130105022439814247.jpg[/img][/img]
ça m'ennuie de passer sur du D superieur, mais bon,c'est vrai qu'il faut etre sur de son coup parcequ'après c'est trop tard.
donc je pense partir sur du D16 pour les montants verticaux et D22 pour les collecteurs horizontaux(est ce que c'est pas trop petit D22?)
on vas bien réfléchir avec jean claude pour le mur, faire simple et réparable, on a peut etre pas besoin de noyer ça dans de la masse, le studio de plain pied va être bien isolé et quand il fait très froid,la plupart du temps, le soleil brille en journée!
bonne fin de semaine

sinon, c'est vrai que j'aime bien les vannes :mrgreen:

MessagePosté: Ven Mar 15, 2013 15:15 pm
par ravel26
Hola Dopra , peut-être que grâce à toi mes neurones informatiques vont commencer à thermosiphonner !
En tout cas merci à tous pour vos précieux avis .
Je commence à y voir un peu plus clair dans mon histoire .
En fait les paramètres réels sont les suivants :
distance horizontale entre capteur et ballon : 16m
hauteur entre haut du panneau et entrée ballon : 5m
J'envisage un ballon de 120 ou 160 l et un capteur LMT 112 .
Pour le mur chauffant ou le radiateur c'est pas tout à fait ... mûr !
D'aucuns me disent que pour assurer le fonctionnement en thermosiphon il serait judicieux de prévoir 2 panneaux plutôt qu'1 . Qu'en pensez-vous ?
Merci à tous

MessagePosté: Ven Mar 15, 2013 18:35 pm
par Bernard (de Cagnes)
Bonsoir,

donc je pense partir sur du D16 pour les montants verticaux et D22 pour les collecteurs horizontaux(est ce que c'est pas trop petit D22?)


Pour moi c'est bon, tes collecteurs en 22 devraient aller, n'oublie pas toujours en pente montante pour aller au mur et descendante sur le retour, même les collecteurs.

MessagePosté: Ven Mar 15, 2013 20:01 pm
par dopra
[quote="Bernard (de Cagnes)"]Bonsoir,

donc je pense partir sur du D16 pour les montants verticaux et D22 pour les collecteurs horizontaux(est ce que c'est pas trop petit D22?)


Pour moi c'est bon, tes collecteurs en 22 devraient aller, n'oublie pas toujours en pente montante pour aller au mur et descendante sur le retour, même les collecteurs.[/quote]

bonsoir bernard et tous,
on va faire extrêmement attention aux pentes et surtout bannir les contrepentes qui vont certainement essayer de se faufiler dans le montage.
sinon, jean claude a abandonné(je crois :roll: ) le mur chauffant avec échelle de cuivre et préfère installer un gros radiateurs fonte qu'on oubliera pas d'incliner dans le bon sens :roll:
après discussion avec JC26, on fera la liaison capteurs/ ballon avec du cuivre en 20/22, plutôt qu'en inox annelé.
a+

MessagePosté: Ven Mar 15, 2013 20:03 pm
par domwood
bonsoir tous

à ravel26
bienvenue ici. merci d'ouvrir une discussion avec description de ton projet.

à dopra

je pense que 10/12 aurait fait, vu la multiplicité des montants verticaux.
avec du 16 tu vas augmenter la surface d'échange et le volume d'eau. donc pas plus mal, si tu as les moyens. (ou les tubes sous la main).
pour le 22, même avis que bernard, aucune inquiétude.

tu peux peut-être envisager les collecteurs haut et bas en apparent. plus aucun doute sur l'état des brasures dans le matériau de masse. perso, j'aime bien les installs en apparent. facile, safe, on peut mettre la main sur le cuivre et on sait instantanément ce qui se passe et finalement, de l'apparent cuivre ou acier, ça rayonne dans la pièce comme un radia.

au risque d'être lourdingue, pour les pentes, attention aussi à ce que ça dégaze bien naturellement vers le vase air libre.

edit
bon, le temps d'allumer ma chaudière et la discussion avait évolué...
dans le cas du radia, même précaution de pente. l'eau chaude arrive en haut du radia mais le tuyau va descendre de ta colonne vers le robinet pour que l'air dans le radia s'échappe naturellement vers la colonne montante eau chaude direction le vase.

MessagePosté: Ven Mar 15, 2013 20:14 pm
par dopra
[quote="domwood"]bonsoir tous

à ravel26
bienvenue ici. merci d'ouvrir une discussion avec description de ton projet.

.[/quote]
pour lever un quelconque quiproquos, le projet dont il est question dans ce post est celui de jean claude= ravel26, je lui file un coup de main pour la realisation
a+

MessagePosté: Dim Mar 17, 2013 15:05 pm
par dopra
[quote="ravel26"]
En fait les paramètres réels sont les suivants :
distance horizontale entre capteur et ballon : 16m
hauteur entre haut du panneau et entrée ballon : 5m
D'aucuns me disent que pour assurer le fonctionnement en thermosiphon il serait judicieux de prévoir 2 panneaux plutôt qu'1 . Qu'en pensez-vous ?
Merci à tous[/quote]
salut tous
le gros doute qu'on se pose maintenant,avec les paramètres ci dessus,
c'est de savoir si un capteur de 2m² va suffire a enclencher un processus de thermosiphon qui ai assez de rendement pour chauffer le ballon.
ça serait donc un calcul de perte de charge et là, c'est la grande solitude :lol:
je suis allé là, mais j'ai pas le niveau:http://herve.silve.pagesperso-orange.fr/plan.htm
y a t'il un appernaute qui saurait nous aider?
a+

MessagePosté: Dim Mar 17, 2013 15:47 pm
par domwood
bonjour

les paramètres importants pour le thermo sont ▲H et ▲T.
vous partez sur 5mètres et du capteur neuf.

un capteur seul exposé tel jour à tel ensoleillement va présenter la même température que deux capteurs exposés le même jour de la même façon.
ARRETEZ de vous inquièter pour la marche du thermosiphon.
chez moi j'en ai eu à fonctionner avec des capteurs giordano blancs d'oxydation, sans carreaux et avec moins de deux mètres de ▲H. s'il y a du soleil, ça marche, faut arrêter avec ces doutes.

il est plus judicieux de s'interroger comme d'habitude sur la puissance nécessaire pour telle taille de ballon, dans telle région...surchauffe etc...
n'est-il pas possible de commencer par un capteur et de prévoir l'emplacement pour un second en cas de besoin ?

MessagePosté: Dim Mar 17, 2013 16:20 pm
par dopra
[quote="domwood"]bonjour

les paramètres importants pour le thermo sont ▲H et ▲T.
vous partez sur 5mètres et du capteur neuf.[/quote]

hauteur:5m -longueur:15m

un capteur seul exposé tel jour à tel ensoleillement va présenter la même température que deux capteurs exposés le même jour de la même façon.


la même température oui mais deux fois plus de volume de liquide chaud, d'où certainement plus de puissance,ç'est ça dont je suis pas sur,

ARRETEZ de vous inquièter pour la marche du thermosiphon.
chez moi j'en ai eu à fonctionner avec des capteurs giordano blancs d'oxydation, sans carreaux et avec moins de deux mètres de ▲H. s'il y a du soleil, ça marche, faut arrêter avec ces doutes.

on se posait juste la question de savoir si un capteur de 2m² allait pouvoir pousser la masse d'eau froide de la canalisation en cuivre de D22 plus le serpentin du ballon en sachant qu'on est a 15 metres, ce qui doit avoir une incidence tout de même

n'est-il pas possible de commencer par un capteur et de prévoir l'emplacement pour un second en cas de besoin ?

oui, on y a pensé, mais ça nécessite un boulot de terrassement supplémentaire et le prix d'un capteur en plus :roll:
ce que j'aimerai en fait, c'est tenter l'expérience avec un capteur,de toute façons jean claude l'achète, il nous faut trouver 30 mètres de PER et si ça fonctionne, on passe en cuivre, ça marchera encore mieux, et si on tente l'experience, j'aimerai trouver et adapter un debimetre qu'on puisse faire un relevé exact suivant les variations de températures, je suis sur qu'il y en a plein qui serait intéresser :lol:
a+

MessagePosté: Dim Mar 17, 2013 18:09 pm
par domwood
re

oui, 15 mètres de long, certes. mais si tu considères que c'est l'eau froide et lourde d'en haut qui va pousser vers le bas pour que l'eau chaude légère remonte, ça va peut-être te désangoisser.

des mesures avec T° et débits, yesss !!! ce serait très instructif

MessagePosté: Lun Mar 18, 2013 10:54 am
par Bernard (de Cagnes)
Bonjour,

ce que j'aimerai en fait, c'est tenter l'expérience avec un capteur,de toute façons jean claude l'achète, il nous faut trouver 30 mètres de PER et si ça fonctionne, on passe en cuivre, ça marchera encore mieux, et si on tente l'experience, j'aimerai trouver et adapter un debimetre qu'on puisse faire un relevé exact suivant les variations de températures, je suis sur qu'il y en a plein qui serait intéresser Lol
a+


fais attention au PER, qu'il reste bien droit sans contre pente qui risque à bloqué le thermosiphon. :cry:

Pour le débimètre, je ne sais pas ce que tu vas trouver, la vitesse de circulation étant très faible, plus le delta T est fort plus la vitesse augmente donc le débit.

Je pense que même avec 15 m et 5 m de dénivelle, ça va marcher. :-D

c'est certain qu'avec 2 capteurs, ça marcherait mieux, c'est une question de puissance.

MessagePosté: Lun Mar 18, 2013 11:31 am
par dopra
[quote="Bernard (de Cagnes)"]Bonjour,

ce que j'aimerai en fait, c'est tenter l'expérience avec un capteur,de toute façons jean claude l'achète, il nous faut trouver 30 mètres de PER et si ça fonctionne, on passe en cuivre, ça marchera encore mieux, et si on tente l'experience, j'aimerai trouver et adapter un debimetre qu'on puisse faire un relevé exact suivant les variations de températures, je suis sur qu'il y en a plein qui serait intéresser Lol
a+


fais attention au PER, qu'il reste bien droit sans contre pente qui risque à bloqué le thermosiphon. :cry:

Pour le débimètre, je ne sais pas ce que tu vas trouver, la vitesse de circulation étant très faible, plus le delta T est fort plus la vitesse augmente donc le débit.

Je pense que même avec 15 m et 5 m de dénivelle, ça va marcher. :-D

c'est certain qu'avec 2 capteurs, ça marcherait mieux, c'est une question de puissance.[/quote]

salut,

j'ai récupéré du multicouche de D20 pour faire les essais, manque plus que deux sondes et le débitmetre!
j'en ai vu un sur un site à 75€ :-? ça nous fait un peut cher pour les essais,mais je tiens vraiment a donner des chiffres concrets en tenant compte de tout les raccords, longueur et des récepteurs(ballons et systeme radiateur)
si un ou une appernaute aurait ça a nous prêter ou a un prix moins élevé,on l'invite a deguster les specialités du coin :smile: