Page 1 sur 1

C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Jeu Aoû 11, 2016 15:21 pm
par Bonoeil
non je n'ai pas snifé...
oui j'aurai du installer mes capteurs depuis 1 an ( cette fois je m y mets)

mais en tout cas c'est quoi cette poudre blanche en bas de mes panneaux ??
Image

Pour rappel : j'ai acheté ces capteurs neuf l'année dernière
Ils sont restés dehors jusqu'en Novembre
Puis je les ai rentrés

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Jeu Aoû 11, 2016 18:11 pm
par Beone68
Si la photo date de novembre, je dirais de la neige.
Mais si la photo est récente, ce serait surprenant.

Plusieurs hypothèses:
- une efflorescence de corrosion (Alu-acier) peut faire ce genre de poudre (de l'alumine, je crois). J'ai eu le cas entre des étriers de freins en alu et le bras de suspension en acier sur lequel ils étaient fixés. Ca a même réussi à tordre les 2 vis M10 de fixation des étriers.
- quelque chose tombé du plafond
- la mafia a utilisé tes panneaux comme mulets pour passer de la coke en douce. Ce sont les restes. Ca pourrait peut-être même te payer ton installation solaire (je crois que c'est cher le gramme de cocaine) si tu trouves un acheteur, mais tu tombes sous le coup de la loi.
:mrgreen:

Pas d'autres idées pour l'instant.

a+
Beone

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Jeu Aoû 11, 2016 18:20 pm
par Bonoeil
la photo date d'aujourd'hui de quand je me suis dit "allez je m y remets"

j'ai vu cela et je me suis demandé ce que c'était. Cela ressemble un peu au sulfate que l'on voit dans les batteries de voitures

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Jeu Aoû 11, 2016 23:09 pm
par Terran
Pour les anciens, cela me rappelle un ancien sketch de Fernand Raynaud "Tonton pourquoi tu tousses ! "
Beone68 a écrit:Plusieurs hypothèses:
- une efflorescence de corrosion (Alu-acier) peut faire ce genre de poudre (de l'alumine, je crois). J'ai eu le cas entre des étriers de freins en alu et le bras de suspension en acier sur lequel ils étaient fixés. Ca a même réussi à tordre les 2 vis M10 de fixation des étriers.

Si tu dis que les contacts (Alu-Acier) ont ce type d'inconvénient je suis très inquiet. En effet, j'ai des capteurs plans que je dois installer en mode paysage, les barres qui les assemblent 2 par 2 sont en alu, et je pense boulonner ces barres d'alu sur un châssis de cornières en ferraille.
Si ça tord les vis il va falloir que je trouve une autre solution !

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Ven Aoû 12, 2016 7:57 am
par Christophe.31
Bonjour,
pas d’inquiétude à avoir avec un assemblage Alu, Acier ou ferraille: la tension reste très faible :

Les couples galvaniques

Pour la poudre blanche, n'y aurait-il pas un produit qui aurait coulé dessus ???

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Ven Aoû 12, 2016 19:41 pm
par Beone68
Christophe.31 a écrit:pas d’inquiétude à avoir avec un assemblage Alu, Acier ou ferraille: la tension reste très faible

Ok, le couple galvanique n'est pas très élevé, mais il n'empêche que la corrosion se fera quand même dans le temps.
Un autre exemple: j'ai installé chez moi un mat en alu pour une voile d'ombrage. Ce mat est démontable en hiver donc en fait il est inséré dans un tube en inox (qualité marine) qui lui-même est scellé dans du béton. Le tube en inox a un diamètre intérieur légèrement supérieur au diamètre extérieur du mat en alu, pour que cela se monte facilement. J'ai coulé le béton le 15 juillet dans la journée et suis parti en congé le soir même. Je suis rentré le 02 août. J'ai ressorti le mât de son tube inox pour installer la voile. Il y avait 15 cm d'eau au fond du tube inox (le tube d'évacuation s'est rempli de béton avec la pression :twisted: ). A l'endroit du contact entre les deux tubes (le mât étant en appui dans le tube inox), il y avait des traces blanchâtres sur la surface du tube alu qui est piqué. Donc c'est quand même rapide. Peut-être que la présence de béton frais n'a pas arrangé la situation, mais quand même.

En ce qui me concerne, j'ai installé mes panneaux début juillet et pour justement éviter de risquer de la corrosion galvanique, j'ai choisi de partir sur des cornières alu (j'ai hésité avec l'inox mais c'est plus dur à travailler et plus cher aussi). Il y a juste les écrous de liaison et les rivets pop qui ne sont pas en alu, mais en inox A2.
A toi de voir...

a+
Beone

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Ven Aoû 12, 2016 20:07 pm
par Christophe.31
Beone68 a écrit:
Christophe.31 a écrit:pas d’inquiétude à avoir avec un assemblage Alu, Acier ou ferraille: la tension reste très faible

Ok, le couple galvanique n'est pas très élevé, mais il n'empêche que la corrosion se fera quand même dans le temps.....
a+
Beone


Yo,

pas trop d'accord avec cette approche : l'exemple ALU / INOX est le pire de tous ... si on ne prend pas de précaution !

Mes panneaux solaire sont fixés avec des étriers en Inox alors que les cadres des panneaux sont en Alu .. .et pourtant depuis 5 ans, rien, pas d'oxydation, juste une surface un peu plus terne ...

La raison est simple: la surface de contact entre les deux matériaux a son importance, plus la surface est petite, plus l'effet est "désastreux".
Les étriers sont larges sur une grande surface et l'effet galvanique n'a peu d'effet...

Pour le couple Alu/ Acier-ferraile, peu de risque, sauf à moins de 50 km de la mer, mais dans ce cas, pas la peine de parler de couple galvanique, juste de la corrosion naturelle des matériaux ... :-D

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Ven Aoû 12, 2016 22:40 pm
par Bonoeil
Pour la poudre blanche, n'y aurait-il pas un produit qui aurait coulé dessus ???


Non pas de produit dessus.
Juste resté 3 mois dehors puis stocké dans mon bureau a la vertical jusqu a aujourd'hui donc je vois pas ce que c'est :shock:

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Sam Aoû 13, 2016 13:15 pm
par Beone68
Christophe.31 a écrit:Pour le couple Alu/ Acier-ferraile, peu de risque, sauf à moins de 50 km de la mer, mais dans ce cas, pas la peine de parler de couple galvanique, juste de la corrosion naturelle des matériaux ... :-D

Désolé mais je ne suis encore pas d'accord. Pour le couple alu /acier l'exemple de l'étrier de frein est éloquent, avec une surface d'au moins 25 cm2, Citroen a du publier une Information réseau pour rattrapage des freins arrière de Xantia. J'ai moi-même trouvé les plaquettes neuves en haut, finies en bas tellement l'étrier avait bougé, malgré les 2 vis M10 (tordues, à remplacer), au bout de 5 ans et à plus de 500km de la mer (ceci dit, on sale en hiver, par chez moi). La solution préconisée: peindre ou graisser les surfaces pour éliminer la corrosion galvanique entre les deux surfaces...
Fin de ma parenthèse.

Pour les supports de panneau, l'avantage de la solution profilés en alu, vis en inox, par rapport à profilé en inox, c'est que, si ça devait être aussi terrible que le prévoit Christophe pour cause de surface de contact réduite entre la vis inox et le profilé alu, il faudrait changer le profilé alu. Dans le cas de profilé en acier sur le cadre du panneau, c'est le panneau qui sera touché. Donc je préfère ma solution.

Pour la poudre blanche, Est-ce qu'un chimiste n'aurait pas un truc simple et accessible au particulier pour tenter d'identifié le composé, et conséquemment, son origine ?

a+
Beone

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Ven Aoû 19, 2016 8:04 am
par Jean-Matthieu STRICKER
Bonjour,

Tes capteurs étaient-ils posés sur un sol en béton ?

Cette poudre blanches est dans tous les cas le résultat d'une corrosion de l'aluminium.
Les avoir entreposé dehors les ont exposés à de la condensation à l'intérieur.
Une fois sur le toit tout devrai rentrer dans l'ordre.

Re: C'est quoi cette poudre blanche ?

MessagePosté: Mar Sep 06, 2016 16:24 pm
par Bonoeil
Tes capteurs étaient-ils posés sur un sol en béton ?

non sur du carrelage

Mais après lecture de la notice des panneaux (trouvé difficilement sur le site du CSTB) je me demande si ce n'est pas le revetement "spécial" qui ne serait parti en cacahouète.
3.3 Absorbeurs
Les absorbeurs des capteurs solaires "SCHÜCOSOL S, S.1 et S.2"
sont constitués d’un serpentin en tube de cuivre de diamètre extérieur 12 mm soudé sur une tôle de cuivre recouverte d’un revêtement sélectif "Interpane Sunselect".


Mais bon vu que ce sont des capteurs acheté en déstockage on va faire avec.
Merci de vos retours