Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Auto-construction, fonctionnement, informations...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar domwood » Jeu Aoû 31, 2017 21:29 pm

bonsoir tous, bertrand,
ah, les relais mauvaises idée ? j'ai pas encore regardé par quoi je les piloterais mais je pensais à quelque chose comme ceci:
http://www.apper-solaire.org/Pages/Fich ... /index.pdf

merci pour la confirmation, guy. je n'en doute pas depuis longtemps, que ça marche, le drainback.
ce qui peux nous rendre pointilleux c'est de ne pas avoir ta chance géographique. ici en pleine saison, c'est très souvent qu'il faut gratter. quand l'installation n'a pas de résistance secteur en secours, tu t'en rends compte à coup sûr.
je tente un tracker, pour gratter aussi, quelquefois le matin et beaucoup plus souvent le soir.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 990
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar philippe79 » Jeu Aoû 31, 2017 23:33 pm

bonsoir
des photos des panneaux : le fond est en contreplaqué marine de 15 mm, les flancs en sapin autoclave classe 4, l'isolation en firerock, la plaque noire est en galvanisé de 2 mm peinte avec de la peinture noire spéciale radiateur, les tubes verticaux en cuivre de 12 mm, les raccordements en cuivre de 22 mm, la plaque en verre de 4 mm.
bonne nuit
philippe
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Philippe
MOB 150m2, un poêle pour tout chauffage, 20 m2 de photovoltaïque sur le toit, 15 m3 de cuve d'eau de pluie, un four à pain en argile et paille, un déshydrateur solaire et encore quelques idées à développer.

philippe79
Newbie
Newbie
 
Messages: 49
Enregistré le: Dim Sep 13, 2015 21:44 pm
Localisation: souvigné 79

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar Balajol » Ven Sep 01, 2017 0:12 am

domwood a écrit:bonsoir tous, bertrand,
ah, les relais mauvaises idée ? j'ai pas encore regardé par quoi je les piloterais mais je pensais à quelque chose comme ceci:
http://www.apper-solaire.org/Pages/Fich ... /index.pdf

merci pour la confirmation, guy. je n'en doute pas depuis longtemps, que ça marche, le drainback.
ce qui peux nous rendre pointilleux c'est de ne pas avoir ta chance géographique. ici en pleine saison, c'est très souvent qu'il faut gratter. quand l'installation n'a pas de résistance secteur en secours, tu t'en rends compte à coup sûr.
je tente un tracker, pour gratter aussi, quelquefois le matin et beaucoup plus souvent le soir.


Bonsoir Domwood,
Je pense que la gestion par commutation des enroulements avec des relais est une mauvaise idée en Drainback parce que:
Au démarrage tu mets en Vitesse 3 pour Amorcer le circuit, vaincre la colonne d' eau.
Après un Laps de temps défini bien souvent par une tempo, tu baisses la vitesse puisque les pertes de charge baissent, (la colonne descendante compense celle montante)
A partir de ce moment, si le système "décroche" a moins d'avoir un algorithme sophistiqué qui détecte que la montée en t° n'est pas due à un ensoleillement plus efficace, mais au fait que la vitesse actuelle du circulateur ne permet plus de remplir complètement les capteurs (Variable selon les paramètres de chaque installation) tu as alors un bouchon de vapeur qui se créé dans les capteurs et blocage de la circulation..
Dans le meilleur des cas tout s'arrête là, mais la montée en T° peut être fatale aux partie du réseau plus fragiles (Type PER ou même soudure plus fragile)
dans ce cas, la gestion par un delta simple capteur/ ballon ne détecte rien.
Dans le cas d'une variation de vitesse par trains d'impulsion avec un circulateur basique (commun à presque toutes les régulations solaires de base), un débit trop important après la phase d' amorçage est détecté par la régulation et la vitesse du circulateur diminue. Si la T° monte trop elle accélère ..

Deux autres paramètres à inclure pour une installation "fragile " comme la mienne (Polycarbonate, jonction Tricoclair etc..):
Protection de l'installation empêchant le démarrage si la T° en Haut des capteur avoisine les 100 ° C
Protection des capteurs en démarrant la circulation Brièvement (Mais si le seuil haut pour le chargement du ballon est atteint, mais pas encore le seuil de sécurité à 95 ° C ) afin de les refroidir légèrement

Paramètres également disponibles dans une régulation du commerce .
Mon premier champ objet du rapport dont le lien est en signature, tourne ainsi depuis 2011 sans encombre. Toujours la même eau (Hormis les ajouts pour modifs et microfuites (Peut être un litre par an)
Le débitmètre laisse apparaître une eau limpide.
Pour ce qui est du rendement avec des capteurs autoconstruits en grand partie, dans le nord de la France, avec des périodes de gel conséquentes, je vous invite également à regarder les graphes.
cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2250
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar utta22 » Dim Sep 03, 2017 11:52 am

bonjour .
"" les chipotages sur l'auto vidange!!!! chacun dit la sienne ""
c'est vrai, mais faut pas s 'inquiéter ça marche ,et bien . mais il faut etre très rigoureux dans la pose des tuyaux avec des pentes continues .
l'eau "froide" n'a que la différence de T°que l'on à fixé comme delta T° (chez moi 8°);comme il est dit plus haut l'eau doit arriver doucement dans les panneaux .
les effets yoyo il y en a quand passe de de gros nuages -fréquent ici , j'y est remédié avec une vidange très lente .
pour la vitesse des circulateurs moi j'en utilise 2 façon R...x .le permanent en vitesse 1, le remplissage en vitesse 2 .
le " décrochage" j'y avait pensé quand j'ai commencé en 2007 . a la place d'une tempo , j'avais utilisé un pressostat machine à laver (il est toujours en place , n'est plus relié électriquement , mais marche toujours j'entends les 2 paliers s'enclencher). il y avait un problème car le pallier 2enclenché coupait le circulateur 2,mais la circulation descendante n’était pas encore bien remplie ,il a suffit de mettre une tempo (30") pour maintenir le C2 en marche forcée et le tour était joué ;j'ai fonctionné environs 1 année comme çà , sans problème ,puis j'ai fait comme tous le monde , j'ai mis une simple tempo de remplissage ( 2'15 " pour le remplissage + 30" pour être certain que le circuit est bien amorcé )ça marche sans problème mais cela n’exclus pas le " décrochage" ; chez moi ça fonctionne depuis 10 ans sans problème (drain back sans échangeur primaire) .
ne pas se prendre la tète éviter de de couper les cheveux en 4 , pour gagner quoi ???
bon dimanche .

utta22
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 185
Enregistré le: Sam Déc 23, 2006 13:43 pm
Localisation: guingamp 22

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar Ottiti » Dim Sep 03, 2017 13:34 pm

Salut a tous

Je ne sais pas trop pourquoi vous parlez "d'eau froide" cette eau n'est que 8 ou 10 k de moins que la température des panneaux
je ne vois pas du tous ou est le problème ??
en plus cette eau arrive relativement doucement dans les panneaux donc pas de risque pour ceux ci :cool:

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2849
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 53

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar Balajol » Dim Sep 03, 2017 14:08 pm

Bonjour,
+ 1 pour quasiment tout..
Sauf le "decrochage" avec une gestion par basculement des enroulements. .
Nous avons l un et l autre des systèmes qui fonctionnent parfaitement. . Mais d autres ont eu des problèmes et s en on mordu les doigts.
Se prémunir de quelque chose ne me semble pas être de la paranoïa.
Ceci dit à chacun de choisir le niveau de risque qu il est prêt à accepter et assumer :-)
Chaque installation est unique..
Pour le pressostat,faisable en drainback ouvert mais peu recommandé en système fermé.
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2250
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar utta22 » Dim Sep 03, 2017 16:01 pm

salut Balajol.
quand tu aura 2mn de libre pourrais tu expliquer
"décrochage " avec une gestion par basculement des enroulements .
merci.

utta22
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 185
Enregistré le: Sam Déc 23, 2006 13:43 pm
Localisation: guingamp 22

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar Balajol » Dim Sep 03, 2017 17:35 pm

utta22 a écrit:salut Balajol.
quand tu aura 2mn de libre pourrais tu expliquer
"décrochage " avec une gestion par basculement des enroulements .
merci.



Re,
Je pensai l avoir déjà fait qelques messages plus haut :-?
Attention ...je ne dit pas que le basculement des enroulements est la cause,de ces décrochages mais qu'il ne permet pas de le gérer.
On a eu plusieurs cas d installations qui ont connu des déboires,notamment avec des sections plus fragiles type per, dont la cause semblait être une surchauffe.
Maintenant,comme tout un chacun cela n est que mon avis :cool:
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2250
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: Auto-construction panneaux thermiques: tuto complet?

Messagepar pierre1911 » Mer Oct 04, 2017 9:30 am

philippe79 a écrit:bonsoir
des photos des panneaux : le fond est en contreplaqué marine de 15 mm, les flancs en sapin autoclave classe 4, l'isolation en firerock, la plaque noire est en galvanisé de 2 mm peinte avec de la peinture noire spéciale radiateur, les tubes verticaux en cuivre de 12 mm, les raccordements en cuivre de 22 mm, la plaque en verre de 4 mm.
bonne nuit
philippe

Belles réalisations, perso j'adore. Bravo
Avatar de l’utilisateur
pierre1911
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 289
Enregistré le: Ven Juin 07, 2013 10:36 am
Localisation: lyon

Précédente

Retourner vers Capteurs plans

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron