Capteurs à tubes en panne

Fonctionnement, informations...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34

Messagepar ROCHA 84 » Mer Juin 19, 2013 15:08 pm

Bonjour,

Il se peut aussi que ce ne soit que l'emboutissage de l'obturation de l'extremité qui fuit, dans ce cas c'est plus difficile à détecter.

Selon les marques de caloducs, le remplissage et obturation se fait côté bulbe ou extremité opposée du tube.

Les symprtômes d'un caloduc vide : Tube cuivre du caloduc à température de fonctionnement et bulbe à température ambiante, donc aucune transmission de calories au collecteur,

Cause de dysfonctionnement qu'il faut dissocier de la perte de vide du tube verre qui se carctérise visuellement par un blanchissement de l'extremité basse du tube, comme le mentionnait très justement Michoko
Modifié en dernier par ROCHA 84 le Mer Juin 19, 2013 15:13 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 553
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar azerty84 » Sam Juin 22, 2013 20:02 pm

Bonsoir,
Je viens d'installer le capteur récupéré. Aucun problème avec les caloducs, ils fonctionnent tous parfaitement.
Par contre la stagnation prolongée du capteur installé en plein soleil sans être raccordé à un circuit d'eau à eu un effet néfaste sur le collecteur. A la mise en eau il y avait 3 ou 4 micro fuites.......Elles ne sont pas très importantes, j'ai fonctionné tout l'après midi avec une perte de moins de 0,1 bar mais il va falloir réparer.....
Quelqu'un a-t-il déjà ouvert ce type de collecteur? Si oui, y a-t-il moyen d'intervenir? J'attends vos avis.
Bonne soirée
Bernard
Avatar de l’utilisateur
azerty84
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 60
Enregistré le: Jeu Fév 09, 2006 16:43 pm
Localisation: L'Isle sur la Sorgue (84)

Messagepar allonsbon » Jeu Juin 27, 2013 14:04 pm

Ci dessous un descriptif des caloduc pris sur un site.

Les -30°C de protection pour le gel sont peut-etre un peu optimiste.
et l'eclatement est peut-etre du au froid et non au chaud :-?

Principe de fonctionnement
Ce capteur solaire à caloduc xxxxxx comprend un tube sous vide, un boîtier collecteur et un tube de chaleur en cuivre rouge. Par conséquent, le tube de chaleur en cuivre est installé dans le tube sous vide en biais. Le tube sous vide dispose d'un revêtement sélectif sur le tube intérieur pour absorber la chaleur de rayons ultraviolet du soleil et la convoie vers les ailettes d'aluminium.

Le fluide caloporteur chauffé dans le tuyau de chaleur est converti en vapeur, ce qui augmente le condenseur monté sur le collecteur en cuivre. Lorsque l'eau froide s'écoule à travers le collecteur, il entrera en contact avec la chaleur du condensateur. Dans ce procédé d'échange thermique, le condensateur libérera sa chaleur et la vapeur deviendra liquide, s'écoulant dans la partie inférieure du tube de chaleur. Ce transfert de chaleur est une circulation en continu tant que le capteur solaire à caloduc soit chauffé par les rayons du soleil.

Le fluide caloporteur entre en ébullition entre 25oC et 30oC, et se gèle comme l'eau au niveau de la mer à une température de 0oC. Comme le caloduc est placé dans un tube sous vide, le vide entre les les deux couches des tubes est perçu comme une couche isolante pour garder le caloduc chaud. Même si la température pendant la nuit est inférieure à -30oC, le caloduc ne se gèlera pas.

Caractéristiques
1. Haut rendement thermique: la température du condenseur peut être élevée à 250℃.
2. Le caloduc est en cuivre rouge et la chaleur est conduite via le milieu liquide.
3. N'ayant pas d'eau s'écoulant à l'intérieur du tube à vide, il est plus résistant aux basses températures.
4. Le capteur solaire à caloduc a un fort support de collecteur en alliage d'aluminium, il présente une conception de circulation d'air qui permet une meilleure résistance au vent.
5. Il peut résister à une haute pression de travail.
6. Grâce à sa conception modulaire, le capteur solaire à caloduc est facile à installer.
Modifié en dernier par allonsbon le Jeu Juin 27, 2013 16:23 pm, modifié 1 fois.
Kit 36 tubes + ballon double serpentins 300 l- Coleos (casto-brico)

allonsbon
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 111
Enregistré le: Mar Jan 20, 2009 10:40 am
Localisation: Nantes 44

Messagepar Tarassac » Jeu Juin 27, 2013 15:00 pm

C'est quoi ça!!

Une pub pour les capteurs à tubes? si oui autant le dire
et ne pas faire un copié/collé d'une page pub!

la question est: comment se fait-il que le collecteur d'Azerty ai put de retrouver avec des fuites??

Je pense qu'ici tout le monde connait le fonctionnement d'un capteur à tubes!!

Le liquide interne au caloduc est un produit qui s'évapore assez vite celà peut-être de l'alcool mais plus souvent de l'acétone, et ces produits là ne gèlent pas!

Maintenant, pour le collecteur il peut y avoir un défaut de fabrication si tu ne t'en n'ais pas encore servi!!

Hervé
Avatar de l’utilisateur
Tarassac
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 743
Enregistré le: Mer Avr 29, 2009 10:58 am
Localisation: Tarassac 34390

Messagepar allonsbon » Jeu Juin 27, 2013 17:51 pm

Non ce n'est pas de la pub, sinon j'aurais mis un lien. :roll:
L'acétone gèle à -90 °C.
Les fabriquants de capteur sont très avarres de renseignement sur le liquide utilisé.
Tous les tubes ne sont pas forcément avec de l'alcool ou acétone, vu que sur celui décrit il mentionne un gèle à -30 °C simplement lié au vide entre les tubes et non lié au propriété du liquide.
Le fait que la fissure du tube soit en bas et non en haut peut également aller dans le sens du gel.

That's all.
Kit 36 tubes + ballon double serpentins 300 l- Coleos (casto-brico)

allonsbon
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 111
Enregistré le: Mar Jan 20, 2009 10:40 am
Localisation: Nantes 44

Messagepar ventura » Jeu Juin 27, 2013 18:10 pm

Bonjour,
Je n'ai pas d'expérience avec des capteurs solaires à tube à caloduc
Je sais comment fonctionne un caloduc si cela peu aider

Un caloduc ,à un sens de fonctionnement les tubes ne peuvent pas fonctionner horizontalement ou à l'envers ( le caloduc tete en bas )
, c'est un système thermodynamique en partie basse du caloduc on a du liquide que l'on fait bouillir avec le solaire et on récupère de la vapeur chaude en haut du tube qui se condense en formant le liquide et qui ruicelle jusqu'en bas en cycle continu . Les vapeurs ont fournies de la chaleur à l'eau pour pouvoir changer de l'état de vapeur à l'état de liquide .
Le tube étant en cuivre bon conducteur thermique il est trés difficile de juger si le caloduc est plein de fluide ( acétone) ou vide
Si le caloduc fonctionne correctement la quantité d'énergie transporté est beaucoup plus importante que si il est vide
On ne peut pas ce fier à la température du tube en cuivre.
Ceci est mon avis , je peux me tromper ou il peut y avoir un autre problème
J'espère avoir pu aider un peu
Salutations
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Messagepar vile-coyote » Ven Juin 28, 2013 20:13 pm

Bonsoir à tous,

une petit idée pour réparer ton caloduc percé,
tu trouvera d'ailleur plein d'idée sur iou tub

je te propose de le remplir d'acétone puis de pincer le bout puis de souder, et voila un caloduc réparé !
pour etre sur que l'acétone s'évapore pas trop vite, tu peux meme glisser le bulbe dans un récipient plein de glace, pour abaisser encore la température de l'acétone ..

cherche un peu y'a plein de vidéo..

en complément si ton caloduc est plus court de 5cm ca va pas changer la face du monde. :roll:
Avatar de l’utilisateur
vile-coyote
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 706
Enregistré le: Mar Nov 06, 2007 12:44 pm
Localisation: bretagne (56)

Messagepar ventura » Sam Juin 29, 2013 10:54 am

Bonjour,
souder avec de l'acetone, attention à la flamme ou à l'explosion !!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Messagepar ROCHA 84 » Sam Juin 29, 2013 16:17 pm

Bonjour,

Quelle est la quantité nécessaire d'acétone à injecter dans le tube du caloduc pour obtenir un fonctionnement satisfaisant?
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 553
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar ventura » Sam Juin 29, 2013 18:52 pm

Bonjour,
Pour mon avis cela n'est pas possible de réparer et de charger en fluide un caloduc , le fluide qu'il y a dedans est inconnu quand on parle d'acétone il peut etre associé à d'autre fluide, la quantité doit influencer le rendement
Le concepteur doit avoir ca recette. Il n'y a pas la place à l'improvisation.
L'acétone est un produit toxique et un produit inflammable.
Perso, je ne bricolerai pas ce truc
Salutations
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Messagepar vile-coyote » Sam Juin 29, 2013 19:50 pm

Avatar de l’utilisateur
vile-coyote
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 706
Enregistré le: Mar Nov 06, 2007 12:44 pm
Localisation: bretagne (56)

Messagepar pf26 » Sam Juil 06, 2013 9:38 am

[quote="vile-coyote"]pour info
http://www.youtube.com/watch?v=LU4eynU6R-8[/quote]

Bonjour,
Très intéressante vidéo. Et des commentaires pertinents en plus.
Il semble préférable d'utiliser de l'eau comme fluide au lieu de l'acétone. Bien sur, pour que ça marche, il faut chauffer l'eau tranquillement de manière à en vaporiser un flux continu qui va faire sortir l'air du tube. Ensuite on bouche, et s'il ne reste plus d'air (reste idéalement 10% d'eau liquide et 90% de vapeur d'eau), la pression dans le tube va s'établir à une pression très basse à 20°C et qui va monter à 1bar à 100°C (égale à la pression de vapeur de l'eau à cette température).
Dans ces conditions, il est dit que le gel ne cause pas de dégât. Le système ne marche plus alors, mais ce n'est pas grave pour les applications solaires.
Je ne fais ici que reproduire des propos que j'ai lus et qui me semblent cohérents. Je n'ai personnellement pas testé.
Pierre.
Modifié en dernier par pf26 le Sam Juil 06, 2013 9:40 am, modifié 2 fois.

pf26
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 222
Enregistré le: Mer Juin 02, 2010 11:45 am
Localisation: Aurel (26)

Messagepar ROCHA 84 » Sam Juil 06, 2013 14:16 pm

Bonjour,

Les 2x15 tubes de l'installation ont été démontés, avec beaucoup de difficulté pour certains à cause de la pâte thermique qui avait séché dans le collecteur. Seule une demi-douzaine de caloducs n'avait pas éclaté. La totalité a été stockée sur le toit quelques heures avant évacuation et, aux dires de mon voisin. les derniers caloducs en état se sont à leur tour fissurés dans cet intervalle. Je ne saurais par conséquent jamais la nature du liquide de remplissage.

Deux capteurs plans peints MM du groupement ont remplacé ceux à tube l'installation ronronne tranquillement depuis ce matin.
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 553
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar remi.450 » Sam Juil 06, 2013 14:46 pm

Un caloduc fonctionne très bien à l'eau.
J'en ai fait un essai.
http://www.atherm.com/content/autres
Rémi
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar ventura » Sam Juil 06, 2013 17:54 pm

Bonjour,
l'eau à 215°C seulement 20 bars
autre avantage pas de risque de prendre feu en opposion à l'acétone
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

PrécédenteSuivante

Retourner vers Capteurs sous vide

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités