Pertes thermiques d'un cumulus de 200 litres !!!

Auto-construction, techniques, astuces,

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34, p_bricoleur

Messagepar ROCHA 84 » Lun Nov 05, 2012 15:05 pm

Bonjour,

Pour le comptage eau chaude :un compteur ordinaire avec une plage de temperature maxi à 90 °C à installer à la sortie du ballon.

Pour le comptage électrique : un compteur modulaire à impulsion
encliquetable sur un rail DIN (c'est moins cher qu'un modèle à affichage à cristaux liquides )
http://www.france-electric.com/PBSCProd ... ID=2565267

J'ai installé le compteur eau chaude en août 2012 consommation journalière moyenne à ce jour: 35 litres /personne /jour
http://www.anjou-connectique.com/compte ... l?___SID=U

L'installation du comptage électrique date du 15 oct. 2012 . A ce jour 5kw de consommation électrique, le reste étant assuré par le solaire
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 550
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar Christian de Quinsac » Lun Nov 05, 2012 15:13 pm

Pourquoi s"embêter avec un compteur d'eau chaude en sortie du cumulus ?

J'ai simplement mis un compteur d'eau froide en entrée du ballon pour quasiment le même résultat.

Sauf, surement, la partie de l'eau qui s'écoule par le groupe de sécurité lors de la chauffe qui est comptabilisée en plus.

Chez moi pour 2 personnes 60 l d'eau chaude par jour et par personne.

Nous avons 60 ans, est-ce qu'on peut dire que ça fait 1 litre par an ???? :-D

Cordialement
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 175
Enregistré le: Mer Juil 16, 2008 11:11 am
Localisation: Quinsac (33360)

Messagepar j2c » Lun Nov 05, 2012 18:51 pm

[quote="cargo"][referp=76666;quote="ramses"]...

En ce qui conserne l'entartrage, ca ne change rien niveau conso ... si ce n'est le temps de chauffe qui augmente suite aux arrets/reprises du thermostat quand il est "prit" dans le tartre ou le sable mais aussi une plus rapide destruction de la resistance qui monte plus haut en temperature dans le tartre ou sable puisque l'echange est moins bon ... :oops: mais, je le repete, meme coso.

Bien a vous tous[/quote]

Bonjour,

Je ne comprend pas la cause d'arrêts/reprise du tartre du thermostat.

Ok pour la puissance dissipée qui ne change pas.
Puissance consommée : P=UxI avec U=RxI donc P= U²/R
U=220 V et R est la résistance de la résistance, obtenue de construction , ce sont des constantes qui ne dépendent pas du tartre ! Donc pour moi la puissance absorbée ne varie pas en fonction du tartre.

Ensuite, rien ne se perd, tout se transforme, la puissance absorbée ne peut ici se transformer qu'en chaleur.

Simplement le tartre est un isolant qui va restreindre le flux de chaleur entre résistance et eau. Pour dissiper sa puissance, la résistance va monter en température jusqu'au point d'équilibre où le delta T assurera le transfert assez rapidement. D'où le risque de détérioration si dépassement de la température maxi.

Sur la base de ce raisonnement, il me semble que le temps de chauffe doit-être quasi identique. :-?

Par contre, si le thermostat est entartré, je pense qu'il risque d'être moins réactif (isolation par le tartre) et de laisser la température monter un peu plus plus prévu. C'est peut-être là la cause de la surconsommation souvent évoquée (perte supplémentaire de chaleur dans l'environnement du ballon) ?

Le "remède" consisterait à baisser la température de consigne ?

Tous cela n'est-il pas encore un stratagème des industriels pour provoquer dans nos esprits l'obsolescence de leur produit ?

Pour réactions éventuelles[/quote]


Pour ceux qui ont vraiment démonté un chauffe eau électrique.. verront que le thermostat n'est pas accolé à la résistance de chauffe..

si le thermostat demande de la chaleur mais que celle ci ne lui parvient pas.. le thermostat ne va pas couper..

Il va en résulter un fonctionnement prolongé à haute température de la résistance.. avec un joli dépassement de consigne à la clef.. (= surconsommation)


et oui..

la résistance va d'abord chauffer le calcaire.. puis le calcaire va chauffer l'eau.. quand l'eau sera chaude.. la résistance va arrêter de chauffer.. mais le calcaire va continuer à se refroidir dans l'eau;. ce qui va la faire chauffer encore un peu..

La solution sur un chauffe eau entartré.. c'est
* le détartrer (bonne solution)
* baisser la consigne pour compenser le dépassement de consigne lié à l'inertie du calcaire. (moins bonne solution)

Si on ne fait rien.. on consomme plus et on a de l'eau plus chaude. (et oui, rien ne se perd.. sauf peut-être dans l'ambiance.. car plus on chauffe plus on chauffe dehors;.)


Bref c'est du chipotage.. le mieux est quand même d'entretenir son cumulus, en réduisant si possible la consigne afin de limiter les pertes vers l'ambiance.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

j2c
 

Messagepar Ottiti » Lun Nov 05, 2012 21:10 pm

Salut

Vous avez pensez a l'adoucisseur 8-)

L'essayer c'est l'adopter :cool:

Surtout que les nouveaux sont très peu gourmand en sel et énergie 8-)

Bon d'accord ce n'est pas ecolo :sad:

:jesors:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2951
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 54

Messagepar ramses » Lun Nov 05, 2012 22:53 pm

Bonsoir a tous,

En ce qui conserne l'entartrage, ca ne change rien niveau conso ... si ce n'est le temps de chauffe qui augmente suite aux arrets/reprises du thermostat quand il est "prit" dans le tartre ou le sable

Je ne comprend pas la cause d'arrêts/reprise du tartre du thermostat.


En fait, ce n'est pas le thermostat qui s'entartre, c'est la resistance! Mais en s'entartrant, cette resistance "s'habille" de calcaire et grossit au point de finir par "envelopper" le doigt de gant du thermostat ou , sur certains modeles, directement le bulbe du thermostat.

Le doigt de gant ainsi "enveloppe" est donc en contact thermique avec la resistance par l'intermediaire du calcaire. Le thermostat ne lit donc plus la temperature de l'eau du bas du ballon mais la temperature du bloc de calcaire a l'endroit du "contact thermique". Il coupe la chauffe, celle-ci s'arretant, les calories contenues dans le bloc de calcaire se dissipe assez rapidement dans l'eau jusqu'a arriver a la temperature de redemarrage. La resistance se remet a chauffer et le cycle se repete jusqu'a la chauffe complete de l'eau.

L'energie necessaire a chauffer le ballon reste la meme, c'est juste la duree totale de la chauffe qui augmente puisqu'il y a des interruptions de chauffe.

Pour ceux qui ont vraiment démonté un chauffe eau électrique.. verront que le thermostat n'est pas accolé à la résistance de chauffe..

la résistance va d'abord chauffer le calcaire.. puis le calcaire va chauffer l'eau.. quand l'eau sera chaude.. la résistance va arrêter de chauffer.. mais le calcaire va continuer à se refroidir dans l'eau;. ce qui va la faire chauffer encore un peu..


Tranquilises-toi, juré craché, j'ai deja vraiment demonte un chauffe-eau; par contre, toujours juré craché, il va effectivement chauffer encore un peu par l'apport des calories dans le bloc de calcaire mais tellement peu qu'il va t'etre tres difficile de trouver un thermometre suffisamment precis pour mesurer cette apport. :oops:

Bien a vous tous
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2188
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar cargo » Mar Nov 06, 2012 8:28 am

[quote="ramses"]Bonsoir a tous,

En ce qui conserne l'entartrage, ca ne change rien niveau conso ... si ce n'est le temps de chauffe qui augmente suite aux arrets/reprises du thermostat quand il est "prit" dans le tartre ou le sable

Je ne comprend pas la cause d'arrêts/reprise du tartre du thermostat.
...Le doigt de gant ainsi "enveloppe" est donc en contact thermique avec la resistance par l'intermediaire du calcaire. Le thermostat ne lit donc plus la temperature de l'eau du bas du ballon mais la temperature du bloc de calcaire a l'endroit du "contact thermique"...[/quote]

Ok, merci pour les précisions.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Ne passons pas à coté des choses simples, même si ce n'est pas assez cher ...
Avatar de l’utilisateur
cargo
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 108
Enregistré le: Sam Sep 01, 2012 11:58 am
Localisation: (72)

Messagepar j2c » Mar Nov 06, 2012 8:49 am

haaa.. là je comprend mieux.. c'est quand le chauffe eau est tellement entartré.. que bon.. y a plus de calcaire que d'eau dans le bouzin :grin:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

j2c
 

Messagepar ramses » Mar Nov 06, 2012 12:51 pm

bonjour a tous,

c'est quand le chauffe eau est tellement entartré.. que bon.. y a plus de calcaire que d'eau dans le bouzin


ben ecoute, par chez moi, certaines distributions sont tellement chargees en calcaire qu'en moins d'1 an, la resistance est habillee d'un bloc calcaire gros comme un ballon de rugby a l'echelle 1/2 ! Le tout dure comme de la pierre.

Le calcaire se precipite de facon bien differente d'un endroit a l'autre. On le trouve sous forme de sable, d'autre fois sous forme de petales detachees de la resistance et de qlq 1/10eme de mm d'epaisseur, d'autre fois pas plus dure que de la craie, ...

Ce qui est vicieux avec le type de calcaire dans mon coin, c'est que si tu laisses passer l'entretien, il n'est plus possible de sortir le bloc resist-thermostat parcequ'il ne passe plus au trou ... et la t'es mal ...

Pour ma part, j'ai un bol d'enfer, depuis 20 ans l'eau de conduite provient maintenant d'un petit barrage du coin, donc sans calcaire aucun. Le chauffe-eau a plus de 10 ans, ouvert apres 2 ans pour constater qu'il etait propre comme au premier jour, donc plus ouvert depuis. En plus il est equipe d'une anode active, ... que du bonheur.

Bien a vous tous
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2188
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar Ottiti » Mar Nov 06, 2012 14:30 pm

Bonjour

Au boulot nous avons des ballons de 1000 litres en triphasés ou tetra
La resistance c'est 3 grosses spires en petales.
Le calcaire c'est mis dedans et a écarté les spires sur le diametre du ballon mais a l'horizontale :sad:
Heureusement sur ces ballon il y a une trappe en haut, le Pb a éte réglé a coup de barre à mine :roll:
On imagine pas les dégâts que peuvent faire le calcaire 8-)

Moi si mais j'ai pris un adoucisseur :-D

A+
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2951
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 54

Précédente

Retourner vers Ballon de stockage chauffage et/ou ECS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité