Autoconstruction ballon eau chaude en thermosiphon

Auto-construction, techniques, astuces,

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, p_bricoleur

Messagepar ribeira » Dim Sep 21, 2014 12:05 pm

Bonjour a tous, je suis sur le point d'acheter une maison que je voudrais la plus autonome possible, j'envisage donc une installation mixte bois et solaire pour mon eau chaude sanitaire, en thermosiphon, je souhaite une installation la plus simple possible.

Après mes recherches et cogitations j'en suis arrivé à ce schéma:

Image

Pour le ballon j'utiliserai cette cuve inox de 150 litres que j'isolerai avec un isolant naturel:
http://www.polsinelli.it/fr/shop/cuves-inox-pour-huile/cuve-inox-pour-huile-haute-150-l.html

Je ne veux pas de pression dans le circuit d'eau chaude dans l'hypothèse d'un non raccordement au réseau d'adduction, donc j'ai pensé a un robinet de WC avec flotteur, l'alimentation se fera par le bas pour ne pas perturber la stratification, et un trop plein sera installé sur la cuve en cas de défaillance du robinet.

l'eau chaude sera prélevée dans la partie haute.

La distance entre les capteurs et le ballon sera d'environ 5m (ballon dans les combles, capteur su toiture)

la distance entre la cuisinière a bois et le ballon 5m également.


Je compte utiliser du cuivre de partout tant que possible.

Voilà les questions que je me pose:

Le serpentin: quelle longueur? quelle section de cuivre? l'eau chaude arrive t-elle par le milieu pour redescendre par les spires comme sur mon schéma ou est-ce l'inverse?

Est il possible d'utiliser simultanément le même serpentin pour la cuisinière et les capteurs?

Le projet se situe en creuse, de quelle surface de capteur aurai-je besoin?

Voilà c'est tout pour le moment, je vous remercie d'avance de vos remarques et conseils :grin:

ribeira
Newbie
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: Ven Sep 19, 2014 12:46 pm
Localisation: boussac-bourg 23

Messagepar Balajol » Dim Sep 21, 2014 12:23 pm

[quote="ribeira"]Bonjour a tous, je suis sur le point d'acheter une maison que je voudrais la plus autonome possible, j'envisage donc une installation mixte bois et solaire pour mon eau chaude sanitaire, en thermosiphon, je souhaite une installation la plus simple possible.

Après mes recherches et cogitations j'en suis arrivé à ce schéma:

Image

Pour le ballon j'utiliserai cette cuve inox de 150 litres que j'isolerai avec un isolant naturel:
http://www.polsinelli.it/fr/shop/cuves-inox-pour-huile/cuve-inox-pour-huile-haute-150-l.html

Je ne veux pas de pression dans le circuit d'eau chaude dans l'hypothèse d'un non raccordement au réseau d'adduction, donc j'ai pensé a un robinet de WC avec flotteur, l'alimentation se fera par le bas pour ne pas perturber la stratification, et un trop plein sera installé sur la cuve en cas de défaillance du robinet.

l'eau chaude sera prélevée dans la partie haute.

La distance entre les capteurs et le ballon sera d'environ 5m (ballon dans les combles, capteur su toiture)

la distance entre la cuisinière a bois et le ballon 5m également.


Je compte utiliser du cuivre de partout tant que possible.

Voilà les questions que je me pose:

Le serpentin: quelle longueur? quelle section de cuivre? l'eau chaude arrive t-elle par le milieu pour redescendre par les spires comme sur mon schéma ou est-ce l'inverse?

Est il possible d'utiliser simultanément le même serpentin pour la cuisinière et les capteurs?

Le projet se situe en creuse, de quelle surface de capteur aurai-je besoin?

Voilà c'est tout pour le moment, je vous remercie d'avance de vos remarques et conseils :grin:[/quote]

Bonjour RIBEIRA et tous,
Bienvenue, projet intéressant :-)
En vrac:
Le robinet de chasse d'eau risque de ne pas résister à la chaleur
Le sens entrée/ sortie échangeur est correct
Tu ne peux pas utiliser le même serpentin pour les deux sources et 150 litres pour une cuisinière risque d'être tres tres tres faible :sad:
La cuve doit être isolée de l'atmosphère pour éviter le développement bactérien (ou alors il faudra être très prudent)
Si la présence est épisodique dans la maison, le capteur devra pouvoir être bâché.

Une petite question, pas de raccordement au réseau mais alimentation en eau froide par quoi ? (Si surpresseur, equivalent au reseau )

Voilà pour une première approche, ne te décourage pas il y a tres souvent une solution à chaque problème et il vaut mieux la résoudre sur le papier que de devoir refaire une installation :cool:

Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2374
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 58

Messagepar domwood » Dim Sep 21, 2014 12:35 pm

bonjour et bienvenue ici

les choses simples c'est bien mais il y a quand même quelques contraintes pour que ça fonctionne.

je te conseille de parcourir les rubriques théorie et techniques du site, voire de lire le bouquin de l'apper avant de tirer des plans sur la comète.

quelques trucs qui coincent :
le liquide caloporteur dans les capteurs risque de geler, donc c'est pas évident de combiner ça avec le bouilleur (antigel).
les echangeurs bouilleur sont bien souvent plus petits en surface d'échange et positionnés en partie haute des ballons.
pour le solaire c'est plutôt en partie basse et grande surface d'échange.
on entre bien avec l'eau chaude en haut pour la faire sortir par le bas quand elle a rendu ses calories au ballon. par contre, sur ton schéma, une poche d'air va se créer en haut du serpentin et le thermosiphon va s'arrêter.
ton vase ouvert pourrait être raccordé en haut de serpentin pour résoudre le problème. (tu sembles être en cuve ouverte, à pression atmosphérique).
ce problème de poche d'air est à résoudre à chaque fois que tu as un point haut sur un circuit en thermo, le circulateur n'étant pas présent pour chasser l'air.
une recherche sur le forum t'amènera pas mal de lecture concernant le thermo.

j'oubliais...pas mal aussi de lecture concernant la tenue du cuivre dans une cuve avec de l'eau sans cesse renouvelée. pas mal de déceptions chez certains autoconstructeurs. on y passe du temps, ça marche et ... paf, grosse déception et faut s'y recoller...en corrigeant le tir.
Modifié en dernier par domwood le Dim Sep 21, 2014 12:41 pm, modifié 1 fois.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1123
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Messagepar lebritish » Dim Sep 21, 2014 16:50 pm

Bjr et bienvenu,

Et si on commencait par le début ?

c'est quoi le besoin ?
nb de personnes, douches ou bains, déperditions thermiques de la maison etc...

après on pourra parler dimensionnement et seulement après techno de mise en oeuvre.

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2342
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Messagepar ribeira » Dim Sep 21, 2014 19:04 pm

Merci a vous pour vos réponses, alors dans l'ordre inverse:

lebritish:
pour les besoins: pour le moment je suis seul mais j'espère que ca va pas durer :-D ,
uniquement pour des douches, je sais que 150 litres me conviendront, après je peux passer a une 200 litres si nécessaire pour d'autres raisons techniques la différence de prix n'est pas énorme,
une 300 n'est pas bien plus chère non plus, mais la c'est au niveau du poids que ca va commencer a poser problème.
Pour la déperdition thermique c'est une vielle maison en pierre pour le moment et je la rénoverai de fond en comble, rien n'est arreté au niveau de l'isolation, mais dis moi ce que ca change au niveau de la production d'eau chaude.

Domwood:
J'essaie de lire pas mal de choses, mais il y' a tellement de points que je préfère dégrossir ici et savoir précisément sur quoi je dois me documenter

le liquide caloporteur sera de l'eau et je compte installer des vannes pour isoler les deux circuits et vidanger le circuit capteur pour l'hiver, je ne pense pas avoir besoin des capteurs en appoint d'une solution chauffage a bois.
pour le point haut je pensais que mon vase étant plus haut je n'aurai pas ce problème, je vais lire d'avantage de chose à ce sujet.

concernant ta dernière phrase je n'ai pas compris ce que tu entends par tenu du cuivre ni pourquoi certaines installations marchent un temps et puis plus...

BALAJOL:
Pour le robinet il n'est pas en contact direct avec l'eau brulante et est refroidi a chaque fois que l'on puise de l'eau chaude, faut que j'étudie ca quand même merci pour la remarque.
tu n'a pas précisé pourquoi je ne peux pas utiliser le même serpentin pour les deux sources, est ce pour la même raison invoquée par Domwood?

Pour ce qui est de la cuisinière si un bouilleur est trop puissant je peux envisager un serpentin autour du conduit de fumé si cela peut s’avérer suffisant en hiver pour chauffer mes 150 litres

concernat le développement bactérien les cuves sont vendu avec un couvercle évidement ce n'est pas étanche mais est ce suffisant??? si l'usage de l'eau est reservée a la toilette et a la vaisselle peut-être cela suffit ?

Pour le moment l'installation sera raccordée au réseau, mais c'est pas dis que ca dure et e cas de déconnecxion je veux pouvoir remplir la cuve au moyen d'une pompe manuelle par exemple. (mais bon ce point là n'est pas important pour le moment)

___

D'autre part il y a un point sur lequel je ne m'étais pas interroger, c'est le dégagement d'humidité qu'il pourra se dégager de cette cuve qui ne sera pas fermée hermétiquement

Pour que vous compreniez bien ma démarche: je suis intéressé par l'autonomie et la pérennité je cherche vraiment un système simple avec le moins de chance de tomber en panne, en tout cas merci de vous pencher sur mon cas .

ribeira
Newbie
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: Ven Sep 19, 2014 12:46 pm
Localisation: boussac-bourg 23

Messagepar domwood » Lun Sep 22, 2014 22:34 pm

bonjour

question corrosion, je crois que utta22 et myou ont connu quelques soucis et en ont pas mal parlé sur le forum. tu dois aussi pouvoir trouver une ou plusieurs fiches tech sur le sujet. en présence d'eau renouvelée, les métaux dits non nobles sont attaqués de façon redoutable. en circuit fermé étanche, l'eau devient "morte".

pour les histoires de poches d'air, j'en ai parlé moult fois.

pour une recherche efficace, le moteur du site étant ce qu'il est, tu peux rechercher avec google en incluant par exemple "apper" avec les termes recherchés. exemple : "apper thermosiphon" ou "apper thermosiphon poche d'air" etc...

attention à ne pas créer une machine à vapeur avec ton bouilleur.
ton couvercle devra aussi être prévu pour que les condensats retombent dans la cuve. quelquefois il est préférable de bloquer un peu de budget pour investir dans un ballon adéquat, quitte à surveiller coincoin pour saisir la bonne affaire. petit budget, je parle par expérience sur ce point.

bonne lecture et bonne réflexion

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1123
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Messagepar ribeira » Mar Sep 23, 2014 9:47 am

Merci Domwood,

pour le thermosiphon si j'ai bien compris, par rapport a mon schéma il faudrait simplement que je fasse l'entrée de mon serpentin dans le ballon par le coté et non par le dessous, et que je place mon vase d'expansion avant l'entrée dans le ballon

attention à ne pas créer une machine à vapeur avec ton bouilleur.


Au pire je pourrai l'utiliser pour faire cuir du riz! :-D

C'est vrai que j'ai juste pensé a ce "détail" en rédigeant mon précédent message...

J'ai aussi pris bonne note pour la corrosion, je vais réfléchir a tout ça, j'aurai vraiment voulu avoir un ballon sans pression, quelles possibilités s'offrent a moi pour éviter la corrosion dans ce cas?

encore merci

ribeira
Newbie
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: Ven Sep 19, 2014 12:46 pm
Localisation: boussac-bourg 23

Messagepar Balajol » Mar Sep 23, 2014 13:31 pm

Bonjour Ribeira et tous,
Pour la purge, une seule chose à retenir: l'air dans un liquide monte :-)
A partir de cela les bulles doivent pouvoir monter pour être éliminées par le vase d' expansion.
Pour la corrosion, c'est le mélange de métaux plus ou moins "noble" dans un milieu liquide qui pose problème.
Solution: Anode sacrificielle ou à courant Imposé.
La suite ici:
http://www.apper-solaire.org/Pages/Fich ... /index.pdf

Je pense également qu'un ballon adapté serait comment dire "mieux" adapté :-) (Attention, le modèle doit être prévu pour du thermosiphon, pas de point descendant sur le serpentin, toujours les bulles..)

Bonne lecture
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2374
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 58

Messagepar ribeira » Sam Nov 08, 2014 19:01 pm

Bon juste pour donner suite je laisse tomber l'idée d'auto-construire mon installation, j’achèterai un kit, je reviendrai soumettre mon choix au forum le moment venu, merci a vous

ribeira
Newbie
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: Ven Sep 19, 2014 12:46 pm
Localisation: boussac-bourg 23

Messagepar Ottiti » Sam Nov 08, 2014 19:45 pm

Bonsoir

Déjà de l auto installation c'est du boulot :roll:

Tu peux éventuellement faire ton Kit avec le bon coin tu en auras pour moins cher et vu que tu etait prés de l auto construction cela devrait t aller

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3105
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55


Retourner vers Ballon de stockage chauffage et/ou ECS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité