Solaire + PAC

Auto-construction, techniques, astuces,

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, p_bricoleur

Messagepar Htleu » Ven Nov 21, 2014 19:10 pm

Bonjour,
je fais construire une maison à Orléans, RT2012, 120m2, plancher chauffant.
Je souhaite profiter un maximum du soleil pour un investissement mesuré.
Je ne voulais pas de chauffage gaz ou bois, j'ai donc opté pour une PAC, le système solaire combiné était hors de prix et les arbitrages se sont faits ainsi.
Par contre je n'ai pas perdu de vue mon projet solaire et je me demandais comment profiter un peu de toute cette énergie gratuite.
Je pense à mettre un ballon de 1000L chauffé par des capteurs dans le jardin inclinés à 65 ou 70° pour qu'ils soient efficaces au mieux en hiver. Le montage du ballon en série sur le retour du plancher chauffant permettra d'envoyer de l'eau "préchauffée" à la PAC pour qu'elle ne sollicite pas son compresseur. Cette solution me permet de laisser gérer la PAC pour tout ce qui est thermostat et gestion du chauffage. Par contre je dois la protéger contre une arrivée d'eau trop chaude qui la mettrait en sécurité et nous brûlerait les pieds !
Par ailleurs, j'aimerais aussi préchauffer mon ECS avant qu'elle ne soit aspirée dans le ballon intégré à la PAC, pour limiter là encore, le recours au compresseur de la PAC au maximum. Mon calcul est simple, chaque degré gagner en amont sera autant de watts économisés en non sollicitation de la PAC.

D'où plusieurs questions :
Comment limiter la température du retour à la PAC ? Je pensais à une vanne trois voies gérée par automate ou une vanne thermostatique mais il paraît que ces dernières ne se font pas sur des circuits chauffage.
Le circulateur de la PAC pourra-t-il être assez puissant si je rajoute le ballon tampon dans le circuit ?
L'inclinaison des panneaux à 70° permettra-t-elle d'éviter la surchauffe l'été ?
Pour préchauffer l'ECS, est-il préférbable que je mette un "tank in tank" en série dans le ballon tampon ou plutôt un échangeur à plaques ?
Question subsidiaire, quelle surface de capteurs vous semblerait adaptée ? Sachant que je pense pouvoir la faire évoluer dans le temps...

J'espère avoir quelques comentaires, voire des réponses, en les attendant, merci d'avance !

Hugues

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Messagepar Ottiti » Dim Nov 23, 2014 0:35 am

Bonsoir

Les vannes thermostatique se font aussi en 1 pouce , j en ai une qui me régule mon chauffage sans Pbs

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3103
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55

Messagepar ice 54 » Dim Nov 23, 2014 9:48 am

Bonjour,
Pour réguler avec une vanne 3 voies pas de problème (juste bien monter l'entrée qui ne se ferme pas coté pompe).
Perso faire de l'ecs avec une pac j'aime pas :mad: S'est comme avoir une twingo pour faire 400 km d'autoroute tous les jours . Le problème n'est pas qu'elle ne sais pas rouler sur l'autoroute mais plutôt qu'elles ne sont pas faite pour le faire en continu.
Tu demande a ta pac de tourner haut en température la ou son cop est le moins bon.
Tu me semble sensible au solaire alors pourquoi pas un "basique " ballon solaire + résistance elec quand t'est limite? Je vois surtout que tu coupes ta pac 6 mois par an donc elle vivra plus longtemps.
Maintenant pourquoi pas la tank in tank en série avec le ballon elec pour préchauffer l'eau et utiliser le solaire pour le plancher chauffant .
300 L ECS appoint gaz /800 L appoint chauffage entrée chaudière à condensation, 6 capteurs Tinox Marvels 2510 automate Trend.
23 m2 de panneaux photovoltaique Solarworld + onduleur 3 kw/h onduleur power one.
.
Avatar de l’utilisateur
ice 54
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1855
Enregistré le: Ven Avr 11, 2008 10:59 am
Localisation: dombasle 54

Messagepar Htleu » Dim Nov 23, 2014 13:15 pm

Merci déjà pour ces premières réponses.
Le choix de la PAC s'est fait pour des questions économiques lors de la construction. Nous voulions le système le moins energivore pour commencer. Mon idée c'est de raccorder le solaire par la suite avec une partie en auto installation. La PAC est prévue d'origine pour faire de l'ECS, elle élève la température de l'eau par un double étagement (basse puis haute température) jusqu'à 50 degrés environ et c'est une résistance électrique qui finit le travaiĺ.

Je vais faire installer les attentes pour raccorder le ballon par la suite. Le tank ni tank semble être une solution si je comprends bien, c'est la solution qui m'intéressait le plus. Après quid de la chauffe en été avec des panneaux aussi inclinés ? je vais certainement faire un système qui me permettra d'ajuster un peu l'inclinaison pour ne pas être coincé une fois le tout monté.

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Messagepar Terran » Dim Nov 23, 2014 13:54 pm

Un des problèmes qui semble te préoccuper, c'est la surchauffe des capteurs pendant l'été. C'est un problème réel. As–tu envisagé une boucle de décharge par exemple une tranchée dans laquelle tu enterres du PEHD.
Dans ta description tu ne spécifies pas le type de PAC que tu as choisi, mais je suppose que c'est une PAC qui prend ses calories sur l'air. C'est là le problème.
Si tu as une PAC géothermique horizontale ou verticale, la boucle de décharge est toute trouvée : tu envoies tes calories excédentaires dans ta boucle de prélèvement. Tu peux même espérer récupérer une partie de ces calories !
C'est un des cas où PAC + solaire devraient faire bon ménage.
Par ailleurs j'ai adopté le "tank in tank". Rien à dire
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 243
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar Htleu » Dim Nov 23, 2014 18:13 pm

En effet, il s'agit d'un PAC air/eau, la géothermie n'était pas envosageable sur le terrain.
Pour ce qui est de la surchauffe, j'imaginais que l'inclinaison des panneaux aurait suffi à l'éviter mais j'avoue que je ne sais pas trop...
Ceci étant, s'il faut que je prévoie une décharge, quelle serait la meilleure solution ? J'ai cru comprendre que la circulation de nuit dans les panneaux n'était pas la panacée, reste la possibilité de mettre un radiateur dans le garage...

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Messagepar epfyffer » Lun Nov 24, 2014 12:59 pm

avec mes 18m2 de capteurs inclinés à 60° j'ai régulièrement des surchauffes, particulièrement en automne et au printemps.

J'ai des surchauffes... et alors ?

J'ai testé mon installation à 8 bars lors de sa conception, plusieurs jours sous cette pression sans fuite, je n'ai donc que peu de craintes des 2 bars que j'atteins lorsque le système est en surchauffe. J'ai ma soupape qui est calibrée à 3 bars je crois (ou 2.5) et en 4 ans elle ne s'est jamais ouverts.

Le seul "hic" c'est la dégradation du glycol surchauffé dans le circuit solaire. Là aussi, en 4 ans cela n'a pas bougé, j'ai testé mon mélange l'autre jour encore et l'antigel présent permet toujours une protection jusqu'à -17°C... J'avais du mettre -18 tout au début, c'est dire si en 4 ans la dégradation est minime.

Bref, pour moi la surchauffe n'est pas un problème, la température monte, le circulateur se coupe, dès que le soleil descend la température redescend, et basta.

4 ans que cela fonctionne sans le moindre accroc chez moi...
Avatar de l’utilisateur
epfyffer
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 109
Enregistré le: Dim Déc 25, 2011 10:32 am
Localisation: Valais - Suisse

Messagepar jean-jacques » Lun Nov 24, 2014 15:19 pm

Bonjour
pareil pour moi, (18m2 pour ecs et le plancher chauffant + pac air/eau + ballon ecs 1000l )
il y a un vase d'expansion et une soupape, rien a signaler depuis des années :grin:
sincères salutations

jean-jacques
Newbie
Newbie
 
Messages: 23
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 13:53 pm

Messagepar Htleu » Lun Nov 24, 2014 16:21 pm

Que voilà des nouvelles encourageantes ! Merci pour ces témoignages !
Petite question subsidaire : pourquoi couper le circulateur ? Cela ne participerait-il pas au réfroidissement ?
Modifié en dernier par Htleu le Lun Nov 24, 2014 16:23 pm, modifié 1 fois.

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Messagepar Ottiti » Lun Nov 24, 2014 22:06 pm

Htleu a écrit:Que voilà des nouvelles encourageantes ! Merci pour ces témoignages !
Petite question subsidaire : pourquoi couper le circulateur ? Cela ne participerait-il pas au réfroidissement ?


Salut

Cela évite de prendre une douche à la vapeur d'eau, et de transformer le ballon en cocote minute :roll:

:jesors:
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3103
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55

Messagepar epfyffer » Mar Nov 25, 2014 7:23 am

Ottiti a écrit:
Htleu a écrit:Que voilà des nouvelles encourageantes ! Merci pour ces témoignages !
Petite question subsidaire : pourquoi couper le circulateur ? Cela ne participerait-il pas au réfroidissement ?


Salut

Cela évite de prendre une douche à la vapeur d'eau, et de transformer le ballon en cocote minute :roll:

:jesors:


+1

tant que le ballon n'a pas atteint 93°C chez moi le circulateur tourne et donc la température aux capteurs reste "acceptable"... Dès que le ballon a atteint la température limite de 93°C (j'ai gardé quelques degrés de réserve car les capteurs étant placés un peu plus bas que le ballon, dans un talus, j'ai un petit effet thermosiphon) ben le circulateur coupe. Et l'eau qui ne circule plus surchauffe (uniquement dans les capteurs).
Avatar de l’utilisateur
epfyffer
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 109
Enregistré le: Dim Déc 25, 2011 10:32 am
Localisation: Valais - Suisse

Messagepar Htleu » Mar Nov 25, 2014 11:31 am

Nickel, merci pour ces infos supplémentaires.
Ne me reste plus qu'à trouver la surface de capteurs adaptée.

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Re: Solaire + PAC

Messagepar Htleu » Mar Mar 10, 2015 18:23 pm

rebonjour à tous.
J'ai mis mes idées sur un schéma clair.
L'idée c'est de venir, dans un avenir proche, "préchauffer" l'eau avant la PAC par un apport solaire, que ce soit pour le plancher chauffant (géré par la PAC alimentée par de l'eau mitigée) ou pour l'ECS (sur ce point particulier, qqn peut-il me dire si la PAC souffrirait d'un apport à plus de 80° par exemple en cas de grosse chauffe du ballon ?).
Pour les données complémentaires, je compte installer les panneaux à 70° pour profiter au plus des soleils de l'hiver (région d'Orléans, latitude 48° + 23° d'inclinaison = 71°) plein Sud. Je pense que cette soluion m'évitera la surchauffe l'été.
Pour les règles de régulation, le passe par le ballon quand le retour plancher chauffant est inférieur à la sortie chauffage du ballon, le reste du temps, je ferme le circuit pour ne pas chauffer le ballon avec la PAC...

D'avance merci de vos commentaires.

Hugues
Fichiers joints
SOLAIRE800.jpg
SOLAIRE800.jpg (44.25 Kio) Vu 216 fois

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Re: Solaire + PAC

Messagepar yves35 » Mer Mar 11, 2015 4:27 am

bonjour,

1- il me parait évident que tu n'as pas besoin de ballon combiné. Le stock de chauffage existe déjà ,c'est le plancher chauffant . Et il est nettement plus conséquent qu'un ballon riquiqui de 1000 litres. Il faut simplement donner la priorité au solaire qui sur un plancher chauffant travaille dans d'excellentes conditions. Et la pac vient en complément... . C'est un problème de paramétrage de régulation : le solaire charge le jour et la pac complète la nuit . si tu as un abonnement edf J/N c'est optimal pour toi et pour le réseau. Donc déjà tu économise le prix du ballon combiné

2-Pour ce qui est des capteurs :l'inclinaison optimale est dans les 65-70 °C . Idéalement il faut mettre le champ au sol ,cela permet de bâcher une partie l'été et de débâcher facilement si la météo et pourrie ,c'est également une manière de gérer les surchauffes en complément de la gestion par la régulation. La surface raisonnable est sans doute d'environ 12 m².

3-les surchauffes ne sont plus un problème depuis qu'il existe des régulation solaires adaptées et depuis que l'homme (ou la femme) a appris à lire la doc de la régulation.Pour faire court :en fonctionnement normal on exploite la plus petite différence entre la température du capteur et celle du stock et on fait démarrer le plus tôt possible pour collecter au max, en charge dégradée,on charge normalement jusqu'a disons 50°C puis on attends au max avant de démarrer (donc vers 120°C au capteur) et pendant ce temps le capteur perds de l'énergie (car il est plus chaud) et on collecte moins de chaleur, la nuit venue on fait circuler pour refroidir . Et ça marche(chez moi 12m² sur 500 litres de stock)précision:ça marche sur des capteurs plans ,pas sur des capteurs sous vide . Il n'est pas utile des prendre des capteurs peints pour dégrader la collecte, on perds plus en collecte l'hiver que ce qu'on dépense en énergie à modérer la collecte.


4-Une pac o-o c'est une grosse machine pour faire le complément de chaleur . As tu relevé tes consommations d'énergie?

yves

yves35
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 722
Enregistré le: Dim Juin 29, 2008 20:34 pm
Localisation: Rennes 35

Re: Solaire + PAC

Messagepar Htleu » Mer Mar 11, 2015 10:47 am

Merci Yves pour tes conseils et commentaires.
Pour clarifier un tout petit peu, la maison est en cours de construction, je cherche une solution économique pour une mise en place une fois la construction finie, probablement dans un ou deux ans, ce qui me permet de murir le projet.
La maison est livrée avec un PAC air-eau pour fournir le chauffage (plancher chauffant) et l'ECS (PAC double étage + derniers degrés à la résistance électrique). J'ai fait des prospections auprès de professionnels pour l'installation d'un système combiné à la construction et les devis m'ont convaincu de ne pas le faire. Du coup, je souhaite quand même profiter des calories que le soleil pourra m'apporter et je me suis laisser convaincre grâce à ce site que je pouvais faire beaucoup de choses moi même. Voilà ce qui explique ma démarche et le schéma que tu as vu.

Pour ce qui est d'utiliser le placher comme stock, je me demande si le fait qu'il accumule pendant la journée ne risque pas de faire subir aux occupants de la maison une température trop élevée. Le ballon permet de déphaser cet apport d'énergie en le restituant une fois le soleil tombé, notamment en hiver. L'été, c'est la consommation d'ECS qui serait probablement complètement couverte, du moins j'imagine. De plus, le ballon combiné me permet de limiter un peu la surchauffe puisq'à chaque tirage d'eau chaude, l'eau froide qui la replacera refroidira le stock, agissant comme une petite boucle de décharge incorporée.

Mes impressions sont-elles justifiées ? Bien proportionnées ?

Pour la surface de capteurs, tu parles de 12m2, je vais devoir peut-être revoir mon dimensionnement, j'étais parti plutôt sur 8m2, mais vu le prix des capteurs, je peux sans difficulté rajouter quelques m2...

Merci encore pour ton intervention.

Hugues

Htleu
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Ven Nov 21, 2014 17:52 pm
Localisation: Orléans (45)
Âge: 37

Suivante

Retourner vers Ballon de stockage chauffage et/ou ECS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités