corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Auto-construction, techniques, astuces,

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34, p_bricoleur

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mer Déc 21, 2016 21:16 pm

voici le shéma de principe
plan circuit chauffage eau'.jpg
DSCF2346.'jpg.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar domwood » Mer Déc 21, 2016 22:26 pm

bonsoir

merci pour les photos.
je n'ai pas d'expérience avec les anodes, pour ma part, mais tes images vont sûrement "causer" à plusieurs ici.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1054
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar utta22 » Ven Déc 23, 2016 0:03 am

bonsoir machaon et tous ,
tu dis :anode dégradée à 50% ,désolé mais j'ai fait mieux , pour moi la tige inox était visible sur les 3/4 !.......
bon maintenant que tout cela est passé , je peut faire le "malin " mais ce n'était pas le cas il y a quelque temps .
moi aussi j'ai tout fabriqué ,panneaux , cuve et échangeur c'était en 2007 .
j'ai eu de GROS problèmes d'électrolyse 3 ans après ,je ne vais pas tout reprendre ici , pour mieux comprendre, va sur mon profil , puis sur problèmes d'électrolyse , tu verras les problèmes que j'ai eu et les discutions à ce sujet ( il y a peut etre un autre moyen d'y arriver , mais je ne suis pas très doué en informatique).
début 2014 j'ai changé ma cuve 550L inox (ep:0,8mm) +échangeur eau ECS en cuivre par une 450l inox (ep:5mm)+échangeur inox annelé +tout les raccords et les vannes en en inox +raccords (diélectrique)en téflon pour la connexion avec le cuivre .
j'ai posé des anodes ACI : 2 sur ma cuve 1000L ;1sur la 450L et 1 sur la 150L(ecs appoints électrique)
depuis je n'ai pas regardé .j'ai un control niveau eau visible extérieur et en 2 ans il est ok je n'ai pas rajouté 1 cl d'eau.
je fonctionne en drain back cuve fermées par un couvercle mais a pression admosphérique , donc eau ré oxygénée .
pourvu que ça dure..................

utta22
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 191
Enregistré le: Sam Déc 23, 2006 13:43 pm
Localisation: guingamp 22

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar fpyfu » Ven Déc 23, 2016 11:46 am

bonjour
si ça peut te remonter le moral tu n'est pas seul
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=14&t=5895
ballon de brico popo. Il n'y a plus les images mais on est a peu près dans le même cas.

Et puis si ça peut te remonter le moral j'ai vu passer quelques post avec la même maladie sur du ballon solaire pro, et la on est plus dans la même gamme de prix.

Je n'ai plus mon installation, j'ai déménagé, mais je crois que j'avais décidé de regarder autour des cuves en résine.
Résine bien choisie, raidisseur qui va bien, pression bien maitrisé et forme adaptée, on devrait y arriver a un stockage eternel.
Bien regarder comment sont manufacturée les bouteilles de gaz en resine, on y voit bien le sens a donner aux fibre.
Avatar de l’utilisateur
fpyfu
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 766
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 21:50 pm
Localisation: Valréas 84600

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Dim Déc 25, 2016 12:19 pm

bonjour à tous

Pour Info ,je viens de faire une mesure de tension DC entre l'échangeur Cu /la masse du cumulus = 1, 114Volt

je pense que les deux antités sont plutot bien isolées, si il y avait un courant de fuite, la tension serait plus faible, si je ne m'abuse ????
merci de vos commantaires
A+
Machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar Balajol » Dim Déc 25, 2016 13:56 pm

Bonjour Machaon,
Plus la tension est élevée et plus il y a risque de détérioration de ta cuve.
Ne pas se focaliser sur la vitesse de détérioration de l'anode, on utilise bien le terme d'anode " sacrificielle", si elle se détruit c'est qu' elle fait son boulot..
Pour pouvoir la vérifier sans vider et ouvrir, il faut qu'elle soit isolé de la cuve galvaniquement puis reliée a la cuve par un fil de masse.
pour la vérifier il suffit de débrancher ce fil et de mesurer la tension (ou le courant en série) entre ce fil et la cuve.
Pour info, la tension mesurée sur un ballon classique avec échangeur de chaudière: Moins de 0.5 V.
La tension relevée sur ton ballon est très importante :???: Donc dégradation rapide.
Il te faut voir à passiver l'eau et augmenter la protection , Je te conseille de récupérer une anode ACI.
Il faut faire vite sur le BC, les gens récupèrent la carte thermostat avec le circuit ACI mais oublient l'anode en titane sur le ballon.
Cette Anode peut être "Bricolée" avec une vieille branche de lunettes en TItane.
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2286
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Lun Déc 26, 2016 11:29 am

bonjour Balajol,
merci de ta réponse rapide.
si j'ai bien compris:
le probleme c'est que les anodes d'origine ne sont pas isolée galvaniquement de la cuve, au contraire elles sont y sont vissée.
Donc ça veut dire, vidanger, ouvrir le cumulus, devisser l'anode la fixer sur plot isolant , et la relier a la cuve par un cable conducteur(Cu, inox ???) qui va lui meme creer un couple electrique???
Debrancher ce cable pour faire la mesure entre cuve/ anode.

Pour des questions de facilité de visite périodique,
je commence a me demander si je vais pas monter mon cumulus à l'envers, :shock: :shock: :shock: pour avoir la trappe de visite en haut (hors d'eau), prendre le piquage eau chaude sur l'entrée eau froide (en haut), et faire l'entrée eau froide sur la sortie eau chaude? (plongeur en bas)???
ca permettrait de sortir facilement la trappe avec echangeur par le haut, mais pour la vidange faudrait pomper! :roll: , et de mettre le cumulus façon "stable" posé au sol (sans trepied)

Quelqu'un a t'il deja essayé cette solution??
merci
machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar Balajol » Lun Déc 26, 2016 18:39 pm

machaon a écrit:bonjour Balajol,
merci de ta réponse rapide.
je commence a me demander si je vais pas monter mon cumulus à l'envers, :shock: :shock: :shock: pour avoir la trappe de visite en haut (hors d'eau), prendre le piquage eau chaude sur l'entrée eau froide (en haut), et faire l'entrée eau froide sur la sortie eau chaude? (plongeur en bas)???
ca permettrait de sortir facilement la trappe avec echangeur par le haut, mais pour la vidange faudrait pomper! :roll: , et de mettre le cumulus façon "stable" posé au sol (sans trepied)

Quelqu'un a t'il deja essayé cette solution??
merci
machaon


Bonsoir Machaon, :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
As tu eu la curiosité de lire mon compte rendu ? :roll:
Lien en signature
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2286
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Lun Déc 26, 2016 19:52 pm

yes sir !
j'ai lu un des 2 liens.

de memoire , certes j'ai trouvé ton instal au point, mais hyper complexe.
D'ailleurs je ne comprend pas l'interet des systemes "auto vidange", mis a part le fait de pouvoir se passer de "monopropylene glycol" mais qui à mon sens ne presente pas d'inconvenients majeur, puisque les circuits sont de toute facon séparés , et qu'il est non toxique en cas de fuite .
Je viens de dépanner un client qui a une install autovidange made in australie, qui n'a jamais vraiment bien marché, et ou 2 plombiers soit disant pro se sont cassé les dents....maintenant ca marche.

mais , bref, si tu peux me faire un résumé!!! :-D :cool: :roll:

merci bernard!!! euh non , merci bertrand :-D

a+ machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar Balajol » Lun Déc 26, 2016 20:25 pm

Re,
Je faisais référence à ta demande concernant le ballon retourné 8-) Je sais trente pages c'est long mais tu as des raccourcis dans la première page :roll:

http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... /index.pdf

Je croie qu'il y a assez de littérature sur le site pour la comparaison des différents systèmes avec leur avantages et inconvénient pour que je ne doive pas essayer de te convaincre.
et de toute façon les opportunités du BC ont fait que je possède un champ en drainback (celui du compte rendu) et un deuxième plus récent avec 10 m2 en circuit pressurisé Glycolé :cool:
Les deux ont des avantages divers et variés .
Pour ne parler que d' autovidange, le miens tourne depuis 2011 avec la même eau, (Hormis les appoints pour les différentes modifs Mineures, notamment intégration du 2 ème champs)
En circuit fermé je n'ai aucun développement d'algue, le ballon (Ballon elect Modifié :-) , fonctionne depuis plus de 5 ans , il avait déjà 5 ou 6 ans quand je l'ai récupéré..
Pour ce qui est des installations en "rade" installées par des Margoulains qui ne méritent pas de s'appeler "Professionnels" (Un vrai Pro remplira ses obligations de résultat) on est bien placés ici
pour savoir qu'il n' est pas question que de systèmes auto vidangables :mad: bien loin de là.
Alors complexité ?? Peut être , mais j'aime à dire qu'un système pensé pour l'autovidange respectera des principes élémentaires auquel on s'attarde beaucoup moins en système Pressurisé mais qui évitent bien des soucis quel que soit le principe adopté (notamment pour la purge du circuit)
Je t'invite à lire , pour te faire une opinion et je répondrai bien entendu (comme d'autres) aux questions qui restent en suspend.
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2286
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Lun Déc 26, 2016 22:18 pm

rebonsoir

effectivement , je viens de resurvoler ton résumé, et je vois que tu as adopté le "cumulus retourné".
donc j'en conclue que mon idée n'etait pas débile!

Sur le tien tu as fait des piquages supplementaires (passe parois) etc, ,mais mon idées est de ne jamais toucher la cuve (émail), mais de tout faire passer par la platine , car elle est standard cela permet de la recuperer et la transferer avec l'echangeur sur la plupart des cumulus verticaux à platine axiale.
D'ailleurs par ou fais tu passer le cable de connexion anode?

je trouve tres interéssant tes relevés et courbes , qui sont extremement instructives pour comprendre et optimiser une isntall.Quel logiciel ou interface as tu utilisé, et capteurs? Pour ma part j'utilise des sondes KTY100 (1,55€/pcs).
Pour info, voici l'etat de la turbine du circulateur salson du systeme solaire autopurgeur australien incriminé :

DSCF0369'.jpg

C'est sur que ca ne pouvait plus marcher correctement.
Merci pour tes conseils.
a+
machaon
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar Balajol » Mar Déc 27, 2016 0:37 am

Re,
Récupérer l échangeur? Impossible chez moi :-?
Ça a été une galère pour le passer..
Pour les autre renseignements,désolé il suffit de lire le compte rendu 8-)
Il m à pris pas mal de temps à le rédiger, prends au moins la peine de le lire et non le survoler. .
Cdt
Bertrand

Edit: pour le circulateur, surchauffe.. Avec une régulation correctement paramétrée ça n'arrive pas (protection installation chez Solareg)
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2286
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar fpyfu » Mar Déc 27, 2016 1:00 am

bonjour
Quelqu'un a t'il deja essayé cette solution??
merci

ben, moi et sur un chauffe eau solaire auto construit, et sur mon chauffe eau électrique.

Quand tu as mal au dos, tu t'adapte.
ça ne m'a pas posé de soucis, même pour vidanger car si tu place ton ballon a l’envers mais au minimum le bas posé a quelques CM du sol ça se syphone sans soucis.
Pour pinailler, regarde l'isolation est sommaire vers le bas car c'est sensé être une zone froide, il faut la renforcer si tu le peux.
et puis vérifie que la canne d'arrivée d'eau froide ne soit pas équipée d'un système anti turbulation, c'est a dire souvent percée de quelque trous.
les tuyaux intérieur sont juste entrés a force, tu les sort comme tu veut
Pour le serpentin je te dit pas le sport pour le rentrer, j'avais fait un simple et non un double comme toi.
Tu as fait comment toi?
Avatar de l’utilisateur
fpyfu
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 766
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 21:50 pm
Localisation: Valréas 84600

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mar Déc 27, 2016 12:06 pm

bonjour Bertrand,
merci d'avoir pris sur ton temps si "précieux "pour me répondre!

je pense que tu as galéré pour rentrer ton échangeur, car apparement tu a choisi un grand diamètre (au - 300mm) mais en simple enroulement :
- soit avec une descente verticale rectiligne et dans ce cas l'espace entre la descente et l'exterieur d'une spire ne doit pas etre superieur au diametre d'entrée du ballon (117mm),
- soit la sortie se fait en latérale, et là normalement pas de soucis à condition que le pas de vis soit superieur à l'epaisseur de la trappe et ses plots de vis M8 (env 35mm).
C'est pourquoi j'ai adopté la double spire , montante et descendante , avec pas egal et dans le meme sens, et là pas de limite de diametre, seule necéssité :'avoir le pas supérieur à l'epaisseur de la trappe.
J'en ai fabriqué 4 pour des amis , toujours sur ce principe d'un double serpentin montant diam 120mm puis decsendant diam 100mm.
Je n'ai aucun probleme pour le rentrer en vissant ou sortir en devissant, ça prend moins de 5 minutes !!!

DSCF8353'.jpg


DSCF8346'.jpg

Donc aucun probleme pour le récuperer et réutiliser, d'ailleurs celui du 100l actuel provient du 200L qui m'a laché la semaine derniere :

1h30 pour vidanger, deconnecter , et sortir le 200L,
30min pour sortir le serpentin et voir que la cuve est morte :-x
1h pour raccourcir et braser argent le serpentin du 200l et le mettre dans le 100L :-D
1h pour remettre en place, reconnecter les arrivées.
Bref , lundi midi le 200L me lachait, mardi soir l'install refonctionnait..... :cool:

Voila pour toi fpyfu et merci pour ton retour d'experience conçis et utile et éfficace.

Pour Bertrand, j'ai relu ton résumé, et je n'ai pas vu d'info précise sur la connexion de l'anode et son passage, et coté logiciel / interface, seule info : une photo d'un CD et du Data stick.Je suppose que le data stick est une interface entre le geniusII et le PC ou entre les sondes et le PC ???? mais C'est vrai que je suis nul en informatique et en allemand ..désolé

Voila , je viens de passer 1h à te répondre sur le pourquoi et le comment faire facilement un échangeur récupérable, malgré que plusieurs photos postées précedemment pouvaient l'expliquer....
Mais ce fut un quand meme un grand plaisir de te l'écrire de "vive voix " et peut etre apporter ma modeste contribution au forum. :roll:
C'est le principe du forum
"les evidences ne sont pas les memes pour tous"

Merci
A+
machaon
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar Balajol » Mar Déc 27, 2016 18:35 pm

Bonjour Machaon,
Il y avait pas mal de temps que je n' avais eu à faire à une personne qui, tout en demandant de l'aide dans un premier poste se permette de porter un jugement sur le forum et y donner des Leçons..
Mon temps est en effet Précieux et je le réserve habituellement aux personnes qui font un Minimum d'efforts et ne se comportent pas comme au supermarché 8-)
Maintenant ne te sent pas obligé de préciser quoi que ce soit, je n'ai rien demandé..
Mon ballon fonctionne parfaitement depuis plus de 5 Années.
Pour ce qui est de la contribution au forum :lol: :lol: :lol: je préfère en rester là.

Je passe Maintenant en mode Modérateur, Merci de renseigner correctement ton profil, ton inscription datant de près de deux ans, tu as eu le temps de te familiariser avec les usages du forum..

Bien cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2286
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

PrécédenteSuivante

Retourner vers Ballon de stockage chauffage et/ou ECS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités