Mesure du taux de glycol

Cuivre, PER, vannes, circulateurs... les conseils, adresses, trucs et astuces...
Outils, calculs...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar rafa66 » Ven Jan 09, 2009 22:40 pm

bonsoir

moi -3 hier la nuit dans les panneaux

je crois avec des températures comme ça je laisserais tourner la pompe de circulation, je pense que du liquide en mouvement gèle moins facilement quitte a puiser les calories dans le ballon du coup mais c'est moins grave que des tuyaux fendu ou pire
je vais meme modifier mon programme pour surveiller mon échangeur piscine parce que la il est a + 3 je commence a m'inquiéter aussi
rapha
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par rafa66 le Ven Jan 09, 2009 22:42 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
rafa66
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 182
Enregistré le: Jeu Mar 27, 2008 20:33 pm
Localisation: le soler 66

Messagepar treblig » Sam Jan 10, 2009 3:08 am

Bonsoir,

Une idée en passant à près de 2h du mat' et des notions de thermodynamique avoisinant le zéro absolu :

Partant du principe que le risque de gel se situe essentiellement en hiver et que, même en dehors de l'hiver, s'il gèle on a une légère tendance à chauffer (si on est présents mais on sait tous que les absents on toujours tord :grin: ), ne pourrait-on pas envisager dans l'installation que le tuyau de sortie du capteur longerait sur une "certaine" (comme la proverbiale durée de refroidissement du canon...) longueur un tuyau "aller" de chauffage (ou longer un convecteur, ...) ou, horreur énergivore, chauffer la ligne supposée chaude de sortie du capteur par une résistance ?

En période de non chauffe (il fait chaud, il ne gèle pas), le capteur "produit", le fluide de chauffage ne circulant pas, l'échange (et donc la perte) capteur->tuyau de chauffage devrait être ridicule.

En période de chauffe, et en admettant qu'il gèle et que le capteur ne "produise" pas (temps couvert ou nuit, par exemple), on fait circuler sans passer par le stock (bypass, voir image hyper-méga simplifiée). Quand ça ne suffit pas, on réchauffe en passant par le stock. Quand ça ne suffit pas, on est déjà tous mort de froid et l'Inuit, lui, n'en a rien à faire de notre tuyau de cuivre crevé dans le Larzac bien au Sud de la Loire :bleh2:

En gros, une boucle de décharge à l'envers...

Bon, peut-être pas très économe en terme de V3V et faut trouver le linéaire commun "capteur/chauffage" et faut reprogrammer son Millenium, etc. mais comme je disais en préambule, il est près de 2h du mat'...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

treblig
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 200
Enregistré le: Mer Fév 08, 2006 14:17 pm
Localisation: Pala (12)

Messagepar remi.450 » Sam Jan 10, 2009 7:06 am

Bonjour,
Pour répondre à ICE
Je doit acheter une pompe pour mon installation et on me demande le % de glycol.

Généralement les circulateurs ou pompes acceptent 40% d'antigel maximum. Voilà pourquoi on demande le taux d'antigel dans l'installation.

Et pour l'idée de Treblig, les frigoristes l'utilisaient en soudant sur une longueur les tubes liquide et gaz d'un circuit évaporateur.
Ce type d'échangeur ce fait très bien avec un tube de cuivre dans un plus grand.
Sinon reste aussi le cordon chauffant..
Slt
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar gegef6fsk » Sam Jan 10, 2009 13:13 pm

bonjour,


vous avez loupé un post ou quoi????

ou je dis que mon M2 est programmé pour faire tourner le circulateur à -10°
et comme le delta est de 3° ....à moins 7° ça s'arrete et ainsi de suite
c'est programmé en système alarme ainsi à +83° dans le ballon ecs la meme alarme enclenche un sonnerie .....etc etc

de plus c'est modifiable à volonté .

pour répondre au mpg et ça conservation dans un bidon......,??? il est pur, les magasins de gros ont du stock, je ne pense pas que dans 3 ans ,il est bougé.

mais c'est une question a leur poser ...mais avec le sourire,car ils risquent de mal le prendre....... (?la conservation du mpg pur dans le bidon?) elle est bonne celle là.....en tout cas rien sur l'étiquette.

a plus gérard
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

gegef6fsk
 

Messagepar rafa66 » Sam Jan 10, 2009 17:17 pm

bonjour

moi je l'ai lu :roll: et adopté

raphael
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
rafa66
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 182
Enregistré le: Jeu Mar 27, 2008 20:33 pm
Localisation: le soler 66

Messagepar gegef6fsk » Sam Jan 10, 2009 17:53 pm

bonsoir


comme disait coluche , il y en a qui n'écoutent pas...."j'ai les noms"

bon sur mon M2 il y a une alarme (elle sert à +83 dans l'ecs et à -10 ° dans les panneaux...modifiable....
par contre sur un autre post ,j'ai dit des conneries...pas d'hystérisis là dessus
-10° on enclenche et -9° ça coupe ...

je profite de la sortie alarme pour relier un fil sur la sortie du M2 ... circulateur ...le tout est 24 vcc il y a bien sur un relais externe en 24vcc qui fait enclencher le moteur en 220v.

a plus
il faudra que je remette ma version ....qui est provisoire ..du M2...si ça peu servir

provisoire car ma cuve de réserve n'est pas finie.
ce jour plus de 15kw entre l'ecs 500l et le chauffage par l'intermédiaire de l'ech.à plaques...lui c'est manuel pour les vannes ...

cordialement gérard
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

gegef6fsk
 

Re: Mesure du taux de glycol

Messagepar plouc » Mer Avr 19, 2017 14:48 pm

J'ai tester au refractometre un glycol vieux de 8 ans il me donne une valeur inf à -60°C (la limite du refractometre) que dois je en conclure?
Merci
Avatar de l’utilisateur
plouc
Newbie
Newbie
 
Messages: 10
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 14:48 pm
Localisation: cantal

Re: Mesure du taux de glycol

Messagepar pacobab » Mer Avr 19, 2017 14:55 pm

Bonjour Plouc
Le réfractomètre indique-t-il bien zéro avec de l'eau pure ?
Sinon, il y a souvent une vis de calibration.
Cdt
Jean
Modifié en dernier par pacobab le Mer Avr 19, 2017 19:04 pm, modifié 1 fois.
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !
Avatar de l’utilisateur
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 442
Enregistré le: Jeu Aoû 09, 2007 14:48 pm
Localisation: Parempuyre (33)
Âge: 56

Re: Mesure du taux de glycol

Messagepar Balajol » Mer Avr 19, 2017 17:58 pm

plouc a écrit:J'ai tester au refractometre un glycol vieux de 8 ans il me donne une valeur inf à -60°C (la limite du refractometre) que dois je en conclure?
Merci


Bonsoir,
Petit échantillon dans un récipient, une nuit au congélateur et tu sera fixé..
Ensuite une petite mesure du PH ne serait pas superflue également :-)
Il a quel aspect ce caloporteur ?? (Couleur, Viscosité etc..)
cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2253
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Précédente

Retourner vers Matériel annexe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité