vanne pour ecs directionnel

Cuivre, PER, vannes, circulateurs... les conseils, adresses, trucs et astuces...
Outils, calculs...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar valtrede » Lun Mai 18, 2009 21:33 pm

Bonsoir,
Je suis d'accord avec ton schéma mais uniquement dans le cas d'une chaudière instantanée. Avec un ballon électrique ou de chaudière, il vaut mieux les mettre en série sinon l'eau chaude solaire supérieur à 40° n'ira jamais dans le 2eme ballon, et celui ci va passer son temps à maintenir à 55° une eau qui ne servira quasiment jamais. Elle pourrait même (cas un peu extrême) y rester coincer plusieurs mois en été.

Eric
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
valtrede
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1451
Enregistré le: Jeu Déc 18, 2008 18:20 pm
Localisation: Ensuès la Redonne 13
Âge: 53

Messagepar nicorenov » Lun Mai 18, 2009 22:16 pm

Bonjours
Bien oui c’est ça que j’ai besoin mais comme tu dit Thermitch sa doit être soit ouvert soit fermé mais pas mitigé
merci
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

nicorenov
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Ven Mai 15, 2009 18:44 pm
Localisation: dottignies 7711 belgique

Messagepar remi.450 » Lun Mai 18, 2009 23:23 pm

[quote="valtrede"]
Je suis d'accord avec ton schéma mais uniquement dans le cas d'une chaudière instantanée. Avec un ballon électrique ou de chaudière, il vaut mieux les mettre en série sinon l'eau chaude solaire supérieur à 40° n'ira jamais dans le 2eme ballon, et celui ci va passer son temps à maintenir à 55° une eau qui ne servira quasiment jamais. Elle pourrait même (cas un peu extrême) y rester coincer plusieurs mois en été.
[/quote]
C'est bien pour ça que je dis qu'un petit asservissement électrique de la chaudière d'appoint avec la température du ballon solaire si celui-ci à une température convenable. Un simple thermostat suffit.
Rémi
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar valtrede » Lun Mai 18, 2009 23:53 pm

Ok pour le petit asservissement, le ballon ou la chaudière ne chauffera pas inutilement. Mais si le ballon solaire reste pendant 3 mois au dessus de 40°, l'eau va croupir. Ou alors il y a quelque chose que j'ai pas saisi.

Eric
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
valtrede
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1451
Enregistré le: Jeu Déc 18, 2008 18:20 pm
Localisation: Ensuès la Redonne 13
Âge: 53

Messagepar remi.450 » Mar Mai 19, 2009 7:02 am

Bonjour,
Ok pour l'eau qui va croupir pendant 3 mois.
Donc en rajoutant une vanne de by-pass été, et bien sur en asservissant la chaudière au ballon ou tout simplement, couper le ballon électrique, ou descendre la température de consigne de l'eau chaude sur la chaudière.
Une solution parmis d'autres peut être mieux.
Rémi
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar p_bricoleur » Mar Mai 19, 2009 12:29 pm

Bonjour,

Je viens de regarder rapidement les différentes idées.
J'ai eu quelques années une telle chaudière (personnellement je déteste).

Quelques points importants à prendre en compte :

- Une chaudière instantanée permet d'économiser la place et le prix d'un ballon de stockage. En échange la plupart ont un comportement assez basique pour l'ECS:

1- La dépression/débit dans le circuit ECS détecte le tirage d'eau et lance la chauffe.

=> Il faut faire attention aux pertes de charges dans le circuit d'eau chaude s'il n'y a pas beaucoup de pression, car sinon la chaudière a du mal à se lancer ou alors se coupe toute seule au milieu de la douche.

A l'époque (2002), j'avais essayé d'installer un robinet thermostatique sur la douche.
Echec, car la température n'était pas plus stable (la cartouche thermostatique réagit moins vite que la chaudière) et de plus cela provoquait des problèmes de pression qui ont tendance à couper la chaudière.
En fait, il est préférable que le robinet thermostatique n'agisse pas sur l'ECS ou alors que la température de sortie de la chaudière soit très proche de la consigne du thermostatique. Autrement, le thermostatique réduit trop le débit d'ECS et la chaudière se coupe au milieu de la douche.
Et ensuite, pour la relancer il faut ouvrir à fond et attendre que le thermostatique se ré-ouvre sur l'ECS pour atteindre le débit de déclenchement.
L'hystérésis du détecteur de débit de la chaudière n'était pas réglable.

2- Sur beaucoup des chaudières existantes, la chauffe se fait à débit de gaz constant, le réglage en façade est un simple réglage de ce débit constant.
Les modèles qui ont une régulation électronique n'ont pas cet inconvénient, mais sont plus récents (et tombent plus en panne).

=> Si la chaudière n'a pas de régulation, la solution du solaire en série est risquée. Le débit de gaz constant donne une puissance constante, donc une élévation de par exemple de 35°C. Si l'eau à l'entrée est à 15°C (solaire froid), sortie à 50°C : OK. Si l'eau à l'entrée est à 40°C (solaire chaud); sortie à 75°C, danger.

Voilà, il est donc important de savoir à quelle chaudière on a affaire : si la température est régulée électroniquement ou si le débit de gaz est constant.

Voir aussi quel débit/dépression de tirage lance la chaudière : s'il faut déjà ouvrir l'ECS à fond pour que la chaudière se lance, la mise en série de 2 thermostatiques risquent de rendre le lancement de la chauffe ECS difficile.

Cela change le schéma d'adaptation du solaire.

Cordialement,
T.Streiff
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar nicorenov » Dim Mai 31, 2009 9:23 am

Bonjours
je crois qu’un mitigeur ne serait pas une bonne solution comme tu dit car sa doit être soit ouvert ou soit fermé et non pas mitigé
merci
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

nicorenov
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Ven Mai 15, 2009 18:44 pm
Localisation: dottignies 7711 belgique

Messagepar nicorenov » Dim Mai 31, 2009 9:53 am

Bonjours
Merci pour cette description bien précise
Je suis en possession d’une chaudière instantanée de marque BULEX THEMACLASSIC F30E-A qui fait chauffage et production d’eau chaude à 21L/Min
Elle dispose d’un thermostat de température pour chauffer l’eau sur une plage que je peux décider pour info 60° actuellement.
J’ai branchait en série mon ballon solaire mais j’y ai mis un jeu de trois vanne manuel que je ferme et que j’ouvre suivant la sonde de température du haut de mon ballon (chaude 50° ou froide 40°)
Dans le cas ou elle est chaude le jeu de vanne en voie l’eau dans mon sanitaire sans passé par ma chaudière et quand elle est froide passe par ma chaudière.
Si l’eau est par exemple a 50° dans l’ESC est que je l’envoyé dans ma chaudière en se met a s’allumé et s’éteindre comme par une simple mise rehausse de température en fait elle s’allume et s’éteint a intervalle régulier qui dure +ou- 3 seconde.
J’ai peur de la bousier et en plus ce n’est pas économique qu’elle se met en marche l’eau est chaude.
Je voudrais remplace c’est trois vanne manuelle par une vanne thermostatique automatique et non mitigeuse qui a prendre en référence la sonde du haut de mon ballon solaire comme référence.
Vous voyer ce que je dis ?
Comme ballon solaire je possède la marque VELUX avec sa régulation qui permet de pose 4 sonde j’en utilise déjà deux
Une pour la température des panneaux solaire une pour la température du bas du ballon une pour le haut du ballon et une pour le bilan thermique qui sonde le retour vers les capteurs
Merci pour votre aide
Nicorenov
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

nicorenov
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Ven Mai 15, 2009 18:44 pm
Localisation: dottignies 7711 belgique

Messagepar remi.450 » Dim Mai 31, 2009 23:09 pm

Bonjour,
Je voudrais remplace c’est trois vanne manuelle par une vanne thermostatique automatique et non mitigeuse

Les vannes s'appellent des "mitigeurs thermostatique" à partir du moment ou il y a un mélange entre deux eaux d'une température différente et pour avoir en sortie une consigne de température.
Un thermostatique de radiateur ne fait pas mitigeur mais simplement varier le débit en fonction de la consigne.
Voilà pour les précisions.
Après une recherche sur le "net", je ne trouve pas les 21 l/mn sur une THEMA 30E mais plutôt du 17 l/mn.
Mais quand je fais le calcul de puissance là je suis surpris et je ne comprends pas. En effet 17 l/mn * 60 mn * (60°c - 10°c) * 1,16 = 59 kW pour une puissance de 30 kW de chaudière......!!!
Quand on fait le calcul inverse pour avoir la température de sortie pour de l'EFS de 10°c, on arrive à 35°C pour du 17 l/mn.
Là je vais demander si je le peux à un fournisseur des explications.
La THEMA apparemment régule de 10 à 30 kW.
Si l’eau est par exemple a 50° dans l’ESC est que je l’envoyé dans ma chaudière en se met a s’allumé et s’éteindre comme par une simple mise rehausse de température en fait elle s’allume et s’éteint a intervalle régulier qui dure +ou- 3 seconde.

Là, le comportement de la chaudière est normale avec ces "arrêt - marche" de 3 secondes environ. Pourquoi envoyer de l'ECS à 50° dans une chaudière ???
Fais l'essai avec de l'eau à 35°c pour voir le comportement de la chaudière si celle-ci régule en petite puissance.
Rémi
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar p_bricoleur » Lun Juin 01, 2009 8:33 am

Bonjour,

Cette chaudière a un échangeur chauffage/ECS.
Quand elle détecte un tirage ECS, elle chauffe de l'eau de chauffage et chauffe l'ECS "en passant".
Elle utilise la régulation de température de l'eau de chauffage pour régler la température ECS, sachant que cette dernière dépend aussi du débit.
Selon les schémas, il n'y a pas de sonde de température de départ ECS.

Vu le système, il est en effet normal que la chaudière ait du mal à réguler.
Une chaudière ne sait pas fonctionner à moins de quelques kW.
Sa régulation constate que la sortie du corps de chauffe est trop chaud (normal puisque l'eau de chauffage n'est pas refroidie dans l'échangeur).
Mais comme la sonde de tirage indique qu'on tire de l'ECS, ça perturbe.

Je vois 2 points :

1) Savoir en dessous de quelle température la chaudière gére correctement l'ECS.
Selon ce que fait Nico manuellement, moins de 40°C, cela semble marcher.
Si c'est bien le cas, ça vaut le coup de se pencher sur le montage, sinon...

2) La sensibilité du détecteur de débit ECS. En clair, faut-il un fort tirage ECS pour que l'ECS de la chaudière se mette en route ?
Si c'est oui, les solutions thermostatiques risquent de compromettre le confort.

Le cas le plus général est le bypass de la chaudière quand l'ECS est plus chaude que sa température maximum de régulation avec une v3v TOR rapide (en clair reproduire automatiquement ce qui marche déjà manuellement).
C'est peut être possible via la régulation solaire Velux ou sinon via un thermostat sur le haut du ballon.

Cordialement,
T.Streiff
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar nicorenov » Lun Juin 01, 2009 21:34 pm

Le cas le plus général est le bypass de la chaudière quand l'ECS est plus chaude que sa température maximum de régulation avec une v3v TOR rapide (en clair reproduire automatiquement ce qui marche déjà manuellement).
C'est peut être possible via la régulation solaire Velux ou sinon via un thermostat sur le haut du ballon.

oui je crois que c'est ca qu'il me faut ?
ca resemble a quoi ?
merci
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

nicorenov
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Ven Mai 15, 2009 18:44 pm
Localisation: dottignies 7711 belgique

Messagepar jdm66 » Mar Juin 02, 2009 7:48 am

bjr

ce type de schéma ne fonctionne que sur une chaudière instantané modulante, cad qu'il y'a une sonde qui mesure la température de sortie de l'ECS (chaudière récente)

Attention cela ne fonctionne pas sur un chaudière qui démarre son bruleur dés détection de débit !

Une simple vanne 3 voies directionnelle du type Tacanova (http://www.taconova.ch/tacodate/tacfdtn3.htm#c35) à rappel a ressort 70 à 80 euro en prix public avec soit un thermostat dans le réservoir soit une resol (schéma 3 fonction excédent de chaleur)

cela fonctionne très bien by passant automatiquement la chaudière l'été

en espérant vous être utile

jdm66
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par jdm66 le Mar Juin 02, 2009 8:13 am, modifié 1 fois.

jdm66
Newbie
Newbie
 
Messages: 2
Enregistré le: Mar Juin 02, 2009 7:31 am
Localisation: Ceret (66)

Messagepar p_bricoleur » Mar Juin 02, 2009 13:09 pm

BOnjour,

Cette chaudière détecte le tirage ECS (il vaut mieux...) puis asservir le départ chauffage qu'elle envoie dans l'échangeur ECS.
Elle n'a donc pas un débit de gaz fixe comme sur des modèles de chaudière plus anciens.

Cordialement,
T.Streiff
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar rje64 » Lun Oct 13, 2014 20:59 pm

Bonsoir à tous,


Je viens de faire des essais avec 2 mitigeurs , mais sans succès !... J'ai utilisé un mitigeur classique utilisé pour les douches, puis un limiteur de sécurité anti-brûlure que l'on pose en sortie de ballon d'eau chaude. En fait, dès qu'ils refroidissent, lorsqu'on ne tire plus d'eau, ils se bloquent et ferment le circuit. L'eau ne circule tout simplement plus. Dès qu'on les titille un peu, notamment en modifiant le réglage de température, ils redémarrent.
Je pense que je n'ai pas le bon modèle de mitigeur !... Si quelqu'un peut me donner son avis et si c'est bien ça mon problème, quel mitigeur utiliser ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

rje64
Newbie
Newbie
 
Messages: 27
Enregistré le: Sam Nov 24, 2007 20:16 pm
Localisation: 64 ARESSY

Messagepar pierre07 » Mar Oct 14, 2014 17:09 pm

C'est un beau déterrage de post ... 5ans... mais un post intéressant
p_bricoleur avait fait un super document sur les différentes utilisations astucieuses des vannes 3 voies thermostatiques. (je ne retrouve plus ce doc)
Je pensais qu'avec un mitigeur thermostatique on pouvait faire la mm chose: il semble que cela soit plus compliqué

J'avais trouvé un autre montage à l'aide d'une vanne trois voies thermostatique à bulbe permettant de réguler une Plancher Chauffant à une Tp de départ fixe sans électronique si qqun a des infos...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Précédente

Retourner vers Matériel annexe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité