brasure forte

Cuivre, PER, vannes, circulateurs... les conseils, adresses, trucs et astuces...
Outils, calculs...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar jhbhth » Dim Avr 21, 2013 8:47 am

Bonjour

dans ma future installation SSC de 6 capteurs de Dietrich pro 25, il est indiqué dans le manuel que les soudures des tuyauteries cuivre doivent être des brasures fortes, sans décapant, car le décapant favorise la corrosion des installations au propylene glycol

l'installateur a commencé le chantier, il fait des brasures tendres, je ne sais pas s'il utilise du décapant

il prétend qu'il a une trentaine d'installations à son actif, le plus souvent des CESI, qu'il a toujours fait comme cela

il n'a pas 30 ans de recul sur ses installations...

quels sont les risques à venir ?
existe-t-il des brasures tendres sans décapant, qui limiteraient les corrosions ?

y a-t-il des risques en surchauffe l'été, que les soudures lâchent (les capteurs sont orientés à 65°, ce qui limite les surchauffes sans les supprimer) ?

merci

jhbhth
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 118
Enregistré le: Dim Juil 18, 2010 16:58 pm
Localisation: 55

Messagepar PPJURA » Dim Avr 21, 2013 10:20 am

Bonjour,

SEBASOL, bien connu des appériens, préconise le montage des tuyauteries cuivre à la soudure tendre (soudure à l'étain) et utilise du décapant. Il faut simplement soigner le nettoyage à l'eau, aussi bien à l'extérieur des raccords qu'à l'intérieur (par un bonne circulation d'eau dans le circuit terminé). Les capteurs même en surchauffe n'atteindront jamais la température de fusion de l'étain.

Je sais que le soudure forte est conseillée par certains. L'essentiel est dans la qualité de la soudure, avec le matériel adéquat, donc flamme plus chaude pour soudure forte. Avantage de la soudure tendre : un chalumeau à propane (ou butane) suffit.

Et si tu n'es pas habitué, quelle que soit la brasure utilisée (la soudure à l'étain est en réalité une brasure - métal d'apport différent des matériaux soudés), n'hésite pas à faire des essais pour bien prendre la main.

Attend aussi les conseils des nombreux appériens spécialistes.
Modifié en dernier par PPJURA le Dim Avr 21, 2013 10:21 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
PPJURA
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 133
Enregistré le: Dim Déc 28, 2008 11:37 am
Localisation: Saint Amour - 39 - France

Messagepar gilles » Dim Avr 21, 2013 10:40 am

bonjour

les soudures étain marchent très bien
j'ai fait le stage sebasol en 2004 et depuis je soude en tendre à 250°C
j'ai installé ma chaudière bois il y a quelques années aucun souci

de multiples avantages pas de chalumeau oxy acétylène le mien est rangé
les pièces raccords se récupèrent
pas de recharge couteuse
pas de baguettes hors de prix
pas de chariot lourd à transporter
que du bonheur
gilles

gilles
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 257
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 17:02 pm
Localisation: Couzon au mont d'or 69270

Messagepar patrick07 » Dim Avr 21, 2013 10:52 am

Bonjour,

Attention quand même, les brasures à base de plomb+étain ont une température de fusion de 180°C, en sortie de capteurs ont est limite.
La brasure sans plomb avec argent c'est autour de 250°C.

En tout cas, je suis tout à fait d'accord, la brasure tendre n'a que des avantages, je la pratique depuis + de 30 ans sur mes circuits... :roll: :lol:
Avatar de l’utilisateur
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1712
Enregistré le: Lun Avr 03, 2006 11:07 am
Localisation: Sud Ardèche -07- St Germain

Messagepar Ottiti » Dim Avr 21, 2013 11:19 am

Bonjour

Faut relativiser aussi l brasure tendre

En cas de soudure au plafond c'est galère
Si un té a un soucis faut le refaire entièrement
Si 2 raccord sont proche, risque de dessouder l'un en soudant l'autre

Risque qui n'existent pas en brasure forte :cool:

Sinon merci pour l'info de la corrosion en cas d'utilisation de décapant avec un circuit au glycol :roll:
Je confirme cela s'oxyde pas mal aux endroit ou j'ai mis du décapant (vert de gris), je n'en comprenait pas la cause
Maintenant je sais,
Il est terrible ce forum :cool:

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra + WKS 1kw + 2 x 200wc
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3001
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 54

Messagepar jhbhth » Dim Avr 21, 2013 11:19 am

Merci

précision, ce n'est pas moi qui brase, mais l'artisan installateur...

s'il y avait un problème futur à l'installation, je crains que l'assureur ou de Dietrich n prétextent ces soudures non conformes à la doc pour refuser leur garantie

jhbhth
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 118
Enregistré le: Dim Juil 18, 2010 16:58 pm
Localisation: 55

Messagepar merinos » Dim Avr 21, 2013 20:07 pm

Bonjour ,
On parle souvent de température de stagnation qui dépasserait 200º et donc très proche de le température de fusion de l'étain ... Mais cela n'est risqué qu'en cas de système vide ! Car tous ceux qui ont essayés de souder ou de désouder avec juste un poil de flotte dans les tuyaux s'en souviennent encore ..... :cry:

Yves
Avatar de l’utilisateur
merinos
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 84
Enregistré le: Mer Déc 22, 2010 16:17 pm
Localisation: COMPS 26

Messagepar ventura » Lun Avr 22, 2013 18:58 pm

Bonjour,
La législation pour un problème de couverture d'assurance préconise les soudure forte. pour les cas de gel ( Pour moi c'est une bétise )
Mon expérience une basure forte se déchire au gel alors que un étamage se déboite.
L'aventage de la brasure forte et la rapidité d'exécution, on met tout en place et ensuite on soude tous d'un coup sans décapant. Deuxième problème on recuit le tube cuivre.
L'étammage dans les règles de l'art nécéssite un nettoyage parfait des tubes, la patte à décapé est obligatoire, on dépose de l'etain sur les parties males, tant que c'est chaud on enlève l'excédent d'etain avec un chiffon. On a étamé le tube pour faciliter la pénétration capillaire quand on va souder les 2 pièces. On dépose de la patte décapante sur les 2 pièces et l'étain va rentrer dans la partie femelle sans aucun problème.
Astuce:
On préchauffe à coté du décapant pour ne pas le bruler, on met les 2 pièces en température et l'étain fond avec facilité.
L'étain employé et un etain de plomberie dans le cas pour l'eau sanitaire
Il ne faut pas utiliser de l'étain pour fil electrique car toxique pour l'eau de boisson
A bientot . Salutations
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Messagepar merinos » Lun Avr 22, 2013 20:31 pm

[quote="ventura"]Bonjour,
La législation pour un problème de couverture d'assurance préconise les soudure forte. pour les cas de gel ( Pour moi c'est une bétise )
Mon expérience une basure forte se déchire au gel alors que un étamage se déboite.[/quote]
Bein chu d'accord !
Yves
Avatar de l’utilisateur
merinos
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 84
Enregistré le: Mer Déc 22, 2010 16:17 pm
Localisation: COMPS 26

Messagepar ventura » Lun Avr 22, 2013 21:13 pm

[quote="jhbhth"]Bonjour

dans ma future installation SSC de 6 capteurs de Dietrich pro 25, il est indiqué dans le manuel que les soudures des tuyauteries cuivre doivent être des brasures fortes, sans décapant, car le décapant favorise la corrosion des installations au propylene glycol

l'installateur a commencé le chantier, il fait des brasures tendres, je ne sais pas s'il utilise du décapant

il prétend qu'il a une trentaine d'installations à son actif, le plus souvent des CESI, qu'il a toujours fait comme cela

il n'a pas 30 ans de recul sur ses installations...

quels sont les risques à venir ?
existe-t-il des brasures tendres sans décapant, qui limiteraient les corrosions ?

y a-t-il des risques en surchauffe l'été, que les soudures lâchent (les capteurs sont orientés à 65°, ce qui limite les surchauffes sans les supprimer) ?

merci[/quote]

Rebonjour,
dans les brasures fortes à l'interrieur du tube comme sur l'extérieur il se forme un dépot qu'il faut enlever, dans tout les cas il faut nettoyer l'nstallation avant son fonctionnement définitif (pendant les essais d'étanchéité
salutations
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )


Retourner vers Matériel annexe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité