Drainback en vide-sanitaire

Cuivre, PER, vannes, circulateurs... les conseils, adresses, trucs et astuces...
Outils, calculs...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Ven Jan 09, 2015 15:56 pm

Bonjour à tous,

Je viens d'avoir une idée. Afin d'eviter les bulles dans le haut du serpentin du ballon, pourquoi ne pas placer en hauteur une reserve ouverte (comme un bison en PEHD dont le fond serait découpé par exemple) reliée à ce haut de ballon?
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar Balajol » Ven Jan 09, 2015 21:52 pm

françois34 a écrit:Bonjour à tous,

Je viens d'avoir une idée. Afin d'eviter les bulles dans le haut du serpentin du ballon, pourquoi ne pas placer en hauteur une reserve ouverte (comme un bison en PEHD dont le fond serait découpé par exemple) reliée à ce haut de ballon?


Bonsoir François et tous,
Toujours en cogitation je voie :-)
Tu veux faire un vase d'expansion à l'atmosphère ? :shock:
Un petit schéma ? ;-)
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2193
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 55

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Ven Jan 09, 2015 22:41 pm

Comme ça
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar Balajol » Sam Jan 10, 2015 1:44 am

Re, François et tous,
C'est bien un vase d'expansion à l'atmosphère.
Dans ce cas tu n'es plus en circuit fermé, :sad: tu perds tous les avantages du circuit fermé en ajoutant d'autres risques avec cette mise à l' atmosphère sur la branche que tu veux purger en Marche :sad:
Je me trompe peut être, il est tard ( tôt) :-)


As tu essayé de brancher la mise à l'atmosphère des purgeurs sur la zone "air" de la réserve comme je te l'avais suggéré?
Personnellement je l'ai fait sur mon installation (sans purgeur puisque ma réserve est au dessus de l'échangeur du ballon) et ça fonctionne, purge continuelle si je le désire.
A l'arrêt le niveau s' équilibre avec le niveau de la réserve et en marche il est légèrement sous le niveau d' eau de la réserve du fait d'une légère aspiration par le circulateur (en laissant une colonne d'eau donc aucune introduction d'air mais possibilité de "recycler" les bulles vers le haut de la réserve.

Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2193
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 55

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Sam Jan 10, 2015 9:57 am

Bonjour Bertrand et tous,

BALAJOL a écrit:Dans ce cas tu n'es plus en circuit fermé, :sad: tu perds tous les avantages du circuit fermé en ajoutant d'autres risques avec cette mise à l' atmosphère sur la branche que tu veux purger en Marche :sad:

Pourtant il me semblait que ça pouvait marcher, puisque la poche d'air reste enfermée. Le seul bémol c'est que l'air qui s'échappe doit être remplacé.

BALAJOL a écrit:As tu essayé de brancher la mise à l'atmosphère des purgeurs sur la zone "air" de la réserve comme je te l'avais suggéré?


Je pense que c'est ce que je ferai, sans compter que ça ne nécessite pas de vidanger le circuit...
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar Balajol » Sam Jan 10, 2015 13:22 pm

Bonjour François,
Sur le principe oui, surement que ça marche mais tu ajoutes une mise à l'atmosphère (même 2 puisqu'il faudrait le faire aussi entre l' échangeur à plaques et celui du ballon) :
-Pertes de calories
-Oxygénation
A mon avis c'est une complication inutile (mais tu as le droit de te faire plaisir :-) , en espérant que ce ne soit pas de l'autoflagellation :cry: )
Tiens nous au courant de la suite pour les purgeurs, cela peut servir à d'autres.
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2193
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 55

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar youn260 » Dim Jan 11, 2015 10:46 am

bonjour
la je suis sur le cul
18 pages pour monter un circuit drainback
parce que c'est dans l'air du temps et que ça fait technique de pointe?
he ben un circuit fermé avec du glycol
c'est beaucoup plus simple
pas de prise de tète
circuit fermé............. pas de surveillance, pas d'évaporation et pas de gel
les aventures de Guy sont la preuve
moi mème j'y ai renoncé après plusieurs panneaux crevés par le gel
et beaucoup d'autres qui n'osent pas raconter leurs expériences malheureuses
y en a qui mettent du glycol dans le système drainback !!!!!!!!!!!!!!!
maintenant je dort tranquille
Avatar de l’utilisateur
youn260
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 656
Enregistré le: Dim Jan 20, 2008 17:43 pm
Localisation: pontrieux 22

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Dim Jan 11, 2015 10:56 am

Tu portes bien ton avatar... :mefie:
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar Balajol » Dim Jan 11, 2015 14:00 pm

youn260 a écrit:bonjour
la je suis sur le cul
18 pages pour monter un circuit drainback
parce que c'est dans l'air du temps et que ça fait technique de pointe?
he ben un circuit fermé avec du glycol
c'est beaucoup plus simple
pas de prise de tète
circuit fermé............. pas de surveillance, pas d'évaporation et pas de gel
les aventures de Guy sont la preuve
moi mème j'y ai renoncé après plusieurs panneaux crevés par le gel
et beaucoup d'autres qui n'osent pas raconter leurs expériences malheureuses
y en a qui mettent du glycol dans le système drainback !!!!!!!!!!!!!!!
maintenant je dort tranquille


Bonour Youn et tous,
Je suis bien content d'apprendre que tu as un sommeil de plomb et que ton fondement ai survécu :cool:
Maintenant François expérimente, c' est son droit et c' est d' autant plus louable qu'il nous fait partager ses conclusions.les erreurs qu'il a commises ne seront peut être pas faites par d'autres c'est bien le but de ce forum 8-)
Maintenant affirmer que les circuits glycolés sont moins sources de problèmes, cela n'engage que toi :roll:
Nous voyons arriver pas mal de gens qui ont des circuits simples, standardisés mais qui ont néanmoins des problèmes par des erreurs de conception, erreurs qui auraient pu être évitées si on les avait mis en garde au préalable :roll:
Toutes les personnes avec des circuits glycolés ont elle le courage de venir exposer leurs erreurs ou problèmes?? j'en doute fort..
Pour info nous somment drainback mais circuit fermé, tu n'as pas tout suivi :-) Tes questions sont les bienvenues :cool:
Affirmer qu'un circuit glycolé ne nécessite aucune surveillance me semble être une erreur, quelque soit le système tu n'es pas à l'abris d'une avarie.
Bon dimanche à toi
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2193
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 55

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar guy delsol » Lun Jan 12, 2015 11:58 am

Y prend qui pour des c...s le Youn 260...?

On est tous avec un bon sommeil , surtout mérité par le travail et les cogitations...
Et quand ça finit par marcher on est tranquille...
Mais ....comme les voitures, machines à laver, et les autres engins merveilleux quand ils marchent,
Hélas tous voués à avoir un problème un jour..
Et bon nombre ne s'en flattent pas sur le forum...
Pour mes aventures, je partage, je me fous que certains se foutent de moi, d'autres apprécient...bon...

Et même pour tout dire....le jour du -3°, mon fils a profité de la 1ère plaque de verglas pour flamber sa voiture..!!
Pas de chance...tout est périssable..(même nous...!!) ( lui pas de mal )

Bonne chance exceptionnelle à Youn.
Et bien cordialement à tous.
Guy
Avatar de l’utilisateur
guy delsol
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1072
Enregistré le: Mer Juil 30, 2008 18:16 pm
Localisation: rousson 30

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Lun Jan 12, 2015 12:30 pm

Bonjour à tous,

Bon l'incident est clos. ;-)

Effectivement Guy nous a fait partager ses déconvenues, personne n'est à l'abri d'une erreur ou d'un souci technique. De plus il a été précurseur et n'a pas été avare en conseils.

Personnellement j'ai eu une installation "normale" avec glycol, puis sans glycol avec une boucle de décharge. Je n'ai jamais été tranquille et c'est pour ça que je me suis orienté, malgré les embûches, vers un circuit auto-videangeable.

Sans boucle de décharge, quand les capteurs montent à 180°, moi ça me fait flipper...
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Sam Fév 14, 2015 11:30 am

Bonjour à tous,

Pour l'instant je touche du bois tout fonctionne.
Il a fait jusqu'à -6° et le circuit s'est mis en branle sans probleme.
La pression est à zéro mais le système fonctionne quand même. Le niveau dans la réserve ne bouge pas. :cool:

Sinon le PSD est une merveille. On ne sent pas la chaleur à proprement parlé sur la dalle mais on constate l'inertie procurée par celle-ci.

Par exemple 22° le soir à 22h, 20,7° le matin à 8h. Avec -3° dehors... :shock:
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar patrick07 » Sam Fév 14, 2015 12:49 pm

Salut François,

Content pour toi que ça fonctionne (enfin) bien. :-)

Je ne sais plus si tu en as déjà parlé, mais qu'as-tu monté comme échangeur à plaques ? Dimensions, Nbre de plaques ? Merci.
Avatar de l’utilisateur
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1686
Enregistré le: Lun Avr 03, 2006 11:07 am
Localisation: Sud Ardèche -07- St Germain

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar françois34 » Sam Fév 14, 2015 13:03 pm

patrick07 a écrit:Je ne sais plus si tu en as déjà parlé, mais qu'as-tu monté comme échangeur à plaques ? Dimensions, Nbre de plaques ? Merci.

Salut Patrick,

c'est un CHAROT Prima 41/13 110 Kw 13 plaques, enfin il me semble car l'isolant me cache desormais le modele...
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1044
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Re: Drainback en vide-sanitaire

Messagepar Balajol » Sam Fév 14, 2015 13:26 pm

françois34 a écrit:Bonjour à tous,

Pour l'instant je touche du bois tout fonctionne.
Il a fait jusqu'à -6° et le circuit s'est mis en branle sans probleme.
La pression est à zéro mais le système fonctionne quand même. Le niveau dans la réserve ne bouge pas. :cool:

Sinon le PSD est une merveille. On ne sent pas la chaleur à proprement parlé sur la dalle mais on constate l'inertie procurée par celle-ci.

Par exemple 22° le soir à 22h, 20,7° le matin à 8h. Avec -3° dehors... :shock:


Bonjour François,
Attention quand même, si la pression est à 0 les purgeurs doivent être isolés du circuit par les vannes. (ou reliés à la réserve, sans te dispenser de Maintenir une pression)
Il serait bon quand même de maintenir quelques centaines de grammes pour pouvoir purger les point hauts :-) .
(Tu te mets un raccord de gonflage à un point accessible et un petit coup de gonfleur tous les mois ou plus si nécessaire à intervalle fixe pour ne pas oublier, avec le temps on devient négligent )
Si la pression descend il doit rester cette Micro fuite.
Il serait dommage de te faire piéger Maintenant ;-)
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2193
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 55

PrécédenteSuivante

Retourner vers Matériel annexe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité