sonde soleil

Cuivre, PER, vannes, circulateurs... les conseils, adresses, trucs et astuces...
Outils, calculs...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar ramses » Sam Oct 11, 2014 19:53 pm

bonsoir a tous,

ben il suffit de la mettre en sortie de la cellule. Le but est que la cellule "voit" une charge constante (la resistance). La tension aux bornes de cette resistance est l'image de la "puissance" solaire. C'est cette tension que tu dois ramener sur une des entrees analogiques du M2-3 en repectant bien les polarites hein !!! :roll: et ici, pas de problemes lies a la distance ... l'impedance d'entree du M2-3 ne perturbera pas la mesure, neanmoins faire gaffe aux parasites hein ... Si grande longueur, utiliser un cable blinde dont le blindage sera mis au negatif au depart du M2-3 et pas au det.

Apres, c'est du "velours" ... il te suffit de parametrer l'entree en 0-10V, de le parametrer "filté" et de "jouer" avec un bloc A/B+C pour faire le reglage fin. Comme explicite dans la fiche, soit tu fait ton reglage sur 1000W au zenith en plein ciel tout bleu face au soleil, soit tu te demerdes pour "emprunter" un mesureur de puissance solaire ! La premiere methode etant la plus simple et la plus efficace ... inutile de s'enm...der" a gratter la precision d'autant que ce n'est pas le but.

Fais-nous une tite photo et qlq lignes une fois que tu auras termine, c'est toujours bien interessant pour celui qui voudrait passer a l'acte.

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2203
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar françois34 » Sam Oct 11, 2014 22:50 pm

[quote="ramses"]bonsoir a tous,

ben il suffit de la mettre en sortie de la cellule. Le but est que la cellule "voit" une charge constante (la resistance). La tension aux bornes de cette resistance est l'image de la "puissance" solaire. C'est cette tension que tu dois ramener sur une des entrees analogiques du M2-3 en repectant bien les polarites hein !!! :roll: et ici, pas de problemes lies a la distance ... l'impedance d'entree du M2-3 ne perturbera pas la mesure, neanmoins faire gaffe aux parasites hein ... Si grande longueur, utiliser un cable blinde dont le blindage sera mis au negatif au depart du M2-3 et pas au det.

Apres, c'est du "velours" ... il te suffit de parametrer l'entree en 0-10V, de le parametrer "filté" et de "jouer" avec un bloc A/B+C pour faire le reglage fin. Comme explicite dans la fiche, soit tu fait ton reglage sur 1000W au zenith en plein ciel tout bleu face au soleil, soit tu te demerdes pour "emprunter" un mesureur de puissance solaire ! La premiere methode etant la plus simple et la plus efficace ... inutile de s'enm...der" a gratter la precision d'autant que ce n'est pas le but.

Fais-nous une tite photo et qlq lignes une fois que tu auras termine, c'est toujours bien interessant pour celui qui voudrait passer a l'acte.

Bien a vous tous[/quote]

Bonsoir Ramses et tous,

Merci pour tes explications, mais j'ai toujours du mal à comprendre.

Je tire deux fils de la cellule et je branche la résistance sur l'entrée du M2 (donc en //). C'est ça?
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Messagepar ramses » Sam Oct 11, 2014 23:32 pm

Salut,

tu tires bien 2 fils reliant la cellule au M2-3 mais la resistance, tu la mets en parallele sur les fils de la cellule au niveau de la cellule.

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2203
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar françois34 » Dim Oct 12, 2014 8:04 am

[quote="ramses"]Salut,

tu tires bien 2 fils reliant la cellule au M2-3 mais la resistance, tu la mets en parallele sur les fils de la cellule au niveau de la cellule.

Bien a vous tous[/quote]

C'est quoi la différence de la mettre à la sortie de la cellule ou sur l'entrée du M2?
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Messagepar ramses » Dim Oct 12, 2014 14:04 pm

Bonjour a tous,

plus tu vas mettre la resistance loin de la source et plus tu auras de chute de tension dans la ligne (proportionnelle au courant qui y circule) et donc une image erronee de ta puissance solaire. Si tu mets la resistance au niveau de la cellule, tu n'as plus cette chute de tension liee au courant et, comme ton M2-3 a une impedance interne raisonnable, tu ne generes donc pas de chute de tension dans la ligne entre la cellule (aux bornes de la R) et ton M2.

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2203
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar françois34 » Dim Oct 12, 2014 15:09 pm

Ok merci! :cool:
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Messagepar m_you49 » Dim Oct 12, 2014 22:38 pm

Bonsoir[quote="ramses"]Bonjour a tous,
plus tu vas mettre la resistance loin de la source et plus tu auras de chute de tension dans la ligne (proportionnelle au courant qui y circule) et donc une image erronee de ta puissance solaire. Si tu mets la resistance au niveau de la cellule, tu n'as plus cette chute de tension liee au courant et, comme ton M2-3 a une impedance interne raisonnable, tu ne generes donc pas de chute de tension dans la ligne entre la cellule (aux bornes de la R) et ton M2. Bien a vous tous[/quote]
Un petit schéma STP, passe que j'ai toujours pas compris :jesors: @ +
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3577
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 72

Messagepar françois34 » Mer Oct 29, 2014 11:09 am

Bonjour à tous,

J'ai tout branché et observé comment ça se comporte.

Le probleme pour mon application (ouverture/fermeture des volets roulants en cas d'absence ) c'est que la cellule est trop directive.

Si je règle le seuil de déclenchement à une valeur X:

- si il y a du soleil le matin la valeur X n'est pas atteinte et les volets ne s'ouvrent pas.

- au contraire si à midi il n'y a pas suffisamment de soleil, la valeur X est dépassée car le soleil est en face.

Il me faudrait donc asservir cette valeur à une batterie d'horloges ou trouver un autre moyen...
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Messagepar AD 44 » Mer Oct 29, 2014 11:37 am

Salut François,

depuis le début du post, je n'avais pas compris l'intérêt de ta demande (son but final).

[quote="françois34"]

Le probleme pour mon application (ouverture/fermeture des volets roulants en cas d'absence ) ... trouver un autre moyen...[/quote]

Pourquoi vouloir asservir les VR en fonction de l'intensité de l'ensoleillement?

Je vois bien l'idée, mais cela sera t il si efficace en terme d'énergie récupérée? Les passages nuageux risquant de faire faire le yoyo aux VR : avec usure prématurée des mécanismes et moteurs, consommation élec des moteurs fonctionnant plusieurs fois par jours et par heure, et sans compter sur le déphasage entre ensoleillement intermittent et ouverture totale des VR (nuage-soleil hop ouverture... ah ben non finalement c'est re-nuage...). Possibilité de temporiser biensur mais de combien??? les nuages ne sont pas tous de la même dimension et la fréquence de leur passage pas toujours cadencé de la même manière.

Les déperditions se produisant majoritairement la nuit, une simple horloge calée sur l'éphéméride ne suffirait elle pas?
CESI 300L - 4.5m² tinox
PV 430wc auto-conso
Puits climatique + DF
(je ponce...donc...j'essuie)
Avatar de l’utilisateur
AD 44
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1287
Enregistré le: Mer Jan 11, 2012 12:39 pm
Localisation: Divatte sur Loire
Âge: 44

Messagepar françois34 » Mer Oct 29, 2014 11:44 am

[quote="AD 44"]Pourquoi vouloir asservir les VR en fonction de l'intensité de l'ensoleillement?

Je vois bien l'idée, mais cela sera t il si efficace en terme d'énergie récupérée? Les passages nuageux risquant de faire faire le yoyo aux VR : avec usure prématurée des mécanismes et moteurs, consommation élec des moteurs fonctionnant plusieurs fois par jours et par heure, et sans compter sur le déphasage entre ensoleillement intermittent et ouverture totale des VR (nuage-soleil hop ouverture... ah ben non finalement c'est re-nuage...). Possibilité de temporiser biensur mais de combien??? les nuages ne sont pas tous de la même dimension et la fréquence de leur passage pas toujours cadencé de la même manière.

Les déperditions se produisant majoritairement la nuit, une simple horloge calée sur l'éphéméride ne suffirait elle pas?[/quote]
Salut,

Ta remarque est pertinente.

Les passages nuageux chez moi sont rares. Il fait beau ou couvert.
J'ai mis une temporisation de 10mn, ce qui est largement suffisant en cas de passage nuageux.
La consommation des quatre volets roulants au sud est négligeable.

Et c'est dommage de se priver des apports solaires car c'est vraiment une source d'energie considérable dans une maison avec de grandes ouvertures au sud...
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Messagepar AD 44 » Mer Oct 29, 2014 12:11 pm

re,

[quote="françois34"]Les passages nuageux chez moi sont rares. Il fait beau ou couvert.[/quote]

C'est vrai que la particularité de ton climat est des plus favorable pour ce type d'application.

[referp=106821;quote="françois34"]Ta remarque est pertinente.[/quote]

ben pas tant que ça en fait :oops:

Navré pour la stérilité de mon intervention.
CESI 300L - 4.5m² tinox
PV 430wc auto-conso
Puits climatique + DF
(je ponce...donc...j'essuie)
Avatar de l’utilisateur
AD 44
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1287
Enregistré le: Mer Jan 11, 2012 12:39 pm
Localisation: Divatte sur Loire
Âge: 44

Messagepar ramses » Mer Oct 29, 2014 20:26 pm

Bonsoira tous,

ben comme tu "joues" avec un M2, tu sais sans probleme lui mettre une table de verite qui te permettra d'inclure l'heure en plus de la mesure solaire, non ?

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2203
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar françois34 » Mer Oct 29, 2014 20:49 pm

[quote="ramses"]ben comme tu "joues" avec un M2, tu sais sans probleme lui mettre une table de verite qui te permettra d'inclure l'heure en plus de la mesure solaire, non ?[/quote]
Oui mais je voudrais le faire sans le bloc horloge car ça bouffe du programme... :sad:
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

Messagepar fpyfu » Mer Oct 29, 2014 21:30 pm

bonjour
je m'incruste
si j'ai bien compris vous cherchez un moyen de savoir si il y a du soleil et non de mesurer sa puissance.
comme je suis aussi inscrit sur un forum météo, ils utilisent un moyen tout a fait différent.( avec cette methode et une simple formule adaptée ça a l'air de marcher.
Toujours si j'ai bien compris Francois34 veut savoir si il y a du soleil pour fermer ses stores.
explications.
l’idée de base:
il faut deux sondes de température placée au même en endroit
-on en peint une en blanc
-on peint l'autre en noir
la ça y est vous avez compris le principe: si il y a du soleil la sonde blanche mesure la température ambiante, mais la sonde noire s’échauffe a cause de sa couleur noire.
reste a définir le seuil d’écart de température pour lequel on estime qu'il y a du soleil

cette méthode sert a donner le nombre d'heure de soleil
après une formule plus complexe, un montage plus élaborer permet d’évaluer le rayonnement solaire au M2, mais pour François la méthode 1 semble correspondre a ses besoins car les sondes ne sont pas sélectives
Alain
Avatar de l’utilisateur
fpyfu
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 790
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 21:50 pm
Localisation: Valréas 84600

Messagepar françois34 » Mer Oct 29, 2014 22:25 pm

[quote="fpyfu"]
Toujours si j'ai bien compris Francois34 veut savoir si il y a du soleil pour fermer ses stores.[/quote]
Non de les ouvrir! :-D
[referp=106829;quote="fpyfu"]il faut deux sondes de température placée au même en endroit
-on en peint une en blanc
-on peint l'autre en noir
la ça y est vous avez compris le principe: si il y a du soleil la sonde blanche mesure la température ambiante, mais la sonde noire s’échauffe a cause de sa couleur noire.[/quote]
Ok mais on est toujours confronté au même probleme, à savoir la directivité (ça se dit ça? :-? ) de la (des) sonde(s)...
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...
Avatar de l’utilisateur
françois34
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1045
Enregistré le: Ven Jan 20, 2006 12:33 pm
Localisation: Herault

PrécédenteSuivante

Retourner vers Matériel annexe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 1 invité