Retour expérience liaison enterrée?

Cuivre, PER, vannes, circulateurs... les conseils, adresses, trucs et astuces...
Outils, calculs...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar loulou2626 » Jeu Fév 23, 2017 23:53 pm

Désolé avait pas lu..... :oops:

Je comptais mettre des gabarits en PE rigide avec 2 trous percés tous les mètres comme présenté dans un CR apper...

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 163
Enregistré le: Sam Aoû 13, 2016 19:30 pm
Localisation: drôme
Âge: 49

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar lilian07 » Jeu Fév 23, 2017 23:53 pm

j'oublié l'essentiel,
Le graphe de pertecs, ce sont des Pertes thermiques d’un tuyau de 1000 m de longueur enfoui 1.1 m sous terre pour une température d’entrée d’eau de 60 °C et 30 °C....

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 197
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 42

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar pierre1911 » Ven Fév 24, 2017 12:08 pm

J'ai démonté ma ligne fabriquée pour le réacteur Jean Pain (http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=41&t=8544&start=210), et drôle de surprise de constater le travail des rongeurs....
Puis je suggérer au futur constructeur de bien protéger les entrées et sortie de ce type d'installation en coulant dedans aux extrémités un bout de grillage à poule, ou quelque chose de solide. J'avais opté pour de la pousse PU et ils ont adoré!

PS Bernard à l'oeuvre pour le remplissage ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
pierre1911
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 309
Enregistré le: Ven Juin 07, 2013 10:36 am
Localisation: lyon

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar loulou2626 » Lun Fév 27, 2017 10:21 am

Merci pour l'info, je prends note de boucher en "dur" les entrées sorties....

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 163
Enregistré le: Sam Aoû 13, 2016 19:30 pm
Localisation: drôme
Âge: 49

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar Misho » Lun Fév 27, 2017 16:13 pm

En effet, les billes de PS ça n'a que des avantages : pas d'effet éponge, imputrescible, pas d'attrait pour les rongeurs.
Question bête : ça tient quelle température le PS expansé ? :mefie2:

Pour maintenir les tuyaux, je mettrais entre chaque tube d125, donc tous les 2 ou 4 mètres, un bricolage qui maintiendra les tubes chauds en position : une plaque de plastique trouée, ou un coup de mousse PU sur 10cm, un morceau de grillage à poules dans lequel passent les tuyaux, ...

Misho
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 101
Enregistré le: Ven Déc 09, 2016 10:54 am
Localisation: Campagne sud de Rennes

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar loulou2626 » Lun Fév 27, 2017 17:59 pm

Normalement le polystyréne ca fond à plus de 200°

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 163
Enregistré le: Sam Aoû 13, 2016 19:30 pm
Localisation: drôme
Âge: 49

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Lun Fév 27, 2017 18:38 pm

Misho a écrit:un morceau de grillage à poules dans lequel passent les tuyaux, ...


wow, merci, c'est top !
(je partirai billes en tête..)

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar pacobab » Jeu Mar 09, 2017 10:44 am

Bonjour à tous,

Température: Si l'eau contenue dans les tubes sort des panneaux solaires, et que l'installation est sous pression, la température peut monter facilement à 130 deg. Ni le Polystyrène, ni le polyuréthane ne résistent à cette température. Et même à 100 deg, ils vont vieillir vite. Seuls les isolants solaires et les laines minérales résistent à ces températures.

Bestioles: Comme le dit Pierre1911, les bestioles (insectes, rongeurs et autres vers) seront ravies de profiter dun abri chauffé. Et elles insunieront dans tous les isolants souples ou fibreux. Laines minérales et polymachins compris.

L'eau est aussi un problème Si la conduite n'est pas hermétique de bout en bout, et qu'elle se remplit d'eau, cela dissipera très bien les rares calories récupérées par les panneaux. Exit alors tous les isolants non fermés, billes de polybidule, laines minérales ou autre.

Quant à l'idée de ne pas isoler, autant ne pas avoir d'installation solaire. L'air n'est certainement pas immobile autour d'un tuyau chauffé. Et les calories sont d'autant plus rares qu'on en a besoin, c'est-à-dire en hiver.

Une solution ?
Placer le tube annelé isolé solaire type Armacell dans une gaine type TPC ou un tube pvc collé grand diamètre (100mm ou plus)
Compléter par un isolant à cellules fermées qui ne se gavera pas d'eau dans le temps, billes ou mousse pu, et bien boucher les extrémités avec isolant étanche + grillage inox ou galva très fin.

Il vaudrait mieux, comme déjà dit plus haut, que les extrémités soient dans un regard bien drainé (ou dans une cave). Et dans tous les cas, il faut éviter d'enterrer des coudes, ou y mettre un regard.

Il y a aussi cet exemple américain donné par Pierre Amet: http://www.builditsolar.com/Projects/SpaceHeating/SolarShed/trench.htm. Moi, j'entourerais le tout d'un béton maigre pour protéger des bestioles et racines.

Cdt
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !
Avatar de l’utilisateur
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 457
Enregistré le: Jeu Aoû 09, 2007 14:48 pm
Localisation: Parempuyre (33)
Âge: 57

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar Beone68 » Jeu Mar 09, 2017 12:44 pm

Bonjour,

Je souhaite préciser quelques points:
pacobab a écrit:Température: Si l'eau contenue dans les tubes sort des panneaux solaires, et que l'installation est sous pression, la température peut monter facilement à 130 deg.
130° en service, c'est plutôt rare. Ce serait plutôt avec les panneaux en stagnation, sans circulation. Donc au bout de quelques mètres, le problème ne devrait plus se poser; Il me semble qu'une fiche de l'apper (ou le bouquin ?) préconise pour cela des matériaux résistants aux températures au début de la liaison avec les panneaux uniquement. Ensuite, ce n'est plus critique (certains ont même des liaisons en PE ou PER !).

pacobab a écrit:Une solution ?
Placer le tube annelé isolé solaire type Armacell dans une gaine type TPC ou un tube pvc collé grand diamètre (100mm ou plus)
Les retours sur le forum tendent à indiquer que l'isolant solaire s'écrase avec le temps si la tuyauterie qui l'entoure n'est supportée. Donc la solution Armacell solaire dans gaine TPC/PVC est exposée à ce risque et l'isolation perdra rapidement de sa performance.

D'un point de vue technique, pour les liaisons enterrées, il semblerait quand même que la meilleure solution reste la mousse de PU (retour d'expérience de ceux qui l'ont fait), à condition de bien sécuriser l'espacement des tuyaux jusqu'à polymérisation de la mousse. C'est quand même un peu cracra à mettre en oeuvre et pas très écolo, mais c'est pour la bonne cause.

/!\ attention pour le choix de la mousse:
- les mousses en bombe disponibles en vente aux particuliers ont une nouvelle composition depuis quelques années (changement de gaz, moins toxique) mais il semblerait que cela serait au détriment de l'expansibilité et donc de la performance de l'isolation.
- les mousses PU monocomposant sont à cellules ouvertes et donc non étanche à l'eau. Il faut trouver de la mousse bi-composants qui a des cellules fermées (et une expansion limité une fois sortie de la bombe).

a+
Beone

Beone68
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 287
Enregistré le: Mar Mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation: Guebwiller 68
Âge: 39

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar lilian07 » Jeu Mar 09, 2017 13:36 pm

Bonjour,
Pour moi il me semble que le mieux reste la mousse isolante pour tuyau en section d'un mètre et bon marché, facile à mettre en oeuvre et performante.
Le tout dans dans la tranchée avec géotextile et petit lit de gravier (ou pas) enrobant le tout en terre.
Je pense que la mise en oeuvre sera moins couteuse, plus rapide et plus fiable (technique utilisée par les chauffagistes pour acheminer des conduits d'eau chaude entre 2 bâtiments).
Sous terre avec un petit drainage l'humidité ne viendra pas trop perturber le système, si doute alors on peut recouvrir d'un plastique chapeau avant recouvrement de la terre (le gravier est alors moins nécéssaire).
Comme nous sommes dans de relatives "grandes" longueurs 28m, je peux à temps perdu si le concepteur le désirs tenter de faire une simulation numérique de la déperdition (sous TRNSYS).
Ca pourra toujours servir à donner un ordre de grandeur à d'innombrables autoconstructeurs qui passent souvent par ce stade de conception.
Cordialement.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 197
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 42

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar pacobab » Jeu Mar 09, 2017 13:48 pm

Beone68 a écrit:130° en service, c'est plutôt rare. Ce serait plutôt avec les panneaux en stagnation, sans circulation. Donc au bout de quelques mètres, le problème ne devrait plus se poser; Il me semble qu'une fiche de l'apper (ou le bouquin ?) préconise pour cela des matériaux résistants aux températures au début de la liaison avec les panneaux uniquement. Ensuite, ce n'est plus critique (certains ont même des liaisons en PE ou PER !).

Oui tu as raison, difficile de dépasser 100 deg en sortie de panneau avec circulation. Mais c'est déjà une température limite pour le pu et encore plus pour le polystyrène expansé.
Quant au pe et aux per, ils sont limités à 40 deg et 80 deg sous une pression limitée. Alors peut-être ok pour du solaire, mais sans pression, en vase d'expansion ouvert (ou chambre à air).

Beone68 a écrit: Les retours sur le forum tendent à indiquer que l'isolant solaire s'écrase avec le temps si la tuyauterie qui l'entoure n'est supportée. Donc la solution Armacell solaire dans gaine TPC/PVC est exposée à ce risque et l'isolation perdra rapidement de sa performance.

Oui, l'armacell est très mou et s'écrase sous le poids du tuyau. C'est juste le seul isolant que je connaisse qui résiste à la fois aux hautes températures et à l'eau. Si on prend de l'isolant en fibres, voilà ce qui arrive:http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=12&t=7849&p=120282#p120282
Beone68 a écrit:D'un point de vue technique, pour les liaisons enterrées, il semblerait quand même que la meilleure solution reste la mousse de PU (retour d'expérience de ceux qui l'ont fait), à condition de bien sécuriser l'espacement des tuyaux jusqu'à polymérisation de la mousse. C'est quand même un peu cracra à mettre en oeuvre et pas très écolo, mais c'est pour la bonne cause.

C'est vrai qu'un des problèmes est de centrer les liaisons annelées dans la gaine. Pour d'autres usages, je place un fil de fer plié en 8 à 3 boucles avec le tuyau dans la boucle centrale du ooo tous les 60 cm.
Et que le PU en bombe, c'est très très cracra, je recommande vivement les gants jetables.
Beone68 a écrit:
/!\ attention pour le choix de la mousse:
- les mousses en bombe disponibles en vente aux particuliers ont une nouvelle composition depuis quelques années (changement de gaz, moins toxique) mais il semblerait que cela serait au détriment de l'expansibilité et donc de la performance de l'isolation.
- les mousses PU monocomposant sont à cellules ouvertes et donc non étanche à l'eau. Il faut trouver de la mousse bi-composants qui a des cellules fermées (et une expansion limité une fois sortie de la bombe).


Pratiquement, je n'ai pas constaté de différence entre la mousse en bombe des GSB et celle beaucoup mois chère de mes fournisseurs pro, à part la couleur plus blanche des premières. J'en utilise régulièrement pour colmater les passages de tubes ou de fumisterie en ventouse. Mais je n'ai pas fait d'étude précise.

Un autre problème est d'en injecter sur une longue distance de gaine sans la percer au détriment de l'étanchéité.
Cdt
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !
Avatar de l’utilisateur
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 457
Enregistré le: Jeu Aoû 09, 2007 14:48 pm
Localisation: Parempuyre (33)
Âge: 57

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar loulou2626 » Jeu Mar 09, 2017 15:11 pm

Merci pour vos retour,
Question concernant la mousse PU, En recherchant sur le net, le pouvoir d'expansion semble d'être une vingtaine de litre par bombe. J'avais fait le calcul pour un PVC de 125, ca demande 16 litre au mêtre, j'en aurais pour plus d'une vingtaine de bombes.... et encore, avec les défauts d'expansion, je pense devoir en passer environ 25....
Et il faut trouver du PU étanche....


C'est pourquoi je pensais plutôt remplir le PVC de microbilles de polystérenes dans l'espace vide laissé par les 2tubes de multicouches isolés avec les manchons basiques de GBS plutôt que les mousses armacelles trop souples?

J'ai aussi regardé le lien pour le polystyrène extrudé mais je connais que des longueurs de 1,2m à la vente donc pour 28m, ca en fait des ponts thermiques entre chaque morceaux de PE...
Par contre ca risque d'être le moins cher en prix de revient...

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 163
Enregistré le: Sam Aoû 13, 2016 19:30 pm
Localisation: drôme
Âge: 49

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar loulou2626 » Jeu Mar 09, 2017 15:16 pm

En fait en parcourant le net, on peut fabriquer un fil chaud à partir d'un fer à souder pour découvper le PE ...

CE WE je vais essayer de voir si je peux fabriquer un gabarit et tenter la découpe des gouges pour placer les tubes..

Ca serait top....

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 163
Enregistré le: Sam Aoû 13, 2016 19:30 pm
Localisation: drôme
Âge: 49

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar rod33 » Jeu Mar 09, 2017 16:00 pm

Bonjour,

Voilà comment j'ai procédé pour ma liaison enterré (15m enterré):
- Cu22 recuit
- gaine Ø32
- Rondelle en plaque de Pu (chute de TMS pour le sol) pour centrage dans tube PVC Ø100
- Remplissage par bombe Pu par des trous Ø8 tous les 50cm environs
- "rebouchage" des trous (après séchage du Pu) par collage de bout de tuyau PVC (embout femelle pour bien "épouser" le tube Ø100)
- tout çà *2 (aller et retour)

Des photos en pièce jointe, c'est plus parlant.
liaison_solaire_a-1.zip
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
rod33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 262
Enregistré le: Ven Avr 24, 2009 15:24 pm
Localisation: illats 33

Re: Retour expérience liaison enterrée?

Messagepar loulou2626 » Jeu Mar 09, 2017 18:27 pm

Merci pour ton partage,
As tu un souvenir du rendement (nombre de bombes /mêtre de PVC) des bombes de PU dans les PVC de 100?

Tu regrettes toujours de ne pas avoir un ballon de 2000l pour 17m2 de panneaux?

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 163
Enregistré le: Sam Aoû 13, 2016 19:30 pm
Localisation: drôme
Âge: 49

PrécédenteSuivante

Retourner vers Matériel annexe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités