Mesure du rayonnement solaire en Watts/m²

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Messagepar andrebayle » Sam Juin 09, 2007 21:34 pm

Bonsoir à tous

J' ai fait mon bricolage à base de cellule photovoltaïque, pour mesurer le rayonnement solaire.

Pour moi, le but est de mettre en marche et d' arrêter mon installation.

Pour l' instant je fais ça avec un time prog, mais j' en ai marre de régler le bidule.

Les 940 w/m² sont peut être un peu optimistes, il faut que je tare ça sur plusieurs jours.

La cellule délivre 18v. Il en faut au moins 15 pour que l' automate reconnaisse ça comme un signal TOR.

Plus un petit potard pour récupérer du 0-10v, et le tour est joué, voir fichier joint

A bientôt
Fichiers joints
insolation-9.xls
(26 Kio) Téléchargé 60 fois

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar YvesBr » Sam Juin 09, 2007 21:56 pm

Bonsoir André,
Je n'ai peut-être pas tout suivi, mais j'ai deux interrogations.
Il semble que l'ensoleillement plafonne. Cà me semble douteux. Je suppose que ta cellule est fixe, donc l'ensoleillement qu'elle voit doit dépendre de l'orientation du soleil et évoluer au cours de la journée. L'explication que j'y vois est une saturation de la tension délivrée par la cellule.
Celà dit, par rapport à ton problématique, celà n'a pas beaucoup d'importance.
Faut-il comprendre que tu n'utilise pas de régulation différentielle ?

Yves
Avatar de l’utilisateur
YvesBr
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1393
Enregistré le: Lun Mar 20, 2006 23:54 pm
Localisation: Moselle - aéroport 57

Messagepar andrebayle » Sam Juin 09, 2007 22:22 pm

Bonsoir Yves

Oui, ça plafonne, parce que le soleil passe à plat, à Vinay :D

Je rigole !!!!!!!!! Bien sûr ça reste à affiner au niveau de mon 0-10v.

Ma sonde solaire n' est pas dans un capteur mais dans une branche commune aux trois, je ne peux donc pas compter sur elle pour faire démarrer l' install, elle est trop loin d' un endroit chaud.

J' avais tellement peu de place dans les bacs que si j' avais mis la sonde dans un capteur, il aurait fallu que je démonte le capteur en cas de panne de la sonde, tu vois le boulot...

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar andrebayle » Sam Juin 09, 2007 22:40 pm

L' autre explication serait aussi que je ne lui demande rien d' autre qu' une information, à mon module, il n' y a pas de charge dessus.

C' est peut être pour ça que la tension est stable. De plus, là ou il est il ne chauffe pas trop, mais tout ça est à vérifier

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar George » Dim Juin 10, 2007 6:46 am

Bonjour André,
Coment fait on pour sortir de belles courbes comme ça du millenium ?
Avatar de l’utilisateur
George
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 405
Enregistré le: Ven Jan 06, 2006 8:08 am
Localisation: l'Abadie Saint André 06

Messagepar andrebayle » Dim Juin 10, 2007 9:31 am

Bonjour George

On fait un montage avec des blocs STORE, dans un M3 ça rentre sans problèmes, dans un M2, suivant son taux de remplissage, il va falloir pousser.

Sur mon site il y a une démo qui s' appelle " archivage sur 24h.pm2 " .

Par contre, les données il faut un stylo et du papier pour les sortir, j' ai pas mieux !!!!!!!!!!

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar p_bricoleur » Dim Juin 10, 2007 13:08 pm

Bonjour,

Si la charge est faible (juste une mesure de tension à haute impédance), on est quasiment en boucle ouverte (intensité faible).
Dans ce cas, la tension d'une cellule PV varie en fonction de l'ensoleillement mais dans un intervalle assez faible et ce n'est pas linéaire.

L'intensité sur faible impédance et la puissance captée sont par contre beaucoup plus proportionnelle à l'irradiation.

Mais comme pour tout, cette tension "à vide" a une valeur maximale (vers 1000 W/m²) et même en augmentant l'irradiation, ça ne bouge plus (ça doit être la somme des tensions maximum des jonctions silicium).

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar andrebayle » Dim Juin 10, 2007 19:32 pm

Bonsoir à tous

Dites moi , la formule pour calculer une résistance équivalente c' est bien

1/Re = 1/R1 + 1/R2 ?????

Ils sont loin mes cours !!!!!!!!!

J' ai retrouvé qques résistances dans une boîte, je voudrais m' en servir pour affiner mes réglages

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar YvesBr » Dim Juin 10, 2007 21:11 pm

Oui, André, mais dans le cas de résistances montées en parallèle.
Dans un montage en série, on fait la somme, je ne t'appprends rien.

Yves
Avatar de l’utilisateur
YvesBr
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1393
Enregistré le: Lun Mar 20, 2006 23:54 pm
Localisation: Moselle - aéroport 57

Messagepar PVIEL » Dim Juin 10, 2007 22:49 pm

bonsoir

as tu le plan de ton cablage?

merci

PVIEL
Newbie
Newbie
 
Messages: 34
Enregistré le: Jeu Juin 01, 2006 15:51 pm
Localisation: proche de geneve 74 viuz en sallaz

Messagepar andrebayle » Dim Juin 10, 2007 23:19 pm

Bonsoir Pviel

Je le mettrai sur mon site quand ça sera réglé pil poil !!!!!!!!!

A bientôt

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar andrebayle » Mer Juin 20, 2007 23:58 pm

Bonsoir à tous

Aprés avoir trouvé le potard qui va bien, pour respecter la courbe solaire sans l' écraser

Les potard pas cher, ben...il y en a pour pas cher. Il était censé faire 470 ohms, il en fait 502, mais vu ce que je lui demande de faire ça ira bien comme ça

il ne me reste plus qu' à régler le 0-10v, ça c' est le plus dûr, il faut un ciel sans nuages pendant qques heures au moins pour régler le maxi, mais en ce moment, ça tient du miracle.

Si vous pouviez faire la danse du soleil pour moi pendant qques jours :D :D
Fichiers joints
insolation-20-06-07.jpg
insolation-20-06-07.jpg (33.82 Kio) Vu 81 fois

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar Icare » Lun Juin 25, 2007 19:55 pm

Superbe courbe ! On voit même passer les nuages.

Mais, si je ne m'abuse, la production d'un panneau photovoltaïque démarre à partir d'un seuil d'ensoleillement. (Les électrons excités par la lumière sautent assez haut pour arriver jusqu'à l'anode).

Or la production d'un panneau solaire thermique n'a de seuil que les pertes dans le panneau lui-même et dans les tuyauteries.

Donc la courbe devrait être plus plate en été, et ressembler à celle-là en hiver.

Deuxième écart possible entre la courbe et la réalité de captage: l'energie captée en fonction de la longueur d'onde.

Quelqu'un connaît-il le spectre de sensibilité d'un panneau photo, et d'un panneau thermique ?. (revêtement selectif, comme disent les fabricants, quelle selection de longueur d'onde ? Les panneaux photo ont-ils la même ?)
Il ne faut pas se bruler les ailes à trop approcher le soleil...
Avatar de l’utilisateur
Icare
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 123
Enregistré le: Dim Avr 09, 2006 15:29 pm
Localisation: Paris est (94)

Messagepar andrebayle » Lun Juin 25, 2007 21:26 pm

Bonsoir

Comme tu dis, c' est d' une précision redoutable. Le simple fait qu' un cirrus pratiquement invisible à l' oeil nu passe devant le soleil fait dégringoler le rayonnenement.

Pour le moment , ma cellule PV est branchée sur un enregistreur professionnel qui enregistre ttes les secondes. Celle que tu vois plus haut est un peu épurée.

Par contre, pour faire le tarage, j' ai pris comme référence celles de soleil marguerite, et ça ne varie pas beaucoup entre l' hiver et l' été, la courbe a sensiblement toujours la même forme.

Avec une précision pareille, c' est dommage qu' elle ne fasse pas les prévisions pour le lendemain... :D

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar tsm33 » Mar Juin 26, 2007 9:11 am

bonjour,

Le principe d'un corps noir parfait est d'absorber toute l'onde electromagnétique du soleil.
il se trouve que la plus grande énergie que le soleil nous fournis se trouve dans l'infrarouge(>670nm).

pour un panneau photovoltaique, c'est plus complexe et dépent du type de panneau et cela dépasse mes capacités.

Une page qui pourrai expliquer mais réservé aux matheux
http://www.lei.ucl.ac.be/~matagne/SOLAI ... S10P10.HTM

tsm33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 228
Enregistré le: Mer Fév 14, 2007 14:39 pm
Localisation: Grignols (33)

Suivante

Retourner vers Photovoltaïque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité