Mesure du rayonnement solaire en Watts/m²

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Messagepar p_bricoleur » Mar Juin 26, 2007 22:32 pm

Bonjour,

La longueur d'onde la plus "puissante" du soleil est entre 0,45 et 0,50 µm.
C'est dans le visible aux alentours du vert-bleu.
Mais ce n'est bien sûr que la pointe, autour il y a encore beaucoup à d'énergie.

Les infras rouges sont bien sûr présents mais en terme énergétique, leur apport est moindre.
Il faut dire que l'énergie d'une onde est proportionnelle à l'inverse de sa longueur d'onde), donc l'infra-rouge transporte 2 fois moins d'énergie qu'un rayon visible vert.

Les revêtements sélectifs essaient d'absorber au maximum le spectre solaire, mais surtout d'en rayonner le minimum dans l'infra-rouge.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar lolo le tournesol » Mer Juin 27, 2007 10:18 am

Excuse mais je ne comprend pas trop
Je pensais que c'etait justement le "boulot" du revetement spécial de "transformer" l'energie lumineuse en infra-rouges pour chauffer le(s) métal(aux) qui rechauffe(nt) enfin l'eau ...
Je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre
merci
@+
lolo
Avatar de l’utilisateur
lolo le tournesol
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 93
Enregistré le: Dim Oct 22, 2006 21:21 pm
Localisation: 73190 - Apremont - Savoie

Messagepar YvesBr » Mer Juin 27, 2007 14:27 pm

Le rayonnement que l'on reçoit est de l'énergie, quelque soit sa longueur d'onde. L'énergie reçue par un matériau peut être réfléchie, transmise ou absorbée. Pour nous, on utilise des matériaux opaques, donc il n'y a pas de transmission. La réflexion est de la perte, on cherche à la minimiser. L'énergie absorbée est transformée en chaleur au niveau du matériau. Le matériau réemet alors un rayonnement qui est dans l'infrarouge, la longueur d'onde étant fonction de la température. Par contre, la puissance émise dépend de l'émissivité de la surface du matériau, pour la longueur d'onde considérée.

Est-ce plus clair ?

Yves
Avatar de l’utilisateur
YvesBr
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1394
Enregistré le: Lun Mar 20, 2006 23:54 pm
Localisation: Moselle - aéroport 57

Messagepar tsm33 » Mer Juin 27, 2007 15:17 pm

C'est clair comme un corp noir :lol: :lol:

Donc, plus ont piège la lumiere qui rentre et plus on chauffe.


(de P_bricoleur) La longueur d'onde la plus "puissante" du soleil est entre 0,45 et 0,50 µm.
C'est dans le visible aux alentours du vert-bleu.
Mais ce n'est bien sûr que la pointe, autour il y a encore beaucoup à d'énergie


Mais, l'infrarouge va de 1 à 3 µm donc une plage 6 fois plus grande que le vert, cette plage du spectre :twisted: n'est elle pas plus "puissante".

jérôme

tsm33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 228
Enregistré le: Mer Fév 14, 2007 14:39 pm
Localisation: Grignols (33)

Messagepar p_bricoleur » Jeu Juin 28, 2007 20:46 pm

Bonsoir,

2 points pour comparer le "vert" et l'infra-rouge :

- le spectre fréquentiel solaire fait une courbe en cloche dont le sommet est aux alentours du vert-bleu, l'infra rouge étant un des côtés
=> il y en donc plutôt moins d'infra-rouge que de "vert"

- l'énergie d'une radiation est proportionnelle à sa fréquence, et le vert a une fréquence 2 fois plus élevé que l'infra rouge, donc en même "quantité", un rayon vert est 2 fois plus énergique qu'un rayon infrarouge

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar andrebayle » Sam Juin 30, 2007 11:21 am

Bonjour à tous

J' ai fini mon montage ( j' ai surtout fini de le tarer ), ça a été le plus long.

Sinon pour la construction il y en a pour une heure + le temps de raccordement.

Ca fait 3 semaines que ça tourne, ça ne m' a pas sauté à la figure , ni mis le feu au toit.

Petite précision. J' avais la chance d' avoir des tuiles transparentes, j' en ai mis une sur le toit des capteurs, et mis le module PV dessous, pour l' étanchéité ça m' a bien facilité le boulot.

Si le montage peut vous intéresser , il est dispo sur mon site
Fichiers joints
mesure d' insolation.jpg
mesure d' insolation.jpg (70.95 Kio) Vu 40 fois

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 884
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar Castor » Mer Juil 11, 2007 23:25 pm

Bonjour.

Utiliser un module photovoltaique comme capteur solaire, a mon avis c'est un mauvais caclul financier. Il existe des "petits composants" bien moins cher qui aurraient pu te rendre le même service: photo-transistor, photo-résitance, sans parler des cateurs tout prets.

Sur l'installation de soleil-marguerite, ils utilisent un capteur de mesure "tout pret" qui est en fait constitué d'une seulle cellule photovoltaique en charge. A vide, la tension d'un module photovoltaique n'est pas du tout proportionnelle à l'éclairement, c'est plutôt le courant de court-circuit qui est proportionnel à l'éclairement.
Un module photovoltaique est plus proche d'un générateur de courant que d'un générateur de tension...

Perso, je te conseillerait d'utiliser ton module pour alimenter ton électronique, et d'utiliser autre chose pour faire la mesure de l'éclairement.
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar andrebayle » Jeu Juil 12, 2007 8:52 am

Bonjour Castor

Je n' ai jamais dit que mon ( mes , puisque j' en ai deux ) module PV ne servira QUE pour mesurer l' éclairement, il pourrait bien charger des batteries d' ici peu.

Quant à mesurer l' éclairement, va voir sur mon site, la courbe affichée reflète quand même pas mal la réalité.

Ceci dit , s' il existe des modules tout fait qui délivrent du 0-10v, je serai content de savoir ou on les trouve

A bientôt

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 884
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar Castor » Jeu Juil 12, 2007 21:14 pm

Bonjour.

Après un petit tour sur ton site, effectivement, ta résitance de charge de 470 Ohm est judicieusement choisie... :wink:
Le faible éclairement matinal m'intrigue... Ta maison fait de l'ombre sur ton "garage solaire" ou le temps était mauvais le matin?

Non, je connais pas de capteur 0-10V. Mais, toujours chez conrad, tu as le "TSL260" ref 163988.55 qui te délivre une tension linéaire 3mV-8V, mais il te faut une alim 9V, prix 4.80€
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar andrebayle » Jeu Juil 12, 2007 22:56 pm

Pour Castor

Bien remarqué. Le matin, le soleil arrive d' un coup sur la cellule, ça va s' arranger en avançant dans la saison, quand il se lèvera un peu plus bas en latitude.

Merci pour l' info Conrad. Pour moi c' est rapé mais ça peut servir à d' autres. En arrangeant la boite de gain, ça peut s' ajuster.

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 884
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar Castor » Ven Juil 13, 2007 22:13 pm

Bonsoir.

ça m'intéresserai de voir l'évolution de l'éclairement en fonction des saisons, tu pourrais les rajouter au fur et à mesure sur ton site?
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar andrebayle » Ven Juil 13, 2007 22:20 pm

Bonsoir Castor

Ca peut se faire. Tu peux aussi le voir sur le site de soleil marguerite, c' est comme ça que j' ai fait mon tarage. Chez eux tu dois avoir 2 ou 3 ans d' archivage, tu ne les auras pas chez moi, par contre

Ci joint celle d'aujourd' hui, comme celle de mon site, sans les nuages !!

A bientôt
Fichiers joints
insolation 13-07-07.jpg
insolation 13-07-07.jpg (27.03 Kio) Vu 25 fois

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 884
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar Castor » Ven Juil 13, 2007 22:42 pm

Re-

Oui, je les ai déjà contacté, ils ont été très sympa avec moi en me donnant les données de plusieurs mois d'enregistrements (avec moyenne relevés toutes les 15mn). Si quelqu'un les veux, pas de probléme...

Mais eux, ils sont orienté plein sud, et il m'ont seullement donné des données sur les mois d'été.
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar obelix » Dim Aoû 12, 2007 10:00 am

Bonjour,

Voila le casse pied de service !!!
Pour verifier l'eclairement solaire vous pouvez utiliser des diodes leds bêtes et classiques.
Une diode led est un générateur de tension lorsqu'elle est eclairée.
Vous pouvez avoir la tension que vous voulez en mettant plusieurs diode IDENTIQUES en serie ....
ATTENTION générateur de tension = courant faible a trés faible !!

Obelix

obelix
Newbie
Newbie
 
Messages: 44
Enregistré le: Dim Déc 25, 2005 23:28 pm
Localisation: Toulon (83)

Précédente

Retourner vers Photovoltaïque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités