Installation "Panneaux photovoltaiques"

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Répondre
Arcturus
Newbie
Newbie
Messages : 1
Enregistré le : mar. févr. 24, 2009 1:16 am
Localisation : Versailles (78 )

Message par Arcturus »

Je viens de lire le message de "MC Solar" et je m'informerais auprés des personnes auxquelles ce dossier de démarche environnementale s'est constitué.

andrebayle
Modérateur
Modérateur
Messages : 879
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 13:42 pm
Localisation : Vinay - 38 - ISERE

Message par andrebayle »

Bonjour à tous

La réponse sera mieux ici.

La question était à peu prés ça :" Que se passe t' il si une installation photovoltaïque ne se découple pas automatiquement du réseau de distribution, en cas de travaux sur celui ci ?? "

On prend le cas d' un transfo DP ( Distribution Publique ) de 400Kva qui alimente 8 départs basse tension, soit environ 50Kva par départ. On doit couper un départ sur lequel est raccordée une installation PV, pour travaux

Sur l' installation Photovoltaïque de 2 Kva du client a été installé un disjoncteur réglé a 15 amp.

Si nous, intervenants, avons pu respecter toutes les procédures, les gens raccordés à ce départ ont été avertis qu' il y allait avoir des travaux tel jour de 12h00 à 13h00.

Normalement je dois passer chez tout le monde ( on va dire 10 clients ) pour couper leurs disjoncteurs, mais ça jusqu' à présent je le faisais rarement sauf sur des installations de fortes puissances , car ça prend du temps.

12h00 : je débroche les fusibles au transfo, logiquement l' installation PV doit se découpler puisqu' elle ne voit plus de tension sur le réseau. Si l' onduleur ne se découple pas pour x raisons, le PV va débiter dans un réseau qui appelle 50 Kva. Autant dire qu' il y a forcément qque chose qui va lacher. J' espère que ce sera son disjoncteur ( réglé à 15A ), sinon s' il est grippé par exemple, il aura forcément d' autres sécurités en amont.

Je ne parle même pas de l' onduleur d' ordinateur dont l' usage a été détourné, s' il fait 500 VA ( Volt Ampères ), il ne va pas débiter longtemps.

12h01 : Au transfo les fusibles sont débrochés, j' ai vérifié l' absence de tension sur les 3 phases et le neutre :cool: , il n' y plus rien, je mets en CC ( Court Circuit ) et à la terre.

La question est plutôt là. Si durant cette coupure l' installation PV a été endommagée, pour x raisons, qui est responsable, qui est coupable. Le constructeur de l' onduleur, l' installateur , l' organisme de vérification, le producteur ( le client ), ou le distributeur ( la Régie, pour VINAY )????

Si vos enfants ne savent pas quoi faire plus tard , faites leur faire des études d' avocats, ou juges, ils vont avoir du boulot.

Moi j' ai pris ma décision, en janvier 2012 ce sera la quille, j' en ai plein les bottes de travailler dans les conditions actuelles, à remplir des papiers qui ne servent que de traçabilité pour le juge, au cas ou il y aurait un accident.

Avatar du membre
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3602
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:36 pm
Localisation : Beaupréau-en-Mauges - 49
Contact :

Message par m_you49 »

Salut André.
Le même état d'esprit gagne tous les services publics et autres. Et les services de santé en sont là aussi. C'est pas les malades qui les crèvent, mais la "traçabilité"...
@ + Mil'd

Avatar du membre
thermitch
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 4065
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 13:45 pm
Localisation : Marcillé-Robert (35)
Contact :

Message par thermitch »

Bonjour tous :grin:
Le plus navrant c'est qu'on pense bien à tous les parapluies juridiques en cas de pépin ... mais qu'au bout il peut y avoir un mort.
La vie est parfois peu de chose :cry:

andrebayle
Modérateur
Modérateur
Messages : 879
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 13:42 pm
Localisation : Vinay - 38 - ISERE

Message par andrebayle »

RE

Bien résumé Michel. Je suis bien conscient qu' il faille, en cas de pépin, mettre la main sur le responsable !! On y arrivait bien avant, pourquoi multiplier les procédures dans des choses relativement simples techniquement. Ce qui finit par pousser à la faute , c' est qu' on n' a plus le temps sur le terrain, je passe mon temps à faire des choses inutiles.

On a un gros chantier en cours à Vinay, déviation, suppression d' un passage à niveau, plus toutes les modifs de réseaux qui vont avec. Il y a trop d' intervenants, trop de gens qui contrôlent, qui font des plannings qui ne tiennent pas la route, trop de gens qui disent tout et son contraire, et finalement ça n' avance pas mieux, à part que ça fatigue tout le monde.

En ce qui concerne le milieu hospitalier, ma compagne est infirmière hospitalière, j' ai commencé à comprendre l' ampleur du problème, c' est grave les gars, c' est grave. Le jour ou vous entrez à l' hopital embrassez bien tout le monde, on ne sait jamais

Rappelez vous l' histoire récente de l' erreur de flacon. Tout ça parce que le la chaîne de fabrication , pour gagner qques sous ou qques minutes, fait fabriquer des flacons identiques, qu' on peut ranger dans les mêmes tiroirs bien normalisés, avec les mêmes étiquettes bien petites , et dans lesquels ils mettent des produits différents, les uns innofensifs, et les autres pouvant être mortels en cas d' erreur.

Et quand ce sont des gens en sous nombre, débordés de boulot, et perdus dans la paperasse, qui ouvrent le tiroir à toute vitesse et plongent la main dedans pour attraper le flacon qui soigne, et qui se trompent, on a vu ce que ça donne.

On est loin du photovoltaïque. Pour le moment pas de soucis parce que les installations de particuliers sont de petites puissances et trés dispersées sur un réseau, mais on peut imaginer le jour ou la puissance de production sera égale à la puissance de consommation sur un départ.

Avatar du membre
Icare
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 123
Enregistré le : dim. avr. 09, 2006 15:29 pm
Localisation : Paris est (94)

Message par Icare »

Tout à fait d'accord avec ce raisonnement. Je me trouve de plus en plus confronté à un choix entre:

- le bon sens
- la règlementation

Il fut une époque où la règlementation fut dictée par le bon sens, mais depuis quelques années, ça dérive, un peu à l'américaine. Quelques exemples avant de revenir au photovoltaïque:

1) L'affichage des dangers
Avant, on évitait de laisser des situations dangereuses. Maintenant, on peut, pourvu qu'on ait mis un gros panneau "aux normes" devant. Si le panneau est lumineux, et qu'il y a une coupure de courant, et un accident, c'est la faute de celui qui entretient le panneau, ou alimente en électricité.

2) la circulation routière
Est-il plus dangereux de rouler à 120 km/k par circulation dense, et fatigue de retour de WE, ou de rouler à 140 km/h sur une autoroute déserte un beau matin frais ?

Le bon sens dit oui, la règlementation condamne le second cas.

3) La règlementation du travail
Le bon sens dit de tenir compte du contexte, de la fatigue accumulée, du froid et de la chaleur. Le code du travail parle de nombres d'heures fixes, été comme hiver.

4) Les réunions de CE dont on parle beaucoup à la radio en ce moment :
Le bon sens commande de prévenir les salariés le plus vite possible qu'il pourrait y avoir un manque de travail dans les prochains mois, et qu'il faut s'organiser en conséquence.

Le code du travail dit qu'il faut être hypocrite, et attendre la réunion de CE pour dire qu'on réfléchit à une concertation, annoncer 30% de suppressions de postes en plus des besoins, en vue de la négo prévue par la loi.


Je pourrais en citer encore d'autres, comme ça, mais je vais revenir à mes panneaux photovoltaïques:

ErDF aurait du me les raccorder le 24 février, vu que j'ai versé l'acompte le 23 décembre. En attendant le bon vouloir de ces messieurs, j'aurais du laisser mes panneaux (j'en ai pour 15000 €) cuire au soleil du printemps.

J'ai pris la décision de les raccorder sur mon installation intérieure, en demandant à mon épouse de faire les machines à laver le midi, surtout quand il y a du soleil.

Ce faisant, je réduis un peu ma facture, mais surtout, je suis sûr que l'intégralité de la production sert à quelquechose, peut-être chez les voisins, mais au moins ça n'est pas gaché par ces messieurs de l'Edf.

Ce faisant, j'ai suivi mon bon sens. Ai-je raison ? :-?
Modifié en dernier par Icare le sam. avr. 25, 2009 23:48 pm, modifié 5 fois.
Il ne faut pas se bruler les ailes à trop approcher le soleil...

andrebayle
Modérateur
Modérateur
Messages : 879
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 13:42 pm
Localisation : Vinay - 38 - ISERE

Message par andrebayle »

:-D

Tu as raison Icare, le bon sens voudrait qu' on ne s' approche pas trop du soleil, pour ne pas voir ses ailes fondre, plutôt que de mettre une grosse pancarte:

" Attention, dans 150 000 000 de Km, température 6000° "

:-D :-D

Avatar du membre
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3602
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:36 pm
Localisation : Beaupréau-en-Mauges - 49
Contact :

Message par m_you49 »

Salut Icare.
Initiative de bon sens en effet.
Mes panneaux ont été raccordés le soir même de l'installation fin juillet 2007. J'ai eu le plaisir de voir tourner mon vieux compteur à l'envers pendant un mois, le temps qu'EDF viennent raccorder son "kit 3 compteurs électroniques" fin août 2007. Ça n'a pas été très long, je connais perso le gars d'EDF qui fait les branchements, ça aide.
Ça frustre moins que de voir des beaux panneaux qui seulement décorent la toiture. Bon Dimanche sous le soleil ici, malgré les prévisions météo.
@ +

Avatar du membre
Icare
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 123
Enregistré le : dim. avr. 09, 2006 15:29 pm
Localisation : Paris est (94)

Message par Icare »

Je ne suis donc pas le seul à faire preuve de bon sens, en faisant une entorse à la règle. Le contraire m'aurait étonné !

Je n'ai par contre pas la chance d'avoir un compteur mécanique. Mon compteur électronique ne tourne pas à l'envers, il faut donc lancer les machines à laver en début d'après-midi. Mon épouse est ravie, d'autant plus que je lui ai collé aussi un thermostatique sur l'entrée du lave-linge, en attendant la pose des panneaux eau-chaude...

Elle me dit que si ça continue, je ferai les lessives moi-même. :-D

Pour en revenir à EDF, si ça ne bouge pas dans les jours qui viennent, je vais peut-être lancer une "Class action", comme les amerloques, que je critiquais plus haut !

Bon dimanche bien gris (j'espère produire aujourd'hui 1,5 kWh au lieu des 10 kWh des journées ensoleillées)
Il ne faut pas se bruler les ailes à trop approcher le soleil...

Répondre

Retourner vers « Photovoltaïque »