Injection réseau PV en autoconsommation et solaire thermique

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar happyf » Jeu Sep 10, 2015 17:50 pm

Salut,
en fait, un transfo tension (6 ou 9v) + un transfo de courant SCT013-000 par phase. (cas en mesure Iedf) pour la prise de mesure,
un atmega328 et quelques composants.
ECS thermo
Poêle à bois
PV 2.5Kwc auto-conso
VMC DF couplée sur panneau air thermique 4m²
Automate Logo sur VMC, by-pass et PRE
Wes sur analyse est gestion d'énergie
Anti-tartre Magnétique "STRICKER"
Avatar de l’utilisateur
happyf
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 159
Enregistré le: Mer Mai 07, 2014 8:27 am
Localisation: Sauveterre de Guyenne (33)

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar lilian07 » Lun Déc 19, 2016 17:33 pm

Bonjour,
Je reviens sur ce post avec pour objectif de réaliser la détection de l'injection réseau et le moyen de stocker cette énergie perdue dans un ballon ECS résistif de décharge.

J'utiliserai un arduino pour la simplicité de mise en oeuvre du pilotage des modules complémentaires.

Quelqu'un a t"il essayé la détection à l'aide du schéma de "Fidèle Castor" simple et à mon sens permettant par ailleurs de détourner par la suite le surplus connu.
Voici l'idée :
1) détecter le niveau de puissance en surplus injecté sur le réseau EDF (2 modules de mesure de courant par effet hall).
Soustraction de la puissance consommée dans l'habitat 'mesurée à la sortie du tableau électrique de l'habitat' avec la puissance transmise par les PV mesurée après l'onduleur injecteur qui se situe entre le compteur EDF et le tableau électrique comme le schéma de FidelC.
2) En cas de surplus injecté au réseau, commuter à l'aide d'un module relais vers le ballon ECS de décharge en serie avec le ballon ECS principale ce qui évite le conflit entre les 2 déclenchements potentiels tout en réduisant la température à la consigne min sur le ballon principal et en augmentant la température à la consigne max sur le ballon de décharge).
3) utiliser un simple variateur (gradateur) à potentiomètre "manuel" vers l'ECS de décharge pour limiter la puissance au juste besoin de décharge (4 euros pour un 4000W) de puissance.

Comme il est impossible de suivre manuellement le cycle de la source solaire et de l'utilisation un seul petit bricolage, le remplacement du potentiomètre par un potentiomètre numérique "programmable".

4) utiliser un potentiomètre numérique pour faire varier le surplus au juste besoin.

Je pense que cette astuce permettrait d'augmenter le nombre de PV de manière à non pas écraser le bruit de fond mais bien de viser la moyenne de l'usage courant de l'électricité. En auto construction je pense que le retour surinvestissement devient très bon.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 41

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar LR83 » Lun Déc 19, 2016 18:36 pm

Faites une recherche OpenEnergyMonitor et EmonTX :-)
Avatar de l’utilisateur
LR83
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 393
Enregistré le: Sam Jan 12, 2013 11:55 am
Localisation: 83

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar lilian07 » Lun Déc 19, 2016 23:13 pm

Ce System de monitoring est une pur merveille, ça simplifie encore un peu le projet car le calcul sur la puissance est bien plus précise donc on peut espérer une meilleurs gestion de la 'décharge' vers l'ECS.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 41

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar olivierd » Lun Jan 02, 2017 0:44 am

Bonsoir
effectivement le système de monitoring de emon est super... mais tellement cher! dans les 400-400 livres si j'ai bien compté... C'est pourtant exactement ce qu'on cherche à faire.

Pour ce qui est d'insertion d'un panneau dans un string, pourquoi pas mais en effet sur 3 kW ça va faire cher? Mon idée était de charger une/des batteries lors de surproduction, charge variable en fonction de la production et aussi de reprendre dans la string une partie de cette batterie pour augmenter la tension continue ou l'intensité de juste ce qu'il faut pour que le MO se remette en route.
Je ne sais pas si je suis clair...
Je ne suis pas pour l'utilisation d'un ballon de 1500W en HP pour récupérer 50W.

Encore une fois, le but n'est pas de réinventer l'eau tiède, mais de refaire un monitoring à prix abordable...
Sujet très intéressant.

Olivier
Ca y estn j'ai un véhicule électrique (Une Diabline), reste à la remettre en état.
Avatar de l’utilisateur
olivierd
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 266
Enregistré le: Jeu Jan 05, 2006 0:42 am
Localisation: Carrières sur Seine (78)

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar lilian07 » Lun Jan 02, 2017 10:51 am

Bonjour
On peut faire du monitoring bien moins cher en effet mais il faut coder un peu avec l'arduino.
Une solution simple consiste à faire du monitoring à l'aide d'Excel que nous connaissons tous.
http://electroniqueamateur.blogspot.fr/ ... -vers.html

Cette solution est très simple et pas coûteuse du tout. Elle a le désavantage de devoir utiliser un PC pour monitorer en temps réel sinon il faut utiliser un afficheur OlED très sympa chinois sur un célèbre site de vente aux enchères (module OLED arduino).

En ce qui concerne ton idée si j'ai bien compris c'est avec utilisation de batterie moi j'étais dans l'optique d'utiliser l'ECS comme décharge perdues pour augmenter la rentabilité globale du système sans batterie et sans être en désaccord avec la réglementation. c'était surtout pour optimiser un système dont le retour sur investissement se situe à 3 ans pas des gros système de 3 KW avec batterie et ....

Maintenant si j'ai bien compris ton idée, ceci semble intéressant d'utiliser une batterie pour l'employer pour les pertes et l'utiliser pour aider ensuite au démarrage de l'onduleur lors de très faible productions. Il faut faire un calcul de coin de table pour voir si l’intérêt avec l'ajout d'une batterie est "rentable'.

Par ailleurs je ne pense pas qu'en ayant un système qui a vocation à écraser une grosse moyenne de la consommation sans batterie génère seulement 50W en perte dans le réseau.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 41

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar Hari43 » Lun Jan 02, 2017 11:07 am

Bonjour,
dans le projet open energy monitor, il y a une solution présentée par robin Emley avec la théorie et la réalisation à base d'arduino et d'une partie puissance ultra simple.

https://openenergymonitor.org/emon/mk2

un autre lien qui propose une solution différente ainsi qu'une boutique.

http://www.mk2pvrouter.co.uk/

Je surveille la progression du déploiement du Linky et la publication d'un éventuel décret sur l'autoconsommation autorisant l'injection avant de passer à la réalisation...

Hari43
Newbie
Newbie
 
Messages: 42
Enregistré le: Dim Jan 31, 2016 18:56 pm
Localisation: 43 Le Puy en Velay

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar lilian07 » Lun Jan 02, 2017 14:12 pm

Bonjour Hari43,
C'est tout simplement ce que j'envisagé de réalisé à l'aide d'un arduino uno , on remarquera que l'usage du surplus de puissance perdue se fait tout simplement dans un ECS car c'est certainement le meilleurs (le plus rentable) moyen d'utiliser la puissance perdue. Sachant que le concepteur du système évoque une quantité d'énergie récupéré de l'ordre de l'énergie consommée par l'utilisateur ce qui veut tout simplement dire que l'installation devient complètement pertinente sans usage de batterie et c'est une vrai innovation et un très bon point pour faire avancer l'autoconsommation en toute simplicité et sans les surcoûts des périphériques coûteux (batterie,compteur spécifique....) et sans injection sauvage (interdit en France).
Bref un ROI (retour sur investissement) de 3 ans en lieu et place d'un de 15 ans....
Je vais en acheter un car c'est exactement ce que je cherche.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 41

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar Hari43 » Lun Jan 02, 2017 14:36 pm

Si je suis obligé de passer par cette solution, le surplus généré étant faible, je me contenterai d'alimenter le filament d'une ampoule...

Hari43
Newbie
Newbie
 
Messages: 42
Enregistré le: Dim Jan 31, 2016 18:56 pm
Localisation: 43 Le Puy en Velay

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar Tom_43 » Lun Jan 02, 2017 16:48 pm

lilian07 a écrit: sans injection sauvage (interdit en France).


ha bon ? d'où tiens tu cette (fausse) info ?

1- Tu fais une installation aux normes avec des MO aux normes.
2- Tu déclares ton installation a ERDF
3- tu as tout a fait le droit de réinjecter ton surplus gratuitement sur le réseau, sans comptage spécifique.

ici: http://www.developpement-durable.gouv.f ... 48270.html

Code: Tout sélectionner
la dérogation, pour les installations de petites tailles en autoconsommation avec injection du surplus, à l’obligation d’être rattachée à un périmètre d’équilibre, le surplus de production pouvant être affecté sans frais aux pertes réseau, afin de faciliter la réalisation des projets.

Tom_43
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 267
Enregistré le: Lun Nov 16, 2015 10:33 am
Localisation: 43

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar Regismu » Lun Jan 02, 2017 17:00 pm

Bonjour Tom_43

Pour le moment quand tu signes la CAC avec ENEDIS tu t'engages à ne rien injecter au reseau ...

mais il n'y a pas de sanctions prévus :mrgreen:
membre actif du GPPEP : http://www.gppep.org/
Association loi 1901, reconnue d'intérêt général

Regismu
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 311
Enregistré le: Sam Fév 23, 2013 23:32 pm
Localisation: 13

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar lilian07 » Lun Jan 02, 2017 18:26 pm

J'avais pas vu l'évolution avec l'application du décret sur la transition énergétique mais ça ne change rien à l'interdiction visiblement.
Le contraire m'aurait étonné, en France, tout ce qui n'est pas administré est interdit en général.

Par ailleurs, pour revenir à l'astuce de réinjection dans un thermoplongeur, j'insiste sur le principe vraiment rentable pour une installation bien dimensionnée, seuil a déterminer avec ce principe. Pour moi le principe de l'injection sans batterie n'avait d’intérêt que pour éliminer le bruit de fond d'un habitat soit 2,3 panneaux sinon on réalisé plus d'injection réseau que de production.
Aujourd’hui, j'aurai tendance à penser qu'on peut rentabiliser rapidement sa production jusqu'à au moins 1 Kwc d'installation sans batteries.
Juste une chose qui me gêne c'est l'utilisation de PV pour faire de l'eau chaude.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 41

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar Regismu » Lun Jan 02, 2017 18:32 pm

je partage ton point de vus sauf .. la dernière page

en quoi c'est gênant ? tu as une énergie propre et gratuite ..disponible :cool:
membre actif du GPPEP : http://www.gppep.org/
Association loi 1901, reconnue d'intérêt général

Regismu
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 311
Enregistré le: Sam Fév 23, 2013 23:32 pm
Localisation: 13

Re: Injection réseau PV en autoconsommation et solaire therm

Messagepar lilian07 » Mar Jan 03, 2017 23:06 pm

Bien vu, mais c'est valable que dans ce cas précis mais peut être l'usage d'un capteur thermique avec thermoplongeur dans le stockage serait l'idéal mais pas forcement le plus rentable.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 41

Précédente

Retourner vers Photovoltaïque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : fpyfu et 5 invités