Impédance du réseau EDF.

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Messagepar Castor » Dim Oct 08, 2006 22:54 pm

Bonsoir.

J'ai lu dans un livre que les onduleurs des installations photovoltaiques avait besoin pour fonctionner, que le réseau est une certaine impédance.

Ils parlent d'un impédance maximum pour que cela puisse fonctionner, mais pas d'une impédance minimun, je ne comprend pas. En plus, il n'y à pas de schéma.

Quelqu'un pourrais m'expliquer ce que cela veux dire?
(En suposant que ce que je dise ne soit pas trop confus :? )
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar Titi bis » Lun Oct 09, 2006 8:54 am

Salut à tous,
Je pense qu'il s'agit d'une charge (impédance en alternatif) si non l'électronique qui génère le 50 Hz pédale dans la semoule.

Titi bis
Newbie
Newbie
 
Messages: 14
Enregistré le: Lun Oct 09, 2006 8:43 am
Localisation: Cluny Saône et Loire (71)

Messagepar Castor » Jeu Oct 26, 2006 0:59 am

Bonsoir.

En fait, l'inverse m'aurait semblé plus logique.
Ce livre est édité est vendu par Observ'ER, un organisme ouvert au public, je vais essayer de voir pour qu'il m'expliquent. Je vous ferrais partager...
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar Castor » Ven Oct 27, 2006 14:57 pm

Bonjour.

J'ai envoyé un mail hier à Observ'er, le voici
Je vous ferais profiter de la réponce.



Bonjour.


Excusez- moi de vous déranger.
Je me permet de vous contacter pour avoir une explication sur un paragraphe du livre "Le photovoltaique pour tous" que vous éditez et vendez.

Ce paragraphe se trouve page 193-194 et concerne les problémes entre l'onduleur et l'impédance du réseau.
Pour commencer, je dois avouer que je ne suis pas sur de comprendre de quelle impédance vous parlez:
-s'agit-il de l'impédance équivalante de l'emsemble des générateurs du réseau "EDF"?
-s'agit-il de l'impédance équivalente de l'emsemble des générateurs et récepteurs du réseau "EDF"?
-d'autre chose?

Ensuite, ce que je ne comprend pas que ce qui pose probléme, c'est lorsque l'impédance du réseau est trop élévée.
Voici comment j'imagine les choses:

***Là j'ai mis un schéma dans mon mail, mais je sais pas comment le mettre sur le forum***

J'aurais cru que plus l'impédance du réseau était élevée, plus l'onduleur pouvais facilement débiter.

Dans l'attente d'une sympatique réponce de votre part, je vous envois mes salutations.
****** Alain.
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar Titi bis » Lun Oct 30, 2006 23:47 pm

Bonsoir,
Ce n'est pas la peine de t'excuser ,tu ne me déranges pas.Je touve le "TU" plus pratique pour s'exprimer.Tu peux donc l'employer.
Je ne devais pas être réveillé a mon post précèdant j'avais pas fait gaffe que tu parlais de photovoltaique. Je pensais onduleur qui fait du 220 alternatif a partir de 12 ou 24 V continu.
Mes cours d'élec remonte à 25 ans et il est possible que je dise des co..eris .Donc a vérifier.
Lorsque tu produit de l'élec et que tu veux revendre à EDF il faut que ton générateur soit couplé au réseau EDF.C'est comme si fait du tandem ou sur une barque a deux .Il faut être en phase.
Donc je pense que ton histoire d'impédance est en fait un problème de fréquence.Le courant alternatif est sinusoidale il a une valeur nul passe par une valeur maxi puis reprend une valeur nul pour refaire ensuite la même chose en négatif ,le 50Htz change donc de sens 50fois par seconde.
Donc pour ne pas faire boum a la connection de ton générateur sur le réseau il faut que les 2 systèmes soit en phase.Le capteur solaire te fournis du courant continu qui est transformé en alternatif par un onduleur qui lui doit pédaler à la même vitesse que le réseau EDF .
Tu doit trouver de quoi t'informer sur des livres d'élec.
Reçu Castor?

Titi bis
Newbie
Newbie
 
Messages: 14
Enregistré le: Lun Oct 09, 2006 8:43 am
Localisation: Cluny Saône et Loire (71)

Messagepar Castor » Mar Oct 31, 2006 0:30 am

Bonsoir.

Merci de ta sympatique réponce.

Ce n'est pas la peine de t'excuser ,tu ne me déranges pas.Je touve le "TU" plus pratique pour s'exprimer.Tu peux donc l'employer.

Mais, je crois que tu as mal lu le début de mon message:
J'ai envoyé un mail hier à Observ'er, le voici


En fait, malgrès les quelques notions d'électricité que j'ai (je suis électricien),je n'arrive pas à comprendre. Alors je me suis dit que je pouvais poser la question à l'éditeur du livre ou j'ai lu ça, puisque c'est un organisme de conseil au public. Comme j'avait posé la question sur le forum...
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar andrebayle » Mar Oct 31, 2006 1:29 am

Bonsoir

Je vais donner une réponse, pas sûr que ce soit la bonne étant donné que je n' ai aucune référence de départ.

En electricité une " résistance " est généralement associée à du courant continu, et une " impédance, à du courant alternatif.

Tout conducteur a une résistance. Pour le cuivre c' est 24 ohms/Km. Sur un réseau beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte pour faire augmenter sa " résistance ". Longueur, mauvaises connexions , température, section des fils trop petite , etc ...

Si tu injectes les 2 ou 3 Kw de ton installation photovoltaïque dans un réseau trop résistant, ou impédant, il va y avoir de la perte en ligne et EDF ne va pas en profiter, malgré qu' il te les auras payés chers.

Tout le monde connaît les " bouts de réseau " et leurs chutes de tension !!!. Si tu injectes en bout de réseau, c' est un peu comme si tu pissais dans un violon.

Mon explication demande vérification, ne prends pas ça au pied de la lettre sans avoir eu confirmation par le vendeur de ton bouquin

Bonne nuit

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar YvesBr » Mar Oct 31, 2006 9:21 am

De bon matin
Pour compléter les propos d'André, je dirais que pour pouvoir injecter la puissance sur le réseau, il faut pouvoir monter un peu la tension. Si le réseau est impédant, pour une puissance donnée, il faut monter encore plus la tension, ce qui risque de créer des dérangements à proximité du point d'injection.
Là aussi cette explication est sous toute réserve.

Yves
Avatar de l’utilisateur
YvesBr
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1393
Enregistré le: Lun Mar 20, 2006 23:54 pm
Localisation: Moselle - aéroport 57

Messagepar Titi bis » Mar Oct 31, 2006 10:23 am

En effet castor, j'ai lu et répondu en vitesse ,et j'ai relu aprés avoir poster mon message.j'ai pensé que j'allais passer pour un fellé de la cafetière...
Cette histoire de couplage réseau me turlupine, je vais essayer d'en savoir +.

Titi bis
Newbie
Newbie
 
Messages: 14
Enregistré le: Lun Oct 09, 2006 8:43 am
Localisation: Cluny Saône et Loire (71)

Messagepar Titi bis » Mar Oct 31, 2006 10:42 am

j'oubliais,tout ça me rappelle une manip de lycée sur le couplage d'un moteur synchrone sur le réseau et comme un moteur synchrone et en fait un alternateur.... il faut que je fouine sur le grenier chez ma mère!
Clin d'oeil à André modo
Chez moi c'est: Qui va doux va loin
Bonne journée à tous.

Titi bis
Newbie
Newbie
 
Messages: 14
Enregistré le: Lun Oct 09, 2006 8:43 am
Localisation: Cluny Saône et Loire (71)

Messagepar francois62 » Jeu Nov 02, 2006 15:30 pm

Bonjour j’essaye de répondre simplement.
Pour relier un système de production d’énergie décentralisé au réseau EDF de nombreuses règles doivent être observées, plage de variation de fréquence max et min, plage de variation max et min de tension (+6%et /-10% pour du 230/400V), composante continu, micro coupure, harmoniques…

Il faut savoir que l’impédance d’un réseau électrique dépend des diamètres des câbles utilisés, des longueurs de câbles, des impédances transfos…

Si le réseau (dans notre cas EDF) possède une impédance élevée, il sera très sensible aux variations de tensions, donc des découplages intempestifs de l’onduleur afin de respecter les normes prescrites par EDF.

Si le réseau possède une impédance faible, les variations de tensions seront beaucoup plus faibles, et donc pas de découplage de l’onduleur.

Exemple pour une P apparente de 10KVA, le courant est d’environ 44A, si on respect la règle des 10% sur la tension on obtient une chute de tension max avec du 230 de 23V, U=Z*I donc Z<0.52 Ohms (l’impédance du réseau doit être inférieure à 0.5 Ohms)

Des infos ici
http://www.edfdistribution.fr/fichiers/ ... esenBT.pdf

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Un ... DI0301060D

Ici un extrait de la norme
Les caractéristiques demandées par cette norme DIN VDE 0126 sont en fait d’un niveau d’exigence égal voir supérieur à nos prescriptions. En effet, selon cette norme, le découplage du générateur intervient sur :
Variation de tension £ 80 % ou ³ 115% en t < 0,2s ;
Ecart de fréquence de ± 0,2 Hz en t < 0,2s 1 ; cette fréquence pouvant être mesurée entre 70% et 120% de Un ;
Mauvais isolement du circuit à courant continu du générateur au moment de la mise sous tension ou en cours de fonctionnement,
Mauvais isolement du circuit à courant alternatif du générateur ou injection d’une composante de courant continu suite à défaillance de l’onduleur en cours de fonctionnement,
Hausse d’impédance du réseau amont supérieure à 0,5 Ohms par rapport à la valeur de référence glissante en t <5s,
Maxi de tension réglé à 110 % Un ; un ajustement dans une plage 100 % à 115 % de Un est souhaitable pour tenir compte du niveau moyen de la tension de fourniture selon le raccordement de l’installation.

francois62
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Jeu Aoû 10, 2006 17:20 pm

Messagepar Castor » Ven Nov 03, 2006 16:24 pm

Merci de vos réponces.

Si le réseau (dans notre cas EDF) possède une impédance élevée, il sera très sensible aux variations de tensions, donc des découplages intempestifs de l’onduleur afin de respecter les normes prescrites par EDF


c'est pour que la tension réseau ne devienne pas supérieure à 245V (230V +6%)? ou c'est pour éviter les résidus d'Harmonniques dus à la fréquence de découpage? Ou j'ai pas compris du tout :cry: ?

Les petites installations EnR impliquent des générateurs connectés du coté BT, ça complique un peu les choses. Je comprend même pas comment l'onduleur arrive à mesurer l'impédance du réseau puisqu'il ne connais pas l'impédance des récepteurs qu'il alimente.

Une variation d'impédance de réseau de l'ordre de 0.5 Ω en 5s ça me parrait énorme... D'ou peut venir une telle variation?

Att André: les 24mΩ/mm² dont tu parles, c'est la valeur "officielle" pour calculer les chutes de tension?
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar andrebayle » Ven Nov 03, 2006 22:33 pm

Pour Castor

On a réparé des boites de jonctions enterrées sur un cable 12 x 1.5mm², de 2 Km de long entre 2 stations de pompage

Comme je ne savais pas ou étaient toutes les boites ( plans perdus ), j' ai demandé à un cablier ( fabricant de cable ) de me donner la valeur ohmique de ce cable en 1.5 mm².

Sa réponse a été 24 ohm/Km. On a cherché et réparé les boites ( épissures soudées à l' ancienne ) jusqu' à retrouver nos 24 ohms/Km , et c' est bien ce qu' on a trouvé à 1 ohm prés

Mais je n' ai aucune doc pour te donner des chiffres supplémentaires

Je regarderai au boulot lundi

andrebayle
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 879
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 13:42 pm
Localisation: Vinay - 38 - ISERE

Messagepar Castor » Mer Nov 15, 2006 19:51 pm

Bonjour.

J'ai reçu une réponce de l'INES hier, la voici:
(j'ai "censuré" le nom de la personne par discretion envers elle)

Bonjour,

Le secteur est équivalent à un générateur de 230Vac en série avec une impédance
qui doit être la plus faible possible pour éviter qu'en charge, la tension du
secteur s'écroule .
La mesure de l'impédance du secteur permet à l'onduleur de vérifier qu'il n'y a
pas ouverture du réseau pour que celui ci se déconnecte comme démandé
normativement

Cordialement.

******* ******
INES Education


Sa réponce parait presque trop simple.
Modifié en dernier par Castor le Mer Nov 15, 2006 22:29 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Castor
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 139
Enregistré le: Ven Oct 06, 2006 22:02 pm
Localisation: Gonesse (95)

Messagepar gegef6fsk » Mer Nov 15, 2006 20:33 pm

bonsoir dommage qu'il est été censuré ,

il a utilisé les verbes en ER au lien du participe passé......


tu vas voir que la polémique va repartir......

cordialement gérard

gegef6fsk
 

Suivante

Retourner vers Photovoltaïque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités