Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar clyric » Ven Aoû 30, 2019 8:38 am

super comme retour.
sur ta 1ere photo ta 1ere phase pompe à mort. t'avais branché la voiture ?
-850W en autoconsommation
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
lien : https://github.com/xlyric/
Avatar de l’utilisateur
clyric
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 12:11 pm
Localisation: Essonne
Âge: 44

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Ven Aoû 30, 2019 8:52 am

Non mais c’est probablement un des chauffe eau électrique
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar lebritish » Ven Aoû 30, 2019 11:15 am

Merci pour cette présentation de ton système.
Concernant la tension du réseau cela est surtout fonction de ta position sur la ligne (proche ou loin du transfo). Ramsès pourrait nous en dire bcp plus.
Concernant les Led il est effectivement notoire qu'elles ont un cosphi de merde. Reste à savoir lorsque tout le monde sera équipé du linky si ils ne vont pas nous facturer des VA au lieu des W :cry:
A+
Thierry

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2390
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Ven Aoû 30, 2019 11:48 am

Bonjour Thierry,

Concernant la tension du réseau, nos « amis du réseau «  se servent aussi de cette plage de tolérance pour « pousser à la consommation et aussi ajuster la demande à la production (infos apprises de l’intérieur).

Concernant le cos phi des LED et des autres appareils ayant des propriétés similaires, tu dois savoir que les « boîtes vert pomme » sont déjà équipées pour mesurer la puissance réactive.
Quand j’ai posé la question en réunion publique sur la facturation de la puissance réactive aux hommes du « réseau », il m’à été répondu que la facturation de la puissance réactive n’était « pas d’actualité pour le moment » mais en effet jusqu’à quand ?
Par contre le cos phi moyen appliqué par les boites vertes serait de 0.9 mais je n’ai pas eu la possibilité de vérifier ce point.

Bon on sort un tout petit peu du sujet, bien que tout cela soit pas mal imbriqué !

Je prépare la présentation des appareils de mesure des valeurs en sortie des panneaux solaires qui sont déjà en place.
Ensuite je vais présenter la mesure de la tension et des courants entrants et sortants des batteries.
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar LR83 » Ven Aoû 30, 2019 14:11 pm

Super, très bien le système de monitoring.
Sur l'histoire du cosphi, on est effectivement assez surpris quand on fait des mesures dessus. Sur ce post, j'ai mis pas mal de courbes dont une sur le cosphi très intéressante. Je montre également l'augmentation de la tension en production.
Avatar de l’utilisateur
LR83
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 456
Enregistré le: Sam Jan 12, 2013 11:55 am
Localisation: 83

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar ramses » Ven Aoû 30, 2019 15:23 pm

Bonjour à tous,
lebritish a écrit:Concernant la tension du réseau cela est surtout fonction de ta position sur la ligne (proche ou loin du transfo). Ramsès pourrait nous en dire bcp plus.
j'avais ouvert en son temps un post spécifique sur l'influence des injections PV sur les réseau BT :c'est ici. Bonne lecture :cryhappy:


Fidèle Castor a écrit:Concernant la tension du réseau, nos « amis du réseau « se servent aussi de cette plage de tolérance pour « pousser à la consommation et aussi ajuster la demande à la production (infos apprises de l’intérieur).
ben non :oops: ! je suis disposé à en débattre et surtout à répondre aux questions liées à ce point sans problème, mais il serait bon de lancer un nouveau post pour ne pas "dilluer" et polluer celui-ci.

Bien à vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2276
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Ven Aoû 30, 2019 23:58 pm

Merci pour vos liens que je viens d’examiner avec intérêt et je me rends compte que je dois préciser une chose importante.

Je viens de réaliser que je n’ai pas indiqué que j’utilise exclusivement des onduleurs hybrides : ils n’injectent aucun courant sur le réseau.
Ils sont simplement synchronisés au réseau si ce dernier est présent et se mettent en by-pass si leur production est inférieure à la demande et si les batteries ne sont pas assez chargées pour aider à fournir.
Ils nécessitent obligatoirement l’usage de batteries mais il n’y a pas d’imposition sur la capacité des batteries, seulement des recommendations.
Dès que la demande est plus faible que leur capacité de production par rapport au couple PV plus batteries, ils se remettent en production autonome.

C’est mon choix délibéré d’indépendance totale, ou presque, vis à vis du réseau.

Ce système d’onduleur hybride ne vient donc pas influencer la tension du réseau.

J’ai eu aussi ma période d’injection de courant via des micro onduleurs Enphase.

Je n’ai pas eu ma « période » de routeur bien que j’ai très souvent regardé avec beaucoup intérêt cette solution d’origine anglaise reprise et explicitée avec brio par Thierry.

Suis-je dans la suite logique de ces technologies ? L’avenir nous le dira.

Le problème c’est qu’on passe par des batteries. Mais quand on dispose déjà, comme c’est mon cas, de batteries 48V utilisées simultanément pour d’autres usages, cela simplifie la prise de décision.

Je précise donc ci-dessous ce qui m’a donné l’idée du choix du stockage par batteries :

Je suis passionné par le « tuning » des petites voitures de golf ou golfettes que j’ai depuis plusieurs années transformé en brouettes de jardin devenues peu à peu entièrement autonomes en énergie :

Passage de 36 à 48V, benne à levage par vérin électrique, alimentation entièrement autonome par le biais d’un panneau solaire monté à la place du toit d’origine,etc.

J’utilise cette brouette de jardin depuis plus de quinze ans, et depuis quelques années j’ai même réalisé une deuxième brouette en secours de la première :-D

De cette utilisation régulière j’en ai retenu les enseignements suivants :

- une batterie au plomb (à décharge lente et non pas une batterie de démarrage) doit être maintenue régulièrement chargée, ne pas être fortement chargée ou déchargée.
- Une batterie au plomb à niveau d’eau accessible est plus durable qu’une batterie au gel car cette dernière ne peut pas être regarnie en eau distillée.
- Leur durée de vie et leur nombre de cycles de charge et décharge sont fortement influencés par les conditions d’utilisation.
- La capacité d’une batterie est d’autant plus importante que son débit est faible

De plus, une brouette de jardin n’est pas ou peu utilisée en hiver, et c’est à cette période qu’il faut avoir le maximum de capacité de stockage pour la maison d’où une complémentarité intéressante.
En ce moment mes deux brouettes de jardin personnalisées à l’identique sont équipées de prises permettant de se raccorder en parallèle des batteries stationnaires.
Batteries mobiles et stationnaires ont pour le moment une capacité identique de 360 Ah chacunes (valeurs données pour une décharge de C/20 que je compte bien réduire).

Voici un petit aperçu du véhicule :
Fichiers joints
4D97B17D-3D20-4A30-8ECC-94EACC1205D8.jpeg
Depuis peu le toit est devenu orientable afin de permettre en sortie extérieure une bonne recharge même l’hiver
4D97B17D-3D20-4A30-8ECC-94EACC1205D8.jpeg (804.23 Kio) Vu 290 fois
0F1973D8-24A0-4BE6-B490-DC1F8CEEDDEA.jpeg
Version plus ancienne.
0F1973D8-24A0-4BE6-B490-DC1F8CEEDDEA.jpeg (193.54 Kio) Vu 290 fois
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar LR83 » Sam Aoû 31, 2019 11:53 am

En tout cas, le chat a l'air de bien apprécier la brouette électrique :lol:
Tu peux transporter jusqu'à quel charge ?
Avatar de l’utilisateur
LR83
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 456
Enregistré le: Sam Jan 12, 2013 11:55 am
Localisation: 83

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Sam Aoû 31, 2019 13:36 pm

Un peu hors sujet mais c’est 400kg.
J’ai mis aussi des lames de suspension renforcées !
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Dim Sep 01, 2019 17:14 pm

Bonjour à tous,

Hier, en voulant utiliser mon poste de soudure à l’arc de type inverter, j’ai fait « disjoncter » les onduleurs.
Il y a donc sur ces onduleurs une sécurité, qui, au-delà du mode by-pass, ferait purement et simplement couper l’alimentation électrique.

Moralité : il est donc urgent que je m’équipe d’un data logger qui enregistre les courants transitoires absorbés par les consommateurs que j’utilise pour pouvoir continuer mes investigations.


Sur eBay j’ai repéré ceci :

https://www.ebay.fr/itm/Hantek-365E-Dat ... %7Ciid%3A1

Malheureusement je n’ai pas assez de détails sur les possibilités techniques de ces appareils pour me permettre de valider mon choix (dans mon cas sortie Bluetooth sur iPad, de préférence).

Qu’avez-vous utilisé (LR83, Cyril,...) pour obtenir vos graphiques ?
Modifié en dernier par Fidèle Castor le Lun Sep 02, 2019 7:59 am, modifié 1 fois.
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar lebritish » Dim Sep 01, 2019 17:55 pm

Qu'est-ce que tu appelles les courants transitoires ?
A quelles fréquence veux tu observer ?
Pour moi c'est la première question à se poser.
Il faut que ton système d'acquisition ai une fréquence d'acqui au moins 10 fois supérieure à celle de l'événement à observer.

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2390
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Dim Sep 01, 2019 19:12 pm

Typiquement :

Comment évolue le courant consommé par mon poste de soudure quand je le mets en route et ensuite quand je commence à souder ( début de l’arc) et ensuite pendant le soudage, puis si la baguette colle, etc...

Et puis pour le démarrage direct ou sous variateur des moteurs triphasés, etc...


Ceci dit je vais sans doute avoir moins de problèmes de pics de consommation car je viens à l’instant de câbler tous mes onduleurs. Je n’en avais câblé que trois jusqu’à présent.
Maintenant c’est deux par phase soit en théorie une puissance disponible de 10kVA par phase.
Mon abonnement au réseau est de 3x6KW et sans la boite vert pomme.

Comme ça à l’air de fonctionner parfaitement, cela n’a pas été sans difficultés vu l’accessibilité des bêtes, je vais pouvoir ranger définitivement les câbles et fermer les goulottes.
A propos de l’accessibilité du câblage, je vais pouvoir donner quelques conseils à ceux qui voudront se lancer....
Ci-dessous la photo de l’installation sans les golfettes qui se raccordent normalement aux câbles que l’on voit au sol.
Fichiers joints
9F2CDA51-267B-4D3A-9AB6-6F0D05855058.jpeg
L’installation à ce jour.
9F2CDA51-267B-4D3A-9AB6-6F0D05855058.jpeg (132.07 Kio) Vu 226 fois
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar lebritish » Dim Sep 01, 2019 21:31 pm

Bon tu réponds pas trop à mes questions mais si tu veux observer les pics de courant du au démarrage d'un moteur électrique cela se passe lors des 6 ou 7 première alternance du secteur.
Il te faut donc un système d'acquisition qui tourne à 1kHz au moins.

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2390
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar lebritish » Dim Sep 01, 2019 21:35 pm

Sinon ça fait une belle installation.
M'enfin 30kVA pour faire tourner une maison ?!?

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2390
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Dim Sep 01, 2019 22:19 pm

lebritish a écrit:Bon tu réponds pas trop à mes questions mais si tu veux observer les pics de courant du au démarrage d'un moteur électrique cela se passe lors des 6 ou 7 première alternance du secteur.
Il te faut donc un système d'acquisition qui tourne à 1kHz au moins.

Et concrètement cela correspondrait à quel type d’appareil de mesure ?
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 536
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photovoltaïque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités