Façade solaire aspirée

Auto-construction, techniques...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Salut, Dom !

Dis-donc, tu es bon pour le morale !

J'avais effectivement pensé à une alim PV directement sur la FIAT...
Ce ventilo est un Danger Public (-: il fait 90 W, 12 V.
Je l'alimente avec une chargeuse de batterie :-? de 3,7 A, donc il ne tourne qu'à demi-régime (pour empêcher le "service continu").

Son rôle sera de tirer sur les ardoises, et fourguer un maximum de chaleur dans la Buanderie.
Sinon, pour l'instant, je n'ai tjrs pas réussi à convaincre mon "architecte concubine" à accepter l'idée générale
(géniale ?... ) de cette partie du projet...
(malgré une remise de 10 % sur la facture EDF de cette année...).

(A toute fin utile, qui serait le patron des installateurs solaires DIY ? ) MdR

Je te souhaite un bon été indien et un hiver doux dans ta contrée "lointaine"!!

YWB

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Bonsoir à tous,

Voici un petit CR des derniers tests sur mon capteur de rêve... :sad:

Le 27 et 28 octobre sous un beau soleil j'ai passé deux journées à tirer sur le bardage en ardoises.

Du point de vue pneumatique, le transpiré ça fonctionne : on arrive à tirer sans mal à travers les liaisons, et ça chauffe ! (surtout que le brasseur Brico-Destroy sur Vitesse 2 tire comme un char !).

J'ai pu brancher ce ventilo en trois aspects différents, à des fins différentes :

Premier test : beau soleil sauf tard ( vers 16 heures ) : ventilo à l'extérieur, couplé directement sur la boîte de tirage (afin de ''nettoyer'' l'intérieur de la cavité de ses araignées et autres détritus...). Cavité à 33°C, T°ext 18,3°C, sortie ventilo 25°C !

Second test (second jour, beau soleil sauf venteux...) : ventilo monté dans la fenêtre de la buanderie, la boîte de tirage étant connectée sur la fenêtre par une gaine flexible en aluminium de diamètre 315 mm. En 2 hres (11:30 à 13:30), la cavité prend 14 K et la Buanderie en prend 2,7 K :-o .

La T° max des ardoises est 40°C seulement ; atteinte à 14:00 hres (sans doute l'effet du vent assez fort...).

Troisième test : le ventilateur est posé dans la Cave AR, soufflant directement dans le vide sanitaire, avec un second ventilateur (d'extraction) monté au bout opposé du parcours, dans le garage, soufflant vers l'extérieur. Le vide sanitaire prend 0,1 K en 30 minutes, ensuite encore 0,2 K en 1 heure...

CONCLUSIONS :

La longueur du parcours influe très négativement sur la température extraite.
Notamment, il existe un pont froid notoire au niveau du tableau de la fenêtre de la buanderie.
Tout espoir d'utiliser la chaleur des ardoises en VS serait plutôt vain, la chaleur étant consommée en quasi-entier par ledit pont froid, ainsi que la structure du sous-sol (Buanderie et Cave, a fortiori sur une dalle non-isolée...).
Pour tirer l'air de la cavité, il faudrait de toute évidence pratiquer une pénétration directe du mur de façade, depuis la Buanderie (blocs de 200 ) (à la manière de Solar Wall...).
La tentation serait de poser une BECS à PAC dans la Buanderie (scandale !), fonctionnant sur l'air chaud des ardoises, en déchargeant (voire en recyclant ?) l'air épuisé directement vers l'extérieur par une seconde pénétration par exemple.
Une autre possibilité serait d'installer un échangeur à plaques, DANS la cavité, le laisser stagner, ne rien tirer du tout, simplement circuler l'eau depuis un ballon de préparation d'ECS, qui alimenterait ensuite le « vrai ballon » ds la Cave AR.

Ce n'est pas (encore) gagné !

J'aurais certainement besoin de vos retours précieux :-?

YWB

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Cinquième façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

(màj en cours...)

YWB :-o

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2478
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Façade solaire aspirée

Message par j2c »

J'avais pas vu ton CR (2 messages au dessus).

As-tu essayé d'isoler le cadre de la fenêtre de la buanderie avec de la mousse PU par exemple.. pour éviter que toute la chaleur soit consommée par le pont thermique ?
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Oui, il s'agit d'une fenêtre SV de 10mm, L 250 x 60, en tableau (l'ouvrant faisant 60 x 60).
Doublée par devant d'une glace DV.
La distance entre la fenêtre et la glace étant de 15 cm.

C'est donc ce "couloir" qui sert de gaine d'acheminement de l'air "chaud".

J'avais isolé le tableau au maximum, savoir 30 mm de PSX,
cela représente quand même une sacrée surface (620 x 15 cms) de tableau, + 3 m2 de verre...

Je n'avais pas fait le calcul, sauf manifestement c'était trop à jouer, pour une veine d'air faisant à peine une DT de 3°C avec l'intérieur.

(tiens, sauf en ''anglais'') :
600 x 1.08 x 6°F = 3888 BTUH
/ 3412 = 1,14 kWh...
transférés dans la Buanderie...

C'est déjà ça, sauf ce n'est pas la buanderie qui m'intéresse, mais le vide sanitaire -- qui se trouve encore à 8 mètres derrière !!
Lorsque j'ôte les 100W tirés par le ventilo, ce n'est pas trop "brillant"...

YWB

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

(Cinquième) façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

... donc j'ai décidé de m'orienter plutôt à la toiture, et laisser la façade pour un autre jour.

(d'où le changement dans le titre...) :shock:

Le projet actuel consiste à tirer sur la lame d'air chaud de la couverture, pour l'envoyer en vide sanitaire.
Il s'agit d'air atmosphérique, entraîné à travers les ardoises.

J'ai monté une gaine d'air de grande dimension, et un ventilo assez puissant...

Tel Cargo (https://forum.apper-solaire.org/viewtop ... 1&start=15), il s'agit d'une approche empirique...

Puisque qui ne tente rien, n'aura rien, je vais ajouter une couronne de 100 ml de PER de 16 dans la soupente (pour les deux tiers), avec les nourrices vers le vide sanitaire, où se trouvera le stock (poubelle de 240 l) (jaune, bien sûr 8-).

Le stock pourra à terme recevoir une couronne de préparation pour l'ECS.

Donc actuellement je suis à la recherche d'un circulateur, j'en ai loupé un sur LBC, poussant à 6 mètres (ce serait la limite basse, car j'ai une hauteur mano de 5,5 m) donc a priori ça pourrait marcher,

Donc à tout bon entendeur...
Si vous êtes vendeur, je suis acheteur !


YWB

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: (Cinquième) façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

MaJ du post...

J'ai réussi à façonner l'échangeur en PER de 16, pour installation en soupente.
Les deux nourrices vers le vide sanitaire font 17,5 mètres chacune, laissant donc 65 mètres en "couronne relâchée" en soupente.

Par contre, là je me demande si je dois poser un purgeur en partie haute, pour éviter l'in-fameuse bulle d'air si craignée ("vapor lock" ).

(c'est en lisant un autre poste que l'idée me vient à l'esprit)
« c'est comme sur un radiateur, il faut pouvoir purger le point haut. »

Je vais "bientôt" changer le Velux, pour un faisant le double en surface, et 40 ans de moins vieux que l'actuel...
(J'ai accepté le devis, sauf le gars est débordé...) :-?

J'ai donc le temps pour préparer l'affaire, notamment en montant une pissette entre le purgeur et l'extérieur du toit, pour éviter des risques de fuite interne etc. Le couvreur pourra donc agir en conséquence.

Pour ce faire, j'aurai à créer un "point haut" artificiellement haut (en bouclant une des nourrices) apte d'une part à recevoir le purgeur, et d'autre part, assurer la pente avec la costière basse du Velux pour que ça "pisse" directement sur (ou sous) le raccordement inférieur...

Là je suis entre deux chaises, car le purgeur devra rester accessible, ce qui m'oblige de façonner une réceptacle avec trappe d'accès, dans l'épaisseur du plafond (= isolation, BA13, lambris PVC...), à côté du Velux...

La question est donc, laisser le purgeur visible ou pas
("to see or not to see, that is the question...") :-o
(je dois avoir un Tupperware et du double-face quelquepart ...)

merci pour toute suggestion

YWB
Fichiers joints
ROOF PUMP-Schematic__upd_sml.jpg
ROOF PUMP-Schematic__upd_sml.jpg (131.15 Kio) Vu 159 fois

Avatar du membre
vile-coyote
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 778
Enregistré le : mar. nov. 06, 2007 12:44 pm
Localisation : bretagne (56)

Re: (Cinquième) façade solaire aspirée

Message par vile-coyote »

YELLOW WHEELY BIN a écrit :
jeu. juin 30, 2022 23:39 pm
Là je suis entre deux chaises, car le purgeur devra rester accessible, ce qui m'oblige de façonner une réceptacle avec trappe d'accès, dans l'épaisseur du plafond (= isolation, BA13, lambris PVC...), à côté du Velux...

La question est donc, laisser le purgeur visible ou pas
("to see or not to see, that is the question...") :-o
(je dois avoir un Tupperware et du double-face quelquepart ...)

merci pour toute suggestion

YWB
une électrovanne en guise de purgeur, pilotée à distance, ou un retour hydraulique avec vanne en extrémité, dans une zone accessible,
avec tout petit diamètre pour etre sur que les bulles finissent par sortir. ( genre tuyau plastique de faible diamètre )

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: (Cinquième) façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

vile-coyote a écrit :
ven. juil. 01, 2022 8:24 am
une électrovanne en guise de purgeur, pilotée à distance, ou un retour hydraulique avec vanne en extrémité, dans une zone accessible,
avec tout petit diamètre pour etre sur que les bulles finissent par sortir. ( genre tuyau plastique de faible diamètre )
Bonjour, et merci pour cela !

Electrovanne, OK, sauf, si j'ose demander, pilotée "par quoi" ?
(Je voulais garder une régul aussi simpliste que possible...)
(un simple inter M/A, interface homme-machine: "lorsqu'il "fait beau", on appuie...")
(Une horloge (temporisateur) arme et désarme le circuit selon une plage horaire choisie : le circuit unique alimente les (2) ventilos aussi bien que le circulateur.

YWB

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2478
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Façade solaire aspirée

Message par j2c »

Un interrupteur poussoir commandé à la main serait sans doute le plus efficace.
Si au moment de l'ouverture, tu as une inondation, ta présence permettra de la circonscrire très rapidement.

Les trucs automatiques sans aucun contrôle.. et qui en plus sont cachés.. c'est une bombe à retardement.
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 657
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Façade solaire aspirée

Message par YELLOW WHEELY BIN »

vile-coyote a écrit :
ven. juil. 01, 2022 8:24 am
(...) ou un retour hydraulique avec vanne en extrémité, dans une zone accessible, avec tout petit diamètre pour être sûr que les bulles finissent par sortir ( genre tuyau plastique de faible diamètre )
Re-merci pour ces retours !

Le retour hydraulique me semble pertinent.
et surtout faisable :-)

(pour une raison noyée dans un passé lointain, le perçage existe déjà, exactement au bon endroit :cool: )

L'interrupter M/A se trouve dans la cuisine, et je pourrai monter un vase de récupération ( 1 litre ?) à seulement 3 mètres de là, de façon à pouvoir observer la bouteille en même temps que l'actionnement de interrupteur.

Ceci sera maintes fois mieux qu'une pissette vers l'extérieur etc. etc.
j2c a écrit :
ven. juil. 01, 2022 15:05 pm
Un interrupteur poussoir commandé à la main serait sans doute le plus efficace.
Si au moment de l'ouverture, tu as une inondation, ta présence permettra de la circonscrire très rapidement.
Vous aurez droit à l'arrosage, le moment venu... :rire:

REV.

Par contre, je viens de trouver celui-ci - purgeur automatique hygroscopique...
En tête de colonne, cela devrait aussi faire l'affaire, non ?

https://www.anjou-connectique.com/therm ... -male.html

YWB

Répondre

Retourner vers « Capteur à air »