plafond chauffant en rénovation

Auto-construction, trucs et astuces...

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, p_bricoleur

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar Bernard (Lyon) » Mer Jan 27, 2016 20:18 pm

Re bonjour Davis06

A partir du moment où tu ne peux pas enrober ton tube PER ou tube multicouche dans une matière (mortier, béton, plâtre ...) la diffusion est mauvaise, et il faut recourir à une aide = le diffuseur Alu ou métal, selon.

Tous les murs chauffants sont réalisés en enrobant le tube PER, tout simplement : les calories vont pouvoir transiter facilement par toute la surface du tube vers le plâtre ou la terre qui l'enrobe.
Avantage du plâtre selon Yves Guern, c'est qu'il sèche sans retrait, dons sans vide d'air autour du tube.

Pour accéder à leur mise en oeuvre, tu cliques sur "recherche multicritères" ici : http://www.apper-solaire.org/?Recherche_cr/choix9, puis tu coches "type d'émetteurs" puis la sous-rubique 'mur chauffant".

Tu as un avantage, c'est que tu vas travailler à plat, par rapport aux murs où il faut faire un banchâge et remplir pas le haut.

Bien cordialement
Bernard

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 561
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 19:47 pm
Localisation: St Pierre la Palud (69 Lyon)

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar Beone68 » Mer Jan 27, 2016 23:12 pm

Bernard (Lyon) a écrit:A partir du moment où tu ne peux pas enrober ton tube PER ou tube multicouche dans une matière (mortier, béton, plâtre ...) la diffusion est mauvaise, et il faut recourir à une aide = le diffuseur Alu ou métal, selon.

Oui et non !
En théorie, je suis d'accord. En principe, cela dépend du système choisi. Chez moi, les tubes reposent sur le placo du faux-plafond et il y a juste 4cm d'isolant (laine de chanvre). Ca chauffe tout à fait correctement, avec une eau entre 28 et 35°c suivant la T° extérieur (régulation de la courbe de chauffe par sonde de T° extérieure).
Mais il est vrai que j'ai des capilaires plus fin que les tubes PER avec un entraxe de 1.5cm ou 2cm environ, donc la surface de contact reste quand même suffisante.

Avec du PER, il faut peut-être envisager ceinture et bretelles: enrobage au plâtre des tubes posé sur le faux-plafond en métal déployé, mais juste au niveau du tube (ne pas couler une "chappe" de plâtre sur toute la surface pour éviter le coût et le surpoids) et ajouter une couche d'isolant par-dessus.
Il faut quand même solutionner le maintient en position des tubes, au moins jusqu'à la prise du plâtre.

A+
Beone

Beone68
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 289
Enregistré le: Mar Mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation: Guebwiller 68
Âge: 40

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar David06 » Jeu Jan 28, 2016 9:58 am

Merci pour vos réponses, ca me rassure bien sur la faisabilité et la difficulté du projet.

@Beone68: tu as un plafond chauffant avec des nattes capillaire du style KaroSystems? c'est bien ca?

Donc il me reste à trouver une solution pour fixer les tubes avant de coller du MAP.
Et pour les tubes, plutot PER ou multicouches? Quelqu'un a des retours la-dessus?

David06
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 50
Enregistré le: Mer Jan 23, 2013 0:50 am
Localisation: Valbonne (06)

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar Bernard (Lyon) » Jeu Jan 28, 2016 10:00 am

Bonjour david06

Le multicouche est plus facile à travailler : une fois cintré, il reste cintré. En plus il se dilate moins.

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 561
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 19:47 pm
Localisation: St Pierre la Palud (69 Lyon)

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar Beone68 » Jeu Jan 28, 2016 23:05 pm

Bonsoir,

Oui, c'est un plafond chauffant Karosystem.

a+
Beone

Beone68
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 289
Enregistré le: Mar Mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation: Guebwiller 68
Âge: 40

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar dardarmotus13 » Ven Jan 29, 2016 13:56 pm

Bonjour à tous et plus particulièrement à Beone68,

Je m’intéresse également au plafond chauffant pour faire évoluer le chauffage de ma maison:
Maison de 1986 attenante d'un côté, cave + rdc +1er étage +comble perdu, dans la région marseillaise. Orientation sud -sud_est, je chauffe aujourd'hui avec un insert bois (5 stères) + 2 clim air/air (datant de 1998).
Je voudrais pouvoir chauffer/rafraichir à terme par un composé de: solaire + pac air/eau + poêle (bouilleur ou pas). Pour l'étage je verrai bien des radiateurs dynamiques (type Jaga H2o, atlantic Panama, etc..) et pour le rdc un plafond chauffant (pour cause d'impossibilité de pouvoir mettre, même un chauffage au sol de type sec).
La solution à base de nappe KAROSYSTEM me semble moins contraignante que celle avec plaque aluminium + tube PER.
J'ai plusieurs questions à vous poser:
Quel est le coût au m2?
Comment avez-vous pu vous procurer ce matériel?
Comment avez-vous réaliser la connexion des nappes avec les tuyeaux d'arrivés d'eau chaude/froide?
Avez-vous eu des difficultés dans la mise en place (nappes, placo, peinture, etc...)?
Et la dernière question: comment trouvez-vous depuis que vous avez réalisé cette installation, la sensation de chaleur ressentie au fil des jours?

Merci d'avance pour vos réponses. :-D

dardarmotus13
Newbie
Newbie
 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu Jan 29, 2015 13:52 pm

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar Beone68 » Ven Jan 29, 2016 15:32 pm

Bonjour

dardarmotus13 a écrit:Quel est le coût au m2?
Pour le coût, cela date de 2012, donc pour être précis il faudrait que je reprenne les factures, mais en gros, je devais être autour de 6000€ pour 95m² de nappes chauffant environ 140m² de surface habitable. Ceci comprend les nappes, les nourrices avec débitmètres et tête électrothermiques. Ne comprends pas le réseau entre les nourrices et les nappes

dardarmotus13 a écrit:Comment avez-vous pu vous procurer ce matériel?
J'ai contacté directement Karo via leur site internet et c'est le représentant pour ma région qui a fait le chiffrage d'après les plans de la maison. Ensuite devis, commande par courrier et livraison chez moi. C'est moi qui ait fait l'installation.

dardarmotus13 a écrit:Comment avez-vous réaliser la connexion des nappes avec les tuyeaux d'arrivés d'eau chaude/froide?
Les nappes sont en PPR (polypropylène réticulé), qui est un plastique thermo-fusible. Les raccordements entre les nappes se font avec une matrice chauffante qui fait fondre les extrémités des tubes/douilles et que l'on emboite à chaud. Les plastiques se mélangent et durcissent, ce qui assure la tenue mécanique et en pression. Attention, c'est indémontable, il ne faut pas se louper.
Exemple ici: http://www.plombiers-reunis.com/blog/index.php?article84/tubes-en-ppr-le-concurrent-n1-des-autres-types-de-tubes

Les nappes se soudent donc entre elles, puis aux tubes d'alimentation, que l'on raccorde aux nourrices (idem plancher chauffant). Il faut autant de nourrice que de zone / thermostat. On relie ensuite les nourrices aux départ/retour chauffage, et le thermostat de chaque zone à la tête électrothermique correspondante.
On peut faire tout le réseau en PRR ou dans n'importe quel matériau souhaité avec un raccord PPR / laiton fileté. En ce qui me concerne, j'ai fait le raccordement en PER multicouche qui est plus facile de mise en œuvre dans mon cas (souple et moins sujet à la dilatation).

Pour la matrice chauffante, je recommande d'aller voir sur internet pour l'outillage (environ 50€ en made in China contre 350€ pour l'officiel Karo). Lorsqu'on n'a qu'une installation à faire la low-cost fait tout aussi bien le boulot.
Ensuite, j'ai déroulé de l'isolant par-dessus la nappe (Karo recommande la laine de verre revêtue alu. J'ai pris de la laine de chanvre non revêtue) et maintenu le tout avec de la ficelle à gigot afin que ça ne tombe pas jusqu'à ce que le plaquiste finisse le plafond.
Bien teste le circuit sous pression avant de refermer !

Une autre mise en œuvre possible, sur un plafond traditionnel béton/plâtre consiste à fixer les nappes contre le plafond brut, puis plâtrer l'ensemble pour que les nappes soient noyées dans le plâtre.
Dans mon cas, j'avais déjà des faux-plafonds dans toutes les pièces, donc le surcoût était limité aux nappes et à l'isolant.

dardarmotus13 a écrit:Avez-vous eu des difficultés dans la mise en place (nappes, placo, peinture, etc...)?
J'ai eu des difficultés liées à la non-connaissance du produit et de sa mise en œuvre par l'archi et le plaquiste. En effet, dans l'idéal, il faudrait poser les rails pour le placo sans finir complètement le raccordement jusqu'au mur. Ceci permet d'assembler les nappes au sol et les glisser une fois assemblées au-dessus des rails de placo et les dérouler ensuite. Dans mon cas, toutes la structure du placo était déjà installée, donc j'ai du souder les nappes en place, ce qui est beaucoup plus compliqué car l'accès à la matrice chauffante peut être difficile. Dans certaines pièces, je n'avais que 5cm entre le rail et l'isolant donc risque de brûler le pare-vapeur. J'ai bien pesté et mon beau-père qui a fait l'installation avec moi également !

dardarmotus13 a écrit:Et la dernière question: comment trouvez-vous depuis que vous avez réalisé cette installation, la sensation de chaleur ressentie au fil des jours?
Dans mon cas, il s'agit d'une construction neuve. Je ne peux donc pas faire un comparatif avant/après. De plus, c'est une maison très isolée donc peu de points "froids" sur les parois ou le sol. Et il y a une forte inertie dans les chambres (murs en béton banché, dalle de 20cm et voile de 16cm, de mémoire).
Ceci précisé, il fait bon dans les chambres. On ne sent pas d'où vient la chaleur, sauf lorsqu'on remet le chauffage en route après une absence par exemple. Et même à ce moment-là, ça ne "cuit" pas la tête mais donne le même ressenti que lorsqu'on se met au soleil au printemps.
C'est agréable et on oublie complètement le chauffage à l'usage, au "clic-clic" près des thermostats (mais c'est de ma faute car j'ai pris ceux avec un relais électromécanique).

Par contre, je suis en chauffage seul. Je ne sais pas ce que ça donnerait avec la fonction refroidissement.

a+
Beone

Beone68
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 289
Enregistré le: Mar Mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation: Guebwiller 68
Âge: 40

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar dardarmotus13 » Sam Jan 30, 2016 15:33 pm

Bonjour Beone,

Merci pour ton retour d'expérience.

Cordialement

dardarmotus13
Newbie
Newbie
 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu Jan 29, 2015 13:52 pm

Re: plafond chauffant en rénovation

Messagepar jhbhth » Mar Fév 02, 2016 0:39 am

bonsoir

j'ai fait faire un plafond chauffant Plafino de 50 m2 par leur concessionnaire en région parisienne, dans un logement locatif (en plus 3 radiateurs dans les petites pièces où le plafond est insuffisant)
moins de 7000 euros fourni posé
vu le temps qu'ils y ont passé, ça ne me semble pas exagéré

étant allé il y a 2 semaines chez le locataire avec un thermomètre infrarouge, alors qu'il gelait dehors, le plafond était à 24.5°, les radiateurs aussi, les murs (doublage polyuréthane 6+1) à 22° alors qu'ils n'ont aucun tube chauffant

ça faisait un certain temps que la chaudière était arrêtée, car les thermomètres des 2 pompes étaient à 35°, et les radiateurs s'étaient refroidis à 25°
la température demandée à la régulation était de 20°, l'air à 21°, la régul donne la priorité à la température intérieure et prend en compte la température extérieure pour ajuster la température des 2 circuits plafond et radiateurs

au dessus du plafond il y a 26 cm de ouate de cellulose et 16 cm de laine de verre, avec une telle isolation je ne risque pas de trop chauffer les oiseaux

jhbhth
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 118
Enregistré le: Dim Juil 18, 2010 16:58 pm
Localisation: 55

Précédente

Retourner vers Ballon de stockage et réserves à eau morte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron