Radiateur auto au lieu d'un serpentin

Auto-construction, trucs et astuces...

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, p_bricoleur

Messagepar Thilou » Mar Juil 29, 2014 13:19 pm

Hello everybody,
je suis en train d'équiper ma cuve à eau morte d'un échangeur, en provenance de mes panneaux solaires tout neufs (je viens de les trouver sur le bon coin, jamais servi, 500€ pour 4x1,5m²).
Je me demandais si quelqu'un avait utilisé un radiateur de voiture comme échangeur, à la place du tuyau de cuivre en serpentin. J'ai calculé que j'avais besoin de 2 m² de surface environ pour 6m² de capteur, ça me fait 100€ de cuivre environ, alors que je peux avoir un ou deux radiateurs de voiture gratuitement.
Vous pensez que ça se tente ??? Ce serait :cool:
In sole veritas. In vino aussi.
Mon installation ICI
Avatar de l’utilisateur
Thilou
Newbie
Newbie
 
Messages: 44
Enregistré le: Dim Juin 19, 2011 19:16 pm
Localisation: Belves (Dordogne)

Messagepar Balajol » Mar Juil 29, 2014 13:40 pm

[quote="Thilou"]Hello everybody,
je suis en train d'équiper ma cuve à eau morte d'un échangeur, en provenance de mes panneaux solaires tout neufs (je viens de les trouver sur le bon coin, jamais servi, 500€ pour 4x1,5m²).
Je me demandais si quelqu'un avait utilisé un radiateur de voiture comme échangeur, à la place du tuyau de cuivre en serpentin. J'ai calculé que j'avais besoin de 2 m² de surface environ pour 6m² de capteur, ça me fait 100€ de cuivre environ, alors que je peux avoir un ou deux radiateurs de voiture gratuitement.
Vous pensez que ça se tente ??? Ce serait :cool:[/quote]




Bonjour Thilou et tous
Attention les radiateurs sont au moins en partie en aluminium..

Corrosion galvanique assurée.
Cordialement

Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2387
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 58

Messagepar remy84 » Mar Juil 29, 2014 23:07 pm

Bonjour
Perso j'ai utilisé des couronnes d'inox annelé beaucoup moins cher que le
cuivre elles sont enroulées sur du pvc de 200 pour assurer la rigidite mais
je reste en basse température 30/40° Dans le stock
Cordialement
12M2 tubes Upipes
cuve eau morte 3000l
PC Série et Préchauffage ECS/HIVER
ECS en totalité/été
Avatar de l’utilisateur
remy84
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 76
Enregistré le: Sam Mar 09, 2013 23:28 pm
Localisation: RASTEAU(84)

Messagepar Thilou » Ven Aoû 22, 2014 9:01 am

Bonjour Thilou et tous
Attention les radiateurs sont au moins en partie en aluminium..

Corrosion galvanique assurée.
Cordialement

Bertrand[/quote]

==> première question : c'est quoi exactement, la corrosion galvanique ? Peut-on prévenir le phénomène (anodes ? Quel matériau ?)
Par ailleurs, maître Balajol ( ;-) ), je vois que tu as réalisé un système "auto-vidange (circuit fermé)", mais je n'ai pas bien compris le schéma d'installation de ton compte-rendu :sad: . Je ne sais pas si ce type d'install peut me convenir ... Mes capteurs vont se trouver 8-10m au-dessus de mon stock tampon (!), le drain-back semble exclu et je me demande s'il n'y pas un risque de surchauffe, surtout en imaginant une panne du circulateur ou une coupure de courant ...
Peut-être qu'il faudrait ouvrir un autre fil sur ce sujet ...
In sole veritas. In vino aussi.
Mon installation ICI
Avatar de l’utilisateur
Thilou
Newbie
Newbie
 
Messages: 44
Enregistré le: Dim Juin 19, 2011 19:16 pm
Localisation: Belves (Dordogne)

Messagepar guy delsol » Ven Aoû 22, 2014 10:18 am

Bonjour.
Fais un peu le tour de l'Apper...

Comptes rendus...et au moins les fiches...et tu auras plein d'idées et de réponses en plus du forum....
Corrosion galvanique....imparable, en 6 mois, c'est foutu...!!
Pour avoir du "définitif", vaut mieux se donner les moyens...cuivre ou inox ont fait leur preuve.
L'auto vidange est toujours possible, avec tous ses avantages...
Même avec des capteurs à 8/10 m du ballon.
Suffit de mettre la réserve au dessous des capteurs, au plus prés, sous le toit par exemple. Le circulateur n'aura qu'à pousser 1 ou 2/3 m...
Quand à la surchauffe, pas de soucis, un capteur vide ne risque pas plus que ta voiture en plein soleil...
(édit)..Je viens de voir ton CR....
Idem que j'ai dit plus haut...
Les cuves plastique ont une durée de vie....Faut voir les miennes au jardin, en plein soleil....cuites en qqs années...rien ne vaut un bon ballon...

CDLT.
Guy
Modifié en dernier par guy delsol le Ven Aoû 22, 2014 10:26 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
guy delsol
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1236
Enregistré le: Mer Juil 30, 2008 18:16 pm
Localisation: rousson 30

Messagepar Thilou » Ven Aoû 22, 2014 10:33 am

Merci pour ta rapide réponse. Je me doutais bien que pour les radiateurs, c'était fichu, sinon tout le monde ferait ça ... Mais on fait des bateaux en alu, et on ajoute des anodes pour éviter la corrosion de la coque, je pensais donc qu'il y avait peut-être une solution. Cela dit, en effet, le cuivre a fait ses preuves :-)
Je ne sais pas si tu as vu mon propre compte-rendu : http://www.apper-solaire.org/Pages/Experiences/Duc%20Thierry%2024/ECS%20et%20chauffage%20par%20PC%20%20pompe%20a%20chaleur%20poele%20boiler%20et%20panneaux%20solaires/index.html
En fait, j'ai déjà une réserve tampon de 2000l à 10m sous les panneaux, qui stocke l'énergie de ma PAC et de mon poêle boiler, et qui envoie au plancher chauffant, donc il me faudrait un second tampon au niveau des panneaux + un second système d'échangeurs entre la réserve du haut et la réserve du bas ??? J'ai peur des pertes, et j'aimerais trouver plus simple, et sur le site je n'ai pas vraiment vu de système qui me satisfasse pleinement (je suis peut-être passé à côté), c'est pourquoi je suis à la recherche d'idées ...
In sole veritas. In vino aussi.
Mon installation ICI
Avatar de l’utilisateur
Thilou
Newbie
Newbie
 
Messages: 44
Enregistré le: Dim Juin 19, 2011 19:16 pm
Localisation: Belves (Dordogne)

Messagepar Balajol » Ven Aoû 22, 2014 12:56 pm

[quote="Thilou"]Bonjour Thilou et tous
Attention les radiateurs sont au moins en partie en aluminium..

Corrosion galvanique assurée.
Cordialement

Bertrand[/quote]

==> première question : c'est quoi exactement, la corrosion galvanique ? Peut-on prévenir le phénomène (anodes ? Quel matériau ?)
Par ailleurs, maître Balajol ( ;-) ), je vois que tu as réalisé un système "auto-vidange (circuit fermé)", mais je n'ai pas bien compris le schéma d'installation de ton compte-rendu :sad: . Je ne sais pas si ce type d'install peut me convenir ... Mes capteurs vont se trouver 8-10m au-dessus de mon stock tampon (!), le drain-back semble exclu et je me demande s'il n'y pas un risque de surchauffe, surtout en imaginant une panne du circulateur ou une coupure de courant ...
Peut-être qu'il faudrait ouvrir un autre fil sur ce sujet ...[/quote]

Bonjour THILOU et tous,
Pour la corrosion galvanique Jean MATTHIEU a fait le nécessaire pour éclaircir la chose :-)

http://www.apper-solaire.org/Pages/Fich ... /index.pdf

Pour ce qui est de l'autovidange, GUY a résumé les choses, la hauteur n'est pas un problème si tu peux placer la réserve près des capteurs.

La surchauffe?, personnellement je viens d'installer des capteurs d'occasion qui sont resté 10 ans sur une toiture sans jamais avoir été mis en eau :sad:
Le revêtement sélectif s'est éclairci mais les capteurs ont encore de beau jours devant eux :cool:

Pour mon schéma, il a été réalisé sous excel et manque peut être de clarté :sad: N'hésite pas à demander toute information complémentaire.

Quant à mon expertise :rotfl: tout au plus l'envie de partager et d' apprendre en apportant modestement ;-)

Cordialement Bertrand
Modifié en dernier par Balajol le Ven Aoû 22, 2014 12:57 pm, modifié 1 fois.
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2387
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 58

Messagepar Thilou » Sam Aoû 23, 2014 8:42 am

J'ai lu l'excellent bilan de Jean Matthieu sur la corrosion galvanique : merci à lui :allah:
J'ai à nouveau regardé ton schéma, Balajol, et j'aurais en effet une ou 2 questions :
- pourquoi y a-t-il un "2è ballon 50l chaudière" : ça se trouve comme ça, pour doubler la capacité, ou y a-t-il une raison technique ?
- je ne connaissais pas l'existence du "mitigeur thermostatique anti brûlures 55°", ça répond à une de mes interrogations, je suppose que ça se trouve chez tous les bons libraires :grin:
Pour l'install solaire, j'ai compris qu'il y a un réservoir qui stocke l'eau du drain back dans les combles, et que, lors de la remise en marche du circulateur vers les panneaux solaires, c'est cette eau du ballon dans les combles qui est réinjectée. Du coup, la hauteur d'eau à "soulever" est faible. Cependant, pourquoi as-tu installé deux circulateurs en bas (P1 et P2) ? Les deux sont nécessaires quand même ?
Enfin, je n'ai pas bien saisi le système de vanne 4 voies et de bypass de tes capteurs, mais je pense de toute façon installer mes 4 capteurs en série ...

Une autre question : si je fais un drain back avec mes panneaux 10m plus haut, sans cuve intermédiaire (les combles sont aménagés chez moi, c'est donc faisable, mais compliqué), le problème est d'élever une colonne d'eau sur 10m. Ne peut-on pas installer une pompe classique en série avec un circulateur, qui puise l'eau directement dans ma cuve de stockage (circuit ouvert, pas d'échangeur) ? Avec une petite temporisation, on démarre la pompe en même temps que le circulateur, puis on coupe la pompe quand les panneaux sont en eau. ça marcherait ? Comme problème, je vois la fatigue de cette pompe classique, avec plein de redémarrages, et une légère surconsommation ... Quelqu'un a fait ça ?
Je me rends compte que ça rend le sujet initial de cette conversation complètement obsolète : plus besoin de radiateur ou d'échangeur quelconque dans le circuit ! :oops2:
In sole veritas. In vino aussi.
Mon installation ICI
Avatar de l’utilisateur
Thilou
Newbie
Newbie
 
Messages: 44
Enregistré le: Dim Juin 19, 2011 19:16 pm
Localisation: Belves (Dordogne)

Messagepar Balajol » Sam Aoû 23, 2014 14:46 pm

Bonjour Thilou et tous,
Le ballon de 50 litres est celui de la chaudière, Je l'ai donc laissé en place.
Pour la raison des 2 Circulateurs et leur usage, Réponse en page 25
Il est toujours possible d'utiliser une pompe plus puissante pour amorcer le circuit, un pompe volumétrique ou autre mais cela complique la gestion et engendre des consommations d'énergie électrique plus importantes.
Pour l'arrêt d'une pompe après "amorçage du circuit", j'ai émis à plusieurs reprises des réserves quant aux problèmes que cela peut engendrer.
L'idéal est que la vitesse soit géré par la régulation en fonction de la T° des capteurs. Si la phase de démarrage est asservie par une temporisation, il faut une surveillance du circuit au cas ou celui "décrocherai", Dans ce cas le circulateur n'est plus suffisant pour vaincre la colonne d'eau mais peut remplir une section de tuyauterie qui n'est pas à l'abris du gel et causer des dégats. La vanne 4 Voies permet de bipasser une section ce capteur qui est à l'ombre avant les autres (Pages 13 à 15) Le juste compromis entre une section de tuyauterie permettant de purger correctement le circuit sans engendrer des pertes de charges excessives prend ici toute son importance et conditionne la stabilité de l'installation.
Cordialement
Bertrand
Modifié en dernier par Balajol le Sam Aoû 23, 2014 14:53 pm, modifié 1 fois.
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2387
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 58


Retourner vers Ballon de stockage et réserves à eau morte

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité