Mur d'eau

Outils et réflexions pour la conception d'une habitation intégrant la gestion des apports du soleil.

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Répondre
Avatar du membre
erbafdavid
Newbie
Newbie
Messages : 39
Enregistré le : ven. avr. 03, 2009 10:20 am
Localisation : Toulouse (31100)

Message par erbafdavid »

J'ai vu dans plusieurs ouvrages sur les maisons passives l'idée
du "mur d'eau" mais jamais beaucoup de détails. Quelqu'un a-t-il
une expérience de ce concept ? Je n'ai rien trouvé à ce sujet sur
le forum (ou alors j'ai mal cherché...)

En y cogitant, j'ai pensé à faire ca avec des tuyaux en Plexi
(ou en PVC ou résine mais ca serait beaucoup moins joli) de 2m de long
sur 20cm de diamètre, disposés verticalement et raccordés entre eux.
Si j'en mets 10 j'atteint un volume d'environ 600 litres, ce qui commence
à faire de l'inertie.
En plus de son rôle passif, je pense qu'on pourrait utiliser un tel mur d'eau
de manière active de deux facons : l'hiver, couplé à des panneaux
solaires, ce qui constituerait une alternative aux radiateurs basse température avec en plus la possibilité de fonctionner sans échangeur en montage drainback. L'été pour la climatisation en l'alimentant en eau froide (idéalement provenant d'un puits), et en utilisant l'eau qui a stagné et réchauffé pour l'arrosage du jardin.

A votre avis : c'est encore une idée farfelue sans avenir comme j'en
ai plein en ce moment, ou il y a une chance que ca marche ?

David

Avatar du membre
thermitch
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 4065
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 13:45 pm
Localisation : Marcillé-Robert (35)
Contact :

Message par thermitch »

Bonjour David :-x

En actif, disons que tu aurais un gros (énorme :shock: ) radiateur.
En passif je ne vois pas bien ... le soleil viendrait frapper ce mur d'eau et la chaleur serait stockée dans ces 600 litres ?
Merci d'éclairer notre chandelle.

ar vag
Newbie
Newbie
Messages : 15
Enregistré le : mer. oct. 10, 2007 19:25 pm
Localisation : concarneau 29

Message par ar vag »

Bonjour,
C'est cela:l'eau absorbe la chaleur le jour et a restitue la nuit avec un déphasage comme dans les planchers ou murs trombe
Cdt Danie

Avatar du membre
erbafdavid
Newbie
Newbie
Messages : 39
Enregistré le : ven. avr. 03, 2009 10:20 am
Localisation : Toulouse (31100)

Message par erbafdavid »

Bonjour Mich :beurk:, Danie
En actif, disons que tu aurais un gros (énorme :shock: ) radiateur.
oui avec en plus la possibilité de fonctionner à très basse température
et en stockant et restituant la chaleur de manière déphasée, donc plutot
comme un plancher solaire en fait.
En passif je ne vois pas bien ... le soleil viendrait frapper ce mur d'eau et la chaleur serait stockée dans ces 600 litres ?
Merci d'éclairer notre chandelle.
Oui c'est bien ca.
Et même sans éclairage solaire ca peut avoir un rôle passif de lissage des températures
jour-nuit (utile en été). C'est un des principes de base du bioclimatique que toute
masse de stockage améliore le confort de la maison. Et l'eau est le meilleur matériau
de stockage.

David

42jerome
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 104
Enregistré le : dim. sept. 09, 2007 15:42 pm
Localisation : boisset(42)
Contact :

Message par 42jerome »

Dès les années 70 cette idée a été mise en oeuvre aux Etats-Unis. Les meilleurs exemples sont dans Le Guide de la maison solaire, Edward Mazria, Ed Parenthèses. Ces tubes transparents existent mais en plus gros diamètre.

Pour ma part, j'ai mis des fûts de 50 litres indépendants, peints en noirs (diamètre 32). Si le confort de régulation thermique est évident, la gageure est de réussir l'intégration esthétique. A part dans un projet neuf où l'architecture peut être pensée autour des containers d'eau, en rénovation c'est quasi impossible. J'étais parti sur des fûts de 200l (diamètre 55) mais l'encombrement et le look n'étaient pas des plus optimals, j'y ai renoncé.

J'avais aussi pensé aux tubes PVC 22 cm de 4m, indépendants, en eau morte. Le PVC est courant et pas si cher. Mais, comme je sais que les tubes émettent des COV chlorés au delà de 30°C (et que mes futs montent à 50°C en surface exposée) ,le souci de l'étanchéïté à cause des dilatations différentes sur une telle longueur, l'effet de stratification qui n'est pas recherchée, ainsi que le poids des tubes rapportés sur leur faible diamètre (il faut trouver un système solide de maintien de tubes) m'y ont fait renoncé pour des containers plus larges et moins hauts.

Le plexi, n'est-ce pas assez cher en sur-mesure?

Avatar du membre
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1736
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 11:07 am
Localisation : Sud Ardèche -07- St Germain
Contact :

Message par patrick07 »

Bonjour,

Pour ceux qui l'ont sous la main, il y a un exemple de mur capteur à eau p.132 de "la conception bioclimatique" de JP Oliva. C'est la façade de la chambre d'agriculture des Alpes-Maritimes...

:bye:

Avatar du membre
erbafdavid
Newbie
Newbie
Messages : 39
Enregistré le : ven. avr. 03, 2009 10:20 am
Localisation : Toulouse (31100)

Message par erbafdavid »

Salut,
Pour Jérôme : ils sont en quelle matière tes futs ? Et tu en
as combien en tout ?
Le plexi est un peu cher c'est sûr mais beaucoup plus "design"
que des matériaux opaques.
En plus je travaille dans un labo de mécanique des fluides
et on a un atelier spécialisé dans l'usinage du plexi et la possibilité
d'en acheter en gros.

Pour Patrick : j'avais effectivement vu l'idée dans le même bouquin.
David

42jerome
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 104
Enregistré le : dim. sept. 09, 2007 15:42 pm
Localisation : boisset(42)
Contact :

Message par 42jerome »

J'en ai 9 de 45 litres en fûts métalliques peints en noir. Futs de récupération de produits chimiques style xylo. Bon, c'est sûr que ça fait un pouvoir calorifique négligeable (400 litres=0,46kWh/kg.°C) mais pas dans ma maison en bois, de faible inertie. En surface ensoleillée, mes futs sont montés à 50°C.
Mes futs sont surtout utile avec mon poele: son rayonnement chauffe l'eau. On a ainsi une diffusion plus lissée des pics de flambée. Un peu comme les poele de masse ou les bouilloirs qu'on mettait sous la couette dans le temps. Les claquements issue de la dilatation sont la preuve qu'il y a bien des échanges thermiques. Quant à quantifier le gain, cela m'est impossible...peut être que ce n'est que dans la tête.
Pour le côté esthétique, je mets 3 futs côte à côte comme support d'une plante tombante. Vert sur noir, c'est pas mal.

Avatar du membre
thermitch
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 4065
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 13:45 pm
Localisation : Marcillé-Robert (35)
Contact :

Message par thermitch »

J'étais déjà en train de penser à ce que ça donnerait chez moi et une idée toute con m'est venue :
ne pas oublier de penser à la charge sur plancher ;-)

Avatar du membre
erbafdavid
Newbie
Newbie
Messages : 39
Enregistré le : ven. avr. 03, 2009 10:20 am
Localisation : Toulouse (31100)

Message par erbafdavid »

[quote="42jerome"]J'en ai 9 de 45 litres en fûts métalliques peints en noir. Futs de récupération de produits chimiques style xylo. Bon, c'est sûr que ça fait un pouvoir calorifique négligeable (400 litres=0,46kWh/kg.°C) mais pas dans ma maison en bois, de faible inertie. En surface ensoleillée, mes futs sont montés à 50°C.
Mes futs sont surtout utile avec mon poele: son rayonnement chauffe l'eau. On a ainsi une diffusion plus lissée des pics de flambée. Un peu comme les poele de masse ou les bouilloirs qu'on mettait sous la couette dans le temps. Les claquements issue de la dilatation sont la preuve qu'il y a bien des échanges thermiques. Quant à quantifier le gain, cela m'est impossible...peut être que ce n'est que dans la tête.
Pour le côté esthétique, je mets 3 futs côte à côte comme support d'une plante tombante. Vert sur noir, c'est pas mal.[/quote]

Je pense aussi mettre mon stock d'eau a proximité du poële.
400 litres d'eau ca représente la même inertie que 1,6T de béton, cad 0,8 m³.
C'est sûr que par rapport à la moindre dalle de béton c'est pas énorme mais
correctement exploité ca peut quand même être efficace.

Répondre

Retourner vers « Solaire passif »