Logiciel Ademe sous Excel, gratuit en telechargement.

Tout sur les matériaux d'isolation, techniques...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar mimichris » Lun Oct 22, 2007 10:39 am

Je me suis amuse a utiliser ce logiciel sous Excel qui sert a calculer le DPE d'une maison, il est assez bien fait.
J'ai mis les bonnes données, tout calculé, les surface des murs, des fenetres, des portes, la qualite des materiaux etc....
Le constat :
Ma maison est classe en C, (j'ai corrige parce que je me suis trompe sur la surface totale des murs) car construite en 1991.

Je remarque que ce logiciel et d'ailleurs aucun logiciel de calcul du DPE ne prennent en compte le cout du chauffage reel depsne d'une maison, mais calcule theoriquement ce qu'il lui faut pour etre sans doute a 19°C avec les deperditions totale fonction de son isolation.

Pour moi, c'est une grossiere erreur, car en fait je ne consomme que 10081Kw de gaz de ville, je suis bien chauffe sans appoint. J'ai pourtant un chauffage solaire ECS et combine, mais ce dernier ne peut pas etre pris en totalement en compte dans ce logiciel simplifie il est vrai.

Maintenant que j'ai un combine solaire, et bientot un ensemble de production photovoltaique de 2720Wc, mon calcul theorique fait que je serai gagnant du fait de la vente du surplus a l'EDF et ce qui me permettra avec le benefice de ne plus payer de consommation de chauffage pour cette maison, donc depense nulle pour la consommation d'energie, et ca, ce n'est pas pris en compte dans le DPE. Malheureusement.
Modifié en dernier par mimichris le Mar Oct 23, 2007 12:31 pm, modifié 1 fois.

mimichris
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 244
Enregistré le: Mar Aoû 07, 2007 11:54 am
Localisation: Caux (34)

Messagepar Gérald » Lun Oct 22, 2007 11:03 am

Il m'a fallu faire faire le DPE par un organisme agréé pour la maison que je vend. Le "technicien" m'a avoué que le logiciel qu'ils utilisaient ne pourrait pas donner un avis exact pour ma maison car il n'était pas prévu pour tenir compte des systèmes que j'avais !!!!!!

Comme tout le reste, c'est mis au point par des technocrates qui achèteraient du sable ailleurs si on leur donnait le sahara à gérer (Coluche). Voir ce qu'ils ont fait avec le PAC (pas la pompe à chaleur mais le plan agricole commun).

Gérald
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 126
Enregistré le: Sam Déc 16, 2006 19:01 pm
Localisation: Guégon (56)

Messagepar Gérald » Lun Oct 22, 2007 12:46 pm

Quand on parle du loup.... Je vient de recevoir le DPE pour mes acheteurs éventuels !

Classement de ma maison en D (elle date de 1972) mais j'ai travaillé mon isolation.

Par contre, comme prévu le gag de service : Eau chaude en solaire total = 176 €uros par an !

Dans ce pays, je savais qu'on payait l'air que l'on respirait, mais en plus c'est le soleil qu'on paye !

Gérald
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 126
Enregistré le: Sam Déc 16, 2006 19:01 pm
Localisation: Guégon (56)

Messagepar mimichris » Lun Oct 22, 2007 14:09 pm

[quote="Gérald"]Quand on parle du loup.... Je vient de recevoir le DPE pour mes acheteurs éventuels !

Classement de ma maison en D (elle date de 1972) mais j'ai travaillé mon isolation.

Par contre, comme prévu le gag de service : Eau chaude en solaire total = 176 €uros par an !

Dans ce pays, je savais qu'on payait l'air que l'on respirait, mais en plus c'est le soleil qu'on paye ![/quote]

Donc elle est classee en D, alors que tu as fait de l'isolation ! Quelle abberation !

Comme quoi le DPE ne tient compte que de l'isolation et du nombre de Kw/m²/an qu'il faut pour la chauffer mais en aucune maniere de la facon dont on la chauffe, car meme si tu es beneficiaire avec les EnR, ce n'est pas pris en compte.
Que va t-il se passer quand on sera d'ici une dizaine d'annees, peut etre oblige de faire isoler sa maison pour ne pas depasser 85Kw/m²/an, si on depense rien energiquement parlant et qu'au contraire avec les EnR on a du benefice que feront ces experts et l'Etat ?

Les gens qui ont mis en place ce systeme sont des nuls de nuls, ils n'ont rien compris aux EnR.
Bien sur la premiere economie d'energie est bien l'isolation la meilleure possible, c'est une Lapalissade.

Mais dans le cas inverse, si l'on a une maison classee en D, et apres le calcul du cout de l'isolation (interieure ou exterieure) ca coute moins cher de faire du Solaire et du PV compte tenu des primes et du credit d'impot, et que l'on ne depense plus d'energie, donc on ne fabrique plus de CO2, donc on est dans la norme :wink:

Car isoler que ce soit par l'interieur ou l'exterieur coute certainement plus de main d'oeuvre que de materiaux, enfin c'est ce qui me semble, (mettre du BA13 + 100mm de laine de roche ne coute pas trop cher au M²) mais coute cher a monter et comme le credit d'impot n'est compte que sur le cout des materiaux, on est perdant en fin de compte.
Et puis la region ne me donne aucune subvention pour isoler ma maison, alors que pour le PV elle donne 2€/Wc ce qui est beaucoup, j'ai donc profiter de cette subvention et je ne regrette pas, pour une fois que l'on peut avoir des avantages aurtant en profiter que ce ne soit pas toujours les plus riches qui en profitent.

Au final, j'aurai toujours une maison classee en D, mais qui ne me coutera plus rien en energie et me fera faire du benefice, qui dit mieux !

mimichris
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 244
Enregistré le: Mar Aoû 07, 2007 11:54 am
Localisation: Caux (34)

Messagepar p_bricoleur » Lun Oct 22, 2007 14:43 pm

Mimichris, ton raisonnement tient dans les régions les plus chaudes (faible besoin en chauffage) et avec beaucoup de soleil.

Je ne vois par exemple pas comment on peut produire 10 000 kWh par an avec du solaire au nord de la Loire, ce qui permettrait de compenser une mauvaise isolation.

La notation de la plupart des maisons au DPE est mitigée car la barrière est volontairement placée haute.
La moyenne française doit être aux environs de D.
Si tout le monde avait déjà B ou C, personne ne ferait rien.

Soyons réalistes, il est très difficile de faire un logiciel qui prend en compte un système solaire complet.
Le logiciel que j'ai récupéré prend en compte les CESI mais pas les SSC. En effet, les rendements sont très variables (entre 0 à 50%) et ils sont impossible à évaluer visuellemen, et on ne peut s'appuyer sur les dires du vendeur (le diagnostic est supposé objectif).

D'autre part, les SSC sont encore malheureusement très rares.

Il faut également ramener la note du DPE à sa définition : c'est le besoin énergétique de la maison. Point.
Les Energies Renouvelables sont traitées par la note d'émission de gaz à effet de serre :

- une maison bien isolée chauffée au gaz peut avoir B en besoins énergétique et D en émission de gaz à effet de serre.

- à l'opposé, une maison mal isolée mais chauffée au solaire et bois aura une mauvaise note énergétique mais une meilleure note au niveau émission GES.

Dans l'exemple de Gerald, je pense que les 176 € sont l'économie amenée par le CESI.
C'est à dire que le logiciel calcule d'abord la quantité d'énergie à fournir à la maison.
Ensuite, il multiplie par le coût unitaire de l'énergie utilisée (fioul, gaz, etc).
Et il opère un abattement de 176 € sur le résultat.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar Gérald » Lun Oct 22, 2007 15:13 pm

Non, non, c'est 176 € en PLUS ! Sinon çà serait pas drôle !

Gérald
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 126
Enregistré le: Sam Déc 16, 2006 19:01 pm
Localisation: Guégon (56)

Messagepar mimichris » Lun Oct 22, 2007 18:23 pm

[quote="p_bricoleur"]Mimichris, ton raisonnement tient dans les régions les plus chaudes (faible besoin en chauffage) et avec beaucoup de soleil.

Je ne vois par exemple pas comment on peut produire 10 000 kWh par an avec du solaire au nord de la Loire, ce qui permettrait de compenser une mauvaise isolation.

La notation de la plupart des maisons au DPE est mitigée car la barrière est volontairement placée haute.
La moyenne française doit être aux environs de D.
Si tout le monde avait déjà B ou C, personne ne ferait rien.

Soyons réalistes, il est très difficile de faire un logiciel qui prend en compte un système solaire complet.
Le logiciel que j'ai récupéré prend en compte les CESI mais pas les SSC. En effet, les rendements sont très variables (entre 0 à 50%) et ils sont impossible à évaluer visuellemen, et on ne peut s'appuyer sur les dires du vendeur (le diagnostic est supposé objectif).

D'autre part, les SSC sont encore malheureusement très rares.

Il faut également ramener la note du DPE à sa définition : c'est le besoin énergétique de la maison. Point.
Les Energies Renouvelables sont traitées par la note d'émission de gaz à effet de serre :

- une maison bien isolée chauffée au gaz peut avoir B en besoins énergétique et D en émission de gaz à effet de serre.

- à l'opposé, une maison mal isolée mais chauffée au solaire et bois aura une mauvaise note énergétique mais une meilleure note au niveau émission GES.

Dans l'exemple de Gerald, je pense que les 176 € sont l'économie amenée par le CESI.
C'est à dire que le logiciel calcule d'abord la quantité d'énergie à fournir à la maison.
Ensuite, il multiplie par le coût unitaire de l'énergie utilisée (fioul, gaz, etc).
Et il opère un abattement de 176 € sur le résultat.

Cordialement[/quote]
Oui, c'est vrai que je parle pour chez moi dans l'Herault, mais justement le logiciel sous Excel tient compte du departement, et donc ne devrait pas me donner une consommation excessive de 18000Kw en chauffage alors que je n'en consomme que 10000Kw en chauffage.

Il est tres vrai qu'il est impossible de tenir compte d'un SSC, je vois en ce moment chez moi qu'il fonctionne bien, je receuille suffisament d'eau chaude (il fait grand Soleil) pour que l'eau de retour des radiateurs passe par le combine solaire, et puis quand l'eau devient plus froide (temperatures programmees pour ne pas trop refroidir le ballon d'ECS dans le ballon combine, et vanne trois voies) le fonctionnement redevient normal en passant par la chaudiere, mais comme l'appel de chauffage n'est que le matin et le soir, pour le moment, je ne consomme que tres peu de gaz. Le plus dur sera en Novembre-Decembre, apres il faut voir les economies sur une annee. Pour ce qui est de l'ECS, la chaudiere est arrete, nous fonctionnons uniquement sur le solaire depuis que c'est installe en Juillet.
Ma consommation de gaz a ete sur les deux derniers mois de 120Kw alors que la facture estimative de GDF etait de 3800Kw, heureusement que je leur ais telephone pour corriger l'erreur, mais c'est la ou l'on voit que leurs estimations (de meme EDF) est toujours en leur faveur bien sur.

mimichris
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 244
Enregistré le: Mar Aoû 07, 2007 11:54 am
Localisation: Caux (34)

Messagepar mimichris » Mar Oct 23, 2007 12:37 pm

Comme quoi ce logiciel de l'ADEME ne va pas,
j'ai refais la calcul en repartant de zero, car en fait je me suis trompe dans la surface des murs, j'ai mis une valeur 10 fois superieure, j'ai aussi mis une isolation sur plafond moins epaisse car c'est de la laine de verre projetee qui s'est tassee, et j'arrive maintenant a un resultat aussi incoherent de classe A, avec 3743Kw de consommation de gaz et donc 42Kw/m²/an, ineptie car je consomme reellement 10081Kw de gaz, il y a donc des aberrations.
Si je pars de ma consommation reelle, je suis classe en C (entre 91-150Kwh) et je reste la dessus comme DPE. Je suis donc dans une moyenne correcte de 112Kwh-EP/m²/an.

mimichris
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 244
Enregistré le: Mar Aoû 07, 2007 11:54 am
Localisation: Caux (34)

Messagepar Garnier Laurent » Mer Oct 24, 2007 10:36 am

Est ce que quelqu'un à essayer de faire le calcul pour une maison de type basse énergie ou autre.

Essayé d'avoir une maison en classe A pour voir vous aller rire!

Garnier Laurent
Newbie
Newbie
 
Messages: 28
Enregistré le: Mar Jan 03, 2006 12:46 pm
Localisation: Moulins (35)


Retourner vers Isolation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron