Isolation par l'extérieur

Tout sur les matériaux d'isolation, techniques...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar bernard42 » Mar Sep 12, 2006 15:12 pm

Bonjour à tous,

Vaste sujet qui fait couler beaucoup de pixels sur différents forums, mais dont il est difficile de tirer une synthèse...
Rbobeda à pas mal défriché d'un point de vue théorique sur le forum Futura.

Convaincu que cela fait partie des moins mauvaises solutions d'isolation, faire un choix n'est pas aisé que ce soit pour l'isolation elle-même (polystyrène, laines, fibres...), mais aussi pour son revêtement (toile de verre, panneaux, bardages ciments, bois, fibres, PVC...), et encore les différents raccordements aux points singuliers (huisseries, tableaux, angles,...) les constructeurs et poseurs étant avares de renseignements techniques (peut-être par méconnaissance). Tous s'accordent pour le surcoût engendré.

Parmi vous, quelqu'un aurait-il de l'expérience?

A+bernard42.
Modifié en dernier par bernard42 le Ven Jan 11, 2008 9:33 am, modifié 1 fois.

bernard42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 323
Enregistré le: Lun Jan 09, 2006 11:10 am
Localisation: Riorges (loire 42)
Âge: 55

Messagepar p_bricoleur » Mar Sep 12, 2006 15:51 pm

Bonjour,

J'ai une isolation extérieure système STO (STOTherm Classic) depuis 2 ans.
Le site précis est http://www.sto.fr/evo/web/sto/6819_FR.61186472d49824f02b73514d8607daf3c69e15b0

Il s'agit d'un doublage extérieur de 8 cm (dans mon cas) de polystyrène expansé haute densité collé et chevillé sur les murs.
Le polystyrène est recouvert d'une toile de verre imprégnée d'un enduit synthétique qui durcit (l'armature)
Le tout est crépi d'un enduit synthétique imperméable.
Les angles sortant sont renforcés par des équerres en plastique.

L'aspect est identique à de la maçonnerie traditionnelle.
La maison prend un peu d'embonpoint et les murs sonnent creux.
Mais ce n'est pas si visible que ça.

A l'époque, nous avons fait le choix d'une ITE (Isolation Thermique Extérieure) pour les raisons suivantes :

1- il fallait ravaler la maison, avec certains murs en mauvais état
2- la maison avait un "look" rétro que nous n'aimions pas avec des décrochements de surface
3- la maison était assez petite, une isolation extérieure nous aurait mangé une place précieuse
4- je voulais supprimer les ponts thermiques de la dalle et des murs de refend (maison de 1960)

Après 2 ans et 2 hivers de chauffe, nous sommes satisfaits du système sur tous les points.

Je ne peux pas comparer la maison avec avant car nous avons fait ces travaux 2 mois après avoir déménagé, et avant l'hiver.

D'autre part, nous avons aussi changé les fenêtres, nous sommes passés au gaz naturel, avons bien sûr changé de chaudière, isolé les tuyaux de chauffage, augmenté la surface des radiateurs, mit une régulation/programmation fine, bref, la maison n'a plus grand chose à voir.

La consommation est passée de 3000 litres de fuel (chauffage seulement) à 1400 m3 de gaz naturel (chauffage/ECS/cuisine).

L'inconvénient majeur est le prix, et aussi le fait qu'il faut prendre des précautions si on veut sceller quelque chose dans les murs à l'extérieur (il faut aller chercher le mur dessous et fermer le trou au mastic)

L'été, la chaleur met du temps à entrer car les murs extérieurs restent frais. Par contre, une fois qu'elle est entrée (les murs sont chauds), elle a du mal à sortir !

Certes, ce n'est pas une isolation écolo : pas beaucoup de minéral dans tout ça.
J'ai pas mal négocié pour avoir ce que je voulais : plus d'épaisseur, que ça descende plus bas, etc. car les installateurs veulent faire pareil pour tout le monde.

Si tu as des questions, n'hésite pas.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar francis » Mar Sep 12, 2006 20:16 pm

Bonsoir à tous
Je peux vous parler de deux maisons ayant une isolation extérieure
La première a été traitée avec polystirène de 80 plus du (motex:50% de ciment et 50% de colle motex avec grillage fibre de verre) + crépis au rouleau.Traité en 1980,un des premiers enduit de cette marque.Résultat crépis véritable mosaique pas beau d'aspet mais tient toujours
La deuxième idetique mais réalisé en 1885 toujours tres bel aspet aujourd' hui.C'est un procédé que l'onvoit beaucoup en Allemagne et qui leur donne satisfaction.
Avatar de l’utilisateur
francis
Newbie
Newbie
 
Messages: 47
Enregistré le: Sam Fév 25, 2006 17:42 pm
Localisation: 55150 damvillers

Messagepar Yves Guern » Mar Sep 12, 2006 22:13 pm

Bonsoir

1885!, il s'agit suremement d'une bête faute de frappe mais je ne résiste pas:

Comme quoi le crépis c'était mieux âaaavant, comme les caaâailloux et la câaaabane au fond du jardin.

Francis C. :wink:

A+

PS: ceci dit le sujet est intéressant...
Avatar de l’utilisateur
Yves Guern
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 522
Enregistré le: Dim Jan 01, 2006 20:02 pm
Localisation: Jouques (13)

Messagepar bernard42 » Mer Sep 13, 2006 9:18 am

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses et pour le lien STO très riche (je prendrais du temps pour le potasser).

J'envisageais 2*50mm de polystyrène en couches croisées (imputrescible, pas de rétention d'eau,possibilité de descendre bas, pas de pare-vapeur), mais hésites fortement sur l'habillage.
Un bardage bois n'améliorerait-il pas sensiblement la résistance mécanique (par rapport à la toile) ainsi que la pénétration de la chaleur en été?
Afin d'optimiser un peu plus, il semble qu'il faille positionner les huisseries au niveau de l'isolation (les tableaux se trouvant alors à l'intérieur, dommage pour les ouvrants à la française), les fabricants de huisseries doivents proposer des dormants adéquats (je vais prendre contact avec eux pour confirmation).

Concernant les parements extérieurs, un type de produit dont l'entretien est réduit sans avoir la moindre notion de son prix, Hic!
le produit http://www.scb-exteriorsdesign.com/fr/p ... ANEXEL.pdf
l'avis technique http://www.cstb.fr/frame.asp?URL=/app/a ... =2/03-1037

Je continue de potasser et vous tiens au courant,

A+bernard42

bernard42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 323
Enregistré le: Lun Jan 09, 2006 11:10 am
Localisation: Riorges (loire 42)
Âge: 55

Messagepar p_bricoleur » Mer Sep 13, 2006 11:14 am

Bonjour,

C'est sûr que le bardage bois (ou à base de bois) c'est plus rigide, et il n'y a pas besoin d'armature en fibre de verre.
Mais ça change pas mal le look de la maison (attention à la DT...).

C'est un système quasi universel sur les maisons au Québec, prévu dès la construction.
Le produit CANEXEL dont tu donnes le lien ressemble beaucoup à ce que j'ai vu là bas, c'est du bois mais la surface est un peu plastifiée.

L'avantage est que tu peux le faire toi-même (y a du boulot).

De manière indicative, l'ITE STO de ma maison a pris 3 semaines à 2/3 compagnons (comme on dit maintenant), et nous a coûté environ 13 k€ en 2004 (c'était dans notre budget d'achat de la maison, heureusement).

Les points particuliers à réflechir sur une ITE sont effectivement :

- les ouvrants : Par défaut l'isolation ne peut entrer dans le "trou de la fenêtre" sur l'épaisseur du mur, ce qui crée un pont thermique avec la paroi.
Dans mon cas, j'avais prévu la surépaisseur en changeant fenêtres et portes, et l'isolation fait bien un retour jusqu'à la fenêtre.
Pour l'appui des fenêtres, il a été cassé et remplacé par une isolation recouverte d'une coque rigide.

- le bord du toit : comme les murs prennent de l'épaisseur, ils peuvent dépasser des pignons (j'ai un toit à 2 pans) de quelques centimètres, la solution est de coiffer l'isolation qui dépasse d'une baguette spécifique en aluminium.
La couleur par défaut est blanc : il faut la demander de la couleur du toit, c'est esthétiquement nettement mieux.

Ne pas hésiter à faire descendre l'isolation plus bas que la limite de l'étage (même si madame dit que c'est moins beau).
Cela permet de pallier au pont thermique de la dalle, et est bien utile si un jour tu mets un plancher chauffant.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar jo » Mer Sep 13, 2006 11:49 am

bonjour p_bricoleur
y a moyen d'avoir des photos des points singuliers : fenetres ...
merci

jo
Newbie
Newbie
 
Messages: 18
Enregistré le: Mar Avr 25, 2006 18:35 pm
Localisation: Rennes(35)

Messagepar George » Mer Sep 13, 2006 13:00 pm

Je suis aussi sur un projet d'isolation par l'exterieur et serais interessé par toute experience et photos ... je n'avais pas pensé par exemple à l'encadrement des fenêtres.
Avatar de l’utilisateur
George
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 405
Enregistré le: Ven Jan 06, 2006 8:08 am
Localisation: l'Abadie Saint André 06

Messagepar bernard42 » Mer Sep 13, 2006 13:44 pm

Bonjour,

Merci encore pour ces précieux renseignements (temps, coût, astuces...).

Concernant le montage des huisseries, la technique que tu décris est un palliatif aux dormants spécifiques isolation par l'extérieur et permet de maintenir la pleine ouverture des ouvrants à la française. Le seul bémol est peut-être une perte sensible d'isolation à ce point même s'il y a suppression du pont thermique.

Un défaut des clins est l'obligation de réserver 15cm au niveau du sol sans ceux-ci pour éviter leur pourissement, projections d'eau, remontées capillaires. Il faut donc assurer la protection jusqu'en bas par une autre forme d'enduit.

Concernant le surcoût, ne pas omettre les gains effectués par ailleurs:
-Pas de crépi car la finition est faite (à peu près 5000 euros en crépi projeté).
-Pas d'isolation intérieure. Par ailleurs ce n'est pas un avantage car se pose le problème des canalisations qu'il va falloir intégrer dans le mur, ou alors placo sans isolation pour le passage des gaines et la finition intérieure.
-Gain théoriquement substantiel en énergie car l'efficacité de l'isolation est rendue meilleure.
-Gain en confort car le mur devient lui-même rayonnant (moins bien en été lorsque la chaleur est rentrée, d'où l'intérêt du puits provencal)
-Gain en surface habitable, l'isolation ne rentrant pas dans le calcul du SHON.

Cela mérite d'être analysé pour faire ressortir le vrai surcoût à 10 ans.

A+bernard42

bernard42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 323
Enregistré le: Lun Jan 09, 2006 11:10 am
Localisation: Riorges (loire 42)
Âge: 55

Messagepar p_bricoleur » Mer Sep 13, 2006 14:02 pm

Bonjour,

Pour les photos d'encadrement de fenêtre, je veux bien mais on ne voit rien de spécial.
En effet, une fois le crépi extérieur fait, il n'y a pas moyen de faire la différence entre le maçonnerie et l'isolation.
Donc actuellement, les encadrements de fenêtre sont tout à fait ordinaires.

Je regrette de n'avoir pas pris de photos des travaux à l'époque, mais j'étais à l'étranger et nous venions de déménager, bref on était très occupés.

C'est comme pour le reste de la maison, son look a complètement changé mais le crépi fait 100% maçonnerie.

Sur les ouvrants, tu perds aussi en surface vitrée puisque le retour de l'isolation prend une partie de la surface qu'occupait l'ancienne fenêtre.
L'isolation d'arrête sur la fenêtre qui est prévue pour être en contact avec le dehors, donc il n'y a pas d'aggravation des pertes.

Je pense qu'aucune ITE ne doit toucher le sol pour éviter des remontées d'humidité par capillarité. Chez moi, il y environ 4 centimètres (la maison est sur un sous-sol mais la façade est de plain-pied, mais la dalle se trouve au dessus de cette hauteur, donc le pont thermique est bien supprimé.

Les ouvrants sont aussi un problème pour un isolation intérieure car il faut rattraper la surépaisseur du mur.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar patrick07 » Mer Sep 13, 2006 15:01 pm

Bonjour,

Un lien sur le mur manteau:

http://www.groupement-mur-manteau.com/home.asp

Et pour le traitement des points singuliers:

http://www.groupement-mur-manteau.com/p ... uliers.pdf

Quelque chose qui a l'air sympa et en kit:

http://www.brekoplast.fr

Et une mine d'infos de nos amis Wallons:

http://energie.wallonie.be/xml/doc-IDC-4989-.html qui traite aussi de la ventilation qui prend une place importante dans les dépenses énergétiques d'une habitation (trés) bien isolée.

Bonne lecture...
Avatar de l’utilisateur
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1712
Enregistré le: Lun Avr 03, 2006 11:07 am
Localisation: Sud Ardèche -07- St Germain

Messagepar rbobeda » Mer Sep 13, 2006 15:10 pm

Bonjour,

Le système STO vaut ce qu'il vaut, en tout cas ce n'est pas la seule solution, et c'est une solution à déconseiller formellement sur des vieux murs (pierre/pisé) car totalement étanche à la vapeur d'eau, ce qui entraînera à plus ou moins long terme des dégradations importantes dans le mur. Sur de l'agglo pourquoi pas (si on oublie le côté "fan de pétrochimie" de ces systèmes).
Ce qui pêche surtout en fait, c'est effectivement le traitement des détails (tableaux, angles, lisses basses) qui se voit souvent résolu par l'utilisation de cornières alu... pas le top pour isoler. Surtout que ces cornières alus sont chevillées. Les panneaux de PSE sont également chevillés dans le mur, parfois avec des chevilles à clous métal (sur brique notamment), ce qui est une abbération thermiquement parlant. Reste enfin la finition, pas donnée, et problématique si enduite sur le PSE qui n'a pas suffisament de résistance à la compression. Bref, c'est encore perfectible à mon avis (bien qu'utilisé depuis les années 70) et ça ne s'inscrit pas vraiment dans une optique de développement durable.
Il existe d'autres façons de remédier au pb des tableaux, comme les précadres, couramment utilisés en construction bois, qui ont l'avantage de ne diminuer que très peu la taille des ouvertures. Il existe aussi d'autres matériaux que le PS, comme la laine de bois HD à enduire, ou le liège expansé. Bon, le prix n'est pas vraiment le même, c'est vrai... mais la qualité non plus. Et ces matériaux peuvent être compatibles avec des vieux murs, ou des constructions modernes mettant en oeuvre des murs respirants.

Bonne journée.

R BOBEDA
http://www.architecturenaturelle.com
Conception d'habitat basse énergie

rbobeda
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 55
Enregistré le: Lun Mar 06, 2006 19:40 pm
Localisation: Casteljau (07)

Messagepar p_bricoleur » Mer Sep 13, 2006 17:17 pm

Rebonjour,

Je suis globalement d'accord.
Il existe beaucoup de solutions techniques, mais elles ne s'appliquent pas toutes sur les mêmes maisons, et dans la même région.

Pour avoir essayé de faire un tour d'horizon en 2004, ce qui manque quand on doit prendre la décision, c'est plusieurs solutions qui satisfont les critères suivants :

- une solution fiable donc reconnue un minimum

- plusieurs installateurs dans sa propre région, ce qui permet une mise en concurrence correcte et un recoupement des informations qu'on peut avoir.

- un système suffisamment mûr pour qu'un minimum de retours d'expérience existe.
Et que ces expériences soient visitables dans un périmètre proche.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar bernard42 » Ven Sep 15, 2006 10:44 am

bonjour à tous,

De plus,
notre propre sensibilité vis à vis du développement durable, face...
à l'argent que l'on est prêt à investir ou... à pouvoir investir.

Je vais continuer de gratter et vous tiendrais au courant.

A+bernard42.

bernard42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 323
Enregistré le: Lun Jan 09, 2006 11:10 am
Localisation: Riorges (loire 42)
Âge: 55

Messagepar photon » Ven Sep 15, 2006 13:40 pm

Et un avis sur une solution bardage bois sur tasseaux, avec espace vide rempli par de la laine de verre plutot que polystirene expansé?

photon
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 160
Enregistré le: Sam Jan 07, 2006 19:30 pm
Localisation: Bouffemont 95

Suivante

Retourner vers Isolation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité