Isolation

Techniques et infos sur les matériaux

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar LPF » Jeu Fév 17, 2011 10:40 am

Bonjour,

Je suis dans ce cas: vieille maison avec murs en pierres de plus de 60 cm. Et en plus le sous-sol est très humide ici (quasiment tout le monde a des puits peu profonds, et personne n'a jamais été à sec de mémoire d'homme). Donc autant dire que de la remontée capillaire, y'en a!

Isoler un tel mur avec un complexe isolant (LDV, LDR, PSE...) + BA13: surtout ne pas faire. Et d'une si l'isolant n'est pas hydrophobe (LDV ou LDR) il va se gorger d'humidité en deux temps et trois mouvement et ne servira plus à rien.

Et de deux, si l'isolant est hydrophobe (PSE ou PU par exemple), ça empêchera l'humidité du mur de s'évacuer par l'intérieur, et donc la zone de condensation va remonter et flinguer les joints. Gros dégâts à venir.

Donc soit un enduit chaux/chanvre, mais qui ne va pas être excessivement performant, soit d'abord traiter l'humidité, par exemple en créant une coupure de capillarité (injection de résines, etc...).

Pour savoir si ton mur évacue de l'humidité à l'intérieur, tu scotches une feuille de plastique sur le mur et tu attends. Si tu as de l'humidité entre la feuille de plastique et le mur, c'est clair, ton mur évacue de l'eau remontée par capillarité. Si l'humidité est dans la pièce (face plastique intérieur pièce) alors là ce sont les activités humaines qui en sont à l'origine, donc problème de ventilation.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

LPF
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 393
Enregistré le: Dim Aoû 12, 2007 13:01 pm
Localisation: Maxstadt (57)

Précédente

Retourner vers Matériaux de construction pour l'habitation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité