Mur chauffant solaire direct et indirect

Auto-construction, trucs et astuces, expériences...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour à tous

cela fait un petit moment qu'une idée me trotte dans la tête avec quelques coups de pouce de la part d'Yves35 et de Fre77 que je rejoins dans leurs idées de faire du solaire direct.

Bien que je réside en région Lyonnaise, l'installation concerne une maison traditionnelle en Bretagne Sud que j'aimerais bien maintenir en température pendant l'hiver, malgré mon absence : donc besoin d'autonomie.

Les murs font au minimum 50 cm d'épaissseur, et je rejoins l'idée de Yves35 de s'en servir comme accumulateur en installant un réseau de tubes entre les pierres et l'isolant extérieur. Quand je dis extérieur, cela signifie extérieur à la maison, mais intérieur au garage qui sera d'isolé. Je commence l'expérience sur le mur EST dans un premier temps, .... pour l'étendre à 2 autres murs éventuellement.

Ces murs sont fait de pierres plates schisteuses montées à la terre. Il leur faudra surement beaucoup de temps pour monter en température, donc je devrai m'y prendre tôt pour le charger en calories.

L'hiver, même par temps couvert, il semble que l'on puisse obtenir 200 w/m2 selon Sébasol (voir page 30 http://www.sebasol.ch/archives/2015/Jou ... .10.15.pdf)? Ce qui laisse présager que je puisse avoir une tempéraure de sortie d'au moins 30°C.

Si le mur arrive à sa température maximale (au pif 25°C ... ??), une vanne 3 voies (ou un 2° circulateur) orientera l'eau solaire vers un serpentin au bas d'un ballon de 350 l. Cette eau pouvant éventuellement servir pour donner un appoint de chaleur (en cas de présence) sur un second circuit sur le même mur, mais côté interieur à la maison.
J'ai placé un mitigeur thermostatique (ou vanne 3 voies manuelle) sur le circuit extérieur au mur (en vert) pour en limiter la température d'entrée.

Je donne une préférence au chauffage. Cependant, si nous sommes sur place et dans la mesure où la saison le permet, un chauffage d'un CESI est possible en ouvrant une vanne (en noir) entre le CESI et le ballon stockeur.

Une idée du dimensionnement. C'est très modeste pour l'instant : 4,50 m2 de capteurs solaires, pour une surface de mur de 3,50 à 4 m de long maxi par 2 m de haut.

Vous trouverez l'esquissse de mon projet dans le document joint.
Je vous remercie de me donner votre avis.
Fichiers joints
projet Bretagne 2 circulateurs.odg
(17.73 Kio) Téléchargé 54 fois
projet Bretagne V 3 voies .odg
(18.46 Kio) Téléchargé 39 fois

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2425
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bonsoir Bernard,
Une version des fichiers en Pdf donnerait surement plus de visibilité :-)
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici

Avatar du membre
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3103
Enregistré le : sam. oct. 23, 2010 21:57 pm
Localisation : 57420 FEY

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Ottiti »

Salut

tu dis bien des tubes entre l isolant (style ITE je pense) exterieur et ton mur ?

Imagine tu le temps qu il faut pour chauffer un mur de 50 cm ?

de plus ce mur ne dois pas être isolé du sol ce qui lui causera des pertes thermique

Faudrait que quelqu un puisse calculer cela moi je ne le sais pas mais ai des gros doutes dans la faisabilité "utile" de la chose

de plus soleil en bretagne l hiver j ai des doutes aussi même au Sud

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Merci pour vos premiers retours

- le lamda d'un tel mur devrait être voisin 0,5 / 0,6 un peu comme les adobes de terre crue, sauf que là, en plus il y a les pierres.

Evidemment, c'est un mur traditionnel, sans rupture de capillarité, sans isolation au sol ou périphérique ... et cela prendra du temps pour le mettre en température. Je peux commencer dès l'été, et le système solaire l'entretenir au cours des mois suivants.

D'ailleurs à y réfléchir, je ferais bien déjà une première modification en mettant directement le serpentin multicouche des 2 côtés du mur pour être plus efficace.


Je remets en format PDF les croquis.
Fichiers joints
projet Bretagne 2 circulateurs.pdf
(16.9 Kio) Téléchargé 49 fois

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1278
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : langonnet (56)

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par domwood »

bonjour

à mon humble avis, autant pisser dans un violon. souvent les murs ne sont pas comme une masse compacte de terre ou de pierre. c'est bien souvent rempli de courant d'air et de galeries avec de la balle de céréales, des coquilles de noisettes...
de plus, avec des méga ponts thermiques.

profiter du soleil en bretagne en hiver, moi je dis oui. avec l'inclinaison des capteurs qui va bien et si possible en direct dans une dalle ou du mur chauffant. surtout en bretagne sud, avec de belles journées comme on en voit plein.

bernard, si tu t'y colles malgré tout, on en aura le coeur net ! :cool:

Avatar du membre
nicoso
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 146
Enregistré le : mar. sept. 07, 2010 14:40 pm
Localisation : treize-septiers (85)

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par nicoso »

Bonjour
Les panneaux à air pour maintenir la t° et avec moins de difficulté de réalisation ne seraient il pas mieux adapté à ta demande?
Ou veut tu installer tes panneaux?

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour

le coeur du sujet c'est sa faisabilité.

- Hubert Labrousse avec un capteur à air sous ardoises récupère 330 KWH par mois en Décembre, 304 en Janvier, puis dépasse les 500 KwH mensuel au delà : http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... index.html. L'air voit sa temérature augmenter de 17 à 30°C au dessus de la température ambiante.

-Etienne Feger (Cargo) avec un capteur à eau sous ardoises + vitre en polycarbonate récupère de l'eau à 24°C en Décembre et Février, 17°C en Janvier, plus de 32 sur les mois suivants : http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... 20ardoise/

Donc cela marche.... à condition d'avoir une toiture bien orientée, et de s'en servir !


Que puis-je récupérer avec mes 4,50 m2 de capteurs Tinox ?

En JANVIER, à Nantes, 1 m2 capteur incliné à 60°, plein Sud, reçoit 30 KWH cumulés, ou 980 Wh/jour/m2 théoriques
En considérant 4,5 m2 de capteur je récupère en théorie 980 x 4,5 = 4 410 Wh/jour
rendement des panneaux 75%, pertes globales 50%, il devrait rester = 1 650 Wh/jour ..... de quoi éléver un petit 300 litres d'eau de 5°C, ou 600 l de béton de 5°C ... !?
Effectivement, c'est bien peu dans mon cas !! J'aurais dû commencer par faire ces calculs avant de poster.


En MARS, à Nantes, 1 m2 de capteur correctement incliné (60°) reçoit 2,87 KWH/jour/m2 soit 3 fois plus d'énergie solaire qu'en Janvier.
Je devrais pouvoir collecter 4843 Wh/jour, ce qui représente 835 litres d'eau, ou encore 1,6 tonnes de béton élevés de 5°C.
Sachant que la température moyenne de Mars à Nantes est de 13°C (http://www.meteofrance.com/climat/franc ... 1/normales), je me rapproche un peu de ce que je cherche.
Mais c'est toujours pas suffisant.

Conclusion : Il faut absolument que j'augmente mes surfaces de capteurs au sol, et/ou que j'utilise la toiture ardoise pour booster mon installation, l'Hiver pour tempérer moyennement la maison innocupée, et réllement chauffer au Printemps quand on arrive.

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour

c'est décidé, je vais copier l'intallation de "Cargo" et utiliser le toit pour augmenter ma surface chauffante, .... ce qui me permet d'aborder la phase "schémas" (clin d'oeil à Montéric)

J'y ai réfléchi, et voici mes dernières cogitations :
Le schéma se résume à 1 champ de capteur solaire qui alimente 2 stocks :
- Le mur chauffant stockeur est prioritaire .
- Le ballon est secondaire et sera chargé dans un second temps, par la vanne 3 voies TOR N°1.
La régulation que j'ai est capable de faire cela (modèle Baxi RC 1100)

Par contre, il faudra que je trouve une seconde régulation, toute simple, pour activer la vanne TOR N°2 et le circulateur N°2 (en vert) qui reboucle l''eau du ballon sur le mur chauffant quand le circulateur solaire C1 est arrêté.

faut-il s'inquiéter de la température d'entrée dans le mur ...?! Est ce bien utile en hiver ...;? ou même en mi saison ?

Le fonctionnement en période solaire favorable sera complété par l'alimentation d'un petit CESI en amont du ballon, en basculant manuellement la vanne N°3
L'été, le mur chauffant est désactivé par une vanne manuelle.
projet Bretagne Vanne 3 voies 26 Avril 2016 -.pdf
(30.71 Kio) Téléchargé 53 fois

Avatar du membre
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 553
Enregistré le : sam. oct. 27, 2012 12:43 pm
Localisation : Yvelines Sud

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Fidèle Castor »

Salut Bernard,

Je vais suivre ton projet avec intérêt.

Pour ce qui concerne le moyen de commander ta vanne TOR, il existe ceci :
http://www.ebay.com/itm/Digital-STC-100 ... SwoydWmJ3x
J'utilise la version sans boîtier alimentée en 12VCC pour encore moins cher !
J'en ai toujours 4 ou 5 en stock.
On peut même régler la valeur de l'hystérésis.
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
42 panneaux solaires PV pour autoconsommation totale.

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour Fidèle Castor

désolé, pas pu répondre tout de suite ...!

Merci pour le lien, cela me sera très utile effectivement, et en plus c'est très abordable comme prix.

Je viens de lire et relire le manuel de ma régulation, et d'après ce que je comprends, le circulateur se met doucement en route pour accélerer par la suite si le delta T est favorable. Cela semble une bonne chose, sauf que .... j'avais l'intention de faire de l'auto-vidange ?!

Mais j'ai un doute quand même sur cette fonction.

Le matériel que j'ai acquis d'occasion a théoriquement 30 ans (le ballon c'est sûr, la régul ???) et je ne crois pas que cette fonction soit possible avec un circulateur basique ?!
Et :mad: je ne peux même pas m'en assurer, car je suis à Lyon, et le circulateur en Bretagne ... Bon, on verra !

Avatar du membre
Tarassac
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 743
Enregistré le : mer. avr. 29, 2009 10:58 am
Localisation : Tarassac 34390

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Tarassac »

Bonjour,

je ne sais pas comment " travaille " ta régulation, mais
ma stéca régule mon circulateur " basique "en envoyant des mini coups
pour réduire sa vitesse, et ça va bien !!

Hervé

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Merci Tarassac pour cette info .

Ce qui m'amène au choix suivant :
- soit changer ma régulation pour réaliser mon installation en auto-vidange (l'idée initiale)
- soit glycoler l'ensemble de l'installation pour l'hiver, murs chauffants compris. (changement du volume du vase d'expansion à prévoir)

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2425
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bernard (Lyon) a écrit :Merci Tarassac pour cette info .

Ce qui m'amène au choix suivant :
- soit changer ma régulation pour réaliser mon installation en auto-vidange (l'idée initiale)
- soit glycoler l'ensemble de l'installation pour l'hiver, murs chauffants compris. (changement du volume du vase d'expansion à prévoir)
Bonsoir Bernard,
Il est tout à fait possible de faire de l'autovidange avec une régulation qui fait varier la vitesse par trains d'impulsions.
Beaucoup plus fiable que le basculement des enroulements par relais)
Il suffit de régler la vitesse Mini par tâtonnements afin que cette vitesse soit suffisante pour ne pas "décrocher".
De toute Manière, si le système de désamorce, la sonde détecte une augmentation de T° et la vitesse augmente pour respecter le Delta Demandé :-)
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 605
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour Balajol, tous

j'ai recherché ... longuement ....très longuement, sur internet pour retrouver le manuel de la régulation RC 1100 de Baxi/Chappée.
Plus rien, alors que je l'avais encore l'année dernière !!? :-x

Finalement j'ai retouvé la même sous un autre nom : SONNENKRAFT : régulation solaire SKSC2 http://www.enrdd.com/documents/document ... 0sksc2.pdf

Le paragraphe 4-1-8 décrit le fonctionnement du circulateur :

Au départ, le dispositif de réglage fonctionne comme un dispostif de réglage de différence standard.
Lorsque la différence de branchement (DTE / DT1E / DT2E / DT3E) est atteinte, la pompe se met en marche et démarre conformément après son impulsion de démarrage (10 s) avec une vitesse de rotation minimale (nMN = 30 %).
Lorsque la différence de température atteint la valeur nominale préréglée (DT S / DT1S /DT2S / DT3S), la vitesse de rotation augmente d’un cran (10 %). En cas d’augmentation de 2 K(ANS / ANS1 / ANS2 / ANS3) de la différence, la vitesse de rotation augmente chaque fois de 10 % jusqu’au de 100 % maximum.
Pour effectuer des ajustages dans le régulateur, utilisez le paramètre „Hausse“. Si vous obtenez une valeur inférieure à la différence de température de débranchement préréglée (DT A / DT1A / DT2A / DT3A), le régulateur s’éteint.


D'où ma question : ce démarrage progressif, après 10 secondes de fonctionnement, est-il compatible avec l'autovidange ?

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2425
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bonsoir Bernard,
Regarde plus loin page 23 , à mon avis tu peux désactiver ce seuil Mini en le mettant à 100 % ou même l' amener à une valeur suffisante pour amorcer ton circuit ( à déterminer par tâtonnement, baisser 10 % par 10 %)
Dans un Premier temps tu mets le Mini à 100 % et dès que tu connais un peu mieux l'installation tu peux expérimenter cette baisse :-)
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici

Répondre

Retourner vers « Planchers chauffants, PSD, murs chauffants »