Mur chauffant solaire direct et indirect

Auto-construction, trucs et astuces, expériences...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonsoir Balajol, tous

effectivement, cela devrait pouvoir se moduler en jouant sur les pourcentages : bonne nouvelle.

Je met en pièces jointes 2 schémas :
- le premier intitulé "version du 26 Avril" met en place le capteur d'ardoises (surface à définir, mais à peu près de 15 à 20 m2) avec 2 possibilités de stockage (un ballon de 350 litres et les murs chauffants). Apparemment, ce schéma rentre dans les possibilités de la régulation, .... à condition que le circulateur puisse tout faire, c'est à dire envoyer de l'eau dans les tubes sous ardoises et pousser l'eau dans les murs chauffants.
projet Bretagne Vanne 3 voies 26 Avril 2016 -.pdf
(32.05 Kio) Téléchargé 53 fois
- le second intitulé Bretagne version du 5 mai, met en place 2 champs de capteurs (le toit d'ardoises et 4,50 m2 de capteurs tinox). J'y vois avec les capteurs tinox une chauffage plus efficace de l'eau pour le circuit d'appoint indirect. La gestion de cet appoint (nocturne ou au petit matin) devrait pouvoir se faire en utilisant le comparateur indiqué par Fidèe Castor (http://www.ebay.com/itm/Digital-STC-100 ... SwoydWmJ3x)
Bretagne version du 5 MAI.pdf
(43.05 Kio) Téléchargé 46 fois
Par contre, le schéma se résume à 2 capteurs et 2 stocks, et là, la régulation n'est pas prévue pour cela. J'ai cherché à jouer avec les sondes supplémentaires S3 et S4, mais elles ne sont pas raccordées au fonctions de la régulation.

Est ce que le comparateur indiqué plus haut par Fidèle Castor pourrait faire l'affaire pour le système en auto-vidange ?

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2448
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bonsoir(Jour)
En ce qui concerne la régulation, Le lien pointe vers un simple thermostat avec une sonde.
Il existe pas mal de régulations dédiées solaires à partir de 70 €, capable de gérer les 2 ballons avec les capteurs, un appoint Chaudière ou résistance etc et avec toutes les sécurités intégrées.
Il faut définir le schéma définitif afin de voir exactement la régulation nécessaire.
Tout cela n'est que mon avis :-)
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici(1er champ)

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2448
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bonsoir Bernard,
Je n'avais pas eu le temps de regarder les schémas ..
Attention si c'est bien une réserve pour de l'auto vidange, pas de clapets sur le circuit :sad: , il sera très difficile de garantir une pente et donc la vidange totale pour la partie "Toiture".
Le passage par le mur chauffant , Quoi que pas impossible, rend l' auto vidange plus difficile. (au passage , la réserve doit être représentée sous les panneaux )
Pour une Maison secondaire, je pense qu'il te faut un système le plus simple possible (Fiable)
Simple avis rapide :oops:
Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici(1er champ)

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Merci Balajol pour tes conseils.
Je vais simplifier, rester compatible avec ma régulation, et revenir à un schéma plus coherent.
A très bientôt

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour

Y serais-je arrivé ?
en tout cas cela commence à prendre forme dans mon esprit.

Le but c'est de rester dans un budget raisonnable, d'autant que la maison n'est occuppée que pour les beaux jours, et d'utiliser le matériel d'occasion que j'ai déjà.

L'installation sera constituée de 2 installations indépendantes et parallèles : un captage sous ardoises, et 2 capteurs plans, ce qui me permet d'exploîter les caractéristiques de chacune. Elles posséderont leur propre régulation.

1) Le captage sous ardoises (de 10 à 20 m2 selon possibilités) donne beaucoup d'eau tiède (entre 17 et 40°C entre Décembre et Avril) selon le tableau réalisé par Cargo (http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... s_2014.jpg) et peu d'eau chaude. Cela me permet de l'injecter directement dans les murs chauffants (20 m2) dans un réseau profond pour faire de l'accumulation.

L'été :
L'installation sera en auto-vidange pour m'éviter de creuser une boucle de décharge. Une vanne NO est placée entre l'entrée et la sortie des capteurs. Compte tenu des fortes pertes de charge des murs chauffants, l'eau prendra le chemin le plus facile pour rejoindre la réserve. La vanne change d'état dès la mise en fonction du circulateur.

Je dois faire l'acquisition d'un régulation et d'un circulateur pour cette installation sous drainback (si vous avez des conseils, je prends)

2) Les capteurs plans (4,40 m2) reliés à un réservoir de 350 l, donneront une eau plus chaude (tout au moins au Printemps) qui sera dirigée, via une vanne thermostatique sur une réseau de surface à mailles larges pour faire un appoint rapide de chaleur.
La régulation s'y prête en choissant le programme : "chauffage solaire et échange de chaleur avec réservcoir existant".
Un programmateur relié au circulateur devrait permettre un appoint de chauffage en fin de nuit par exemple.
De plus, la résistance au milieu du réservoir permet de chauffer l'eau à la température voulue, et remplacera utilement les convecteurs que nous utilisons actuellement.

L'été ;
Les capteurs, sous glycol (leur configuration l'oblige) seront masqués partiellement en cas de nécessité.
Un CESI de 100 litres se branche en série avec 2 vannes manuelles. Je pourrai augmenter sa capacité en branchant un "cumulus" standard en série sur la sortie d'eau chaude.
Je dois faire l'acquisition d'un second circulateur + 2 sondes.

Le site qui m'a bien aidé : http://ines.solaire.free.fr/solth/page81.html, et pages suivantes.

Voila pour un second jet. Qu'en pensez-vous ?
Bretagne version du 10 MAI.pdf
(56.94 Kio) Téléchargé 45 fois

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2448
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bonsoir Bernard,
La partie autovidange m'interpelle :mefie:
Comment vas tu assurer une pente constante pour permettre la vidange du circuit sous ardoise?
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici(1er champ)

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour Balajol

je n'avais pas compris ta première demande (mon cerf volant, sûrement !)

Pour la pente, il me fallait des tube rigides. Je prendrai des profils Alu rectangulaires 20 X 10 X 2 (http://www.kdi.fr/ShowItems.aspx?nodeid ... 0fe94eedb8). L'eau circulera directement à l'intérieur des profils.

Pour les raccorder entre eux, j'ai trouvé de la durite silicone pour circuit d'eau en diamètre 16 (http://www.nsbconcept.com/coudes-silico ... -plis.html) à fixer avec de simples colliers inox (http://www.nsbconcept.com/collier-de-se ... -12mm.html).

Pour fixer les durites cylindriques aux profils rectangulaires, je devrai souder des bouts de tubes Alu, diamètre 16 mm. Jamais fait, mais paraît que c'est pas si compliqué que cela.

Le lien avec l'ardoise se fera avec des morceaux de plaques offset récupérées. Je n'aurai qu'à les glisser entre 2 ardoises et les coller sur le profil rectangulaire Alu au fur et à mesure de l'avancement.

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2448
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Re,
Je voie que tu as bien étudié la question :cool:
Par contre tu as fait une estimation du Coût total :sad: les durites silicones ne semblent pas données .
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici(1er champ)

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Re-bonjour

oui à 14 euros le virage, cela va faire un petit budget s'il y a beaucoup d'aller-retours !
J'ai une alernative avec les durites droites de 4 ml pour 105,90 euros (http://www.redox-silicone.com/durites-4 ... leur-rouge) Faudra juste prévoir un virage plus large. ! (mais pas retrouvé le rayon minimum)

je commence à m'intéresser .... mais bien difficilement ... au calcul de pertes de charges de mes tuyaux de section rectangulaire.

Le profil Alu de section extérieure 20 X 10 X 2, a pour section intérieure 16 x 6 mm = 96 mm2.
Un mètre linéaire contient donc 0,096 litre, à très peu de choses près 0,1 litre/ml.
Pour éviter des vibrations, la vitesse de déplacement doit être inférieure à 1 m/seconde, donc un débit inférieur à 0,1 litre/seconde.

Ce résultat vous paraît-il crédible ? cela ferait un débit maximum de 6 litres par minute ???!!

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Bonjour, Bernard 2 Lyon !

Ayant moi-même une toiture en ardoises, je suis depuis quelques jours, votre projet intéressant !

A un moment j’avais pensé à installer un radiateur derrière les miennes, en travaillant depuis ma trémie Vélux (seule moyen d’accèder au dos des ardoises…). Par contre, vue la complexité de la chose, j’avais vite abandonné…

A l’époque, je visais un radiateur, constitué de profilés alu ad hoc, savoir…
http://www.bricodepot.fr/st-brieuc/regle-alu/prod397/
(dimensions ext. : Largeur : 100 mm / Epaisseur : 10 mm)

L’idée étant de remplacer l’embout en plastique, par une plaque soudée de fermeture, avant d’insérer les règles entre les lattes, après ouverture de la joue du Vélux (ma femme étant absente, ce weekend-là, bien sûr…).

Le radiateur matérialisé en toiture serait donc un rectangle de 2 m de large, par 1 m de haut, de contenance 7,5 litres environ , caché à droite d’un Vélux, les cinq « dents » de la peigne étant raccordées par un collecteur recevant les nourrices, depuis la cuisine…

Tout cela à toute fin utile, et pour répéter l’intérêt que je porte à vos efforts !

Amicalement,

YWB
(faux breton)

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour YWB

j''ai présenté précédemment la version serpentin sous ardoises avec les virages réalisés en durites automobiles raccordées par colliers sur un tube rond lui-même soudé aux extrémités d'un profil Alu rectangulaire.
Pour l'instant j'ai en tête le profil rectangulaire car le feuille Alu de 0,5 mm d'épaisseur qui s'intercale sous les ardoises, est facile à plier, mais n'est pas facile à mouler autour d'un tube. Donc pour l'instant, je préfère la coller bien à plat sur le profil rectangulaire.

Mais, il y a une autre possibilité, c'est de fabriquer un capteur à échelle.
- Les "capillaires" sont parallèles au liteaux, ils sont en tubes Alu ronds de diamètre 16mm,(dans la mesure où le liteau est de la même épaisseur ou qu'il est plus épais) et raccordés sur des collecteurs diamètre 20 mm.
- Il faut au préalable préparer les collecteurs en soudant des naissances en tubes de 16 mm. (le diamètre extérieur 20 mm fait 16 mm intérieur)
- La jonction entre collecteurs et capillaires se fait avec de la durite droite serrée sur les naissances.
- Les collecteurs sont placés le long des chevrons.

Il faut que je confectionne un moule pour cintrer la plaque offset, ou .... que je trouve le bon outil pour le faire. C'est moins simple qu'il n'y paraît pour avoir un résultat régulier et uniforme afin d'assurer un bon contact avec le profil rond. De cette résussite dépendra le choix du profil Alu, .... mais aussi, et je ne l'oublie pas, de l'épaisseur du liteau (il me faudra attendre d'être sur place pour le savoir !)

YBN, les règles alu que tu envisages contiennent trop d'eau. Elle ne pourra s'élever en température que lentement.
Modifié en dernier par Bernard (Lyon) le jeu. mai 12, 2016 18:35 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par YELLOW WHEELY BIN »

presse à nageoires ici...
Image

Merci pour le retour d'info sur les règles !

YWB

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonsoir YWB

Voilà un fameux cadeau que tu me fais. Merci !


En fait, je n'ai pas compris tout de suite le sens à donner à cette photo. Cela m'a pris du temps, ..... et Euréka, la solution est arrivée :

un moule métallique en appui sur 2 planchettes. Un tube qui s'abaisse et qui marque fortement une plaque Alu à déposer en travers du sillon. La force provient des 2 bras en bois qui font office de levier. BRAVO !

Cela va m'aider considérablement. :-) Simple et efficace !

Pour avoir un grand choix de profils Alu, le réseau KDI au plus près de Plérin, c'est soit Lorient, soit Rennes. Ils livrent les particuliers (détail qui a son importance).

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2448
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Balajol »

Bonsoir YWB, Bernard,
Je suis en pleine réflexion pour la réalisation d'une presse de ce type.
Pour la partie "Matrice" sur la table, je pensais personnellement à réaliser ou faire réaliser une Gorge de 17 mm dans un pièce de bois dur avec le fond sur un rayon de 8, 5 mm à la défonceuse pour un meilleur contact plaque/Tuayuterie.
J'ai déjà 16 m2 de Tole alu de 0.5 mm.
Faut que je m'y mette pour la réalisation d'un Mur Chauffant "Sec" sur un Mur de refent actuellement habillé d'une plaque de platre.
Réalisation d'une gorge dans cette plaque, Mise en place des plaques Alu auparavant Formées, Multicouche de 16 puis une plaque de placo en habillage vissée dans le Mur.
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici(1er champ)

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Mur chauffant solaire direct et indirect

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour Balajol, YWB

- Concernant le rayon du moule, j'aurais tendance à le fermer un peu plus pour tenir compte de la propension du métal à reprendre sa forme initiale.

- je réfléchis à un autre type d'installation.
Jusqu'à présent j'envisageais de chauffer les murs directement (faire un MSD) pour gagner sur l'intermédiaire que représente un échangeur hydaulique, mais ...

Mais, mon mur n'est pas en béton, mais en terre + pierres, donc ses capacités thermiques sont peut -être moins bonnes, de toute façon, même le béton est 2 fois moins bon que l'eau en capacité de stockage, aussi ....

aussi n'aurais-je pas intérêt à faire de l'hydroaccummulation dans un cuve de 2,5 m3 par exemple. Cela ne me ferait réaliser qu'un seul réseau de serpentin dans les murs, et une cuve de ce genre est facile à réaliser en blocs à bancher. Au sol avec une isolation de 20 cm, cela fait un carré de 1,40 extérieur pour avoir 1 m2 utile, pour une hauteur de 2,50 m

J'ai même une variante : détourner une seconde fois la cuve extérieure toutes-eaux devenue intutile avec le tout à l'égout. Elle fait 3 m3 et l'isoler par l'intérieur doit pouvoir se faire malgré les nervures internes.

Qu'en penses-tu, qu'en pensez vous ?

Répondre

Retourner vers « Planchers chauffants, PSD, murs chauffants »