PSD et bouilleur dans vieille batisse

Auto-construction, trucs et astuces, expériences...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 482
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: PSD et bouilleur dans vieille batisse

Message par pacobab »

Bonsoir Claire et Simon,
Je n'ai pas la science infuse. Par contre je suis éternellement curieux, et avide de savoir. J'en suis devenu ingénieur, puis plombier chauffagiste, dans l'espoir d'avoir plus d'impact sur le dérèglement climatique.
Ce que j'aime dans la laine de verre, c'est que c'est pas cher et efficace. Ça n'est jamais que du sable sous forme de fibres. Comme la laine de bois, c'est du bois réduit à l'état de fibres. Toutes deux sont fabriquées par des procédés industriels et nécessitent de l'énergie pour être fabriquées. Mais ni l'une, ni l'autre ne sont adaptées pour isoler un mur humide.

J'ai acheté ma maison il y a 13 ans. Très rapidement, je me suis aussi aperçu qu'il y avait de grosses remontées d'humidité et que l'isolation était déficiente.
J'ai tout entendu à son propos. En premier, que ça n'était pas la peine de l'isoler, car la pierre, ça isole. En réalité, le calcaire tendre a un lambda de près de 0,4, 12 fois plus qu'un isolant correct, et comme mes murs en pierre ne font que 40 cm, il y a du chemin à faire pour être bien isolé.
Ensuite, le problème des remontées d'humidité. Aucun isolant ou presque ne tient à l'humidité, et les isolants dits naturels encore moins, laine de bois, chanvre, cellulose, plumes ou laine de mouton. Ils sont tous extrêmement hydroscopiques et putrescibles. Mais la laine de verre ou de roche, si elles ne pourriront pas, se gorgeront aussi d'eau.
En 13 ans, je n'ai trouvé que deux solutions, l'une qui me satisfait,, l'autre pas.
La deuxième est celle dont je vous ai déjà parlé. La lame d'air ventilée, de façon à limiter le taux d'humidité derrière l'isolant. Deux problèmes : on perd les avantages de l'inertie de la pierre, et ça doit être compliqué de réaliser une lame d'air continue et ventilée qui dure longtemps.
La première, que je vais utiliser sera faite en deux étapes :
  • la réalisation d'une barrière étanche à la base de tous les murs et cloisons en pierre de ma maison. (injection de methylsiliconate de potassium)
  • la pose, sur une hauteur d'1,50 m de mousse polyuréthane, projetée si j'ai les moyens sinon en panneaux collés à la mousse en bombe.
Au dessus, je mettrai de la laine de verre GR32 en 160mm, qui est en promotion depuis plus d'un an dans les deux principales GSB à 7,72€ le m2 (R=5)
La mousse polyuréthane a deux avantages considérables. D'abord elle isole particulièrement bien (lambda 0,022 contre 0,040 pour la laine de bois et 0,032 pour la laine de verre, et ensuite elle est totalement insensible à l'eau et à l'humidité.

J'insiste beaucoup sur l'isolation. Un SSC sur une maison mal isolée, c'est à mon avis comme un pansement sur une gangrène. Sauf que ça coûte très cher.

Je suis à l'écoute de toute solution qui combine bonnes performances d'isolation (R 5 mini) coût très raisonnable, facilité de mise en œuvre et épaisseur raisonnable.

Cdt
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Avatar du membre
titruk
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : dim. sept. 06, 2015 10:18 am

Re: PSD et bouilleur dans vieille batisse

Message par titruk »

Bonjour,
Nous revenons à la charge !!
Nous avons bien fait nos devoirs de vacances :-D et suite à différentes propositions de la part de plusieurs d'entre vous nous avons réalisé de nouveaux schémas. :roll: Le gagnant est celui-là. PLus simple et moins usine à gaz !! et il permet à toutes les solutions de chauffage de pouvoir travailler ensemble. Il faut repasser par un ballon combiné à double serpentin.
shema SSC global.png
shema SSC global.png (17.07 Kio) Vu 303 fois
En mode peuso-PSD :
shema PSD.png
shema PSD.png (8.5 Kio) Vu 303 fois
En mode ECS solaire en été :
shema ECS solaire.png
shema ECS solaire.png (9.46 Kio) Vu 303 fois
nous utilisons les 2 serpentins pour respecter la stratification du ballon.

En parallèle le bouilleur est autonome et chauffe le ballon comme il veut !!

Merci pour vos avis
Claire et Simon

Répondre

Retourner vers « Planchers chauffants, PSD, murs chauffants »