Page 1 sur 1

Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : jeu. janv. 26, 2017 16:58 pm
par alex2727
Bonjour à tous,

Après de longues-longues lectures du forum dans tous les sens, je me dis que c'est peut-être le temps de m'y mettre !
Je suis dans le cadre d'une "rénovation lourde". Je ne souhaite aborder que le volet chauffage (pas ECS), avec un projet -peut-être infaisable- de mur chauffant direct, solaire, et en thermosiphon (c'est sur cette dernière partie que je fais appel à vos lumières pour savoir si c'est impensable ou non :-) :sad: :-) )

Mieux qu'on long discours, j'ai fait un très rapide schéma (v1) de mon projet !


Schéma v1 :
si besoin URL :
http://img11.hostingpics.net/pics/80551 ... fantv1.png

image ci-dessous tronquée désolé... (le 800x800 pixels dégradait trop la lecture)

Image



Je vous remercie d'avance pour vos suggestions / avis / critiques négatives (je prends aussi les positives)

PS : j'ai vu qu'un membre, via recherche de mots-clés, avait de plus ou moins loin évoqué ce concept, c'est " domwood ", si jamais il me lit.... :grin:

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : jeu. janv. 26, 2017 17:32 pm
par pacobab
Bonjour Alex,
Je vais peut-être être un peu cassant, mais je suis électronicien de métier, et la régulation, je pense que c'est une bonne invention.
Le mur chauffant avec inertie, c'est comme le plancher chauffant direct , c'est une source d'inconfort.
Et c'est bien dommage de créer de l'inconfort dans le cadre d'une rénovation lourde.
Les raisons en sont expliquées ici: http://forum.apper-solaire.org/viewtopi ... =14&t=9197
Et puis imagines-toi en hiver: tu prends la météo du lendemain et tu calcules: "alors en vu la température actuelle de mon mur et le soleil à demi voilé que l'on a aujourd'hui, il faut que j'aille occulter mes panneaux à treize heures cinquante-douze!"
Coté simplicité, on fait mieux!

Cdt
Jean

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : jeu. janv. 26, 2017 18:27 pm
par alex2727
Merci pour la réponse dans tous les cas !

Ce serait une installation volontairement sous-dimensionnée (je pense à 1 ou 2 m² pour un coût de matériaux très-très faible du coup), sans rentrer dans des calculs "fins", on serait à :

(données ADEME copier/coller) Rendement énergétique d’un capteur solaire thermique : 40 %
soit un productible équivalent
à 1500 x 0,4 = 600 kWh/an/m²
Soit ma pièce de vie sur une base de 30m² x besoin 40 kWh/an/m² = 1200 kWh/an/m²

Le calcul m'importe peu, que j'arrive à 20% ou 50% d'efficacité n'est pas l'objectif premier, c'est surtout de ne pas recourir à cette énergie, surtout lors d'une journée ensoleillée comme aujourd'hui. Le constat est souvent le même, par ici en tout cas l'hiver, de belles journées à 5/10° inexploitées et des pluvieuses à 10/15°, quel gâchis !
Pour l'inconfort, c'est vraiment pas ce qui me dérange/m'inquiète le plus, avec un sous-dimensionnement de l'installation, j'aurai un mur tiède/chaud en fin de journée sur les journées ensoleillées, et si vraiment la t° intérieure explose : j'ouvrirai les fenêtres ! :-D plus sérieusement, c'est le jeu aussi du sans-electronique & thermosiphon, et c'est un choix, après en l'occurence pour un electronicien je comprends que le concept puisse déplaire :grin:

Je reste à votre écoute, y compris sur le plan technique du thermosiphon / le fait de mettre le point haut de l'installation ici / l'alternative avec un échelonnage du mur en lieu et place du serpentin, merci d'avance !

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : jeu. janv. 26, 2017 19:27 pm
par dopra
en tous cas, techniquement, ça devrait fonctionner en thermosiphon.
on devait faire ça avec un collegue avec en plus un ballon ECS sur le circuit, il a laisser tombé l'idée du mur chauffant car la piéce est très isolé et le soleil l'inonde.
mais integrer un ballon dans le shéma pourrai te permettre de décharger ton mur au cas ou celui ci serai trop chaud,
encore faut il qu'il y ai la place!

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : jeu. janv. 26, 2017 22:37 pm
par YELLOW WHEELY BIN
alex2727 a écrit :mur chauffant direct, solaire, et en thermosiphon
Je pense que ton mur devait se charger depuis le bas, le retour étant en haut...
Cela te donnera le plus de chauffage au niveau du sol, d'où une meilleur efficacité.

YWB

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : jeu. janv. 26, 2017 23:37 pm
par domwood
bonsoir

jeté un oeil rapide au fil.
ton schéma est correct.
à déterminer la longueur du serpentin. plus c'est long et plus ça va se transmettre à la masse du mur mais plus tu auras de pertes de charges. pour reduire les pertes de charge, tu peux mettre plusieurs serpentins en //. ça veut dire nourrices en haut et en bas de mur, de préférence pas noyé donc pas très esthétique.
pas vu de dimensions de ton serpentin mais une boucle de plancher en circu forcée se limite souvent à 80ml. sur un petit mur j'ai mis deux serpentins décalés d'un demi-pas. faudrait que je retrouve des photos avant le remplissage en terre.

en thermo, je n'ai pas testé et ne ferai pas (hélas) puisque mon ballon tampon et mes productions de chaleur ne sont plus en sous sol depuis cette année. à mon grand regret, puisque, comme dopra, je suis persuadé que ça peut fonctionner. je confirme, le chaud rentre en haut de mur. le thermo, c'est pas la panacée, mais c'est du bonheur quand même.

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : ven. janv. 27, 2017 12:26 pm
par alex2727
C'est une grosse interrogation en effet, serpentin ultra-simple ou double nourrice. Ci-joint le schéma v2 avec l'alternative en multi-boucles donc,
J'ai placé les 2 collecteurs de sorte à ce que l'écoulement soit le plus logique possible pour minimiser les pertes de charge, qu'en pensez-vous ? >

http://hpics.li/30adc23

Pour le côté esthétique, à réfléchir, un habillage bois et/ou renfoncement dans le mur peut être pensé pour une belle intégration,

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : ven. janv. 27, 2017 17:00 pm
par rod33
idee_intergration.zip
(275.96 Kio) Téléchargé 62 fois
alex2727 a écrit :C'est une grosse interrogation en effet, serpentin ultra-simple ou double nourrice.
Pour le côté esthétique, à réfléchir, un habillage bois et/ou renfoncement dans le mur peut être pensé pour une belle intégration,
Effectivement, avec de l'imagination, il y a plein de moyen de "noyer" ses nourrisses. Voilà ce que j'ai fait moi pour mon plancher chauffant.

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : sam. janv. 28, 2017 0:47 am
par pacobab
@Rod33
Ben elle est passée où, la bibine ?

Re: Mur chauffant solaire direct en thermosiphon

Posté : dim. janv. 29, 2017 13:00 pm
par domwood
bonjour

sympa l'intégration de rod. mais j'aimerais pas avoir à intervenir, ça manque un peu de place.

alex, je pensais à des nourrices mais pas à tant de piquages.

je précise que quand j'évoquais du mur chauffant en thermosiphon, je pensais à un mur situé au niveau supérieur de mon ballon tampon. je ne pense pas avoir parlé de solaire direct.
je ne suis pas certain qu'une petite surface de capteur puisse transmettre beaucoup de chaleur à ta pièce, via le mur, en hiver. (T° et nombre d'heures).
ça me parait finalement pas mal de boulot, matériel, pour un résultat peut-être insignifiant.