Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Auto-construction, trucs et astuces, expériences...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
Wlz
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 123
Enregistré le : lun. avr. 16, 2007 17:34 pm
Localisation : Bagnères 65

Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Wlz »

Bonjour à tous, j'ai retiré un vieux plancher bois de mon futur salon pour le remplacer par un plancher chauffant. Actuellement le sol est en terre, je compte faire un hérisson de galet mais pour la suite la solution traditionnelle (dalle, isolant, chape du plancher chauffant) ne me plait pas trop. Y-a t-il parmi vous des aventuriers qui n'auraient fait qu'une dalle avec les tuyaux noyés dedans? Sur le papier je n'y vois que des avantages : grosses inerties et un seul gros chantier humide.
En pratique je ne sais pas si c'est jouable.
Si vous avez un retour sur le sujet, merci d'avance
wLz

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 482
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par pacobab »

Bonjour Wiz,
Je défend sur ce site l'idée qu'un plancher chauffant avec inertie est source d'inconfort.
L'inertie à 20 degrés, c'est bon pour le confort,
Mais l'inertie d'un plancher chauffant à plus haute température, c'est pas top.
Voir viewtopic.php?f=14&t=9197
Cdt
Jean
Modifié en dernier par pacobab le sam. févr. 18, 2017 23:03 pm, modifié 1 fois.
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Avatar du membre
ringeval
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 663
Enregistré le : sam. nov. 01, 2008 11:34 am
Localisation : saint silvain sous toulx-creuse (23)

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par ringeval »

Bonsoir,
c'est tout à fait réalisable, mais il serait préférable de mettre un isolant, au moins en périphérie des murs extérieurs, et de désolidariser cette dalle des murs par un joint.
rien ne vaut des bons grilles pains pour le chauffage

thierry

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 165
Enregistré le : sam. août 13, 2016 19:30 pm
Localisation : drôme

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par loulou2626 »

Moi aussi je pense qu'une dalle avec inertie n'est adaptée qu'aux chateaux-forts avec des meurtrières en guise de fenêtres.
Il ne faut pas confondre inertie du bati nécessaire par des murs de refends par exemple
et inertie du chauffage. Plus une maison est isolée, plus le chauffage doit être réactif et parcimonieux. surtout si apport solaire par le vitrage.
donc plancher chauffant mince voire très mince (30mm.....) avec tubes très serrées ce qui permet d'avoir une température de chauffage la plus basse possible (< à 30°)
ce qui a du sens en solaire.

Tom_43
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 267
Enregistré le : lun. nov. 16, 2015 10:33 am
Localisation : 43

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Tom_43 »

Bjr,

Commencons pas le debut. C'est quoi le bâti ? l'isolation ? les menuiseries ?
expo sud , nord ?
quel est le besoin de chauffage estimé ?

Après on pourra parler de l'inertie ou pas de la dalle, de la T° basse ou très basse du plancher etc etc...

A+

Thierry

Avatar du membre
youn260
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 742
Enregistré le : dim. janv. 20, 2008 17:43 pm
Localisation : pontrieux 22

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par youn260 »

bonjour
je l'ai fait plusieurs fois
sable pour mettre plat
bache plastique
styrodur épaisseur qu'on veut(le + c'est le mieux)
isolation périphérique avec des chutes de styro de 4cm
rebache plastique
tuyaux per de 16 au pas de 15 pas de 10au bord des ouvertures
fixation avec une agrapheuse
coulage dalle béton fibré au moins 10cm en tout produit de curage
et c'est tout
pas besoin de gros calculs
j'ai fait 5 dalles
la plus vieille a 20 ans jamais eu de soucis

Avatar du membre
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3609
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:36 pm
Localisation : Beaupréau-en-Mauges - 49
Contact :

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par m_you49 »

Salut
ringeval a écrit : N'écoute pas .........., qui raconte beaucoup d'inepties
Je n'irais pas jusque là, tout se défend, mais pour vivre depuis 36 hivers dans une maison à forte inertie avec ITE, planchers chauffants RdeC et étage, et avec une régul qui tient compte de la temp de retour planchers et non de départ, je n'ai pas constaté trop de pb. On accumule dans les planchers les jours de soleil, et la PaC fait le complément la nuit. Si le soleil est là le lendemain, on accumule pour l'ECS. La véranda plein sud aide bien aussi, et il suffit de gérer les surchauffes éventuelles par des ombrages.
Ce n'est peut-être pas le top en rendement et en régulation fine, mais on s'y est fait et on y est bien, mais c'est devenu trop grand en avançant en âge... Avis aux acheteurs ;-)
@ + MY

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 482
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par pacobab »

Bonjour Michel et bonjour à tous
Je suis dans le fond d'accord avec toi, une dalle chauffante épaisse ne cause pas beaucoup d'inconfort. En fait, si je comprends bien ce que tu dis, ce que l'on risque le plus en hiver, c'est d'avoir un petit peu plus chaud que prévu. Cette légère "surchauffe" n'est pas vraiment désagréable.

Dans mon souci d'optimisation un peu perfectionniste, je dois dire, et vu la rareté des calories solaires pendant la saison de chauffe, le plus efficace "serait" probablement d'avoir un plancher chauffant très mince (exemple Roth climacomfort compact, 17mm hors revêtement) permettant une modulation rapide de l'apport thermique.
Cela va aussi dans le sens des bâtiments BBC et futurs RT2020 dans lesquels on obligera aux planchers chauffants à avoir une très faible inertie.

rechercher sur internet :

L'inertie du plancher chauffant rend les maisons rt 2012 ingérables

Plancher chauffant : vers des solutions BBC compatibles? - Innovation ...

Cdt
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Avatar du membre
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3609
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:36 pm
Localisation : Beaupréau-en-Mauges - 49
Contact :

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par m_you49 »

Re
Dans un des liens il est dit :
"L’inertie est créée par la masse et par la température : un plancher chauffant dans une maison de 100m2 c’est 12 tonnes de béton chauffées à 35°C"
Voilà mon constat ce midi (14h06 !) : dalle : 23°C. Couloir : 21,6°C, cuisine au nord : 20°C, et étage : 21°C. Temp ext exceptionnelle : 15°C ! Ceci explique sans doute cela.
C'est sur que si on veut une température stabilisée pièce par pièce, il faut la régul qui va bien, pas de stockage lourd, pas d'inertie, une isolation interne,
pas d'apport solaire, un chauffage dispo 24/24. Est-ce qu'un plancher mince est justifié ?
@ + MY
Fichiers joints
IMG_1627.JPG
IMG_1627.JPG (51.32 Kio) Vu 1279 fois
IMG_1629.JPG
IMG_1629.JPG (38.34 Kio) Vu 1279 fois
IMG_1630.JPG
IMG_1630.JPG (27.32 Kio) Vu 1279 fois

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 165
Enregistré le : sam. août 13, 2016 19:30 pm
Localisation : drôme

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par loulou2626 »

Dans l'autre sens, pourquoi s'embêter à couler 10 cm de béton si 3 ou 5cm suffit.
Le problème de trop d'inertie c'est lors des variations de températures, ciel couvert le matin soleil l'aprés-midi etc......

Avatar du membre
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1734
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 11:07 am
Localisation : Sud Ardèche -07- St Germain
Contact :

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par patrick07 »

Bonjour,

Moi aussi adepte des planchers chauffants à grosse inertie.
Aucune surchauffe depuis 15 ans et un confort parfait sans régulation particulière.

Le problème de tous les liens commerciaux qui prônent (vendent) des planchers chauffants minces c'est qu'ils donnent comme référence une épaisseur beaucoup trop faible: 50mm c'est sûr qu'au moindre rayon de soleil ça va surchauffer!
Pour profiter correctement des apports solaires, qu'ils soit passifs ou actifs, il faut avoir un lissage sur au moins 12h, donc c'est un minimum de 10/15cm d'épaisseur de chape: Déphasage et amplitude PSD

Olivier (wlz), Il te faut mettre en place une isolation périphérique verticale performante pour bénéficier du stockage du soubassement. Et j'ajouterais une "coupure" entre la dalle et le sol en plaçant 5 ou 10cms d'isolant, pas facile à déterminer ou à calculer.

Avatar du membre
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3609
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:36 pm
Localisation : Beaupréau-en-Mauges - 49
Contact :

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par m_you49 »

Merci Patrick de faire part de ton expérience.
@ + MY

Avatar du membre
Wlz
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 123
Enregistré le : lun. avr. 16, 2007 17:34 pm
Localisation : Bagnères 65

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Wlz »

Merci à tous pour vos réponses, beaucoup de pistes intéressantes.
Je vous précise ma situation :
- la maison est une vielle ferme avec mur en pierre/terre, ouvertures au sud mais de taille modeste et la pièce en question dispose de 2 murs de refend (Est/Ouest) donc je pense que je ne serai jamais ennuyé par des problèmes de surchauffe en hiver
- j'ai un ballon de 1500 litres donc pas besoin de tout stocker dans la dalle
- j'ai une régul qui sait tout faire ( ;-) maxisun!)
- j'ai déjà fait un plancher chauffant dans la cuisine mais quand j'ai acheté la maison, cette pièce avait déjà une dalle donc j'ai isolé puis coulé ma chape flottante de 6-7cm. Le comportement me conviens
- Au delà du comportement thermique, il ne faut pas que je me loupe sur l'aspect structurel. Je suis obligé de faire un hérisson car le sol en terre actuel est bien humide, ensuite la solution détaillée par youn260 me plait bien.
La pièce fait 45 m2, à la bétonnière je me le sens de moins en mois surtout pour une dalle de 10cm mini, par contre j'ai vu qu'on pouvait commandé du béton "autonivellant" en toupie, si je pouvais arriver à un résultat suffisamment bon pour coller mon carrelage direct dessus ce serait formidable
pour résumé : j'ai un sentiment de gâchis de sueur, d'argent et de temps si je coule une dalle que je recouvre ensuite par un isolant pour refaire une chape par dessus
wLz

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Wlz a écrit : - la maison est une vielle ferme avec mur en pierre/terre

Alors, et à toute fin utile, éviter de couler une dalle béton "classique" sur film PE...
car tu cours le risque de chasser l'humidité de multiples mètres carrés de sol, dans l'emprise bcp moindre de tes murs...
(qui ne furent pas faits pour...)

Donc soit une dalle en béton de chaux (avec dans le mieux des cas, adjonction de chanvre..), soit une dalle dite "hybride" (béton au centre, chaux en périmètre...).

Soit une chape en chaux, sur géotextile et graves.
Les tubes étant enfouis sous la chape.

(chercher "sol rayonnant chanvre")

sinon pour avoir une idée... https://www.youtube.com/watch?v=R4AcZCTBGbI

cela éviterait ton ... "sentiment de gâchis de sueur, d'argent et de temps si je coule une dalle que je recouvre ensuite par un isolant pour refaire une chape par dessus
Bon courage,

YWB

Tom_43
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 267
Enregistré le : lun. nov. 16, 2015 10:33 am
Localisation : 43

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Tom_43 »

Salut,

bon ben on y voit plus clair :cool:
Vu l'inertie du batit et son isolation, n'hesites pas a faire un plancher chaufant le plus épais possible. Pas de risque de surchauffe.
Pr le pas du PER, ben le plus rapproché possible (10cm ?)

pr l'humidité, a faire attention en effet en fonction du lieu...

A+

Thierry

Répondre

Retourner vers « Planchers chauffants, PSD, murs chauffants »