Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Auto-construction, trucs et astuces, expériences...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
Geekolo
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 198
Enregistré le : ven. juil. 10, 2015 23:43 pm
Localisation : Epuisay (Loir et Cher)
Contact :

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Geekolo »

Bonsoir à tous,

On a parlé dans ce sujet de surchauffe ou pas en cas de soleil qui entre dans la maison.
Il me semble que si l'on prends une photo à un instant T, on a deux cas de figure :
  • soit la dalle a assez d'inertie pour absorber l'énergie solaire entrante et la restituer la nuit, donc sans augmentation de la température ambiante,
  • soit la dalle n'a pas assez d'inertie et va réémettre cette chaleur immédiatement. D'où inconfort si elle est déjà chaude.
Maintenant c'est quoi le "assez d'inertie" ?
D'abord disons que l'autre aspect des échanges thermique c'est le chauffage dans le sol :
  • plus l'inertie de la dalle est forte, moins on peu facilement réguler la température ambiante
  • moins il y a d'inertie, plus la dalle se comporte comme un radiateur (basse température)
De ça je déduis qu'il faut le plus possible d'inertie pour optimiser le soleil et le moins possible pour optimiser le chauffage.
Entre les deux mon cœur balance.

Yellow Wheely Bin nous a donné un lien très intéressant : https://riversonghousewright.wordpress. ... iant-slab/
Ils indiquent qu'il faut déterminer l'épaisseur en fonction des ouvertures. Bonne lecture !
Autoconstruction maison passive bois, toit photovoltaique de 9kw, récupérateur chaleur eaux grises.
Projet de solaire thermique 6 panneaux et 944l en auto-vidange
http://brouille.net/ECS-desc.pdf

Avatar du membre
Tarassac
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 743
Enregistré le : mer. avr. 29, 2009 10:58 am
Localisation : Tarassac 34390

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Tarassac »

Bonsoir à tous,

Je sais on dévie un peu, mais je viens dire un retour !
Chape anhydrite je croyais que c'était le top ! je ne connaissais pas l'identique en béton,

Ça n'aime pas l'eau !! j'ai renversé la gamelle du chien dans la salle de bain mon carrelage
se décolle depuis ! il me faut tout refaire ! alors dans le salon je flippe !



Merci à tous,

Hervé

Avatar du membre
dopra
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 286
Enregistré le : dim. oct. 11, 2009 21:30 pm
Localisation : Drôme

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par dopra »

Misho a écrit : ça ressemble à un MDF très compact,
.
tu veux parler des panneaux de bois agglomérer?

fredo38120
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 100
Enregistré le : dim. déc. 25, 2005 19:17 pm
Localisation : isere 38120

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par fredo38120 »

Bonsoir
lilian07
coefficient surfacique de 1,6 W/m²/°C ça ne va pas chercher loin.

Il faut. Lire 11,6 w/m2/°C

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 241
Enregistré le : mar. juil. 26, 2016 22:00 pm
Localisation : Chomérac - Ardèche - France

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par lilian07 »

Bonjour,
Oui très juste désolé pour l'erreur. J'en profite pour dire mais nous le savions que les désagréments de l'inertie commence apparaître dans les maisons à faible consommation ce qui est cohérent avec les chiffres car pour 20 m2 de sol 1° représente une surchauffe d'environs 230W....

Misho
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 101
Enregistré le : ven. déc. 09, 2016 10:54 am
Localisation : Campagne sud de Rennes

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Misho »

lilian07 a écrit :la chape anhydrite est mise en oeuvre que par des entreprises à 500 euros/m3
:shock:
Ca m'a coûté 2700€ TTC pour 130m², en comptant que j'y ai consacré le temps et l'énergie d'un coup de fil :confus:

Misho
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 101
Enregistré le : ven. déc. 09, 2016 10:54 am
Localisation : Campagne sud de Rennes

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Misho »

Tarassac a écrit :Ça n'aime pas l'eau !! j'ai renversé la gamelle du chien dans la salle de bain mon carrelage
se décolle depuis ! il me faut tout refaire ! alors dans le salon je flippe !
Tu n'aurais pas utilisé une colle béton sur la chape anhydrite par hasard ? La colle est spécifique, en effet la colle béton n'adhère pas du tout dessus, même sans eau.
Notre cuisine a pris bien des splatch, la machine à laver a eu plusieurs fuites et ça tient très bien.

Avatar du membre
Tarassac
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 743
Enregistré le : mer. avr. 29, 2009 10:58 am
Localisation : Tarassac 34390

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Tarassac »

Bonjour,
Misho a écrit :
Tarassac a écrit :Ça n'aime pas l'eau !! j'ai renversé la gamelle du chien dans la salle de bain mon carrelage
se décolle depuis ! il me faut tout refaire ! alors dans le salon je flippe !
Tu n'aurais pas utilisé une colle béton sur la chape anhydrite par hasard ? La colle est spécifique, en effet la colle béton n'adhère pas du tout dessus, même sans eau.
Notre cuisine a pris bien des splatch, la machine à laver a eu plusieurs fuites et ça tient très bien.
Peut-être ? je ne me souvient plus! ( 7 ans ) mais je sais que le " poseur " m'avait promis de me vendre de la colle spécifique
mais je n'ai plus eu de nouvelles !! Mais si j'ai bon souvenir j'ai acheté du Weber spécifique pour ça !

Merci à toi,

Hervé

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 165
Enregistré le : sam. août 13, 2016 19:30 pm
Localisation : drôme

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par loulou2626 »

+1
j'ai une chape anhydrite dans la SDB qui est voisine d'une douche à l'italienne. Tous les jours inondée et ca ne bouge pas.
Si ton carrelage ce décolle, ta chape était-elle bien sèche avant la pose du carrelage?
Il y a t il bien eu un primaire passé avant?
Qualité de la colle et de la pose....
C'est pas la nature de la chape qui est en cause, il ne faut pas répandre de fausses idées (surtout écrites en gras et soulignées....)

Misho
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 101
Enregistré le : ven. déc. 09, 2016 10:54 am
Localisation : Campagne sud de Rennes

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Misho »

Ah oui j'oubliais, la nôtre a été posée en hiver par temps humide, du coup elle a été très longue à sécher, après 3 semaines on a dû mettre un peu de chauffage pour pas y passer l'année.
Vu que c'est hydrofuge, faut pas lésiner sur le séchage, parce que sinon elle va quand même recracher l'humidité résiduelle... dans le carrelage. :marteau:

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 241
Enregistré le : mar. juil. 26, 2016 22:00 pm
Localisation : Chomérac - Ardèche - France

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par lilian07 »

Oui la chape anhydrite nécessite un primaire et une colle spécifique chape fluide (très coûteuse). Si les carreaux sont grand format (>40 cm) c'est double encollage et ça double le prix de la colle.Le séchage de la dalle est impératif et ne souffre d'aucune approximation tout comme le rodage de mise en chauffe....avec le béton liquide aucune contrainte et c'est bien moins sensible à l'environnement, c'est aussi plus solide mais je n'ai pas eu de problème de solidité toutefois avec la chape fluide.

Misho
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 101
Enregistré le : ven. déc. 09, 2016 10:54 am
Localisation : Campagne sud de Rennes

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par Misho »

Je te trouve bien pointilleux :-D

La colle, de mémoire c'est peut-être 20-30% de plus au kg, sur le budget total d'un sol complet c'est pas la mort non plus.
Le double encollage ça fait jamais de mal, ça permet de s'assurer que la colle accroche bien sur le sol, et pour être logique on en met moitié moins sur chaque face.
Notre séchage+mise en chauffe, calibrée au "mets le chauffage en permanence, patate minimum, quand y'aura plus de buée sur les vitres ça sera bon" :lol: , a donné entière satisfaction.

loulou2626
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 165
Enregistré le : sam. août 13, 2016 19:30 pm
Localisation : drôme

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par loulou2626 »

Sur des grands carreaux, anhydrite ou béton, c'est double encollage selon le DTU.
Le prix de revient du primaire, c'est pas la mort non plus...( c'est à appliquer au rouleau, ca ne prend pas 3 heures non plus.....)

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 241
Enregistré le : mar. juil. 26, 2016 22:00 pm
Localisation : Chomérac - Ardèche - France

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par lilian07 »

Bonsoir,
La, je ne vous suis pas vraiment car j'en ai fait 200 m2 pour l’anhydrite et environs autant pour le béton....et bien il y a une sacré différence de prix.
Comme j'ai évoqué c'est 500 à 600 euros/ m3 pour l'anhydrite soit environs 25 euros/m2 pour 5 cm d'épais (avec coordination chantier avec une société de mise en place).
Le béton c'est 115 euros livré en liquide prêt à l'emploi (pas de coordination on coule 60 m2 en 2h sans effort, bonne préparation de chantier toutefois).
Et la colle, spécifique et bien ça coûte vraiment un bras (environs 5 fois plus qu'une colle standard) et lorsqu'on fait un double encollage et bien je vous invite à lire ce qu'il y a écris sur les sacs de colle anhydrite et bien ça divise par 2 la surface couverte par sac (double la matière) surtout pour une chape anhydrite.
Pour le béton c'est moins sensible, peut être que 30% ça passe (jamais essayé).
Au final avec les contraintes de mise en oeuvre et les surcoûts périphériques on atteint un prix au m2 en rapport de 6 à 10 selon la surface pour un gain thermique (inertie faible différence et puissance de chauffe identique) que je n'ai pas constaté après 8 ans de chauffe.
Pour moi le béton à toute les vertus pour faire un bon massif rayonnant.

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 482
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: Plancher chauffant : Dalle flottante OU chape flottante

Message par pacobab »

Bonjour à tous,
Pour revenir sur les avantages d'un plancher chauffant mince, je prendrai comme appui le site d'Hervé Silve, qui est probablement un des sites les mieux documentés en français sur le chauffage:
Ce que l'on faisait dans les années 1950 et qui est à éviter :
Hervé Silve a écrit :- Forte inertie thermique ("temps de réponse thermique", pour plus d'exactitude) dû à la pose en dalle pleine. Ce qui rendait impossible une quelconque régulation et souvent des surchauffes en demi-saison.
Ce que l'on fait maintenant :
Hervé Silve a écrit :- Inertie thermique ("temps de réponse thermique", pour plus d'exactitude) relativement plus faible du fait de la faible épaisseur (de 6 à 8 cm en règle générale) de la dalle chauffante (chape) bien isolée en sous face.
Aujourd'hui, tous les fabricants de systèmes de plancher chauffant proposent de plus en plus de produits à faible inertie. Soit avec des systèmes secs type "caleosol" ou "Fermacell", soit avec une chape liquide. Le système le plus mince que je connaisse fait 17mm avec des tuyaux de 10,5 mm de diamètre avec une chape liquide ciment.

Cdt
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Répondre

Retourner vers « Planchers chauffants, PSD, murs chauffants »