Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Venez donner votre avis.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Messagepar Jean-Yves 06 » Mar Juin 14, 2016 7:34 am

Je vous propose dans ce post de suivre mes pas (et mes observations sur le chauffage de l'habitat) au cours de mon voyage actuel au Canada (et un petit bout d'US). Soyez indulgents sur mes erreurs techniques et grammaticales! Le voyage s'effectue d'Est en Ouest, sur 8 mois. Nous logeons essentiellement chez l'habitant.

1. Le prologue avec notre appartement de Montréal. La majorité des citadins québéquois est chauffée à l'électrique, au moyen de plinthes. Ce n'est pas le cas de notre logement, chauffé au fioul. Vu la taille des tuyaux, je suppose que l'installation fonctionne en thermosyphon. Suite à un certain inconfort en début de saison de chauffe, je consulte le thermostat (commun au petit immeuble de 4 logements). Sauf erreur de ma part on démarre à 17°C et on arrête à 24°C...
Les autochtones nous avaient prévenu: "si tu es chauffé au fioul, régule en ouvrant les fenêtres." Nota: bien que sa façade soit en brique, ce petit immeuble est bel et bien en bois.

2. Une ferme vers Québec. Encore une exception. A l'instar de l'immense majorité des maisons nord américaines, celle-ci n'est pas construite en bois mais en pierre! Le chauffage est par contre typique du coin: des plinthes électriques et un poêle bois en fonte. Ce dernier est logé au sous-sol (inhabité) l'air réchauffé migre au rdc au moyen d'une grille aménagée dans le plancher du rdc.

3. Une autre ferme en Ontario. Une exception de plus. La ferme est hors du réseau électrique. Pour ce faire elle dispose de 2 vastes champs PV. Le chauffage est essentiellement fait avec un poêle bois en fonte. Le propriétaire a également installé un "propane furnace". Ce système est très répandu (mais plus au gaz nat) en Amérique du Nord. L'air ambiant est réchauffé dans ce fourneau puis pulsé par un motoventilateur dans un réseau de gaines aérauliques.
La consommation électrique du motoventilateur nous oblige à nettoyer frénétiquement la neige et la glace présentes sur les panneaux (dehors il fait -20°C). Dans cette province je remarque quelques champs photovoltaiques, chez des particuliers.

4. Des maisons à Détroit et Chicago. Le chauffage y est classiquement assuré par des "furnaces" à air chaud, brûlant du gaz nat. Ces furnaces sont assez bruyants, même si l'installation est bien faite. Je remarque des bâches tendues et soigneusement scotchées sur les fenêtres du sous-sol. Probablement des pare-vapeurs?
Vu à Chicago: un restaurant équipé d'un vaste champ de tubes sous vide. Ambiance bobo et burgers bio.

5. Une ferme en Alberta. Là je tombe sur un fana de l'énergie solaire. Il me fait découvrir les capteurs à air chaud fabriqués à partir de canettes, un four solaire et plein d'autres trucs géniaux et à base de récup'. C'est également cette personne qui m'apprend (honte à moi!) que l'eau est un excellent moyen de stocker l'énergie thermique. Je n'avais pas encore lu le bouquin de l'apper. Sinon la province, berceau des énergies fossiles est chauffée au gaz nat'. Un tissu très dense de gazoducs alimente à peu près tout le monde, même les fermes isolées (enfin bon, je n'ai pas été dans les coins reculés de la province).

6. Une maison forestière en Colombie-Britannique. Le chauffage est essentiellement réalisé au moyen d'un poêle de masse au bois, l'appoint est électrique.
Vu dans la vallée de l'Okanagan: une maison équipée de 14 capteurs plans. Les seuls que j'ai vu sur un bien long voyage!

7. Une maison solaire sur l'île de Vancouver. La maison, de 90 m2 est construite en chanvre et argile. Elle est chauffée passivement via ses larges fenêtres orientées plein sud. Un banc massif en argile récupère également les calories diurnes. Un plancher chauffant assure le relais. Actuellement alimenté par une chaudière électrique de 5 kW. Le propriétaire a pour objectif de coupler cette chaudière à un récupérateur de chaleur de fumier. Il songe également à un CESI.

En conclusion: de ce que je comprends, dans les campagnes les canadiens se chauffent beaucoup au bois. Tronçonner y est souvent un loisir, et le feu de camp une institution (marshmallows obligatoires!). Le gaz nat est très présent, mais concurrencé par l'électrique en Colombie-Britannique, et surtout au Québec. Dans ces pays largement pourvus en énergie bon marché, le solaire thermique est plus le fruit d'une pensée alternative que d'un raisonnement économique. Mon constat lapidaire est probablement influencé par la présence d'innombrables pick-ups à grosses roues et moteur V8 de 6L...

Mes excuses pour le style télégraphique: c'est la 3e fois que je reprends la rédaction de cet article, mon pc étant bien malmené en ce moment.
On n'est pas ici pour être là.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Yves 06
Newbie
Newbie
 
Messages: 20
Enregistré le: Mer Avr 13, 2016 5:58 am
Localisation: Road trip au Canada, puis Saint-Jeannet (sept 2016)
Âge: 37

Re: Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Messagepar flen42 » Mar Juin 14, 2016 9:56 am

ben perso , j'y suis allé en février 2014 un bon -20 °C et 1 m de neige : mon constat de montreal à quebec : ils mettent la consigne à +24 °C !

moi qui suis habitué à un petit +19 °C j'ai eu chaud !

on est vraiment dans un pays riche !
Les Énergies Renouvelables ? c'est tout naturel !

flen42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 302
Enregistré le: Sam Fév 07, 2015 16:01 pm
Localisation: Loire

Re: Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Messagepar ice 54 » Mar Juin 14, 2016 10:07 am

Bonjour,
Merci pour ce poste intéressant. Effectivement on ne peut pas dire que l’énergie et leur souci 1er , phénomène amplifié depuis la surproduction de gaz de schitt (:)) ). Il ma même semblé entendre dire que le canada est un des premier pollueur de la plante (peut être due au sable bitumeux).
slt
300 L ECS appoint gaz /800 L appoint chauffage entrée chaudière à condensation, 6 capteurs Tinox Marvels 2510 automate Trend.
23 m2 de panneaux photovoltaique Solarworld + onduleur 3 kw/h onduleur power one.
.
Avatar de l’utilisateur
ice 54
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1854
Enregistré le: Ven Avr 11, 2008 10:59 am
Localisation: dombasle 54

Re: Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Messagepar Beone68 » Mar Juin 14, 2016 13:41 pm

En ce qui concerne le Québec, leur électricité est renouvelable grâce à d'immenses barrages dans le nord de la province. Wikipédia parle d'une couverture à 97% par l'hydroélectrique (Lien).
Certains de ces barrages ont nécessité la submersion d'immenses étendues de terre, ce qui dégrade le bilan écologique. Néanmoins, vu la surface de la province et la densité d'habitant dans ces zones, cela n'a pas causé beaucoup d'opposition dans la population de manière générale.
L'inconvénient de cette richesse hydroélectrique, c'est que le courant est peu cher, à tel point que le gaspillage passe inaperçu ou presque. Il est par exemple courant de voir des fils chauffants dans les gouttières et chenaux, pour faire fondre la neige et la glace l'hiver. Dans la maison où j'ai habité pendant quelques mois au début des années 2000, il y avait un éclairage devant la porte du garage qui n'avait même pas d'interrupteur. Relié en direct au tableau électrique, il restait illuminé 7j/7 24h/24. Eteindre la lumière en sortant d'une pièce n'est clairement pas un geste habituel, là-bas !

a+
Beone

Beone68
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 261
Enregistré le: Mar Mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation: Guebwiller 68
Âge: 38

Re: Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Messagepar Jean-Yves 06 » Mer Juin 15, 2016 1:13 am

Il est clair que le Québec possède une richesse hydroélectrique considérable. Cependant, elle est importatrice nette d'électricité avec son principal partenaire, les USA (enfin, les Etats frontaliers). Cela parait tellement aberrant que je me demande si les US ne délestent pas l'excédent de leurs grosses centrales charbon lorsque celles-ci n'arrivent pas à ralentir suffisamment vite? Autre atout majeur: le Québec possèderait un énorme gisement éolien, situé également dans le Nord. Pas besoin de tirer de nouvelles lignes donc.
Cependant, je trouve leur réseau électrique assez fragile, car essentiellement aérien. La province a eu énormément de problèmes lors des 2 grandes vagues de gel successives, il y a une dizaine d'années.
On n'est pas ici pour être là.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Yves 06
Newbie
Newbie
 
Messages: 20
Enregistré le: Mer Avr 13, 2016 5:58 am
Localisation: Road trip au Canada, puis Saint-Jeannet (sept 2016)
Âge: 37

Re: Le chauffage au Canada (ce que j'en ai vu)

Messagepar Robert » Dim Juil 03, 2016 2:58 am

Bonjour messieurs
petite rectification le Québec exporte de l’électricité aux USA surtout l’été pour leurs climatiseurs.
l’hiver on chauffe au Québec et les USA ne climatisent pas on garde notre électricité.
On a une centrale d’appoint au gaz naturel en cas de très grand froid mais je crois que jusqu’ici on en a pas eu de besoins.
Une aberration c’est qu’on paie cette compagnie pour ne pas produire.
Petite info la centrale nucléaire, la seule au Québec, est en démantèlement. :-D :-D
C'est vrai qu'il y a beaucoup de gaspillage au Québec.

Beaucoup de belles journées ensoleillées
Robert
Avatar de l’utilisateur
Robert
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 84
Enregistré le: Mer Mar 28, 2007 3:22 am
Localisation: Québec ( 04 )
Âge: 66


Retourner vers Vos envies, vos hobbies, vos joies, vos peines...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités