fait un peu de pub pour l'APPER

Bonnes adresses et bons plans c'est ici.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

fait un peu de pub pour l'APPER

Messagepar clyric » Ven Avr 06, 2018 23:29 pm

Salut à tous,

le conseil de l'Essonne à fait un petit article sur la rénovation de ma maison.
j'en ai profité pour glisser le nom de l'APPER
l'article est un condensé, d'un condensé de l'interview que j'avais eu, mais il n'ont pas supprimé mon message sur l'apper.

http://www.essonne.fr/cadre-de-vie-envi ... -possible/
-250W en autoconsommation (220v)
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
Avatar de l’utilisateur
clyric
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 161
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 12:11 pm
Localisation: Essonne
Âge: 43

Re: fait un peu de pub pour l'APPER

Messagepar clyric » Ven Avr 06, 2018 23:44 pm

l'article initial avant la moulinette :
MDD : Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes les actions entreprises lors de la rénovation de votre maison ?
C.P : En quelques lignes, ça ne va pas être simple. Cette maison a été un coup de cœur au niveau aspect extérieur. Malheureusement, nous avons vite découvert ses défauts lors de notre rénovation d’intérieur.
Cette maison était un enfer, impossible à chauffer, nous avions toujours froid.
Grâce au site de l’Ademe, nous avons d’abor fait une isolation très rapide des combles perdus et somme parti à la chasse au gaspi énergétique en isolant les conduites de chauffage et en isolant une partie du mur nord.
Le sol de la salle de bain étant en prise directe avec le froid extérieur, nous avions donc un point de rosé très haut qui transformait chaque matin cette pièce en piscine. Sans expérience, J’ai donc fait une isolation extérieure sur le plafond en contact et la partie adjacente avec de bons résultats.
J’ai donc capitalisé cette expérience.
Pour parfaire l’isolation en fonction de notre budget et suite à de la condensation sur le mur nord, nous somme parti sur une isolation extérieur de ce mur avec les aides existantes. Car logiquement, c était le mur le plus froid de la maison, et de fait le meilleur rapport résultat/investissement.
Toujours en recherche d’idées, j’ai découvert une association (L’APPER) qui donne des conseils sur la production solaire thermique. Par chance et l’aide de ces personnes, j’ai donc pu aussi installer un chauffage solaire qui couvre une partie des besoins de chauffe de la maison.

Par le passé, j’avais acheté des panneaux solaires de camping créé un chargeur de téléphone et un peu d’éclairage. Je suis donc passé au niveau supérieur en appliquant ce concept au salon et salle à manger.
Et en ai profité aussi pour monter en expérience sur de l’autoconsommation classique à fin de lisser ce que l’on appel le bruit de fond (la consommation du frigo en fait parti).
L’eau : Chose aussi qui m’a toujours gêné, l’usage que nous avons de l’eau potable.
1/3 de l’eau potable que nous utilisons est gaspillée en partie pour les toilettes.
Par un système de pompe, J’utilise donc l’eau de pluie pour ce genre de besoins.

MDD : En quoi ce projet contribue à la réduction de l’empreinte écologique ?
C.P : Ce projet est en faite une somme de petit projets qui mis bout à bout m’on permit de réduire par 10 mes GES, réduit la facture énergétique par 4 et le nombre de Kw consommé de 2/3. Je produis 10% de ma consommation électrique et suis autonome concernant l’éclairage de certaines pièces. Ce qui est appréciable lors de coupures hivernales.
Pour ce qui est de la consommation d’eau, nous consommons à 3 autant gère plus qu’une personne seul.

MDD : Quelles ont été vos principales satisfactions et difficultés rencontrées au cours de cette rénovation ?
C.P : Les principales difficultés sont avant tout de savoir par où commencer. Il est toujours difficile de se décider à se lancer dans des travaux de rénovations ou d’isolation, même si l’on est bricoleur.
Mais grâce aux moyens de communications actuels, il est facile de se former et d’avoir des conseils.
Grâce à cela j’ai donc diriger mes efforts, tout en gardant en tête qu’un euro dépensé en isolation, ne passera pas dans le chauffage.
Chaque micro projet réussi est clairement une satisfaction personnelle. On prend de la confiance et de l’expérience.
Et avec le solaire thermique, quand chaque jour ensoleillé, je vois les radiateurs chauffer sans consommer d’autre énergie que celle fournis par le soleil, Je me dis que c’est vraiment dommage toute cette énergie que l’on gâche pour rien, alors qu’elle est là et que nous n’avons qu’a nous servir.

MDD : Quels sont les résultats concrêts obtenus grâce à votre projet ?
C.P : Pour détailler, j’ai réussi à réduire mon empreinte carbone tout en évitant de modifier mes habitudes.
Avec l’isolation extérieur du mur ma consommation de gaz à baissé de 20%.
Avec le complément d’isolation et le chauffage thermique, ma consommation de gaz a encore baissé de 24% et -50% sur ma consommation de pellet alors que je chauffe de entre 1 et 2° de plus.
Pour le solaire thermique, je suis agréablement surpris de voir mes radiateurs monter à 30° lors qu’il fait 0° dehors, et de finir la journée avec une maison à 22° sans avoir utilisé le chauffage gaz.
En résumé La maison est plus saine et agréable à vivre.

MDD : Pouvez-vous nous décrire votre projet actuel et/ou complémentaire avec les actions déjà réalisées ?
C.P : Actuellement, je continue de capitaliser des informations sur mon chauffage solaire, pour augmenter la surface pour l’hiver prochain et travailler sur une intégration un peu plus soignée.
Je pense aussi à utiliser cette technique pour préchauffer l’eau du lave linge.
J’étudie et cherche un industriel pour m’aider à construire des panneaux solaires qui puisse s’intégrer de façon plus esthétique sur une façade.
Et pour finir je regarde les avancées en matière de production de biogaz et accessoirement tenter quelques expériences.

MDD : Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaiteraient s’investir dans un projet tel que le vôtre ?
C.P : Nous avons la chance de pouvoir apprendre facilement grâce à internet et pouvoir échanger. Il faut avoir le courage de se lancer et ne pas avoir peur de l’échec. Ce qui compte c’est d’avoir essayé.
J’ai appris beaucoup de chose en 2 ans et j’ai toujours gardé en tête que si d’autre corps de métier peuvent le faire, il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas, surtout que beaucoup de choses ont été simplifiées ou on évoluées dans le domaine du bricolage.
Pour le solaire Thermique, le site de l’APPER et ses membres ont beaucoup d’expérience et peuvent vous venir en aide.
-250W en autoconsommation (220v)
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
Avatar de l’utilisateur
clyric
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 161
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 12:11 pm
Localisation: Essonne
Âge: 43

Re: fait un peu de pub pour l'APPER

Messagepar clyric » Ven Avr 06, 2018 23:44 pm

raa, ça l'a posté 2 fois
-250W en autoconsommation (220v)
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
Avatar de l’utilisateur
clyric
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 161
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 12:11 pm
Localisation: Essonne
Âge: 43


Retourner vers Pages de liens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron