La "clim" solaire arrive !!!

Utiliser le solaire pour faire du froid.

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Répondre
cpoyet
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : mar. févr. 06, 2007 15:39 pm
Localisation : Fontainebleau (77)

Message par cpoyet »

Bonjour à tous,
Certains fabricants un peu partout dans le monde commencent à commercialiser des machines réfrigérantes solaire de puissance modérée pouvant êtres "compatibles" avec une source chaude solaire:
En espagne : http://www.rotartica.com/pub/ingl/index.html
Aux US/Japon : http://www.yazakienergy.com/products.htm#waterfired
En allemagne : http://eaw-energieanlagenbau.de/rubrik_5
Je n'ai jamais réussi a connaitre le coût des ces machines...

Bizzarement, le principe des machines à absorption n'est pas populaire. Il est pourtant très très simple. Avant d'avoir des machines frigo à compresseur c'est comme celà qu'on faisait du froid.
Je pense que c'est un marché qui risque d'exploser dans les prochaines années.... Qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
superplombier
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 954
Enregistré le : dim. déc. 17, 2006 19:01 pm
Localisation : Bougé-Chambalud 38 dauphiné rhodanien
Contact :

Message par superplombier »

salut
je n'ai pasencore aussi a avoir de prix,il y a eu quelques essais en france mais a priori c'est tres tres cher
le systeme à absorbtion est "decrié" car consome beaucoup plus d'energie qu'un systeme à compresseur, mais dans le cas de solaire ou l'energie est "gratuite" cela peut etre interressant mais a priori ilfaudrait une surface enorme pour refroidir une maison...à suivre...
le soleil brille pour tout le monde

Avatar du membre
treblig
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 208
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 14:17 pm
Localisation : Pala (12)

Message par treblig »

L'absorbtion (ou adsorption) réclame de hautes températures pour être véritablement efficace. Les quelques rares descriptions de petits systèmes (de 1 à 4m²) que j'ai vues fonctionnaient en Afrique. Il est vrai que le but des expériences était d'apporter des frigos aux gens "hors réseau".

Si vous voulez une clim (à eau) très minimaliste et ponctuelle, voyez ce lien. Pour autant que je sache, ce système est quand même très dépendant de l'hygrométrie ambiante pour ressentir l'effet fraîcheur. Je laisse p_bricoleur nous en dire plus sur les principes de physique.

Vous trouverez aussi quelques descriptions générales (pas très détaillées) de réfrigérateur/glacière comme par exemple ce lien ou l'icyball dont j'ai déjà indiqué les liens dans un autre message.

Par ailleurs, on peut quand même se demander si l'avenir immédiat du solaire c'est de nous faire des clims plutôt que de l'eau chaude toute l'année, du froid dans le réfrigérateur toute l'année et du chauffage l'hiver :? .
D'autant que si on fabriquait des maisons bien isolées à la place de nos passoires énergétiques françaises, ça marcherait pour l'hiver mais aussi pour l'été. Même Hulot ne nous en a pas parlé, ou alors pas fort ! Bien sûr, ce serait moins rentable pour nos fournisseurs d'énergie.

Personnellement, j'appelle de mes voeux que la climatisation (solaire ou pas) ne soit pas un marché en expansion pour ces prochaines années. Le fait qu'EDF "pousse" la clim m'indispose déjà passablement et me la rend d'autant plus suspicieuse cette clim. Il me semble qu'on a des priorités quelque peu plus importantes avant la climatisation et fabriquer des ITER pour faire tourner des clims, non ?

Avatar du membre
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
Messages : 1671
Enregistré le : mar. déc. 27, 2005 10:37 am
Localisation : Rueil-Malmaison (92)
Contact :

Message par p_bricoleur »

Bonsoir,

L'objectif 2 du pacte de N.Hulot est "Energie : organiser la baisse de la consommation"
L'objectif est de diminuer par 4 nos émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050.

Note : j'ai diminué les émissions de ma maison par 2,8 en 2,5 ans (depuis que je l'ai achetée), si je continue sur cette tendance je vais les diminuer par 48 d'ici 2050 :D

La clim' écologique dont tu parles c'est un ventilateur évaporateur.
On en vend en France.
Ca utilise le fait que l'évaporation de l'eau prend de la chaleur (on le sent sur la peau quand on sort de la douche).
Donc fait passer l'air chaud (via un ventilateur) sur un corps imbibé d'eau, l'eau s'évapore, et ça refroidit l'air qui sort.

On fait aussi des ventilateurs sur pied avec un petit tuyau qui brumise l'eau devant l'air chaud. Ca fait tomber la température de plusieurs degrés.

Cordialement

Avatar du membre
treblig
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 208
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 14:17 pm
Localisation : Pala (12)

Message par treblig »

Bonjour,

[quote="p_bricoleur"]L'objectif 2 du pacte de N.Hulot est "Energie : organiser la baisse de la consommation"[/quote]Certes, mais ce sont les moyens qu'il préconise qui me dérangent, je ne l'ai pas entendu parler de remetttre en cause les normes CSTB et autres (bon, ce forum n'est pas un support de débat politique donc laissons Hulot de côté)

Une diminution par 48 ! Tu vas avoir un sacré crédit à revendre... :)

[referp=11286;quote="p_bricoleur"]La clim' écologique dont tu parles c'est un ventilateur évaporateur.[/quote]Oui, tout à fait. Mon questionnement, mal posé je te l'accorde, était sur la sensation ressentie qui apparemment est loin d'être identique selon l'hygrométrie de l'environnement. En gros ça ne doit être (un peu) efficace que dans un environnement chaud et sec et quasiment inutile dans un environnement chaud et saturé d'humidité (un peu comme après avoir pris une douche à Darwin : on n'a aucune sensation de fraîcheur).

Cordialement

Avatar du membre
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
Messages : 1671
Enregistré le : mar. déc. 27, 2005 10:37 am
Localisation : Rueil-Malmaison (92)
Contact :

Message par p_bricoleur »

Bonjour,

Difficile de se prononcer sur la sensation, mais il est clair qu'en environnement humide, c'est déjà moins efficace car l'eau s'évapore plus difficilement.

Cela dit, en Métropole, quand il faut chaud, la plupart du temps, il fait sec (ou alors ça ne dure pas, en cas d'orage d'été par exemple).

L'évaporation de l'eau consomme une quantité d'énergie étonnante (chaleur latente de vaporisation) : il faut 2300 kJ pour évaporer 1 kg d'eau, alors qu'il "suffit" de 418 kJ pour chauffer 1 kg de l'eau liquide de 0 à 100°C.

On peut le percevoir en chauffant 1 litre d'eau dans une casserole.
Ca bout assez vite, mais il faut un temps beaucoup plus long pour évaporer toute cette eau.

Il y a 10 ans en Arizona (USA), j'ai découvert les brumisateurs de terrasses de restaurants au dessus des tables.
Le brouillard s'évaporait avant de toucher les gens, mais il faisait 15°C de moins en dessous que dans la rue juste à côté (25°C au lieu de 40°C).

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Climatisation solaire »