Couplage poele bouilleur autovidangeable avec PAC

poêles à bois, poêles de masse, inserts, techniques, auto-construction, schémas, le bois énergie, caractéristiques

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar pierre07 » Jeu Mar 29, 2007 10:11 am

ATTENTION ce n'est pas le chauffage principal , c'est "seulement" de la récupération de chaleur

Il y a trois radiateurs autour du poele à bois
1 à l'arrière avec les aillettes environ 500W
1 dedans sous la grille des braises environ 800 W
1 autour de l'évacuation environ 1000W
soit un total de 2kW cela semble peu mais ...... 2kW pendant toute une nuit c'est 25 kWH ... 2kW pendant toute la journée c'est aussi 25 kWh .... si la maison comme la mienne consomme en moyenne quotidienne environ 100 kWh (environ 40 kWh électrique par PAC) cela représente 50% p

ATTENTION aussi à l'étude des dcourbes : c'est un système ouvert : de la chaleur rentre pendant que de la chaleur part ...


qq photos de la construction ici
http://chaleurbois.free.fr/
j'ajouterai d'autres photos plus le schéma de principe.


l'enregistrement ci dessous est fait sur 48 en continu.
les heures après 0 sont les heures réelles.
En gros il faut 2h au départ pour monter de 10°C à 35 °C à cette Tp la V3V s'ouvre réchauffant le retour PC pendant 10h pour redescendre à 25°C . A 25 °C elle se ferme , il faut ensuite environ 1H pour remonter à 35°C et ainsi de suite. Le réglage du pourcentage passant dans le serpentin réchauffant le retour PC peut me permettre d'avoir une Tp pratiquement constante : autant de chaleur en entrée qu'en sortie.

Le cumulus contient environ 80 Litres d'eau c'est un échangeur pas une réserve donc pas de stratification , j'envisage de réduire la qté d'eau

La Tp de l'eau dans le cumulus qui est aussi l'eau qui circule dans le poele varie dans l'hystérésis du thermostat déclenchant l'ouverture et la fermeture de la V3V . Plus cette eau est froide plus l'échage thermique avec le poele est efficace . Les composants ne sont pas stressés par des hautes tp et des fortes pressions

Un autre thermostat arrete le circulateur lorsque le poele est froid l'eau redescend par gravité dans le cumulus

@+
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar pierre07 » Jeu Mar 29, 2007 16:05 pm

voilà le schéma de principe
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar pierre07 » Lun Avr 02, 2007 21:34 pm

Bonsoir à tous,

J'ai rajouté qq photos du servomoteur, de l'échangeur et de l'instal à la cave

http://chaleurbois.free.fr

Je suis impatient de vos commentaires et questions ....

pierre07
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar jeha » Mar Avr 03, 2007 10:56 am

Bonjour Pierre07

Je suis très intéressé par ce genre de réalisation qui a du te demander,sans doute, beaucoup de travail pour construire, abouter et souder tout cela.
Je m'interroge tout de même sur le sens de circulation du fluide dans le "capteur poêle", s'il va bien du plus bas vers le plus haut,en revanche, il va du plus chaud vers le moins chaud (foyer, dos du poêle, et conduit de fumée). N'as tu pas remarqué au cours du fonctionnement que le conduit pouvait être à une température assez peu différente de celle du fluide au moment ou il parvient dans cette dernière partie du "capteur" ? Je ne suis pas sur d'être très clair ...
N'est-il pas à craindre que de l'eau trop froide dans le foyer ne nuise au fonctionnement et au rendement du poêle, et que le capteur autour du conduit n'apporte que peu de calories à la chaine ainsi constituée ?

Tu as du percer la fonte du poêle pour y implanter le capteur dans la foyer, est ce facilement réalisable ?
Sur l'une de tes photos on aperçoit un pulvérisateur à pression préalable qui semble raccordé sur une 'installation de capteurs solaires, est-il installé à demeure ou seulement à des fins d'essais ?

Bravo à toi
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 182
Enregistré le: Sam Déc 16, 2006 20:15 pm
Localisation: Lyon 69

Messagepar pierre07 » Mar Avr 03, 2007 19:34 pm

Bonjour,

la Tp de l'eau circulant étant toujours comprise entre 30 et 40°C , chaque radiateur est toujours plus chaud que l'eau (et de beaucoup ! ) : il y a donc qqsoit le sens toujours transfert de chaleur.


le radiateur le plus puissant est celui qui entoure le conduit d'évacuation :
j'ai fait des suivis de Tp sans que le chauffage tire sur l'échangeur (V3V fermée) : Je m'en doutais un peu car le système est double : il y a aussi un système à air qui était très performant (remontée de 2 à 3°C une piece de 36 m2 sur 2.50 m de haut en environ 1 h)

Coté rendement évidemment que que je tire sur le poele c'est le but : Cela était surtout visible sur la phase d'extinction du poele lorsqu'il ne reste que des braises : extinction plus rapide.

J'ai modifié la position et la valeur du thermostat déclenchant le circulateur pour placer la sonde plus haut sur l'arrière du poele: c'est bien mieux : dès qu'il n'y a plus de bois mais que des braises le circulateur s'arrete et l'eau redescent : cela permet de le rallumer facilement le matin en rajoutant une buche comme avant ce système.

Dans mon système de régule (avec seulement deux thermostats à 15 euros !!!) j'ai beaucoup de possibilités d'ajustement : positions des sondes , Tps de déclenchement , pourcentage d'eau passant dans le serpentin dans l'échangeur

Actuellement il faut 1h à 1h 30 pour monter 80 L d'eau de 15 à 40 °C et environ 10h pour redescendre : Je peux évidemment faire redescendre plus vite mais dans ce cas je dépasse la consigne de la PAC (qui est 90 % du tps à 25°C ) cela n'a pas d'intérêt (sauf à voir 28°C s'afficher sur le thermomètre du plancher chauffant alors que la PAC est éteinte ... mais bon pas longtemps ..)

j'ai commencé par le radieur arrière : j'ai été très déçu par la faible puissance : il n'y a pas un bon contact thermique : mm avec les aillettes:
j'avais beaucoup d'espoir dans le radiateur intérieur il est moins puissant que estimé .
Le radiateur autour du conduit est lui à la hauteur de mes espérances : le contact thermique des 20m de cuivre avec le cuivre est très bon car j'ai enroulé du recuit sur une bouteille d'oxygène (diamètre 14) pour le réenfiler sur un diamètre 15 (comme un ressort à cintrer) il touche bien le conduit .

Il est vrai que la récupération de calories par air est immédiatement visible, alors que là il faut aller voir le sous compteur de la PAC pour voir l'économie. (10kWh à 15 kWh sur les 40 consommés par la maison en moyenne)

Je trouve que les deux systèmes sont bien complémentaires :

à air : pour la montée rapide en Tp, par contre bruyant (bien moins depuis que j'ai placé un condo de 1.5 uF en série sur la phase)

à eau : totalement silencieux (sauf en phase de remplissage ou vidage), on l'utilise lorsque le poele va tourner en continu pendant longtemps


(pour percer : une simple mèche à métaux de 14 ) pas plus de 10 min : un poele n'est pas un système totalement étanche (heureusement , il y a des entrées d'air : système vitre propre , entrée d'air réglable par le dessous ... si j'enlève le radiateur intérieur un simple boulon de 14 "colematera" l'entrée d'air ...

@+
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar schounda » Mar Avr 03, 2007 21:44 pm

Bonjour,

Merci pour ces informations, voici quelques questions :)

Quelle est la puissance du poele ?

Le fait d'utiliser le conduit ne risque pas de refroidir les fumees et donc de
modifier le tirage du poele et d'encrasser le conduit ?

Pourquoi ne pas avoir placer un capteur sur le plateau horizontal ? esthetisme ?

Luc.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

schounda
Newbie
Newbie
 
Messages: 13
Enregistré le: Dim Mar 25, 2007 15:46 pm
Localisation: Vannes (56)

Messagepar pierre07 » Mar Avr 03, 2007 22:52 pm

le Poele est vendu pour 9kW, mais sur le site de supra ils indiquent qi'im peut monter jusqu'à 18 kW : en fait cela dépend énormément de la qualité du bois et du tirage:

Cela n'a pas du tout modifié le tirage qui était déjà trop important , une clé réglable située en haut du conduit le diminue

C'est redoutable d'efficacité cela à dans mon cas diminué de moitié la consommation de bois : Une fois le poele bien démmarré , je ferme presque complétement la clé , le poele monte en Tp , Il n'y a plus de flamme et les buches durent bien plus longemps: depuis cette clé le poele tient toutes les nuits et est encore chaud le matin : il n'est pas nécesaire de la rallumer le matin
Suivant la pression atmosphérique il peut mm certaine fois tenir 24 h d'affilé !

Par contre c'est vrai qu'il s'encrasse : lui , la vitre et le conduit avant la clé les boisseux surement aussi ....


Dans certain cas les gaz sont si chauds qu'il s'auto enflamment provoquant une sortie de fumées par l'ouverture "vitre propre" c'est mm impressionnant.

pour le plateau horizontal : évidemment esthétisme et problème de contact thermique .


Le pulvérisateur est là définitivement : il permet de récupérer le l'eau glycolée des capteurs solaires si surchauffe et de remettre en pression : ça marche nickel ...

pierre 07
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar DOO » Sam Avr 14, 2007 1:08 am

C'est ce genre d'info que je recherche sur le forum 8)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
DOO
Newbie
Newbie
 
Messages: 37
Enregistré le: Ven Fév 23, 2007 18:45 pm
Localisation: Barbentane (13)

Messagepar pierre07 » Sam Avr 14, 2007 10:25 am

Depuis le retour du beau temps, je suis plus occupé par les capteurs que par le poele ... le radiateur de décharge couplé au serpentin du haut fonctionne à merveille : Montée de l''eau dans le ballon à 80°C en fin d'après midi : décharge la nuit dans le radiateur de la cuisine pour retrouver une eau à 50°C le matin

Bientôt des photos du radiateurs maison ...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar DOO » Lun Avr 16, 2007 18:54 pm

C'est 8)
ça rejoint un peu l'iddée de récupérer l' énergie exedentaire pour l'eau chaude sanitaire en énergie de chauffage. :D
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
DOO
Newbie
Newbie
 
Messages: 37
Enregistré le: Ven Fév 23, 2007 18:45 pm
Localisation: Barbentane (13)

Messagepar Christian de Quinsac » Mar Fév 14, 2012 10:31 am

Bonjour Pierre07,

Moi aussi, dans mon esprit, pour l'instant, j'essaie de voir comment transformer mon insert en poelle bouilleur. J'ai pensé faire comme toi : souder tout un réseau de tube cuivre. Mais...

Question, je crains le vieillissement (prématuré) du cuivre au contact de la flamme !! C'est pour cela que j'ai pensé faire un échangeur en tuyau inox mais là .....le prix ????

Peux tu me dire depuis combien de temps ton installation tourne-t-elle ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 175
Enregistré le: Mer Juil 16, 2008 11:11 am
Localisation: Quinsac (33360)

Messagepar pierre07 » Mar Fév 14, 2012 10:42 am

ça c'est du déterrage de post ... 5 ans

en fait le serpentin en cuivre directement à la flamme est le point faible de toute mon install.
Cela m'a permis de vérifier l’efficacité du système et ça marche le poele modifié ainsi suffit pour chauffer toute la maison mm par 0°C en dessous difficile ...

Il tient environ un hiver ... c'est peu ... ensuite il se perce.
la souplesse du cuivre permet d'accéder au conduit pour récupérer les scories lors des ramonages sans tout démonter.

Je suis entrain de faire souder un vrai bouilleur en acier en forme de parallélépipède avec des chicanes à l'intérieur.
je réfléchis comment accéder encore à la sortie pour ramoner ...
je suis preneur de toute bonne idée

le système à air fonctionne aussi quotidiennement depuis que j'ai diminué le bruit en diminuant la vitesse de rotation de l'extracteur d'air
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar Christian de Quinsac » Mar Fév 14, 2012 19:36 pm

Merci beaucoup pour l'info !
C'est bien ce que je pensais. Il faut donc que j'étudie autre chose avec mon fils qui est métallier et qui a des chaudronniers dans son entreprise !

Cordialement
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 175
Enregistré le: Mer Juil 16, 2008 11:11 am
Localisation: Quinsac (33360)


Retourner vers Bois énergie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité