ramoner le conduit de fumée d'un poele bouilleur

poêles à bois, poêles de masse, inserts, techniques, auto-construction, schémas, le bois énergie, caractéristiques

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar MICHOKO » Mer Mar 20, 2013 17:26 pm

Bonjour à tous,
On parle souvent de poele bouilleur sur le forum mais plus rarement des difficultés de fonctionnement; je m'adresse donc à ceux qui en ont installé un et qui ont ramoné leur conduit de cheminée.
Avez-vous noté un exès de suie ou de bistre après l'installation par rapport à un insert ou poele traditionnel ?
Personnellement, même avec du bois sec, c'est très critique chez moi à tel point que le feu a pris dans le conduit :cry:
D'habitude je ramone en milieu de période de chauffe mais cette année, j'ai tardé à le faire. Mon conduit de cheminée est tubé avec de l'inox flexible et c'est très difficile de décoller le bistre (ça adhère car le conduit n'est lisse comme sur un tube rigide) et j'en suis à me dire que je vais le déposer pour remonter un conduit type tugaginox en rigide, vos avis là dessus ?
Nous vivons dans un rêve mais le réveil va bientôt sonner !
Avatar de l’utilisateur
MICHOKO
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1324
Enregistré le: Lun Juil 10, 2006 13:22 pm
Localisation: BESANCON-25

Messagepar Tarassac » Mer Mar 20, 2013 18:24 pm

Bonjour à tous,

Dans ma maison à Tarassac, j'ai un poêle qui n'est pas bouilleur qui est donné pour 10kw il est tubé en inox lisse.

Quand j'arrive la-bas je le fait tourner à fond le premier jour, et après bien en dessous de ça!

Cela fait trois hivers (pas à 100% )

Quand je ramone, je "retrouve " facilement l'inox! il faut dire que passe d'un conduit de cheminée en terre cuite à de l'inox!!

Voilà mon retour

Hervé
Modifié en dernier par Tarassac le Mer Mar 20, 2013 18:25 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Tarassac
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 743
Enregistré le: Mer Avr 29, 2009 10:58 am
Localisation: Tarassac 34390

Messagepar Fletcher » Mer Mar 20, 2013 18:50 pm

Bonjour,

Pour ma part, je penses mettre tous les 3 mois une briquette de nettoyage lorsque l'insert sera enfin fonctionnel!

(Aujourd'hui, c'est la fileteuse qui a cassé faisant les filets du cote ballon :mad: )
Modifié en dernier par Fletcher le Mer Mar 20, 2013 18:52 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Fletcher
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 311
Enregistré le: Lun Nov 14, 2011 22:41 pm
Localisation: Belgique - 7830 - Gondregnies -
Âge: 44

Messagepar Malognes » Mer Mar 20, 2013 19:22 pm

Bonjour,

L'équivalant de la buche de ramonage : un bout de zinc.

A+

Malognes
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 732
Enregistré le: Dim Déc 11, 2005 16:06 pm
Localisation: Mons Belgique

Messagepar ROCHA 84 » Mer Mar 20, 2013 19:26 pm

Bonjour,

Attention, pour être couvert en cas d'incendie, les assurances exigent un certificat de ramonage émanant d'un professionnel .
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 554
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar merinos » Mer Mar 20, 2013 20:22 pm

Bonsoir !
J'ai déposé un conduit flexible en inox (brico Pipo ) parce qu'il avait brûlé dans des boisseaux en terre , il a brûlé sur 3m mais pas directement a la sortie de la chaudière bois plutôt 1m50 après ...
Les morceaux s'effritaient comme de la poudre ( 3m de conduit en poudre ça fait 1/2 sceau de maçon ) j'ai tout regainé en inox lisse et depuis aucun problème ...
Pour le bistre j'utilise avant tout ramonage de la poudre de ramonage ( chimique :cry: ) et après je passe la tête de loup c'est très efficace

Pour le certificat de ramonage je n'en ai jamais fait mais je ramone 2 ou 3 fois / saison du coup pas de risque d'incendie
Avatar de l’utilisateur
merinos
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 84
Enregistré le: Mer Déc 22, 2010 16:17 pm
Localisation: COMPS 26

Messagepar Ottiti » Mer Mar 20, 2013 21:08 pm

Bonsoir

mon conduit a moi il est en Inox sur mesure mega costaud

Avant la mise en route de mon poêle bouilleur je l'ai nettoyé

et bien effectivement il était bourré de suie :sad:

Je le démonterais Dimanche pour voir l’état interne au bout de 3 mois :roll:

J'ai utilisé buche et poudre de ramonage cela décolle bien les parois du foyer :cool:
Donc cela doit aussi décoller dans le conduit. :cool:

Je ne brule que du "bon" bois si je met des bout de palette , les gros carré d'entretoise, c'est dans un foyer bien chaud.
Les lattes de palette me servent de petit bois d'allumage
Pas de quoi pourrir le conduit :-D

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra + WKS 1kw + 2 x 200wc
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3001
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 54

Messagepar patrick13 » Mer Mar 20, 2013 21:09 pm

Bonsoir tout le monde.

Pas de poêle bouilleur, mais un insert de 10kW tubé en inox souple de chez le Roi magicien, depuis bientôt 4 année.
Je brûle pratiquement que du résineux (95% en volume et le reste de l'amandier, du peuplier voir ce que je coupe dans mes haies d'ornement).

Je ramone avant et pendant la saison de chauffe, quelques incorporation ponctuelle de poudre de ramonage, en général la boite dure plusieurs années et je ne sais pas si à la fin c'est encore efficace...

Je récupérais 20 bon litre suie avant la mise en place du solaire, depuis c'est peine la moitié et encore en comptant le nettoyage des cendres qui restent après la dernière flambée.

Malognes, je suis curieux pour le zinc : tu peux expliciter la réaction chimique qui ce fait et nous dire la taille du morceau et la fréquence.

@+
Patrick13
Avatar de l’utilisateur
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 385
Enregistré le: Dim Déc 30, 2007 20:38 pm
Localisation: Meyreuil (13)

Messagepar lebritish » Mer Mar 20, 2013 21:31 pm

[quote="patrick13"]
Malognes, je suis curieux pour le zinc : tu peux expliciter la réaction chimique qui ce fait et nous dire la taille du morceau et la fréquence.
[/quote]

+1 ???

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2201
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 43

Messagepar merinos » Mer Mar 20, 2013 21:40 pm

[quote="lebritish"][referp=92217;quote="patrick13"]
Malognes, je suis curieux pour le zinc : tu peux expliciter la réaction chimique qui ce fait et nous dire la taille du morceau et la fréquence.
[/quote]

+1 ???[/quote]

Pareils pour moi aussi
Avatar de l’utilisateur
merinos
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 84
Enregistré le: Mer Déc 22, 2010 16:17 pm
Localisation: COMPS 26

Messagepar ringeval » Mer Mar 20, 2013 22:39 pm

bonsoir,
les poêles, cuisinières bouilleur, font toujours plus ou moins du "goudron"
pour limiter, le faire toujours tourner à plein régime, avoir l'eau de retour au minimum, 55-60°, du bois de 3 ans mini.
ma configuration: 1 mètre 50 de tuyau acier, puis boisseaux de terre cuite.
avec le solaire, cette année, j'ai commencer à chauffer début décembre,jusqu'à, il y a quelques jours; et j'ai pourtant du, mi-janvier, nettoyer le conduit acier( je le démonte et le brule au chalumeau; le conduit boisseau, lui, est recouvert d'une fine couche de goudron qui ne se retire pas au ramonage; cette couche n'augmente pas avec les années, donc, je ne m'en inquiète pas outre mesure; j'avais essayé, l'an dernier, les poudres de ramonage, sans grand résultat, donc j'ai abandonné celà.
thierry
Avatar de l’utilisateur
ringeval
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 616
Enregistré le: Sam Nov 01, 2008 11:34 am
Localisation: saint silvain sous toulx-creuse (23)
Âge: 63

Messagepar ringeval » Mer Mar 20, 2013 22:51 pm

aussi, l'hiver dernier, j'ai voulu brûler toutes les chutes de douglas de ma construction, pourtant bien sec; et catastrophe, au bout d'une semaine, j'ai du nettoyer mon conduit; et depuis, pour me débarrasser de ces chutes, je le mélange avec parcimonie à du chêne; et ça le fait.
thierry
Avatar de l’utilisateur
ringeval
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 616
Enregistré le: Sam Nov 01, 2008 11:34 am
Localisation: saint silvain sous toulx-creuse (23)
Âge: 63

Messagepar MICHOKO » Jeu Mar 21, 2013 9:21 am

Bonjour,
merci pour tous ces retours; je n'ai pas précisé que j'ai la vanne mélangeurse qui va bien sur mon poele pour le retour (Flowbox), un départ eau chaude 65/70° et un retour 55/60°, et un fonctionnement toujours compris entre 3 et 5 (manette de tirage de 0 à 5)
Cette année il m'avait pourtant semblé que le poele fonctionnait mieux suite aux pièces de modification du foyer envoyé par le fabricant . Un signe qui ne trompe pas, j'ai toujours la vitre qui se noircit.....
Nous vivons dans un rêve mais le réveil va bientôt sonner !
Avatar de l’utilisateur
MICHOKO
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1324
Enregistré le: Lun Juil 10, 2006 13:22 pm
Localisation: BESANCON-25

Messagepar pierre07 » Jeu Mar 21, 2013 11:30 am

Je confirme aussi, il est nécessaire de ramoner plus souvent avec un poêle bouilleur. c'est d'ailleurs plus difficile car les scories tombent sur le bouilleur. Il faut aller les chercher à la main !

Je rappelle que mon poêle est fortement modifié par deux systèmes récupérateur de chaleur: un à air sur le conduit et un à eau autovidangeable dans le poêle pour réchauffer le retour plancher chauffant via un échangeur bricolé.
voir http://chaleurbois.free.fr

Il est tubé en inox rigide de 153 sur 1m50 (échangeur à air) puis avec du 200 sur une longueur de 5m dans des boisseaux brique de 250.
Lorsque les deux systèmes sont en fonctionnement , je peux poser EN CONTINU, la main sur le conduit au dessus de la clé de tirage.

Par grand froid, lorsque j'utilise le système à eau je m'arrange pour qu'il y ait de grosses flammes la première demi-heure de feu car le retour peut dans ce cas être assez froid.
Puis ensuite en baissant les arrivées d'air, je m'arrange pour qu'il y ait toujours un peu de flamme.
Le pire est une combustion sans flamme. les fumées viennent alors se condenser sur l'échangeur.
De temps en temps je fais un gros feu sans faire monter l'eau dans l'échangeur, cela nettoie le bouilleur et j'ai mm une spatule pour enlever la couche de goudron sur le bouilleur qui le protège de l'acidité mais réduit sa puissance

Depuis cet hiver et un agrandissement de la maison, j'utilise, par grand foid, la résistance de 1,2kw du cumulus échangeur, uniquement la nuit de minuit à 8h (heures creuses grâce à un simple programmateur à 4 euros !)

Cela me coute 1 euro d'électricité par nuit mais permet de soulager la PAC la nuit lorsque la Tp ext est au plus froid mais permet aussi d'avoir l'eau du cumulus échangeur à 45 °C la matin alors que l'eau dans le poêle ne tourne plus.
Donc lorsque je rajoute du bois la matin pour faire repartir le poêle, l'eau remonte dans le poêle à déjà 45°C donc moins de goudron !

Tous ces petits bricolages : récupérateur à air, bouilleur, résistance de 1,2kw du cumulus, poêle à granulés hybride, m'ont permis de garder ma PAC qui est largement sous dimensionnée par rapport au volume de la maison

QUESTION : Vous utilisez quoi comme poudre de ramonage ? Efficacité , Zinc ? ,

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar pierre07 » Jeu Mar 21, 2013 11:31 am

Je confirme aussi, il est nécessaire de ramoner plus souvent avec un poêle bouilleur. c'est d'ailleurs plus difficile car les scories tombent sur le bouilleur. Il faut aller les chercher à la main !

Je rappelle que mon poêle est fortement modifié par deux systèmes récupérateur de chaleur: un à air sur le conduit et un à eau autovidangeable dans le poêle pour réchauffer le retour plancher chauffant via un échangeur bricolé.
voir http://chaleurbois.free.fr

Il est tubé en inox rigide de 153 sur 1m50 (échangeur à air) puis avec du 200 sur une longueur de 5m dans des boisseaux brique de 250.
Lorsque les deux systèmes sont en fonctionnement , je peux poser EN CONTINU, la main sur le conduit au dessus de la clé de tirage.

Par grand froid, lorsque j'utilise le système à eau je m'arrange pour qu'il y ait de grosses flammes la première demi-heure de feu car le retour peut dans ce cas être assez froid.
Puis ensuite en baissant les arrivées d'air, je m'arrange pour qu'il y ait toujours un peu de flamme.
Le pire est une combustion sans flamme. les fumées viennent alors se condenser sur l'échangeur.
De temps en temps je fais un gros feu sans faire monter l'eau dans l'échangeur, cela nettoie le bouilleur et j'ai mm une spatule pour enlever la couche de goudron sur le bouilleur qui le protège de l'acidité mais réduit sa puissance

Depuis cet hiver et un agrandissement de la maison, j'utilise, par grand foid, la résistance de 1,2kw du cumulus échangeur, uniquement la nuit de minuit à 8h (heures creuses grâce à un simple programmateur à 4 euros !)

Cela me coute 1 euro d'électricité par nuit mais permet de soulager la PAC la nuit lorsque la Tp ext est au plus froid mais permet aussi d'avoir l'eau du cumulus échangeur à 45 °C la matin alors que l'eau dans le poêle ne tourne plus.
Donc lorsque je rajoute du bois la matin pour faire repartir le poêle, l'eau remonte dans le poêle à déjà 45°C donc moins de goudron !

Tous ces petits bricolages : récupérateur à air, bouilleur, résistance de 1,2kw du cumulus, poêle à granulés hybride, m'ont permis de garder ma PAC qui est largement sous dimensionnée par rapport au volume de la maison

QUESTION : Vous utilisez quoi comme poudre de ramonage ? Efficacité , Zinc ? ,

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Suivante

Retourner vers Bois énergie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité