Maison hors gel par géothermie pure.

Les pompes à chaleur, techniques, à eau, à air...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar ph56 » Lun Jan 19, 2009 13:27 pm

Bonjour ,
Il m’arrive de laisser la maison inhabitée en hiver, sans chauffage, volets fermés, pendant une semaine ou plus ; la température intérieure descend en moyenne de 2° par jour jusqu'à 10° et ensuite 1° par jour. J’ai déjà eu plusieurs fois une température intérieure de 8° et un minimum de 3° .
J’ai une chaudière fuel qui se déclenche lorsque la température extérieure est proche de zéro mais j’ai déjà eu des encrassements du bruleur par vent d’Est et je n’ai pas confiance de la laisser en service sans surveillance.
J’ai des panneaux solaire thermique qui compensent en partie cette descente de température, mais en hiver j’ai au mieux 10kWh/jour avec le soleil quand la déperdition de la maison est alors supérieure à 50kWh/jour.
Pour trouver une solution à ce problème, j’ai fait creusé en juillet 2008, un forage de 100 m environ de profondeur avec une sonde géothermique constituée de 2 tubes aller retour de PER de 32mm.
J’ai raccordé ceux ci directement sur mon circuit de chauffage. J’ai récupéré une ancienne chaudière électrique pour la brancher sur le circuit ; avec le thermostat d’ambiance réglé à 10°.
Elle fait donc circuler de l’eau de la sonde à 12,5° dans les radiateurs et le plancher chauffant.
J’ai fait circuler cette eau plusieurs fois pendant plus de 48h, elle ne bouge pas de température.
J’ai testé cet hiver par des températures négatives, en laissant descendre la partie de la maison avec le plancher chauffant à 8° : en mettant la pompe en circulation la pièce remonte à 12° en moins de 6 heures.
Ceci évite de laisser un chauffage en service, le circulateur consomme seulement 50W, alimentés en partie par des panneaux photovoltaiques. Le thermostat régule la température entre 10 et 12°.
Ce circuit servira en été pour rafraichir la maison et dissiper le surplus de chaleur du chauffage solaire qui monte dans les ballons à plus de 80°.
Ma question est de savoir si ce système fonctionne aussi bien avec une PAC eau glycolée/eau, étant donné que l’eau passe en plus par un échangeur et une pompe primaire.
Schéma : voir le chapitre présentation
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ph56
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Mer Déc 17, 2008 15:57 pm
Localisation: Saint ARMEL (56450)

Messagepar Guinebault » Lun Jan 19, 2009 14:58 pm

Bonjour,
Combien t'a coûté le forage avec l'équipement des sondes géothermiques?
Merci.
Daniel.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Guinebault
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 340
Enregistré le: Dim Déc 25, 2005 18:37 pm
Localisation: 74 Allinges

Messagepar ph56 » Lun Jan 19, 2009 15:28 pm

Prix d'un forage de 130m avec les sondes: 5500 € TTC
Ce forage servira plus tard à l'installation d'une PAC eau glycolée/eau.
ph56
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ph56
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Mer Déc 17, 2008 15:57 pm
Localisation: Saint ARMEL (56450)

Messagepar jeje » Lun Jan 19, 2009 19:37 pm

Bonjour,

Est ce que c'est aussi efficace sur les pièces avec des radiateurs ( sans placher chauffant) ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
jeje
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 54
Enregistré le: Jeu Nov 01, 2007 15:53 pm
Localisation: givors 69

Messagepar ph56 » Lun Jan 19, 2009 22:45 pm

Bonsoir jeje,
Les radiateurs sont bien moins efficace qu’un plancher chauffant, surtout à une température de 12°, je n’ai pas encore fait de relevés particulier pour ce cas de figure, c’est à vérifier, en attendant une nouvelle vague de froid.
Par contre lorsque je quitte la maison, je laisse toutes les portes intérieures ouvertes et la ventilation double flux fonctionne en permanence, ce qui uniformise les températures.
Je laisse les rideaux des vélux des chambres ouverts, pensant que le bilan apport solaire est prépondérant sur la déperdition nocturne.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ph56
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Mer Déc 17, 2008 15:57 pm
Localisation: Saint ARMEL (56450)

Messagepar vile-coyote » Mar Jan 20, 2009 8:41 am

:roll: bonjour,
dis moi , pourquoi n'avoir posé que 2 tubes de 32 dans le puits,
il aurait été mieus d'en posé 4 tout de suite ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
vile-coyote
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 707
Enregistré le: Mar Nov 06, 2007 12:44 pm
Localisation: bretagne (56)

Messagepar m_you49 » Mar Jan 20, 2009 23:18 pm

Bonsoir.
Ce forage servira plus tard à l'installation d'une PAC eau glycolée/eau.

Est-ce que l'eau glycolée est utilisée parce que la température des sondes géothermiques devient négative pendant l'utilisation ? Je ne pensais pas que ça puisse geler (à moins d'un problème de débit sur l'évaporateur de la PàC). Si c'est le cas une détection thermostatique ou pressostatique interne à la PàC doit permettre de fonctionner en eau/eau et se passer de glycol. Mais peut-être que c'est préconisé par le constructeur de la PàC ou par l'expérience perso de l'installateur ?
@ + Mil'd.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3577
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 72

Messagepar ph56 » Mer Jan 21, 2009 0:22 am

Bonsoir,
Pour vile-coyote :
Je précise 2 tubes aller retour ce qui fait 4 tubes de 32 dans le forage.

Pour m_you49
Les constructeurs préconisent tous de l’eau glycolée, je suivrai donc leurs conseils pour la garantie.
J’ai des tableaux de relevés de puissance d’un constructeur avec des températures négatives.
Je n’ai pas d’expérience de ce type de PAC.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ph56
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Mer Déc 17, 2008 15:57 pm
Localisation: Saint ARMEL (56450)

Messagepar jean-pierre peretti » Sam Juil 20, 2013 18:12 pm

Bonjour

Questions à ph56: Comment as-tu rebouclé tes tuyaux au fond du forage? Demi-tour du tube? Raccords particuliers?
Au fait quel est le diamètre de ton forage?
Quelle longueur de tuyaux est réellement immergée?

Merci

Cordialement

Jean-Pierre
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par jean-pierre peretti le Dim Juil 21, 2013 10:08 am, modifié 1 fois.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar Terran » Dim Juil 21, 2013 14:03 pm

[quote="jean-pierre peretti"]Bonjour
Questions à ph56: Comment as-tu rebouclé tes tuyaux au fond du forage? Demi-tour du tube? Raccords particuliers?
Au fait quel est le diamètre de ton forage?
Jean-Pierre[/quote]

Bonjour Jean Pierre,

Je comprends qu'on soit intrigué par le demi-tour au fond du forage. En fait les sondes géothermiques sont livrées avec un embout spécial thermo soudé. L'ensemble est testé en pression en usine.
Vu le prix d'un forage, il ne s'agirait pas qu'il y ait une fuite lorsque la sonde est descendue.
Je joins une photo. Tu remarqueras les petits trous à l'extrémité de l'embout, c'est pour accroché le lest.
Le diamètre du forage est de l'ordre de 20cm.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar jean-pierre peretti » Dim Juil 21, 2013 14:31 pm

Merci Terran d'avoir éclairé ma frontale; en ce qui me concerne, mon diamètre est de 125 mm et j'espère avoir la place pour un demi tour à base de raccords.

J'aimerais connaître aussi la longueur immergée afin d'avoir une idée de la surface d'échange. Sauf erreur de calcul, un aller-retour 32 mm sur 100 m me donneraient 20 m².

Pour ma part j'aurai la totalité des 100 mètres immergée si besoin, car je pars d'un puits sec que je tuberai et immergerai.

Cordialement.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar Terran » Dim Juil 21, 2013 17:09 pm

[quote="jean-pierre peretti"]
J'aimerais connaître aussi la longueur immergée afin d'avoir une idée de la surface d'échange. Sauf erreur de calcul, un aller-retour 32 mm sur 100 m me donneraient 20 m².

Pour ma part j'aurai la totalité des 100 mètres immergée si besoin, car je pars d'un puits sec que je tuberai et immergerai.
Cordialement.[/quote]

Intéressant car c'est un projet qui sort des sentiers battus.

Difficile de faire un angle de 360° avec du PEHD de 32 sur une largeur de moins de 125mm !
Je suis curieux de voir ta solution.

Si je comprends bien tu pars d'un puits de 100m existant dans lequel tu vas descendre un tubage de 125 en PVC ?
Quel est le diamètre de ton puits ?
Si le puits existe, le tubage n'est peut-être pas indispensable ?


En géothermie verticale le calcul de la puissance qu'on peut tirer d'un forage ne s'évalue pas avec les abaques courants. Bien sûr on pourrait.
On parle plutôt de Watts/mètre de forage. La valeur dépend de la nature des terrains : Sec et sablonneux # 25à 30W/m, humides et argileux # 50W/m, granitiques # jusqu'à 80 W/m.
Au-delà d'une certaine surface d'échange, la puissance transmise dépend plus de la conductivité du terrain que de la surface d'échange des sondes. Empiriquement les mesures montrent que les résultats optimums sont obtenus avec 2 sondes (4 allers-retours)
Je travaille sur un projet un peu spécial de stockage inter saisonnier où j'ai descendu 3 sondes par puits. Deux sont destinées à tirer des calories vers une PAC, la troisième sonde servira à injecter des calories solaires dans le forage.
J'aurais aussi pu injecter des calories en utilisant les 2 sondes classiques, mais il aurait fallu compliquer sérieusement l'hydraulique avec aiguillages à vannes 3 voies etc.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar bernard42 » Dim Juil 21, 2013 18:06 pm

Bonjour,

100 mètres de colonne d'eau donnent en bas une pression de 10 bars, quelque soit le diamètre...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Pascal
Attention au choix des matériaux...

a+bernard.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

bernard42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 323
Enregistré le: Lun Jan 09, 2006 11:10 am
Localisation: Riorges (loire 42)
Âge: 55

Messagepar jean-pierre peretti » Dim Juil 21, 2013 18:32 pm

Difficile de faire un angle de 360° avec du PEHD de 32 sur une largeur de moins de 125mm !
Je suis curieux de voir ta solution.


Un 180° me conviendra :-) Deux raccords à 90° imbriqués au plus court, vissés-collés ?

Si je comprends bien tu pars d'un puits de 100m existant dans lequel tu vas descendre un tubage de 125 en PVC ?
Oui, c'est l'idée

Quel est le diamètre de ton puits ?
Si le puits existe, le tubage n'est peut-être pas indispensable ?

Diamètre 125 mm et des poussières de roche; j'avais espéré pouvoir me passer du tubage, mais j'ai une fuite vers les 85 m.

On parle plutôt de Watts/mètre de forage. La valeur dépend de la nature des terrains : Sec et sablonneux # 25à 30W/m, humides et argileux # 50W/m, granitiques # jusqu'à 80 W/m.
Le forage n'a pas traversé la moindre couche de terre, c'est du calcaire compact, à part la fuite en bas.

Au-delà d'une certaine surface d'échange, la puissance transmise dépend plus de la conductivité du terrain que de la surface d'échange des sondes. Empiriquement les mesures montrent que les résultats optimums sont obtenus avec 2 sondes (4 allers-retours)
va pour deux sondes, un peu plus cher...

Je travaille sur un projet un peu spécial de stockage inter saisonnier où j'ai descendu 3 sondes par puits. Deux sont destinées à tirer des calories vers une PAC, la troisième sonde servira à injecter des calories solaires dans le forage.
Bientôt la retraite? :-D

Merci Terran pour tous ces ... tuyaux!

Cordialement

JpPeretti
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar jean-pierre peretti » Dim Juil 21, 2013 18:39 pm

[quote="bernard42"]Bonjour,

100 mètres de colonne d'eau donnent en bas une pression de 10 bars, quelque soit le diamètre...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Pascal
Attention au choix des matériaux...

a+bernard.[/quote]

Même sur une boucle fermée? Pour une colonne ouverte à la pression atmosphérique, OK, mais là je devrais rester dans mon circuit isobare, non? J'ai la même pression dans tout mon circuit, du sous-sol au sommet des capteurs plans...

Cordialement

Jean-Pierre
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Suivante

Retourner vers Géothermie, aérothermie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité