Maison hors gel par géothermie pure.

Les pompes à chaleur, techniques, à eau, à air...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar jean-pierre peretti » Sam Aoû 03, 2013 10:51 am

Merci jean-Matthieu pour ces infos

Cordialement

JpP
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar ph56 » Lun Aoû 05, 2013 8:28 am

Bonjour,
Pour le remplissage de la sonde, il a été fait d'abord avec de l'eau de ville, ensuite avec une pompe, l'eau glycolée pousse l'eau douce et au changement de couleur on peut arrèter, il y a très peu de dilution, en comparant le volume injecté et le volume intérieur de la sonde.
Pour la température, j'avais pensé envoyer un cable et un capteur de température mais, vu le chantier il aurait été abimé.
je relève donc la température avec un capteur sur le tuyau dans le garage lorsque les circulateurs sont en service ( un en 220v et un en 12v), sinon c'est la température du garage que je relève.
ci joint une courbe de température.
En hiver la température inférieure sur la courbe correspond au fonctionnement de la PAC, en été à celle du pied de sonde.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ph56
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Mer Déc 17, 2008 15:57 pm
Localisation: Saint ARMEL (56450)

Messagepar Terran » Lun Aoû 05, 2013 18:09 pm

[quote="Jean-Matthieu STRICKER"]
Seulement voilà, le cas du village de Lochwiller est devenu un désastre. :shock:
En résumé : un forage de particulier pour de la géothermie qui a causé une perturbation des couches internes du sol. Du coup la terre gonfle et se déplace ce qui fissure les maisons et les routes ![/quote]

Merci Jean-Matthieu pour cette information très intéressante.
Il faut quand même signaler que cela se passe dans une région plutôt volcanique où la géologie du sous-sol est sans doute plus tourmentée que dans un bassin sédimentaire. Je suppose que les problèmes de mouvement de terrain ne sont pas nécessairement liés au prélèvement ou à l'injection de calories, mais plutôt à la mise en communication des couches géologiques lors du percement du forage.
C'est justement pour éviter ce genre de problème qu'un cahier des charges a été établi à l'attention des sociétés de forage. Il y est précisé notamment que " le puits doit être cimenté sur toute sa hauteur pour prévenir toute pollution accidentelle des eaux souterraines.."
Voir le PDF que j'avais inséré dans un post précédent.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar Terran » Lun Aoû 05, 2013 19:31 pm

[quote="ph56"]
En hiver la température inférieure sur la courbe correspond au fonctionnement de la PAC, en été à celle du pied de sonde.[/quote]

Salut PH56,
Qu'appelles-tu "Sonde géologique G2" ? Où est-elle située ?
Est-elle justement au "pied de sonde "?
J'ai fabriqué des capteurs thermiques (tout simplement des thermistances de 10K) que j'ai rendu étanches en les glissant dans un petit tube d'alu rempli d'araldite. Chaque capteur est relié à la surface par un simple fil blindé et j'ai bricolé une électronique qui transforme la valeur de la thermistance en degrés c.
J'ai fixé chaque capteur sur les sondes géothermiques avec du scotch très solide. Sur 5 capteurs que j'ai fixés, seulement 2 n'ont pas été détruits lors de la descente, ces deux capteurs sont dans le même puits, un à -85m et l'autre à -35m. Les autres capteurs donnent des valeurs aberrantes.
Juste après le premier forage, en 2011 je lisais : à -85m 11.7° et à -35m 10.3°. Ce qui me parait très plausible.
Actuellement je lis 13.9 ° à -35m et 11° à -85m.
Je ne comprends plus car ces nouvelles valeurs vont à l'encontre de la logique.
Ai-je fait une erreur, les capteurs ont-ils dérivés à cause d'une mauvaise isolation ?
Pour l'instant j'ai seulement prélevé des calories avec une PAC. Je n'ai encore rien injecté car mes capteurs solaires ne sont même pas livrés. Je vais quand même enregistrer les températures de ces capteurs lorsque j'injecterai des calories, en espérant qu'une interprétation jaillira..
Ce qui me donne de l'espoir ce sont tes résultats car je vois qu'effectivement la température de ta formation s'élève. J'espère que la réponse sera définitivement positive l'hiver prochain, en analysant la vitesse de décroissance de ta température.
Autres questions :
- Avec quoi enregistres-tu ?
- Comment se comporte une PAC si on envoie de l'eau à 25 ou 30° vers l'évaporateur ?

Merci encore et bravo pour tes manips.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar ph56 » Jeu Aoû 08, 2013 0:07 am

Bonsoir Terran
Pour répondre à tes questions
Sur mes courbes, La sonde géothermique G2 est un capteur situé dans le garage 2 sur un tuyau cuivre qui est branché sur le retour de la sonde géothermique la lecture de la température de l’eau du forage peut donc se faire seulement lorsque les circulateurs sont en service, c’est à dire celui de la PAC en hiver et celui de rafraichissement en été. Ma lecture n’est donc pas aussi précise que la tienne
J’aurai bien voulu faire comme toi pour avoir la température exacte du pied de sonde en continu mais je n’avais pas le matériel assez résistant pour ajouter sur les tubes de sonde lors de la descente dans le forage.
Il y a un labo près de geneve qui a fait ces mesures pour montrer les variations de température du sol suivant les saisons de 0 à 100m, en fait la température varie de 0 à 10m, plus profond elle est constante. Mais je n’ai pas vu de résultats chiffrés avec l’utilisation d’une PAC, sauf que certaines PAC doit réussir à geler le sol vu les contraintes à respecter sur la position des forages.
Tes lectures sont peut etre influencées par l’utilisation de la PAC, ou la pompe de circulation.
Tu pourrais faire des relevés avec la pompe de circulation primaire seule en service, ce qui te donnerait une idée de la température moyenne du forage.

Pour les enregistrement j’utilise depuis 2003 Pico technology Ltd UK , un logger Enviromon
et des converter Pico, mais la société a arreter de les distribuer.

La température maximum de l’eau primaire est de 25° pour ma PAC, à partir de cette température on peut l’utiliser directement pour le plancher chauffant.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ph56
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Mer Déc 17, 2008 15:57 pm
Localisation: Saint ARMEL (56450)

Messagepar ventura » Jeu Aoû 08, 2013 20:46 pm

[quote="Terran"][referp=96892;quote="ph56"]
En hiver la température inférieure sur la courbe correspond au fonctionnement de la PAC, en été à celle du pied de sonde.[/quote]

- Comment se comporte une PAC si on envoie de l'eau à 25 ou 30° vers l'évaporateur ?

Merci encore et bravo pour tes manips.[/quote]

Bonjour,
Sur une PAC moderne de qualité ,la régulation va agir pour ne pas détruire le compresseur.
Sur une veille machine , c'est une mise en surcharge avec tous les risques liés à cette sucharge .

Cela n'est que mon avis et je peux me tromper mais ton forage avec tes sondes fonctionnent comme un puit , il y a un échange thermique sur l'eau qui est dans une nappe phéatique , tant mieux la source de chaleur est importante et tu ne pollues rien du tout
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Messagepar ventura » Jeu Aoû 08, 2013 20:57 pm

Bonjour,
25°C c'est une eau thermale,
Plancher chauffant, mur chauffant , plafond chauffant , prés chauffage en renouvelement d'air, tu va te retouver dans des conditions de maison passive
25°C c'est un rève
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Messagepar Terran » Ven Aoû 09, 2013 0:23 am

[quote="ph56"]
Pour les enregistrement j’utilise depuis 2003 Pico technology Ltd UK , un logger Enviromon
et des converter Pico, mais la société a arreter de les distribuer.
.[/quote]

Bonsoir,
Nous avons eu la même idée. J'utilise aussi Picolog. Je me suis entraîné à l'utiliser depuis pas mal de temps en enregistrant températures et humidités relatives de couveuses artificielles car j'élève pas mal de bestiaux genre mon avatar. Je n'avais pas imaginé que cela me servirait un jour pour essayer d'envisager un stockage de calories.
C'est parfait pour enregistrer car il y a 11 canaux, il suffit de bricoler un peu d'électronique pour amener chaque signal analogique entre 0 et 2.5V. Le problème c'est qu'on n'a pas accès aux signaux de sortie, et qu'on ne peut donc pas commander de relais, ni même une simple alarme. C'est pour cela que je suis entrain de m'orienter vers Arduino qui, moyennant un peu de programmation très simple devrait combler les lacunes de Picolog.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar jean-pierre peretti » Mar Sep 17, 2013 13:05 pm

Bonjour à vous tous.

La phase sonde thermique de mon chantier s'est terminée hier avec le remplissage du puits. Je peux dresser un bilan de cette étape.

Sur le plan financier, la facture sondes + tube injection + gueuse de descente + bentonite se monte à 1380 € TTC. A cela j'ai du rajouter 84 € de ciment classique voir plus loin) et 130 € de location de la machine d'injection.

Il s'avère que la totalité de la bentonite, calculée pour le volume nécessaire, n'a pas été suffisante pour cause de fissures dans le forage.
J'ai donc décider de continuer avec du mortier classique, coulé par simple gravité à la bétonnière via une goulotte. Cela a très bien fonctionné, sauf qu'un énorme "glou-glou" m'a fait comprendre que la faille absorbait la coulée. Une grosse brouette de sable très fin a donc servi d'assise à un bouchon fait d'un mortier ciment-sable sans eau, suivi de la reprise de la coulée normale; cette fois plus de glou-glou après descente; quelques bétonnières plus tard j'arrivais en haut. Ouf!

Si je dois le refaire, mes options seront différentes; ne connaissant pas le sujet sur le terrain, j'ai préféré assurer avec des solutions industrielles éprouvées. Mais finalement c'est réalisable en solutions "maison".
Pour la sonde, quatre longueurs de PE100 en 32mm, une gaine technique PE en 25mm, et en bas deux pots de retour/décantation.
Quant à la question du coulis de bentonite, plutôt que de remplir toutes les failles karstiques de PACA, j'essayerais une chaussette de toile armée plastifiée, du genre bâche de camion, thermosoudée, à remplir d'eau, ou au pire d'un mortier classique.

Voila pour aujourd'hui; je "népluqua" raccorder les tuyaux à l'acheminement, et lui-même au PSD.

L'idée d'une petite PAC eau-eau a fait son chemin dans ma tête, et je vais aller voir les autres fils du forum. Je dis une petite, car actuellement j'utilise, en complément de mes capteurs plans, 6 des 9 kW de ma chaudière électrique bricolée. Hors, des résistances trempées dans l'eau ne sont pas ce qui se fait de mieux en matière de rendement. Alors une petite PAC, peut-être...

Bien Cordialement

JpP
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar Terran » Mar Sep 17, 2013 14:06 pm

Bravo. Ton expérience est intéressante car elle montre que cette manip. est possible en réalisation maison. (Faut quand même pas se dégonfler !)
Si tu as besoin de 6 KW une PAC avec un compresseur de 2KW devrait faire l'affaire.
Je suis curieux de savoir comment tu as réalisé tes "pots de retour décantation"?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar jean-pierre peretti » Mar Sep 17, 2013 14:19 pm

Oups! Terran, j'ai du mal m'exprimer...

La solution maison pour la sonde est pour moi à envisager si je dois recommencer un nouveau chantier. Par frilosité j'ai utilisé cette première fois des solutions industrielles.

Pour les pots de fond, ce que j'envisagerais est d'accoler deux demi-cylindres en inox dotés chacun de deux raccords brasés, de type Union en 32mm (brasure inox-laiton????).

Désolé pour la méprise.

JpP
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Messagepar Terran » Mar Sep 17, 2013 15:47 pm

OK j'ai compris.
Concernant les "pots de retour décantation" si j'avais à choisir, je ne prendrais pas le risque de les bricoler. C'est un point très crucial.
Je trouve risqué notamment d'enfouir à tout jamais une brasure fût-elle inox laiton et même tout ce qui est métallique. Je craindrais des problèmes d'électrolyse à long terme.
Jean Matthieu devrait nous renseigner sur ce point.
Pour éclairer la lanterne de ceux qui n'en ont jamais vu, je joins une photo d'un "pied de sonde géothermique" industriel.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Terran
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 235
Enregistré le: Sam Nov 26, 2011 17:11 pm
Localisation: Choisel 78

Messagepar jean-pierre peretti » Mar Sep 17, 2013 16:29 pm

[quote="Terran"]... Je craindrais des problèmes d'électrolyse à long terme...[/quote]

C'est très juste, je n'y avais pas songé.

JpP
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jean-pierre peretti
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 114
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 15:36 pm
Localisation: Le Rove (13)

Précédente

Retourner vers Géothermie, aérothermie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité