Le chauffage central et ses maladies.

Informations sur le chauffage par radiateurs.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Messagepar Malognes » Dim Jan 04, 2009 13:01 pm

Bonjour,

Conférencier : technicien de chez Pneumatex.

Objet : Le chauffage central et ses maladies.

Symptômes :
Rouille, magnétite, boue, radiateur qui fait du bruit, tuyau qui se bouche, perte d'eau à la soupape de sécurité, apport d'eau fréquent, mauvaises presions au sein du vase d'expansion.
Mais pas de fuites sur l'installation.

Cause : introduction d'air (oxygène) dans l'installation de chauffage par dépression .

Traitement curatif:
Démontage et vérification du prégonflage ou remplacement du vase d'expansion.
Remplacement du groupe de sécurité en cas où celui-ci ai fonctionné.

Traitement préventif :

Choix du vase :
membrane ou vessie.
caoutchouc ou butyl (si antigel)
Vase d'expansion solaire : çà n'existe pas : les membranes ou vessies en caoutchouc ou butyl ne supporte pas plus de 70°. Il faut un dissipateur de chaleur avant le vase d'expansion.

Calcul correcte des pressions de gonflage du vase d'expansion.

Vérification de la pression de prégonflage annuelle :
Une membrane ou une vessie ont une porosité qui va laisser passer l'air de prégonflage d'où diminution de cette pression. Jusqu'au moment où il n'y a plus d'air. Certaines marques sont plus poreuses que d'autres.
Mettre une vanne avec purgeur avant le vase d'expansion et retirer le levier de vanne.

Emplacement du vase d'expansion :
En amont du circulateur.

Remarques :
- On ne change l'eau que tout les 30 ans et elle doit être transparente.
- Lors du remplissage de l'installation, on remplit doucement afin de bien éliminer le maximum de bulles d'air.
- La chaleur favorise le dégazage de l'eau : montée à plus haute température la première fois.
- On purge toujours avec un circulateur arrêté.

A la fin de la conférence, il y a eu une démontration sur le dégazeur à micobulles et désemboueur + antimagnétite. Résultats stupéfiants.

A+

Malognes
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 732
Enregistré le: Dim Déc 11, 2005 16:06 pm
Localisation: Mons Belgique

Messagepar r45v » Dim Jan 04, 2009 13:55 pm

Bonjour Malogne,

As-tu de la doc sur le dégazeur à micobulles et désemboueur + antimagnétite?
Cordialement RV45 :lol:
Avatar de l’utilisateur
r45v
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 701
Enregistré le: Ven Avr 07, 2006 22:17 pm
Localisation: Orléans (45)

Messagepar ramses » Dim Jan 04, 2009 14:49 pm

Bonjour a tous,

un petit truc en parlant d'anti-magnetique !

Pour realiser un piege a limaille de fer, il suffit de recuperer un aucien limiteur de pression ou tout autre equipement amagnetique. On vire ce qu'il contient et on le place en sortie de chaudiere en prenant soin de prevoir 2 vannes pour l'isoler.

Il vous reste a recuperer un aimant de haut-parleur (ils sont tres "fort" ceux-la ! )qui pourra "rentrer" dans la "cloche" du limiteur de pression. L'eau du circuit passant dans la cloche sera debarassee des limailles qui se "colleront" sur l'aimant. Quelques semaine et qlq mois apres la mise en route de l'install, il suffit d'isoler l'ensemble avec les 2 vannes, d'ouvrir le limiteur et de nettoyer l'aimant ! Vous n'imaginez pas ce que vous allez trouver comme quantite de limaille, c'est stupefiant. Chez moi, l'instal est en cuivre, et malgre ca c'etait impressionant. L'install tourne depuis 8 ans et je ne fais plus un nettoyage que tous les ans lors de l'entretien de la chaudiere et j'y trouve toujours quand meme un peu de limaille mais bien moins que la premiere annee.

Voila, si ca peut donner des idees ...

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2286
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar remi.450 » Lun Jan 26, 2009 20:31 pm

Bonsoir,
Pour info les aimants peuvent être extérieurs.
J'ai vu un pot à boue équipé d'aimant exterieur. Il suffit d'arrêter la circulation, de décoller les aimants de la paroi extérieure et la limaille tombe au fond. Un coup de chasse en point bas, on remet les aimants la pompe en route et prochain tour on recommence..
Slt
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar remi.450 » Lun Jan 26, 2009 20:41 pm

Bonsoir,
Connaisant les produits Pneumatex et les autres, il est vrai que un vase d'expansion dans une installation peut engendrer des désodres très important.
Pour moi c'est une des premières choses à vérifier lors d'une mise en service.
Petite info, une Société en solaire, pour l'appeller SONENKR... à mise service 6 champs de capteur indépendant sans ce préoccuper du gonfflage du vase. Il avait fourni le vase d'usine à 2,5 Bar et réglé la pression statique du solaire à 3 Bar.
Mais pour moi, un vase gonfflé d'usine à 2,5 Bar n'est peut être plus à cette pression lors de la mise en service.
J'ai trouvé celà un peu limitte dans la mise en service....
Slt
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar Malognes » Jeu Jan 29, 2009 19:33 pm

Bonjour,

Le problème est que peu d'installateur maîtrise correctement le calcul des vases d'expansions et les autres : tout simplement s'en foute ou ... (vive les problèmes).

On adapte les pressions à l'installation.

A+

Malognes
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 732
Enregistré le: Dim Déc 11, 2005 16:06 pm
Localisation: Mons Belgique


Retourner vers Dissipation par radiateurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité