coucou des 2 sèvres. insert bouilleur + panneaux ?

Venez vous présenter, parlez de vous.

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre

Répondre
jlrochat
Newbie
Newbie
Messages : 1
Enregistré le : ven. févr. 14, 2020 20:38 pm

coucou des 2 sèvres. insert bouilleur + panneaux ?

Message par jlrochat »

Bonjour,
je suis en cours de restauration d'une ferme maraîchine du marais Poitevin :
80m2 au sol + un étage + un grenier.
le grenier est condamné : isolation soufflée sur le sol : 32cm de laine de verre.
le reste est isolé par l'intérieur : laine de verre 12cm + placo. double vitrage. une VMC.

le chauffage (neuf) : radiateurs acier (low cost), réseau neuf en multicouche. (fait par moi).

un insert bouilleur 18KW avec 80% pour l"eau/air. un ballon tampon de 800L avec une résistance 1500W dans le ballon (non branchée à ce jour).
Je chauffe depuis 2 hivers au bois : 12M cube de bois / an.
ECS sur un ballon séparé électrique, ce n'est pas le propos.
Je vis seul. La T° oscille entre 16 et 21°, selon les recharges en bois, la T° extérieure et mes absences. ça me va à peu près.

une flambée dure 1h30 puis l'insert s'éteint.
deux cas de figure en hiver :
c'est le week-end, j’enchaîne les flambées, le ballon de 800L stocke et monte en T° sur toute la hauteur. sans surchauffe de la pièce, ballon bien dimensionné pour cette utilisation !
en semaine je travaille et je ne peux faire une flambée que le matin, le midi, et deux le soir (donc 6h de chauffe), et c'est un peu trop juste surtout si je m'absente. C'est là où un appoint solaire stocké dans le ballon serait bienvenu (pour éviter le déclenchement de la résistance).
Je me tâte pour ajouter un panneau solaire chauffe-eau juste pour préchauffer le ballon tampon. Donc l'idée serait un fonctionnement automnal/hivernal. L'été je serai obligé de bâcher les capteurs !
Vous en pensez quoi ?
connerie, peu intéressant, à creuser ?
J'ai un doute, car si ça ne doit servir que 5jours par semaine et uniquement la saison froide, je suis pas sûr de la rentabilité ....

Il aurait été plus intéressant d'y réfléchir dès le départ, et de produire l'ECS avec un panneau solaire, et utiliser l'électricité économisée pour utiliser la résistance du ballon de chauffage ... Mais c'est trop tard, c'est installé comme ça ...

merci de me diriger vers le bon sous forum de discussion si nécessaire.

Avatar du membre
Gui63
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 196
Enregistré le : dim. nov. 23, 2014 18:01 pm
Localisation : 63
Contact :

Re: coucou des 2 sèvres. insert bouilleur + panneaux ?

Message par Gui63 »

bonjour et bienvenue sur le forum,

de mon point de vue,
le solaire en appoint chauffage peut être intéressant si les émetteurs (plancher chauffant et/ou radiateur) sont utilisés à basse température (autour de maxi 35°).
dans tous les cas, tu fera des économies mais quasi impossible d'avoir un retour sur investissement si tu fait poser du matériel neuf par un pro...
la seul solution rentable est l'achat de matériel d'occaz et auto-installation. Pour de l'appoint chauffage, on vise à peu près 1m² de capteur pour 10m² de surface habitable, donc dans ton cas, 16m²...

tu devrais faire une recherche sur le site, il y a plein de compte rendu d'installation similaire (poele bouilleur + solaire)!
TLB - phyto-épuration - chaudière bois buche + SSC 12m² - solaire passif
mon installation:
viewtopic.php?f=34&t=9018

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: coucou des 2 sèvres. insert bouilleur + panneaux ?

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Salut et bienvenu ici !

manque quelques infos : type de sol ?
possibilité d'isoler le sol ? (hauteur libre du RdC, type de pièces etc.)
niveau d'étanchéité à l'air (super-soigné / bof... ) ?
quantité de masse exposée dans le bâti ?
consommation électrique ?
insert avec distribution d'air chaud ? locale et/ou distante ?
quel type de bois de chauffe : chêne, frêne, hêtre etc. ou autre ?
puissance installée des radiateurs ?

As-tu fait faire une diagnostique énergétique ? Au pif, je calcule tes déperditions à 187 kWh/m2/an soit bande « D »
Cela te semble-t-il juste ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Diagnosti ... C3%A9tique

A priori il faudrait s'occuper du sol, qui semble être le maillon faible.
Ensuite (r)ajouter de la masse...
car la maison ne semble pas bien retenir les apports...

YWB

Répondre

Retourner vers « Présentations »