projet de rénovation thermique de longère morbihannaise

Venez vous présenter, parlez de vous.

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Répondre
isabelle.cojan
Newbie
Newbie
Messages : 1
Enregistré le : ven. juin 19, 2020 15:58 pm

projet de rénovation thermique de longère morbihannaise

Message par isabelle.cojan »

Bonjour,


Voici mon projet de rénovation profonde avant ma retraite : à LOCOAL MENDON (orientation quasi Sud) :
https://www.google.com/search?client=fi ... OAL-MENDON

Rénovation d'une partie d'une longère morbihannaise (10 x 5 m) avec étage .

La demande d'autorisation a été obtenue (je peux la joindre sur demande quand je saurais faire.Il y a un masque en bas de toiture (1/3 à 1/2 ?) surtout en été (arbre à feuilles caduques).

Travaux envisagés :

- murs traditionnels de 700 mm d'épaisseur en pierre (moellon + terre + moelleon) à rejointoyer à la chaux après dépose des enduits foutus. Remplacement des linteaux béton par des linteaux pierre (extérieur) et bois (intérieur).
- percement d'une grande baie à l'est.
- correction thermique extérieure chaud-chanvre ou vermiculite (ou intérieur ?) pour isoler un peu et faire respirer au rez de chaussée.
- drainage extérieur en pied de mur jusqu'au pied des fondations sur un mètre avec des billes de verres soufflées qui servent aussi d'isolation périphérique avec géotextile autour + drain routier rigide en pied de mur entouré de géotextile si nécessaire,
- dispositif de tempérage par circuit d'eau d'abord chaudes (60°C) les premières années puis basses températures (30°C) les suivantes pour lutter contre l'humidité dans les murs, voir avoir un complément de chauffage
- dépose ardoise et repose d'ardoise 1er choix d'Espagne sur liteau et contre liteau, sur frein vapeur réfléchissant (?) de même aspect que les ardoises déjà posées sur l'autre partie de la longère
- pose de 4 velux (2 grands et 2 petits),

- mise en place d'un système de récupération de la chaleur du toit par ventilateur centrifuge diamètre 100mm (? à déterminer), passage par caisson à filtre à poussière (1 ou 2 fois) avec entrée et sortie avec barrière anti-insecte
- régulation thermique de toit (entre 23 et 27 ° C, peut-être un peu plus à déterminer en fonction de la dalle du sol)
- régulation au sol de la maison (21°C)
- passage de l'air collecté dans un échangeur air/air dit pour avoir un circuit fermé ( diamètre 100mm ? ou le plus gros possible),
- circuit fermé en tube PVC diamètre 100mm ? issu de l'échangeur air/air descente du toit par le mur de refend (épaisseur 1000mm) puis dans le sol à 500mm sous le niveau fini, puis retour par mur de refend, longueur de PVC au sol à déterminer (? mL tous les 300-600 mm),
- creusement du sol le plus possible (0, 80 au milieu ?) voir plus
- pour un ourdi le plus épais possible en bille de verre soufflée (isolant et drainant) à cause du radon avec un drain rigide entouré de géotextile pour évacuer le radon si nécessaire. Ce n'est pas sûre qu'on puisse. On ne sait jamais si on ne va pas trouver un gros caillou. NB: j'ai déjà creuser dans la première partie de la longère, j'ai pu creuser plus d'un mètre en plein été sur sol très sec.
- puis géotextile et isolant en liège ? (épaisseur 150-200mm ?),
- puis un système d'échange thermique au sol par tube PVC ou tube inox circuit fermé où circule un fluide (de préférence à air) sur dalle respirante (avec de la chaux ?) armée dessus dessous des tubes échangeurs à air
ou un système d'échange thermique hypocauste à air en circuit parpaing, brique/céramique en circuit fermé,
ou si impossibilité (faible épaisseur du sol disponible), système d'échange thermique au sol par tube à à eau fermé classique.
- faire les réservations avant de couler la dalle pour les WC, les eaux usées de cuisines aux rez-de-chaussée, les eaux usées de 3 salles de bains -WC (une pour chaque chambre) à l'étage et au grenier, l'électricité et l'alimentation en eau.

- intégrer dans le système de chauffage, la chaudière à gaz frisquet (possibilité basse température) et à eau chaude instantanée, si possible indépendant car limité en durée de vie. Avec cette chaudière et le peu d'isolation actuelle, la consommation était de 1100kg de gaz (1 tonne à gaz pleine) + 20%-30% selon les années.

- Isoler le grenier à la laine de bois ou ouate de cellulose (le plus possible (300mm? plus ?) pour y mettre une chambre et une salle de bain WC avec au-dessus un petit volume tampon sous toiture (zone technique pour la ventilation et l'échangeur)

Encore flou dans ma tête :

J'ai en tête des plans intérieurs (répartition des pièces et de l'escalier), mai j'ai besoin de faire murir ma solution pour vérifier qu'il est possible techniquement de déplacer l'escalier (2m x 2 m) au tout milieu de la longère pour délimiter une pièce technique de (1,2 x 2 M) derrière l'escalier et de rassembler cuisine, buanderie et chaudière murale gaz existante pour économiser du matériel et être plus ergonomique. Il faut alors déplacer aussi celui qui va au grenier et je n'ai pas pu vérifié sur place si la circulation dans le grenier reste possible.

J'ai une véranda inesthétique. Je voudrais lui changer son look, mieux l'isoler et mieux la relier à la maison : mettre au même niveau le sol ? lui donner un style industriel? Je n'ai pas encore trancher.

Si vous pouvez vous intéresser à mon projet, ce serait super. d'avance merci :-) .

Cordialement,

Isabelle COJAN

gaby
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 196
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 21:21 pm
Localisation : gardanne (13)

Re: projet de rénovation thermique de longère morbihannaise

Message par gaby »

Bonjour,
tu veux déplacer l'escalier , c'est souvent possible , il faut connaitre la hauteur exacte entre les 2 niveaux de sol pour définir la surface d’implantation au sol .
J'ai eu le problème, avec le plancher chauffant , j'ai 3m de sol a sol , on ne peut pas installer un escalier confortable de 2 par 2 avec ce déniveler

Répondre

Retourner vers « Présentations »