Surélévation en région parisienne avec projet solaire

Venez vous présenter, parlez de vous.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Messagepar Crafou » Mer Oct 22, 2014 11:29 am

Bonjour à tous,

J'ai découvert le solaire thermique d'abord lors de longs séjours à l'étranger , notamment en Grèce et Inde où les CESI en thermosiphon sont très présents, même si à l'époque je ne connaissais pas trop le principe de fonctionnement.

J'ai ensuite découvert le principe d'un peu plus près en passant chez un ami alors en pleine installation. Merci Armel (AD 44 ici !). Nous étions déjà à l'époque au début de notre réflexion pour de gros travaux dans notre maison située en région parisienne et il m'a apporté de précieux conseils en m'orientant vers l'Apper notamment. C'était il y a plus d'un an.

La lecture du livre et du site pendant de longs mois a fait évolué notre projet afin de prendre les bonnes décisions dès le départ, la surélévation nous permettant de repenser le toit pour le rendre plus compatible avec le solaire.

La pente d'origine du toit est très faible et orientée à 60° vers l'ouest donc loin d'être idéale. La contrainte principale a donc était de le rendre plus compatible pour une utilisation en SSC, tout en maintenant une bonne habitabilité intérieure, des éclairages naturels au maximum et un coût raisonnable. Le fichier joint présent le résultat final, accepté lors du dépôt du permis de construire. Un toit en shed, qui rappelle les entrepôts du quartier, avec deux pentes inclinées à 55° et orientées à 30° vers l'ouest (par rapport au sud). :cool:

C'est également l'occasion pour nous d'agir sur plusieurs aspects :

- renforcement en tout premier de l'isolation. Cette maison en brique a plus de 50 ans, et ne comporte aucune isolation réelle des murs (au mieux un doublage de placo avec 2-3cm de laine minérale sur une partie des murs seulement). Le toit est isolé avec également 4 ou 5 cm de laine minérale, posée il y a plus de 20 ans. Autant dire que les deux premières années passées dans cette maison nous ont rapidement fait prendre conscience que c'était indispensable d'agir en priorité là dessus.

- la surélévation du toit pour gagner un peu de surface habitable au R+2 avec une chambre en plus (pour accueillir au printemps prochain un nouvel habitant) et un vrai espace de travail car je suis indépendant et ma maison est donc aussi mon bureau!

- remplacement des chauffages électriques par un plancher chauffant dans les étages (pose sèche) et par un mur chauffant au RDC. Les laryngites à répétition de notre premier enfant nous ont sensibilisé aux problèmes d'assèchement de l'air avec ce type de chauffage, sans parler de l'aspect énergivore.
Donc le SSC s'impose de lui même, en le reliant également au poele déjà présent dans le salon car je suis bien conscient que le solaire ne suffira pas, surtout avec 8 à 10m² de surface possible sur le toit ( 2 groupes de 2 panneaux possible).


Au départ, je n'envisageais pas du tout d'installer une partie moi même, par manque de compétence et de temps même si la démarche me plaisait. Après beaucoup de lecture, je me suis rendu compte que les compétences étaient finalement accessibles (je ne suis pas complètement incompétent avec un marteau/tournevis/clé à molette). Deux devis d'installateurs solaires locaux ont fini de me convaincre, le budget étant complètement irréaliste même en tenant compte d'éventuelles aides et crédit d'impôts (cette réflexion ayant déjà été évoquée sur le forum, pas besoin de m'attarder).


J'ai bien entendu quelques questions spécifiques, et je ne manquerai pas de les évoquer dans les prochaines semaines en présentant l'installation que je prévois plus en détail dans les rubriques concernées.
Le gros oeuvre (charpente, isolation) est prévu pour durer jusqu'à avril-mai, donc j'installerai le solaire et le chauffage pendant le printemps-été prochain.

Merci d'avance,

Sebastien (Crafou)
Fichiers joints
Profil.jpg

Crafou
Newbie
Newbie
 
Messages: 9
Enregistré le: Mar Sep 10, 2013 16:06 pm
Localisation: Villejuif (94)

Messagepar ROCHA 84 » Mer Oct 22, 2014 12:33 pm

Bonjour

Bienvenue sur ce forum où après quelques longues soirées de lecture tu trouveras tous le éléments te permettant de mener à bien ton projet et puis il y a naturellement la possibilité de poser toutes les questions qui t'aideront à faire certains choix. L'orientation et l'inclinaison des capteurs sont désormais nettement plus favorables, bon courage pour la mise en oeuvre
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 560
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar AD 44 » Jeu Oct 23, 2014 9:41 am

Salut Seb,

Je vois que le temps de la réflexion a été mis à profit :cool:

Ton projet est il suivi par un BET (pas le genre simulation à la va-vite)?

Si oui , que dit il au sujet des déperditions et des besoins de chauffe futures notamment? Quelles sont ces résultats et préconisations?

Il y a sur le forum des pratiquants du "solaire-bois" qui sauront te donner des avis très éclairés issus de leur précieuses expériences.

Lorsque tu auras donné plus de renseignements chiffrés sur ton projet (besoins, surfaces, puissance du poêle actuel, place disponible, mitoyenneté...etc), les connaisseurs seront plus à même de t'aider.

Bon courage à toi pour cette réno dans la petite couronne de la capitale.

P.S : Quoiqu'on en dise ,le soleil donne aussi à Paris (certes moins qu'à Toulon ou à La Rochelle :oops: ) , mais y en a à prendre (faut juste s'élever pour allez le chercher au-dessus des masques :lol: ).
CESI 300L - 4.5m² tinox
PV 430wc auto-conso
Puits climatique + DF
(je ponce...donc...j'essuie)
Avatar de l’utilisateur
AD 44
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1312
Enregistré le: Mer Jan 11, 2012 12:39 pm
Localisation: Divatte sur Loire
Âge: 45

Messagepar Crafou » Ven Oct 24, 2014 16:36 pm

Salut Armel,

Effectivement, nous avons eu le droit à une visite au début du projet d'un BET après avoir consulté l'espace info énergie du coin. Nous devrions bénéficier de quelques aides nationales et locales pour améliorer l'isolation.

Leur préconisation (sur l'existant) était en tout premier l'isolation des murs car ceux-ci représentent actuellement 44% des déperditions. Je n'ai pas le rapport sous la main actuellement donc je ne me rappelle pas le reste des calculs.
Ils n'ont de toute façon pas pris en compte la surélévation, ni le solaire dans leurs calculs mais ont juste fait un bilan de l'existant.

Après 3 ans dans la maison, nous avions de toute façon une idée assez précise des problèmes à régler. Isolation des murs dans l'existant, du sol du RDC (carrelage très froid en hiver qui sera remplacé par du parquet flottant sur isolant), de la toiture (mais à refaire de toute façon) et remplacement des velux actuels pour atteindre un niveau d'isolation similaire à la RT2012.


Et oui le soleil est aussi présent à Paris.

J'ai fait des estimations des masques solaires, et nous sommes plutôt chanceux. Difficile d'être très précis vu que la surélévation n'est pas encore là (à moins de monter sur le toit actuel avec des échasses de deux mètres de haut, ce qui n'est probablement pas une bonne idée!).
Toutes les maison du quartier sont plus basses ou à la même hauteur que nous, donc pas de soucis de ce côté là. Nous avons juste un immeuble un peu plus loin mais avec un masque très limité (il est de profil et ne devrait masquer le soleil qu'entre 12 et 13h environ en plein hiver).

Et pour l'éventuelle surchauffe estivale, il sera facile d'accéder au groupe de panneaux situé entre les deux points hauts par un grand velux, sans danger car la pente ne donne pas sur le vide. Donc poser une bâche dans ce cas est aussi envisageable, même sur un toit à 10m de haut
Modifié en dernier par Crafou le Ven Oct 24, 2014 16:38 pm, modifié 1 fois.

Crafou
Newbie
Newbie
 
Messages: 9
Enregistré le: Mar Sep 10, 2013 16:06 pm
Localisation: Villejuif (94)

Messagepar Ottiti » Ven Oct 24, 2014 21:09 pm

Salut

Beau projet

Vu que tu fais faire la charpente et la toiture surement il serait bon de faire poser tes rails pour les panneaux le surcout sera minime et ils pourront te faire l’étanchéité en même temps et celle ci sera parfaite :cool:
Si ce sont de vrais Pros, bien sur, et pas des tacherons :roll:
Pareil pour le passage des tuyauteries fait leur faire les passages ce sera mieux que le faire après.
A part si tu es en auto-vidange le positionnement de tes tuyaux peut être approximatif.

A+
Modifié en dernier par Ottiti le Ven Oct 24, 2014 21:09 pm, modifié 1 fois.
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3105
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55

Messagepar Crafou » Sam Oct 25, 2014 17:56 pm

Merci Ottiti pour le conseil.
Effectivement c'est déjà prévu avec le charpentier/couvreur qui posera les rails et les passages de tuyaux. Je ne serai pas en auto-vidange.
Je me pose d'ailleurs une question pour le positionnement. Vu qu'il y a deux groupes de panneaux en parallèle, je me demandais à quel niveau faire la sortie de toit.
- à peu près à mi-distance des deux groupes pour minimiser le trajet à l'extérieur et avoir des longueurs de tuyaux identiques (ou à peu près) pour chaque groupe.
- ou près d'un des groupe, avec donc une longueur plus importante pour rejoindre le second groupe de panneaux, même si la longueur totale reste finalement la même.

Je n'ai pas encore la réponse, cela va dépendre principalement du passage à l'intérieur, mais j'y travaille actuellement. Si vous avez des suggestions, je suis preneur. (cf le dessin de la toiture vu de dessus, c'est plus parlant). Par contre je prévois de tout faire passer au même endroit (aller et retour) pour minimiser les risques d'étanchéité et les passages de tuyaux à l'intérieur.

L'avantage est que les plans du projet sont très détaillés, y compris celui de la charpente avec l'ensemble des poutres. C'est bien utile que l'architecte du projet soit aussi mon cousin :cool: Comme ça je sais exactement à quoi m'attendre et je vais les prévoir à l'avance dans les semaines qui viennent.

P.S: D'ailleurs, les deux premiers couvreurs consultés au tout début du projet, ont simplement refusé de faire des devis lorsque j'ai mentionné la présence de panneaux sur le toit. Trop compliqué, trop risqué... J'imagine qu'ils pensaient à des panneaux photovoltaïque en intégration totale et non pas du thermique en superposition du toit, mais je n'ai même pas eu le temps de préciser...
Tant mieux, ce n'est pas toujours une bonne idée de chercher à tout prix à convaincre un artisan qui n'a pas réellement envie de le faire. Le couvreur qui nous a finalement chiffré l'ensemble n'avait aucun problème à poser les rails, du moment que je les lui fournit dès le départ pour être sûr de la compatibilité avec les panneaux et que je m'occupe moi-même de poser les panneaux ensuite pour qu'il ne se consacre qu'a l'étanchéité proprement dite.
Fichiers joints
Toiture.jpg

Crafou
Newbie
Newbie
 
Messages: 9
Enregistré le: Mar Sep 10, 2013 16:06 pm
Localisation: Villejuif (94)

Messagepar Ottiti » Dim Oct 26, 2014 1:07 am

Bonsoir

Je préférais te le dire au cas ou, tu aurais pu ne pas y penser :roll:

Pour ton montage je penserais a 2 jeux de 2 panneaux en parallèle
Tu vas être avec un circuit sous pression donc tu pourras équilibrer tes 2 champs avec une vanne ou une rondelle percée cela a déjà été débattu sur le forum

J aurais bien vu deux accès positionné en haut et bas de chaque champs, soit 4 en tous, histoire d’éviter trop de tuyaux au dessus du toit, car il faudra les isoler et les protéger des piafs qui bouffent l'isolant :mad:
Et en plus le dessus tu toit est très froid en hivers, deja qu il n'y a pas trop de soleil faut pas le perdre en pertes thermique

Tu relis après tes champs sous le toit et tu peux réunir ton arrivée et ton dépars au même endroit pour rejoindre le ballon :cool:

Avis perso
Modifié en dernier par Ottiti le Dim Oct 26, 2014 1:21 am, modifié 1 fois.
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3105
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55

Messagepar Crafou » Dim Oct 26, 2014 11:02 am

Bonjour Ottiti, et tous,

Je préfère que tu me donnes un conseil "en trop", plutôt que de n'y penser que trop tard :cool: C'est ma première installation, donc certaines questions logiques et évidentes ne le sont pas toujours, même si j'ai déjà passé pas mal de temps à lire les différents sujets du forum.

J'avoue que je n'avais pas réfléchi aux problème des déperditions thermiques pour la tuyauterie à l'extérieur ou aux oiseaux.
Effectivement, je vais en tenir compte pour réfléchir au(x) meilleur(s) emplacements pour les passages dans le toit et trouver un compromis avec les possibilités de passage à l'intérieur. L'idée étant de relier les deux champs avec des liaisons en cuivre (donc soit par l'extérieur, soit par l'intérieur) et de partir ensuite jusqu'à la cave en inox annelé (10m de longueur) pour rejoindre le ballon.

Je vous donne des nouvelles après avoir étudié le meilleur compromis dans mon cas.

Crafou
Newbie
Newbie
 
Messages: 9
Enregistré le: Mar Sep 10, 2013 16:06 pm
Localisation: Villejuif (94)

Messagepar Ottiti » Dim Oct 26, 2014 14:19 pm

Salut

Si tu fais l'installation en cuivre c'est encore plus simple
Tu passe les tuyau sous le toit et tu les noie dans l'isolant, une fois soudé le tuyau ne bouge plus pas de risque de fuite :cool:
Bien sur la vanne de réglage reste accessible :roll:

Tu as le gabarie des panneaux donc tu peux positionner tes arrivée /départ de champ et prévois en peu de rab dans les distances vaut mieux être trop grand que petit dans les mesures 8-)

Chez moi c'est monté en cuivre et tube annelé inox le raccord cuivre/inox est visible tous le reste est noyé dans la laine de roche de la dalle du grenier
Les tuyaux ont quant même un enrobage en mousse autour.
Le tube annelé inox est pratique pour les descente ou les grande longueur, il passe "facilement" dans les conduits et se travaille facilement.

Tu peux être en tube inox du ballon au toit jusqu’à la séparation des champs et en cuivre après

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3105
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55


Retourner vers Présentations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité