Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Venez vous présenter, parlez de vous.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Lun Mai 16, 2016 2:12 am

Bonjour à tous,

Ayant finalement trouvé la bonne rubrique (?), je plonge :-)

"Tout-électrique", notre idée est assez simple : réduire la facture EDF, valoriser la maison, vivre plus vert !
Maison de 1983, structure massive, exposition sud, larges baies.
Charpente bois, voûte cathédrale, toit chaud sous ardoises. Mur solaire (10m2 de bardage ardoises)
Fenêtres Low-E, VMC simple-flux.

La maison est confortable, même si le sous-sol a parfois tendance à "cailler un peu".
Ayant déjà mis les planchers à la retraite et la majorité des radiateurs à la déchetterie, nous chauffons au bois.
Donc je cherche maintenant à m'occuper de l'ECS... quasiment notre plus grand utilisateur.
Je compte installer un capteur derrière mon bardage d'ardoises sud...

En même temps, je voudrais trouver un peu d'eau pour chauffer le vide sanitaire et créer un stockage intersaisons...

Voilà mes projets !

Je suis ouvert à vos suggestions et expériences collectives / individuelles :cool:

A bientot,

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar domwood » Lun Mai 16, 2016 12:30 pm

bonjour et bienvenue

je suppose que les planchers à la retraite sont des planchers électriques.

j'ai vu certaines de tes interventions où tu parles de stockage en sous sol. je crois que ça risque d'être beaucoup de peine pour un résultat quasi nul. super pour les bestioles mais dans les pièces au dessus, hum hum...
j'ai l'impression que tu souhaites utiliser des poubelles que tu as déjà. je te conseille de ne pas t'enfermer dans une solution que tu imagines parce que tu les as sous la main. c'est un des dangers de la récup'. je parle en connaissance de cause, c'est une pathologie chez moi de détourner les matières et les matériels.



par chez nous en thermique eau on peut compléter le chauffage mais faut pouvoir utiliser la basse température, avoir des capteurs performants, avoir une isolation au top et quand c'est possible supprimer les échangeurs. on a vite fait de perdre un poil sur chaque poste et d'être finalement déçu. une usine à gaz, des circus qui tournent et pas de résultat...

maintenant, j'ai pas tout compris, ce qui sera capteur chauffage et sanitaire, tout sous ardoises, rien en capteur vitré ?

bonne journée

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1075
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Lun Mai 16, 2016 14:27 pm

Bonjour, domwood !
Merci pour ton accueil !

Oui, bien sûr, il s'agit de planchers électriques. Très agréables à vivre, en passant...
En fait, on ne s'en servait que très ponctuellement, sauf le meilleur chauffage, c'est celui que l'on n'utilise pas !

Donc un besoin en chauffage d'environ 27 kWh/jour, entre le mi-novembre et fin mars. Avec le poêle à bois de 7,5 kW, ça marche, la maison se chauffant généralement très bien au gain solaire. Certains matins d'hiver, on constate que ça peut effectivement descendre quand même la nuit, à 17.5°C p.ex - un peu frais même pour nous (le poêle ne faisant pas la nuit).

Mon hypothèse, c'est que notre sous-sol (et le vide sanitaire) nous bouffent des calories. Donc j'ai construit un sas garage, et isolé le mur externe qui n'avait pas d'ITE. J'ai aussi isolé le VS (le sol étant tjrs en cours...). Et d'autres tvx d'isolation ici et là, en passant.

La cartographie initiale de mes températures montrait un vide sanitaire à la température du sol (pas si étonnant !) savoir 12°C. Après isolation, il tient 17.5°C en hiver, ça dépend de l'hiver (celui-ci ayant été froid...) Donc je pense être sur la bonne piste, je vise les 20°C à terme, que le VS soit "producteur net" de chaleur, et *NON* consommateur !

Le VS a un besoin de 450 watts. Je pourrais donc le chauffer avec 3 ou 4 halogènes de 120W. A 12 kWh/jour, pendant 120 jrs, je pourrais sortir d'affaire ; par contre, là encore, pourquoi fait tourner l'EDF, quand j'ai du soleil "assez passable" !

Donc "les poubelles" sont en fait des éléments d'un stockage multi-fûts, apte à recevoir ma production solaire (dont je n'ai pas encore parlée !). Il ne s'agit aucunement de récup, mais plutôt d''ergonomie - l'accès au VS étant assez réduit, je ne peux faire passer de contenants trop volumineux...

Dans un deuxième temps, je compte profiter de ce "tampon", pour préchauffer mon eau chaude sanitaire.

Le vide sanitaire était déjà sain (même si je n'aimais pas trop l'idée d'un sol en terre battue). Avec ce relooking, il devient un stockage inter-saisonnier que je pourrai forcer à bloc pendant les mois chauds...
========
Du point de vue captage potentiel, j'ai assez de chance, je dirais...
D'abord, celle de pouvoir utiliser l'enveloppe de la maison, sans besoin de "construire" quoi que ce soit...

Comme tu le dis, il s'agit d'utiliser la basse température. Effectivement, avec une solution enveloppe, il ne pourra s'agir que de chaleur secondaire -- sauf cela pourra convenir - après tout, je chauffe mon VS, non mon salon ! De toute façon, je ne pourrais vitrer mon bardage, par contre dans un 2ème temps je pourrais vernir les ardoises si besoin était.

Donc pour commencer, je vise une installation en plusieurs phases. D'abord un captage d'air brut, au niveau du bardage, injecté en vrac dans le garage (isolé). La veine d'air traverse ensuite le VS, pour être expulsée.

Ensuite, un captage eau "limité" comprenant radiateurs et tubes cuivre, pour envoyer de l'eau chaude solaire vers le tampon de préparation. Ceci alimente ensuite le chauffe-eau actuel, pour nos besoins courants (environ 6kWh/jour).

Dernière étape : si besoin, généralisation du captage eau dans le restant du bardage, pour constituer une réserve de chaleur conséquente, apte à recevoir plusieurs journées de production hivernale (pour pallier à nos quelques "vides météo) :shock:

Avec le pneumatique, il s'agit d'une solution peu coûteuse, qui peut rapporter gros ! Si par miracle cela suffit pour mes besoins de chauffage, alors le circuit ECS pourrait être dimensionné au plus juste, d'où d'autres économies (moins de... poubelles !)

Désolé pour la longueur de ce topo, merci encore pour ton écoute, et merci aussi à l'équipe APPER d'avoir inventé cette plate-forme utile et essentielle :-)

YWB
Modifié en dernier par YELLOW WHEELY BIN le Mar Mar 28, 2017 16:39 pm, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar domwood » Lun Mai 16, 2016 17:02 pm

Je vois mieux l'idée maintenant. Il semblerait que côté chauffage et isolation ce soit déjà pas si mal du tout, quoi que avec l'âge on puisse vouloir s'affranchir du bois. Je te souhaite que l'effet hypocauste soit suffisant.

Pour l'ecs, les besoins en hauteur de température sont plus importants, peut-être qu'un capteur moderne serait plus judicieux, et posé en vertical, tu pourrais t'affranchir des problèmes de surchauffe d'été.

Un autre point à ne pas perdre de vue, c'est qu'une installation "usine à gaz" est difficile à transmettre. (en cas de vente ou de location).

Ceci dit, tu sembles à l'aise avec les calculs, et plus les gens expérimentent et partagent les résultats, plus on fait avancer le schmilblic. :grin:

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1075
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Lun Mai 16, 2016 20:25 pm

merci, domwood, pour les encouragements !

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Mar Mai 24, 2016 2:49 am

PROJET de façade solaire.pdf
Captage air-22.jpg
Captage air-11.jpg
Quelques éléments visuels pour présenter mon projet.

Il s'agit du volet "collecte d'énergie solaire".
(un autre volet étant le stockage...)
(et sans doute, la régulation, la distribution)
(ultérieurement...)
(si j'arrive...) :mefie:

Vos observations seront naturellement les bienvenues !
YWB
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar domwood » Mar Mai 24, 2016 7:49 am

salut

c'est la collecte d'air chaud ? on est pas censé collecter en partie haute ?

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1075
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Mar Mai 24, 2016 15:01 pm

Salut, Domwood,

"Tirage Haut ou Bas ?"

Dans une construction neuve, sans doute en haut.
Par contre, ici, il s'agit d'une rénovation, je n'ai aucun accès en haut...
De toute façon, j'imagine que cela revient à la même chose, car même avec un captage haut, il faudrait ramener l'air en sens inverse, car l'utilisation se passe en bas...

Amitiés,

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Mer Mai 25, 2016 1:06 am

Capteur Cuivre-1--Principe.pdf
Voici ce que j'envisage pour le captage eau solaire au niveau de ma façade ardoises.

Toute observation sera la bienvenue !

YWB
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Ven Mai 27, 2016 3:55 am

Pour finir la présentation de mon projet, voici mes objectifs / priorités :

0 - Améliorer l'ergonomie de la collecte d'air au niveau de la porte du garage (en ce moment, c'est très bricolo - besoin d'ouvrir le vantail piéton, ériger le "sas Styrodur", raccorder la gaine sur le plénum...). Très casse-pieds ! J'avais pensé à fermer carrément la baie, avec des portes de véranda en bois, dans lequel je pourrais aménager un passage de gaine rigide, plus pérenne...

1 - Repenser la configuration du ventilateur (gaine d'entrée et de sortie; carénage; type de ventilateur, débit...). Actuellement, j'utilise une hotte de cuisine récupérée. J'envisage quelque chose de + puissant...

2 - Remplacer le radiateur de l'entrée (Acova de 2000w) (très efficace !) avec un radiateur alu grand format de 1800W alimenté par un collecteur solaire en façade. J'ai plein de questions à cet égard...

3 - Utiliser la façade sud pour construire un collecteur d'eau chaude, pour alimenter le radiateur du sous-sol. Là encore, plein de questions !

Merci pour tout fidebacque !

YWB
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar Bernard (Lyon) » Sam Mai 28, 2016 7:41 am

Bonjour YWB

J'ai regardé ton schéma sous ardoises.

- Pour l'air chaud, aucun problème dans la mesure où c'est étanche : tu insuffles et tu récupères l'air réchauffé par les ardoises. Tu peux augmenter le tranfert ardoises/air en faisant comme ici http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... index.html !


- pour l'eau .... ben y a comme un truc qui va pas le faire !
Le transfert de la chaleur de l'ardoise se fait vers l'air. Mais comment le transfert se fait-il de l'air vers le cuivre donc l'eau ?
Il faut un transfert direct ardoise /cuivre avec un conducteur comme ici : http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... 20ardoise/

De plus pour que la collecte soit efficace, il faut des petites quantité d'eau contenues dans des tuyaux (cuivre)de petits diamètres, reliés à de grandes surfaces collectrices en matériau conducteur. Dans les capteurs, les diamètres des capillaires sont souvent en 8 mm, côte extérieure.

Enfin, tu dois avoir un serpentin continu, ou un collecteur en échelle, mais pas un mix des deux, sinon l'eau prend le chemin le plus court, et coucircuite des portions importantes de ton installation.

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 551
Enregistré le: Sam Déc 24, 2005 19:47 pm
Localisation: St Pierre la Palud (69 Lyon)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Sam Mai 28, 2016 12:09 pm

Salut, Bertrand, et merci pour ta réflexion bien appréciée !

J’avais effectivement lu avec vif intérêt les CR de Hubert (pour l’air) et Etienne (pour l’eau). Par contre, dans les deux cas, la grande différence c’est qu’il s’agit de toitures accessibles depuis l’intérieur. Par contre, dans mon cas, il s’agit d’une toiture chaude, donc inaccessible sans détuilage… (ce qui est exclu…°).

Idem pour mon bardage, qui n’est accessible que par insertion verticale, de par le bas de la « cassette »

Ce qui explique mes contraintes de départ…
==================

Pour le côté AIR, il s’agit du principe du « mur solaire » - dont bien d’exemples ici :

https://www.google.fr/search?q=mur+sola ... 24&bih=612
(Il s’agit de « solar wall » en anglais).

Donc c’est bien l’air extérieur qui est entraîné dans le réchauffeur. Il n'y a pas insoufflement.

Par contre, si ces deux concepts de "mur solaire" et "solar wall" visent à réchauffer l’air de climatisation, dans mon cas il s’agit d’utiliser l’air externe pour réchauffer un volume (savoir, mon garage ainsi que le vide sanitaire), donc l’air sera filtré mais non respiré… Lorsque je travaillerai dans le garage (devenu local technique et atelier !), le tirage sera arrêté.

===============
Concernant le capteur EAU, là encore, il ne pourra y avoir de contact direct entre l’ardoise et les tubes, c’est une contrainte de base. C’est pourquoi j’avais proposé ces « doigts de gant », qui baignent seulement dans l’air chaud. J’avais choisi cette config plutôt qu’un serpentin simple, pensant au besoins de l'autodrainage. En effet, un simple serpentin vertical ne permettra pas cela, car l’eau resterait emprisonnée dans les « creux de la vague» . Cela ne laisse donc pas bcp de possibilités !

==============

Une parenthèse, sauf le drainback en lui ne serait pas forcément une obligation, le collecteur pouvant rester en charge dans la mesure où le vide d’air sera chauffé soit en faisant tourner l’installation en marche arrière pendant une période froide, soit en le réchauffant électriquement (par ampoules…). En effet, sans que j'aie la moindre preuve en tant que données/relevés, la température nocturne du façade ne descend pas autant que celle de l'air, à cause de l'inertie des ardoises...). En gros (= pifométriquement...), en 9 ans ici, nous avons frôlé les -4°C une ou deux fois par hiver, une année sur trois. Donc un chauffage pis-aller etc. ne sera pas un grand drain financier... (et moins cher qu'un accident !).

================

Jusqu’à présent, j’ai pu expérimenter les deux systèmes, air et eau.

Déjà les résultats « air » ont été encourageants – je suis en train de rédiger un CR dans ce sens…

Pour l’eau, j’ai aussi réalisé un essai partiel (mais statique) avec un tube gros diamètre (28 mm) et ça avait l’air de bien chauffer ! C’est pourquoi je cherche à élargir la méthode. (Gros diamètre car je pensais "surface tube mouillée" plutôt que "débit massique caloporteur" etc.). C'est sûrement à étudier ! Sans doute je dois élargir les essais EAU, avec des tubes de différents diamètres, ainsi qu’une installation partielle dynamique…

Pour répondre à ta question, j’imagine que le transfert de chaleur depuis les ardoises, vers l’air et puis le cuivre et finalement l’eau, doit se faire par conduction et rayonnement… et j’ai facilement 55°C dans le vide du bardage (qui fonctionne, en fait, (et aussi…) comme un mur de Trombe).

Je te remercie encore pour ton retour utile, cela me fait réfléchir…

Bien cordialement,
Bon week-end
YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar domwood » Sam Mai 28, 2016 12:52 pm

YELLOW WHEELY BIN a écrit:Pour l’eau, j’ai aussi réalisé un essai partiel (mais statique) avec un tube gros diamètre (28 mm) et ça avait l’air de bien chauffer ! C’est pourquoi je cherche à élargir la méthode. (Gros diamètre car je pensais "surface tube mouillée" plutôt que "débit massique caloporteur" etc.). C'est sûrement à étudier ! Sans doute je dois élargir les essais EAU, avec des tubes de différents diamètres, ainsi qu’une installation partielle dynamique…


bonjour

je crois qu'en dynamique ça va changer ta vision des choses. en fait, faut pas rêver trop non plus. un peu comme une autre discussion du moment sur les petites éoliennes. voir tourner une hélice à vide, ça n'a rien d'équivalent à quand tu mets une charge dessus.
je pense qu'on peut considérer que chaque échangeur a une sorte de rendement. plus tu multiplies les échangeurs, moins t'es perfo, et il faut être "dans les clous" suivant les matières, les volumes et les vitesses d'échange pour optimiser les échanges. et les turbulences et d'autres subtilités...

toutes les expériences sont intéressantes quand elles sont partagées (voir la rubrique "tout ce qui ne marche pas")
ton sujet est bien documenté ce qui le rend intéressant à suivre.

à étudier : des ardoises en bardage, c'est peut-être vite déposé et reposé. perso je ne me bloquerais pas là dessus si j'avais une telle disposition à adopter.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1075
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Sam Mai 28, 2016 13:46 pm

Merci bcp Domwood pour ces précisions !

J'en tiens bien compte pour mes expérimentations à venir !

Défaire le bardage - faut que j'en parle avec mon autre moitié :sad:

A très prochainement pour un autre chapitre, alors !

Bon week-end, et merci encore !

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Rénovation bioclimatique dans les Côtes d'Armor

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Lun Juil 04, 2016 23:50 pm

Suite de la présentation de mon projet...

y compris exemple de températures.
(J'ai bien d'autres données T°C, et bien + intéressantes, sauf énormément de mal à les rendre en graphique - donc patience !)

YWB
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Suivante

Retourner vers Présentations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité