Nouveau professionnel

Venez vous présenter, parlez de vous.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Nouveau professionnel

Messagepar thierryR » Sam Fév 04, 2017 16:34 pm

Bonjour. Il y a longtemps que je suis les activités d'une belle installation http://solaire.open-dream.org/ qui me fait rêver....
J'observe aussi sans me faire connaître tout ce qui ce dit sur le solaire thermique, car c'est à mes yeux, le système le plus rentable en matière de chauffage. Je réalise en même temps la complexité d'une telle installation, ce qui m'effraie un peu. Mais la curiosité l'emporte.

Aujourd'hui je me présente. Je suis un ancien électronicien dans l'industrie, qui s'est converti à l’électricité et la domotique, puis à la plomberie. J'ai de la bouteille car mes 60 ans ont sonné. :roll:
J'essaie de trouver des ressources pour un projet assez conséquent, et il ne faudrait pas que je me trompe. Il s'agirait de faire une grosse installation pour une abbaye. Actuellement ils chauffent au fioul et c'est 6000 L/mois qui est brulé. Ils ont fait installer une pompe à chaleur qui ne fonctionne pas, car il n'y a pas assez d'eau dans le puit. N'aimant pas les arnaques, je me suis permis de prendre en main le dossier énergie. J'ai contacté un fabricant sur Paris de panneau thermique et cuves...., mais quand je lui ai expliqué mon projet, il a fuit instantanément.

Je suis à la recherche d'une aide pour mener à bien ce formidable projet, et je pense que c'est ici, que je trouverai les meilleures compétences, car on peut voir des mise en œuvres fonctionner.
Je vous remercie de votre patience à me lire.
Thierry.
On peut toujours s'améliorer, car il ne suffira pas d'une vie pour tout apprendre.
Avatar de l’utilisateur
thierryR
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Sam Oct 29, 2011 20:00 pm
Localisation: Chalons en Champagne(51)

Re: Nouveau professionnel

Messagepar Balajol » Sam Fév 04, 2017 19:16 pm

Bonsoir thierryR,
Projet conséquent en effet.
au plaisir de vous lire.
Cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2311
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 57

Re: Nouveau professionnel

Messagepar youn260 » Sam Fév 04, 2017 20:35 pm

bonsoir
si la pac o/o est opérationnel le plus simple est de l'exploiter
le plus rentable dans l'immédiat serait de faire 2 forages
les moines s'installaient souvent a proximité de rivière ou plan d'eau
bizarre qu'ils n'aient qu'un puits pour l'alimentation en eau
Avatar de l’utilisateur
youn260
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 706
Enregistré le: Dim Jan 20, 2008 17:43 pm
Localisation: pontrieux 22

Re: Nouveau professionnel

Messagepar lilian07 » Sam Fév 04, 2017 22:24 pm

Bonsoir,
Dans la région de Reims pour réduire de 40% cette consommation avec une déperdition estimée à la louche du bâtiment de 87 Kw dans les conditions de calcul d'un chauffagiste (peut être as tu la puissance de la chaudière), il faudrait 200 m2 de capteur solaire plan (25000 euros de capteur) il faut ensuite prévoir le reste de l'installation.
Le solaire en gardant la PAC ne serait pas inutile.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 197
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 42

Re: Nouveau professionnel

Messagepar Ottiti » Sam Fév 04, 2017 23:15 pm

Salut

Je ne comprend pas trop l avantage de passer au solaire car l’hiver il y peu de soleil, donc le gain ne viendrait que Mi-saison
cela vaut il l'investissement ?

as tu étés voir sur CALSOL le gisement solaire disponible ?

Il vaudrait mieux investir dans l amélioration de la PAC

Avis perso
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2980
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 54

Re: Nouveau professionnel

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Dim Fév 05, 2017 2:44 am

youn260 a écrit:bizarre qu'ils n'aient qu'un puits pour l'alimentation en eau


à moines d'avoir un plan d'eau...

(désolé, ce fut vraiment trop tentant...) :twisted:

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 350
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Nouveau professionnel

Messagepar m_you49 » Lun Fév 06, 2017 0:50 am

Bonsoir.
Je ne comprends pas le pb d'eau pour la PaC. Les pompes eau/eau peuvent fonctionner sur une ou plusieurs sondes verticales (capteurs verticaux : forages) sans utiliser d'eau. C'est un simple échangeur primaire côté évaporateur de la PaC. Voir aussi côté amélioration de l'isolation @ + MY
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3576
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 72

Re: Nouveau professionnel

Messagepar thierryR » Mer Fév 08, 2017 0:02 am

youn260 a écrit:bonsoir
si la pac o/o est opérationnel le plus simple est de l'exploiter
le plus rentable dans l'immédiat serait de faire 2 forages
les moines s'installaient souvent a proximité de rivière ou plan d'eau
bizarre qu'ils n'aient qu'un puits pour l'alimentation en eau

On a déjà créé un nouveau puit, mais le débit reste insuffisant.
On peut toujours s'améliorer, car il ne suffira pas d'une vie pour tout apprendre.
Avatar de l’utilisateur
thierryR
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Sam Oct 29, 2011 20:00 pm
Localisation: Chalons en Champagne(51)

Re: Nouveau professionnel

Messagepar thierryR » Mer Fév 08, 2017 0:05 am

lilian07 a écrit:Bonsoir,
Dans la région de Reims pour réduire de 40% cette consommation avec une déperdition estimée à la louche du bâtiment de 87 Kw dans les conditions de calcul d'un chauffagiste (peut être as tu la puissance de la chaudière), il faudrait 200 m2 de capteur solaire plan (25000 euros de capteur) il faut ensuite prévoir le reste de l'installation.
Le solaire en gardant la PAC ne serait pas inutile.

Le système alimente un vieux bâtiment , et un tout nouveau bâtiment bio-climatique. Je vais tenter d'en savoir davantage.
On peut toujours s'améliorer, car il ne suffira pas d'une vie pour tout apprendre.
Avatar de l’utilisateur
thierryR
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Sam Oct 29, 2011 20:00 pm
Localisation: Chalons en Champagne(51)

Re: Nouveau professionnel

Messagepar thierryR » Mer Fév 08, 2017 0:08 am

m_you49 a écrit:Bonsoir.
Je ne comprends pas le pb d'eau pour la PaC. Les pompes eau/eau peuvent fonctionner sur une ou plusieurs sondes verticales (capteurs verticaux : forages) sans utiliser d'eau. C'est un simple échangeur primaire côté évaporateur de la PaC. Voir aussi côté amélioration de l'isolation @ + MY

Ce système ne peut fonctionner qu'à une seule condition. Les calories dans le sol doivent se régénérer rapidement ( circulation d'eau souterraine)
On peut toujours s'améliorer, car il ne suffira pas d'une vie pour tout apprendre.
Avatar de l’utilisateur
thierryR
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Sam Oct 29, 2011 20:00 pm
Localisation: Chalons en Champagne(51)

Re: Nouveau professionnel

Messagepar lilian07 » Mer Fév 08, 2017 10:35 am

En effet une PAC lorsqu'elle fonctionne sur puit vertical type forage avec circuit fermé en boucle peut extraire 50 W/ml de tuyau (permet au sol de se recharger) dans son cas on va dire que la longueur de son puit ne permet pas d'atteindre ce niveau de performance à la louche 87 Kw soit un besoin théorique de 4 puits de 200. Visiblemetn c'est une PAC sur source de surface il faut donc prévoir un débit théorique de 300 l/h par kW soit mon peut estimer le besoin de sa source à 27 m3/h c'est beaucoup et le débit n'est pas suiffisant.
Reste alors peut être une solution : évaluer le débit de la source par une simple technique de pompage et complémenter avec du solaire thermique (ce qui est complexe dans son cas ou le bâtiment consomme beaucoup d'energie).
Trouver une autre source à proximité (parfois c'est la veine d'eau du forage qui limite le débit) Bref dans ce cas complexe il faut faire un bon diagnostique avant de prendre toute mesure.
Car peut être l'idéal ne se trouve pas dans le solaire à moins que ThirryR veux en faire son principe de base absolu.

lilian07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 197
Enregistré le: Mar Juil 26, 2016 22:00 pm
Localisation: Chomérac - Ardèche - France
Âge: 42

Re: Nouveau professionnel

Messagepar ventura » Dim Fév 12, 2017 20:43 pm

Bonsoir,
Premier conseil, isoler
Pour ammener de l'eau au moulin de la réflexion
J'ai chiffré en 2010 lorsque j'étais en activité la lubie d'un client qui m'a demandé un projet de PAC en géothermie verticale.
Les besoins 25 kw ( villa 360m2 de SH) en chauffage soit 5 puits de 100ml en réseau 4 tubes ( 2 boucles allés et retour par puit) .
La société de forage a chiffrés travail de forage, mise en place des 2 boucles par puit,soit 4 tubes ,injection du béton .
Montant de ces travaux 25000 €. Projet abandonnés.
Travaux réalisés PAC air/air sur réseau aéraulique.

Si vous ne disposez pas d'eau de puit, mon avis est d'abandonner cette solution
dans tous les cas les débits étant important , une autorisation de prélèvement et de rejet est obligatoire
Pour votre projet, bien connaitre les régimes de fonctionnement de la PAC, débit primaires, secondaires, les températures de services, le COP à ses conditions.
Peu étre envisager une solution air/ eau avec antigel?
Personnellement je ferais intervenir un BE spécialisé.
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )

Re: Nouveau professionnel

Messagepar m_you49 » Mar Fév 14, 2017 13:17 pm

Bonjour.
Oups, je n'avais pas réalisé l'importance des besoins. Près de chez moi, une abbaye possède une chaufferie bois-plaquettes. Les bâtiments sont du 11e siècle et les rénovations successives ont permis d'améliorer en partie l'isolation, mais ce n'est pas simple. D'accord avec Ottiti, le soleil d'hiver c'est pas top, et du côté de Châlons, c'est pas toujours bien chaud. Est-ce que des associations de plusieurs énergies peuvent être envisagées ? Gros boulot d'étude ...
Petit clin d’œil (qui n'a rien à voir avec le sujet) avec Châlons en Champagne (ex Châlons sur Marne) en lien avec mon bled d'origine (désolé pour les non férus d'histoire).
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3576
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 72

Re: Nouveau professionnel

Messagepar Misho » Mer Fév 15, 2017 12:23 pm

Bonjour et bienvenue !

Quelques questions qui nous permettrons de mieux comprendre le contexte :
- quand tu dis abbaye, c'est une grande nef ouverte au public, ou des bâtiments privés à la structure plus classiques ? Sur les derniers je travaillerais en priorité sur l'isolation, sur la première c'est souvent beaucoup plus difficile pour des questions esthétiques.
- l'abbaye est dans le 51 ? Comme dit plus haut, la répartition de l'ensoleillement au fil de l'année (gisement solaire) est un paramètre fondamental pour bien concevoir le système. Un système pour Chambéry (ensoleillement quotidien court et intense, par longues périodes dans la saison, températures extrêmes) ne sera pas conçu comme un pour Brest (ensoleillement quotidien intermittent, régulier sur la saison, températures variant peu).

Effectivement si la PAC est déjà présente, à ta place j'essaierais plutôt d'optimiser son fonctionnement.

Je verrais bien un système combiné solaire/PAC très simple, avec des capteurs qui réchauffent un réservoir d'eau surdimensionné à basse température : ça permet à la PAC de disposer en permanence de chaleur à pomper à haut rendement, via une vanne mélangeuse qui fournit un 25°C constant.
Une vanne placée sur le puits en sortie de PAC permet de réchauffer le retour s'il est plus froid que le puits.
Pour la saison hors chauffe, il faudra couvrir les capteurs, si le réservoir est bien surdimensionné il n'y aura pas besoin de couvrir/découvrir tous les quarts d'heure.

Il n'y a que si ni les capteurs ni le puits ne permettent pas d'amener les quelques °C nécessaires à la PAC que le fioul devra prendre la relève
Pourquoi pas au passage le remplacer par du bois ? Là encore avec un réservoir qui ne risque pas de surchauffer, la maintenance sera simple.

Misho
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 101
Enregistré le: Ven Déc 09, 2016 10:54 am
Localisation: Campagne sud de Rennes

Re: Nouveau professionnel

Messagepar m_you49 » Mer Fév 15, 2017 19:51 pm

Bonsoir
Un système pour Chambéry (ensoleillement quotidien court et intense, par longues périodes dans la saison, températures extrêmes) ne sera pas conçu comme un pour Brest
Le logiciel Calsol pour de l'ECS avec une inclinaison de 60° donne un écart de couverture annuelle entre Nantes et Reims de plus de 7%.
@ + MY
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3576
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 72

Suivante

Retourner vers Présentations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité