Page 2 sur 2

MessagePosté: Lun Mar 24, 2008 10:22 am
par Mallusone
Pour aller plus loin j'envisage de rassembler les appareils informatique par tension ou lieu et d'utiliser une seule alim ( la plus forte de ces appareils ou une autre maison)

Par exemple Livebox avec Switch HP et Base téléphone sans fil sur la même alim.

La domotique devrait permettre d'éteindre rapidement un appareil non utilisé et l'alimenter seulement pour l'usage.
Cela tout en gagnant en confort d'utilisation

Mon plus gros post électrique doit être la charge de la voiture (13 à 14 Kwh minimum et plus de 20Kwh pour une charge d'entretient tout les 4000 kms) par jour.

MessagePosté: Lun Mar 24, 2008 12:31 pm
par p_bricoleur
Bonjour,

C'est ce que j'ai fait avec la Box dans le salon et les PC dans le bureau.
Seulement comme ils ne sont pas aux mêmes endroits, j'ai fait avec une télécommande commune aux 2 prises.

Pour les 2 PC de la Box, je vais retirer la télécommande pour la TV : quand on a la TNT, la TV par ADSL c'est palot et on a quasiment les mêmes chaines => on ne regarde plus via la Box.
Je vais mettre un simple interrupteur
(et hop 4W gagnés, 35 kWh/an et 4 €/an)

Ton post me fait penser que je peux mettre le téléphone sans fil sur la prise de la Box, vu que je suis en dégroupage total, quand la Box est coupée, le téléphone ne risque pas de marcher.
On gagnera toujours les pertes du transfo (comme pour la sonnette), mais je n'avais pas mesuré grand'chose.

Je suis tombé hier sur ce document de 2002/2003 relatant une étude complète d'un immeuble de logements sociaux étudié pendant 1 an avec des capteurs de mesures partout pour tester s'il était possible de fortement diminuer la consommation d'énergie globale dans ce type d'habitat en grande agglomération (avec surisolation et ECS solaire).

http://sidler.club.fr/docs/R_RestartEnergie.pdf

Quelques points intéressants :

- la baisse de consommation électrique amenée par une simple prise commandée par un interrupteur dans le coin video de la pièce à vivre

- la forte influence du comportement des habitants sur les dépenses énergétiques (avec quelques passages drôles dans ce rapport officiel).
Les différences de comportement entre les occupants d'appartements identiques sont révélatrices.

- une synthèse sur un problème qui est apparu dans les PassivHaus en Allemagne : en été le bâti est tellement isolé que les dégagements d'énergie intérieurs (veilles électriques, cuisson, présence humaine) suffisent à élever la température au dessus de la température extérieure.

Le reste du site est intéressant aussi (tournant autour des stratégies dans l'habitat pour diminuer notre consommation d'énergie).

Cordialement