Développement du DC enTBT en logement

Echange d'idées et d'expériences, les caloducs, les micro-ondes, les frigos, etc...

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar ramses » Jeu Oct 03, 2013 21:04 pm

Bonsoir a tous,

j'ai transfere ce post au bistrot a Pierrot !

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2186
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar ezza » Jeu Oct 03, 2013 21:21 pm

Salut

...... " lancer un débat sur la TBT en logement" ..... du courant Continue, plus d'Alternatif, une Tension basse ... 12v - 24v :shock:

un plus pour les dangers des CEM ?
pour un circuit d'éclairage de secoure ?
pour de l'habitation en zone isolé, et batterie géostationnaire ?
un bateau ?
une roulotte ?
une voiture ? :grin:

pour l'économie financière ? ...... c non :grin:

il est plus facile de produire 3000v avec des microAmpére que de produire du 12v avec des Ampères ...... un exemple (tube néon à la main) ......... chérie enlève ton pulls (le tube s’illumine) :grin: :oops:
bon d'accord ma démonstration est foireuse, je voulais dire que consommé du 12 ..hic ... ou du 230 n'a pas d'importance, le problème c les Ampères.

houla suis fatigué :gifle:
Avatar de l’utilisateur
ezza
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 617
Enregistré le: Dim Sep 25, 2011 15:28 pm
Localisation: Sud l'A r dèche

Messagepar patrick21 » Sam Oct 05, 2013 17:39 pm

bonjour,
sujet très intéressant auquel je vais apporter quelques précisions.
Pour commencer la TBT en DC ne se limite pas seulement au 12V et 24V mais monte jusqu'à 120V, il n'est pas rare de voir des réseaux en 110V principalement dans l’industrie.
Pour réaliser toute une installation uniquement en TBT, c'est possible mais pas toujours simple, en raison de section de câble plus importante, d'un mode distribution différent, de connectique à identifier, de récepteurs plus chers (fours, tv, frigo,...) et d’électroportatifs inexistants dans la grande distribution.
Aujourd’hui, il est plus facile de construire en DC un bâtiment tertiaire (bureaux ou hôtellerie) qu'une maison individuelle .
Il existe un data center, en Suisse, réalisé en DC d'une puissance de 1MW mais le réseau est en BT (jusqu'à 1500V).

Quelques avantages du DC:
    meilleur densité de courant dans le câble
    absence de phénomène de peau (effet couronne)
    moins de pertes
    ...

quelques inconvénients:

    protection plus difficile par disjoncteurs et matériel plus cher (retour aux fusibles)
    absence de tension normalisée (on trouve du 300-400V; 600-750V; 1200-1500V)
    changement de tension plus difficile (recours à des convertisseurs DC/DC)
    ...


Contrairement aux idées reçues, le DC n'a jamais été abandonné,il est très utilisé dans le transport longue distance, entre pays et dans les liaisons sous marines. Utilisé dans l'industrie, la Marine, certains spécialistes du domaine annoncent un retour du DC à l'horizon de 2020 en raison d'avancées dans les panneaux solaires, piles à combustible et stockage d’électricité par batterie (autre enjeux), tous ces équipements sont en DC. Également on voit apparaitre de plus en plus de moteurs à courant continu (MCC) qui équipent les centrales de traitement d'air (la variation de vitesse est plus facile à réaliser).

Cordialement,

patrick21
Newbie
Newbie
 
Messages: 39
Enregistré le: Jeu Fév 12, 2009 19:40 pm
Localisation: longvic (21)

Messagepar ROCHA 84 » Sam Oct 05, 2013 18:12 pm

Bonjour,

Un domaine où le DC est beaucoup utilisé est les ascenceurs à grande vitesse où chaque unité a sa propre génératrice DC permettant une variation de vitesse d'une souplesse inégalable sur de gros moteurs.
Pardonnez moi si je m'éloigne du sujet initial la TBT.
Modifié en dernier par ROCHA 84 le Sam Oct 05, 2013 18:35 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ROCHA 84
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 547
Enregistré le: Sam Jan 19, 2008 21:52 pm
Localisation: ISLE SUR LA SORGUE 84

Messagepar ramses » Sam Oct 05, 2013 18:40 pm

bonjour a tous,

loin de moi la volonte d'apparaitre "anti DC" mais il faut rester objectif !

meilleur densité de courant dans le câble
absence de phénomène de peau (effet couronne)
moins de pertes


Ces trois points, meme s'ils existent, n'ont en grandeur qu'une tres faible influence, tellement faible pour ce qui nous concerne, qu'il est bien difficile de les utiliser comme argument. Et puisqu'on parle d'effet de peau ... la aussi, il est bien difficile de parler d'effet de peau a 50hz ! il y a effectivement un effet de peau a cette frequence mais son influence est tellement insignifiante qu'elle n'influence en rien les pertes engendrees par la perte de section.

Pour faire simple pour ceux qui ne connaissent pas, lorsqu'un courant alternatif circule dans une fil, plus on monte en frequence et plus le courant qui y circule se concentre en peripherie. C'est un peu comme si le centre du fil ne servait a rien. A frequence tres elevee, on en arrive meme a ne plus utiliser du fil mais du tube !

Il est donc bien difficile d'argumenter, pour le sujet qui nous concerne, sur ces 3 points. Par contre, si on quitte notre "petite" maison et qu'on regarde les choses de facon plus globales, ben on trouve des choses interessantes comme en parle Patrick21, a savoir le transport d'energie electrique longue distance.

En effet, l'interet du DC reside dans le transport longue distance par cable. Et cet interet est lie a l'energie reactive developpee par le "condensateur" geant que represente un cable de grande longueur. Plus la longueur de la ligne est importante et plus l'effet capacitif est important et engendre, en AC, non seulement des pertes reactives importantes mais diminue d'autant le flux d'energie qu'il est possible de transiter dans ce cable. Par contre, en DC, cet effet capacitif existe mais n'engendre pas d'energie reactive perdue puisque nous sommes en DC. C'est aussi simple que cela !

Il est bien evident que DC ou pas, il faut necessairement monter a des tensions importantes afin de reduire au maximum l'intensite puisque les pertes par effet Joules (RI²) sont directement proportionnelles au carre de ce courant.

Voili, voilou.

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2186
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar m_you49 » Sam Oct 05, 2013 19:28 pm

Bonsoir.
Suffit d'acheter de l'équipement poids lourd, c'est en DC 24v.
Un refuge que je connais dans le Jura fonctionne comme ça pour l'éclairage depuis 20 ans : capteurs, régul, batteries, distribution et appareillage style camping-car.
Pour la partie maison plus récente : capteurs, régul, batteries, et ... onduleur et distri 230 v. Pour le reste qui "pompe", et en cas de faiblesse du soleil : groupe électro ...
@ +
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3567
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 71

Messagepar bernierjpl » Lun Oct 14, 2013 12:51 pm

Bonjour à tous,
La discussion est intéressante, d'après vos réponses il semble que le DC ne soit indiqué que pour les très petites installations sans distribution.
Pour le transport de puissance, J'ignorais l'importance des pertes diélectriques à 50Hz dans les lignes.
Avec la même quantité de cuivre supportant un courant de 1000 A en bifilaire et une différence de tension maximale (et non efficace) de 1000 V on transporte :
-1MVA en continu
- 707 kVA en alternatif monophasé car la tension efficace est divisée par √2.
- 816,5 kVA en triphasé, car on a un fil de plus (l'ampérage est limité au 2/3) la puissance apparente est multipliée par √3.
C'est une raison pour préférer la liaison en continu pour les longues distances, même s'il faut ajouter un onduleur aux deux bouts.
Cordialement
Jean Paul

bernierjpl
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Jeu Mai 24, 2007 7:30 am
Localisation: Auriol 13

Messagepar ramses » Lun Oct 14, 2013 13:41 pm

bonjour a tous,

tout le monde a compris maintenant l'interet de faire du transport lourd d'energie en aerien et non en souterrain ... les "anti-lignes aeriennes" ont beau gesticuler, c'est financierement et "CO"dement tres economiques tant niveau realisation que perte et frais d'exploitation que d'enterrer du cable. "Ballader" du 150KV, du 240KV et du 400Kv en souterrain est un truc de dingue ...

Bien evidemment, quand on parle de l'avantage du DC, c'est dans le cas de cable tres long (plus de 80Km) en HT et non en MT. Pour ce qui est du passage en DC et ensuite retour en AC, c'est loin d'etre simple quand on parle de puissance en "transport lourd" ... Pas triste de "faire les jouets" AC/DC et DC/AC pour des puissance d'1/2 GVA ...

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2186
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar Bonoeil » Mar Oct 15, 2013 14:23 pm

Pour réaliser toute une installation uniquement en TBT, c'est possible mais pas toujours simple, en raison de section de câble plus importante, d'un mode distribution différent, de connectique à identifier, de récepteurs plus chers (fours, tv, frigo,...) et d’électroportatifs inexistants dans la grande distribution.
Aujourd’hui, il est plus facile de construire en DC un bâtiment tertiaire (bureaux ou hôtellerie) qu'une maison individuelle .


Je rappelle justement que je lance le débat pour savoir si une évolution des matériels pourrait se faire.
Il n'y a rien dans la grande distrib en produit pour DC de faible puissance. Il y a systématiquement un transfo ou une résistance (GU10 en 220V)

Je ne parle pas d'un circuit de 5 KW en DC dans la maison mais de circuits de 500 W maxi en 36V par exemple. Il pourrait y avoir 2 ou 3 circuits de ce genre avec maxi 15 A sur le fil.

Peut on imaginer un DTU avec du DC comme on l'a pour les circuits video/ethernet...

Bonoeil
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 147
Enregistré le: Dim Juin 16, 2013 0:29 am
Localisation: 86

Précédente

Retourner vers Recherche et développement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité