COUPLE GALVANIQUE

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34, andrebayle

Messagepar christian pellet » Lun Jan 16, 2012 10:47 am

Bonjour tous.

J'ai 2 reserves dont une galava pour l'ECS,l'autre acier.
J'ai lu les posts concernant les couples galvaniques (tableau);la question que je me pose : faut-il monter des raccords diélectriques sur chaque piquage sachant que ceux ci seront en cuivre?

J'ai lu aussi que pour les piquages sotant ,c'est à dire acier->cuivre cela ne pose pas de robleme,donc on ne devrai pas avoir besoin de raccord dielectrique.

merci pour vos avis.
christian
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

christian pellet
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 227
Enregistré le: Dim Jan 30, 2011 11:31 am
Localisation: quincieux (69650)

Messagepar Ottiti » Lun Jan 16, 2012 13:21 pm

Bonjour

Avis personnel, met des manchons galvanique sur tous tes raccord fer/cuivre ou pire galva/cuivre j'ai détruit mon ballon gaz en moins de 2 ans pour ne pas l'avoir fait. Le fond était devenu poreux :sad:
Vu le prix maintenant de ces trucs faut pas se gêner :-)

A+
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2849
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 53

Messagepar christian pellet » Mar Jan 17, 2012 7:58 am

Bonjour Ottiti.

c'est ce que je pensais,je te remercie de me le confirmer.

Bonne jée
A+
Christian
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

christian pellet
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 227
Enregistré le: Dim Jan 30, 2011 11:31 am
Localisation: quincieux (69650)

Messagepar ezza » Mar Jan 17, 2012 13:36 pm

Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
ezza
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 583
Enregistré le: Dim Sep 25, 2011 15:28 pm
Localisation: Sud l'A r dèche

Messagepar Jean-Matthieu STRICKER » Mer Avr 18, 2012 10:46 am

Bonjour à tous,

Débutant dans le solaire et me renseignant sur différents sujets j'ai constaté que la question des couples galvanique revient souvent.
Etant dans le métier de l'électronique, les problèmes sont similaires : métaux et liquides ne font pas bon ménage, cela ronge là où cela ne se voit pas, puis des pannes électiques arrivent....court-circuits ou perte de contact.... et en plomberie ce sont des fuites !

Une note d'installation d'ATLANTIC est très bien faite et suggère de mettre, à défaut de manchons isolant galvanique, de simple manchons en acier sur les cuves en acier: ceci déporte la corrosion sur le filetage des manchons et pas le filetage de la cuve !

http://www.chauffe-eau.fr/ftp/produits/ ... GO_SAV.pdf

En théorie il faudrait boucher nos ballons acier par des bouchons en acier et pas en laiton.
Les doigts de gants en cuivre /laition devraient être isolés de la cuve en acier.

En démontant un petit chauffe eau électrique, j'ai constaté que la résistance et le doigt de gant du thermostat sont en cuivre soudé à l'étain sur une embase en lation. Le tout est isolé de la cuve en acier émaillé. La résistance "ohmique" de protection (560 Ohms) sert à faire sauter le disjoncteur différentiel en cas de défaut d'isolement de la résitance de chauffage. Le potentiel d'oxydo-réduction acier /cuivre se retrouve sur la résistance de 560 ohms. Voir page 2 du doc Atlantic, la résistance de 560 Ohms est montée à l'extérieur de la cuve juste derrière le bloc thermostat.
Pourquoi 560 Ohms ? car 230V/560 font 0.4 A ...de quoi fait sauter au moins un disj diff de 30 à 300mA ! cqfd ! :-)

Concerant l'inox une note d'application très riche d'enseignement :
http://www.euro-inox.org/pdf/map/Contac ... her_FR.pdf

Bonne lecture...et longue vie à nos installations ! :cool:

Jmat
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par Jean-Matthieu STRICKER le Mer Avr 18, 2012 14:30 pm, modifié 1 fois.
Jean-Matthieu
__________________________
6,6 m² de capteurs GM Tinox en autovidange et PV 215 Wc en auto-consommation
300 l d'ECS Solaire et 500 l couplés au plancher chauffant
CR APPER, rubrique "en pratique", "Solaire thermique en autovidange"
Avatar de l’utilisateur
Jean-Matthieu STRICKER
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 585
Enregistré le: Mer Avr 04, 2012 10:36 am
Localisation: 67610 LA WANTZENAU (Strasbourg nord)

Messagepar gregory92 » Mer Avr 18, 2012 14:11 pm

merci

pour ces fiches !(liens). nous avons eu l'occasion de démonter un chauffe eau atlantic

et effectivement ne pas avoir tout compris ,il y avait une fuite au niveau du passage de l'anode .....enfin ce qu'il en restait...et ça faisait disjoncter ,donc la personne qui avait ce chauffe eau ,nous l'a donné (300l)

attention le laiton c'est du laiton mais pas du lation ou alors c'est un nouveau composant que je ne connais pas

tu fais éditer et tu corriges puis tu renvois

ça vaut une fiche .......à mon avis pour ne pas perdre l'info
cordialement greg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Support Technique installation de gegef6fsk à Trespoux (46), basé à Toulouse (31)...6kva photovoltaïque en vente totale.
gestion pl.chauffant avec M2 PID . sortie des données du M3 solaire avec prg python vers bientôt raspberry pi 2.
Avatar de l’utilisateur
gregory92
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 152
Enregistré le: Sam Avr 08, 2006 18:01 pm
Localisation: Trespoux (46)

Messagepar Jean-Matthieu STRICKER » Mar Juin 12, 2012 16:22 pm

Bonjour,

On ne le redira pas assez !
Mettez des manchons galvaniques sur vos ballons d'ECS !
Surtout à la sortie !


Je viens d'en faire l'expérience ce dernier weekend en terminant mes travaux de préparation pour le solaire.
En effet, j'ai dû dévisser le raccord de sortie du ballon pour installer un mitigeur thermostatique et un manchon galvanique bien sûr !
Surprise : en 15 ans le coude en laiton était plein d'un résidu calcaire brunâtre très dur. Le diamètre de passage s'est trouvé réduit de 16 mm à moins de 4 mm ! pas étonnant que j'avais des problèmes de débit et de pertes avec plus d'un robinet ouvert ! Pas un seul résidus dans le tube en cuivre soudé à ce raccord !

J'avais le choix:
- courrir les magasins pour trouver un nouveau raccord 3/4 vers 18 mm, panique à bord pour un samedi ! :shock:
- décaper ce raccord à l'acide chlorydrique : il m'a fallu 20 min en renouvellant l'acide 4 fois ! :-?
le résidu était chargé d'oxyde de fer vu la couleur du jus !

Explication : corrosion du fer du ballon au contact du laiton ET préciptitation des ions de calcium sous l'effet du dégagement de d'oxide de carbone dissout dans l'eau chauffée ! précipitation du calcaire !

J'ai la haine face au pros qui ne respectent pas cela ! :-x On pourrait dire aujourd'hui de l'obsolescence programmée ! :twisted:
On est sûr de revoir le client en lui disant : ben oui, vou savez il est vieux votre ballon....faut tout changer ... :-?

Un manchon galvanique coûte environ 8€ !
(pas cher mon fils !)

Longue vie à nos ballons d'ECS ! :-)
(photo des travaux terminés avant isolation thermique, mitigeur ESBE acheté en Allemagne; Tmaxi admissible 95°C; régulation à +/-2°K !

Jmat
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Jean-Matthieu
__________________________
6,6 m² de capteurs GM Tinox en autovidange et PV 215 Wc en auto-consommation
300 l d'ECS Solaire et 500 l couplés au plancher chauffant
CR APPER, rubrique "en pratique", "Solaire thermique en autovidange"
Avatar de l’utilisateur
Jean-Matthieu STRICKER
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 585
Enregistré le: Mer Avr 04, 2012 10:36 am
Localisation: 67610 LA WANTZENAU (Strasbourg nord)

Messagepar m_you49 » Mar Juin 12, 2012 20:12 pm

Bonsoir[quote="gregory92"]
ça vaut une fiche .......à mon avis pour ne pas perdre l'info
greg[/quote]Peut-être seulement le lien pour ne pas être accusé de plagia.
@ +
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3560
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 71

Messagepar Jean-Matthieu STRICKER » Mer Juin 13, 2012 8:59 am

Bonjour Michel,

Je compte effectivement rédiger un article sur le sujet pour mémoire.
Avant cela, il faudrait que je contacte Atlantic pour savoir s'ils m'autorisent à reprendre des parties de leur dossier technique qui je trouve est très complet.
http://www.chauffe-eau.fr/ftp/produits/ ... IZENGO_SAV. pdf

Voir mettre cette doc sur le site de l'APPER ? (car les liens externes peuvent changer)

Ou bien pour faire plus simple, je pense ne parler que de la corrosion et de l'intérêt de poser un manchon galvanique.

J'ai encore une réflexion à mener dans le cas de l'installation de mon nouveau ballon solaire qui aura 4 ports :
- deux pour l'échangeur solaire
- deux pour l'arrivée et le départ de l'ECS
Il conviendrai de mettre 4 manchons galvaniques pour isoler complètement la cuve en acier du cuivre...Oui mais... ! :-x

1-Je constate que la corrosion est réduite sur un circuit de chauffage car l'eau se sature en oxyde de fer et reste dans le circuit. Sur le conseils d'un Ancien, pour un circuit de chauffage, il convient mieux de filtrer et récupérer l'eau du circuit primaire que de la vidanger et renouveler celle-ci pour garder la saturation en oxydes de fer. Donc les manchons sur le circuit primaire ne sont pas indispensables...(pour le prix des manchons de 16€ face au prix du ballon à plus de 700 € : je préfère les mettre !)

2-Il faut que j'étudie encore un piège ! Que ce passe-t-il si on met des manchons galvaniques partout sur le ballon et qu'il existe une liaison électrique par mise à la terre entre la cuve et le réseau de tuyau en cuivre ? ça me rappelle une expérience de chimie de terminale : les ions de déplacent !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_salin
Ceci pose un problème à ceux qui ont une résistance d'appoint dont la terre est à relier à la cuve. Dans ce cas , la solution de "résistance de protection" comme le fait Atlantic se justife, mais ceci reste un compromis car on est pas à 100% isolé !

J'ai l'habitude dans tout nouveau domaine de trouver des explications scientifiques à mes questions et de justifier les "on dit"...une déformation professionnelle de mon métier d'expertise dans l'industrie automobile !
(répondre à 5 "pourquoi ?", trouver à la cause racine, arbres de défaillance,..)

Cordialement,

Jean-Matthieu
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Jean-Matthieu
__________________________
6,6 m² de capteurs GM Tinox en autovidange et PV 215 Wc en auto-consommation
300 l d'ECS Solaire et 500 l couplés au plancher chauffant
CR APPER, rubrique "en pratique", "Solaire thermique en autovidange"
Avatar de l’utilisateur
Jean-Matthieu STRICKER
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 585
Enregistré le: Mer Avr 04, 2012 10:36 am
Localisation: 67610 LA WANTZENAU (Strasbourg nord)

Messagepar j2c » Ven Juin 22, 2012 17:20 pm

Si je comprend bien, il faut donc installer des manchon sur les source d'eau vives, mais aussi les sources d'eau mortes.. afin de couper totalement le lien avec la terre du ballon.

Si la cuve n'est pas équipée d'une résistance électrique.. on peut se passer du lien à la terre de la cuve... et ne pas avoir d'autres soucis ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

j2c
 

Messagepar Jean-Matthieu STRICKER » Ven Juin 22, 2012 17:38 pm

Bonjour !

Si je comprend bien, il faut donc installer des manchon sur les source d'eau vives, mais aussi les sources d'eau mortes.. afin de couper totalement le lien avec la terre du ballon.
>>oui pour les sources d'eau vive en cause de bon sens !

Pour l'eau morte je n'en suis pas persuadé car l'eau va se saturer en fer.
Il veau mieux aussi se préserver le l'oxygène.
C'est aussi le cas des circuits de chauffage : pompe en fonte, radiateur en acier, conduites en cuivre... et ça tient !

Si la cuve n'est pas équipée d'une résistance électrique.. on peut se passer du lien à la terre de la cuve... et ne pas avoir d'autres soucis ?
>> je dirai oui sans soucis et cela m'a été confirmé par ma femme qui est chimiste.

Je travaille sur ce sujet et suis en train de rédiger une note pour l'APPER
Jmat
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Jean-Matthieu
__________________________
6,6 m² de capteurs GM Tinox en autovidange et PV 215 Wc en auto-consommation
300 l d'ECS Solaire et 500 l couplés au plancher chauffant
CR APPER, rubrique "en pratique", "Solaire thermique en autovidange"
Avatar de l’utilisateur
Jean-Matthieu STRICKER
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 585
Enregistré le: Mer Avr 04, 2012 10:36 am
Localisation: 67610 LA WANTZENAU (Strasbourg nord)

Messagepar Balajol » Ven Juin 22, 2012 18:24 pm

Bonsoir tous,
Si dans le cadre des couples galvaniques, il peut être souhaitable/nécessaire/possible de se passer de la terre, je ne pense pas qu'il soit de même pour le respect de la NFC-1500.
Les raccords diélectriques, sont utilisés pour éviter le contact de 2 matériaux de potentiels différents et donc de créer un courant galvanique au détriment du matériau le moins "noble".
Je pense qu'il y a confusion et/ou amalgame :sad:
Cordialement
Bertrand
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2250
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Messagepar Jean-Matthieu STRICKER » Sam Juin 23, 2012 9:53 am

Bonjour Bertrand,

Disons qu'il y a un contradiction entre la sécurité électrique (NFC-1500, et équipotentielles de terre) et la protection contre la corrosion (isolation galvanique).
Si on met des manchons galvaniques et qu'il existe un pont électrique par un chemin quelconque entre le cuivre (conduites) et l'acier (cuve du ballon) , il circule quand même un courant galvanique ! ! :-?
Moi qui suit du métier de l’électronique automobile cela me laisse perplexe car je suis confronté à des expertise similaires !

Jmat
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Jean-Matthieu
__________________________
6,6 m² de capteurs GM Tinox en autovidange et PV 215 Wc en auto-consommation
300 l d'ECS Solaire et 500 l couplés au plancher chauffant
CR APPER, rubrique "en pratique", "Solaire thermique en autovidange"
Avatar de l’utilisateur
Jean-Matthieu STRICKER
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 585
Enregistré le: Mer Avr 04, 2012 10:36 am
Localisation: 67610 LA WANTZENAU (Strasbourg nord)

Messagepar Balajol » Sam Juin 23, 2012 10:16 am

Bonjour Jean-Matthieu et tous,
C'est bien souvent le cas, compromis entre protection des personnes et protection du matériel :sad:
Pour la problématique qui nous préoccupe, les manchons isolent l'acier de la cuve d'un contact direct avec la masse de cuivre des tuyauteries (pour éviter la destruction des parties filetées), le câble de terre relié d'un côté à la cuve et de l'autre à la liaison équipotentielle (surtout pas à la tuyauterie cuivre, ce qui est par ailleurs interdit il me semble) relie l'acier à un matériau moins noble qui est "la terre"
L’anode Magnésium ou étain pour un ballon eau morte (ou anode à courant imposé) vient compléter cette protection, cette foi ci plus particulièrement pour la cuve.
Vaste sujet, bien intéressant une foi de plus :-) :cool:
Cordialement
Bertrand
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2250
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Messagepar j2c » Ven Juin 29, 2012 18:00 pm

donc, si je résume

sur un ballon avec un serpentin.

il faut mettre des raccord diélectriques sur l'arrivée et départ d'eau sanitaire. mais pas besoin sur les raccords du serpentin.

Donc j'arrive à ne plus rien comprendre.

L'installation d'eau potable est raccordée à la terre (cuivre, robinetterie.., et ça c'est la norme qui veut ça il me semble).

L'installation de chaudière est elle aussi raccordée à la terre (circulateur tout ça..)

Si on branche le circuit chaudière directement sur la cuve sans aucune isolation, fait que par conductivité, la cuve est à la terre.

Sachant qu'on est en présence d'un couple rédox qui se forme entre le cuivre de l'installation sanitaire, l'eau qui peut être légèrement acide et chargée en ions, et la cuve. on souhaite éviter que le tout se transforme grossièrement en une belle pille en court-circuit.

L'isolant galvanique permet de faire une coupure électrique.. mais l'installation à la terre...rétablit ce raccord.

ai-je donc loupé quelque chose ?

Le raccord diélectrique sert juste à stopper/limiter les réactions chimiques ? mais n'a pas un rôle d'isolant électrique ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

j2c
 

Suivante

Retourner vers Vos installations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron